Nidal

Auteur du blog Loubnan ya Loubnan. Je signe d’un pseudonyme arabe et j’écris essentiellement sur l’actualité libanaise, mais je suis français et je vis en France.

  • Suite aux révélations de Wikileaks (#cablegate), le directeur général d’Al Jazeera, Wadah Khanfar, vient à l’instant d’annoncer sa démission.

    Les USA font censurer le site web d’Al Jazeera
    http://www.numerama.com/magazine/19772-les-usa-font-censurer-le-site-web-d-al-jazeera.html

    Depuis, la situation s’est un peu détendue, mais visiblement aussi grâce à la bonne volonté d’Al Jazeera de censurer ses reportages dans un sens qui plaise davantage aux Etats-Unis. En tout cas sur son site Web. C’est en effet ce que démontre un câble diplomatique révélé par Wikileaks, daté de novembre 2010, qui révèle que le directeur général d’Al Jazeera, Wadah Khanfar, avait eu rendez-vous avec des officiels américains (PAO) et qu’il avait accepté de modifier un reportage photo sur la bataille sanglante de Tal Afar, en Iraq :

    Le câble incriminé :
    http://wikileaks.org/cable/2005/10/05DOHA1765.html

    Khanfar said the most recent website piece of concern to the USG has been toned down and that he would have it removed over the subsequent two or three days.

    • Angry Arab: resignation of Waddah Khanfar
      http://angryarab.blogspot.com/2011/09/resignation-of-waddah-khanfar.html?spref=tw

      The director-general of Aljazeera, Waddah Khanfar, has resigned. He has shaped the direction of the network since 2003 although I know for a fact that the Emir of Qatar has a hands-on role in directing the network. As for the resignation: it came only days after Al-Akhbar in Lebanon (and other newspapers and news sites in the region) published translations of Wikileaks in which Khanfar was admitting to US officials that he was toning down criticisms of US in Aljazeera media outlets. I don’t predict a shift in the network’s coverage. I met Khanfar only once a year ago: he is very smart and dynamic but is associated with the Islamists trend and is accused (especially by female anchors) of bringing in very conservative influences and officials.

    • Démission/éviction du directeur général d’Al-Jazeera, la “chaîne islamiste”… | Culture et politique arabes
      http://cpa.hypotheses.org/2961

      Quand on regarde Al-Jazeera (en langue arabe) aujourd’hui, on est surtout frappé par le fait que la chaîne est certes très engagée sur les révolutions arabes, mais de manière extrêmement partisane. Sa couverture des événements, guère éloignée d’un simple discours de propagande dans certains cas, fait qu’elle apparaît de moins en moins comme la meilleure chaîne d’information de la région, et de plus en plus comme le bras armé médiatique de la politique extérieure du Qatar. Ce que pourrait bien conformer la nomination du nouveau directeur général, cheikh Ahmed Jassem Ben Mohamed Al Thani, un homme venu des milieux de l’industrie pétrolière, sans la moindre expérience des médias, mais fort proche du régime…