• Et on se demande quel est le processus qui produit ces représentations collectives « déformées » sur un sujet aussi prégnant dans l’actualité.

      Moi je sais, les responsables ce sont qui détiennent les médias mainstream, donc l’argent donc le #pouvoir donc la #banque

      Ces résultats constituent également un révélateur et offrent un bon support aux journalistes qui pourront, le cas échéant, penser la manière dont leurs lecteurs ou auditeurs reçoivent et absorbent les informations…

      Bof, l’auteur accorde trop de crédit à ceux qu’ils nomment « journalistes ». Soit ils savent (je pense une minorité) et se taisent pour conserver leurs avantages (fric, statut social, logement de qualité, ...) soit ils ne savent rien (je pense la majorité avec comme héraut l’homme surnommé l’oracle de canal +, Bruce Toussaint) et pour le coup leurs lecteurs ou spectateurs sont à leur image.