• Le modèle sécuritaire de la centrale de Fukushima est basé sur une activité tectonique maximale de 7,9. Les accidents nucléaires, c’est comme les tremblement de terre atteignant 8,9 : ça ne peut pas arriver.

    Japan Tries Using Seawater to Cool Damaged Reactor - WSJ.com
    http://online.wsj.com/article/SB10001424052748703555404576195700301455480.html

    The company said in the documents that 7.9 was the highest magnitude for which they tested the safety for their No. 1 and No. 2 nuclear power plants in Fukushima.

    Simultaneous seismic activity along the three tectonic plates in the sea east of the plants — the epicenter of Friday’s quake — wouldn’t surpass 7.9, according to the company’s presentation.

    #nucléaire #japon

    • « Le site de Cadarache est situé sur la faille d’Aix-en-Provence - Durance, de direction NNE-SSW, la plus active de France, et à proximité d’une autre, celle de la Trévaresse, de direction E-W, qui a engendré le plus grave séisme jamais enregistré en France, le Séisme de 1909 en Provence.
      Selon l’Autorité de sûreté nucléaire, 6 installations du Centre devront être arrêtées pour non conformité aux normes antisismiques actuellement en vigueur 14 :
      l’atelier de Technologie du Plutonium : 2002 (fermé en 2003)
      la station de traitement des déchets et effluents : 2006
      Le magasin central des matières fissiles : 2010
      le parc d’entreposage des déchets : 2015
      le laboratoire d’examen des combustibles actifs : 2015
      l’entreposage Pégase : 2015
      Selon le CEA - exploitant le site de Cadarache - certains bâtiments, conformes aux normes sismiques de l’époque, doivent être rénovés pour faire face à l’évolution des normes, mais le risque sismique est pleinement pris en compte dans la conception du projet ITER. »

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_de_Cadarache#Risque_sismique