Chahid

Chahid Slimani, Universitaire, Citoyen du monde, épris de Vérité, de Liberté, de Justice, d’Amour, de Beauté et de Thé à la menthe !

  • Syrie : le « Veto » entre les éléphants et le prix pour les fourmis

    Aux Syriens, fourmis de la liberté…

    « Quand les éléphants se battent, ce sont les fourmis qui meurent. » Proverbe

    Quand Madeleine Albright déclara en 1996, lors d’une interview à propos des sanctions contre l’Irak et de la mort d’un demi-million d’enfants : « Je pense que c’est un choix très dur, mais le prix, nous pensons que ça vaut le prix. », les âmes sensibles ont crié, légitimement, au scandale, tellement la vie humaine, la vie des Iraquiens comptait beaucoup pour ces chantres de la Justice et de la Vérité.

    On ne peut que les saluer et saluer leur « conscience » de l’époque. Mais le diable, hélas, se cache aussi dans les labyrinthes de la conscience.

    Aujourd’hui après quelques années et un changement tragique de décor, les mêmes se réjouissent d’un « Veto » parapluie pour le régime de Bachar Al-Assad, oubliant ou omettant de nous dire si ce « Veto » et la « grandeur » de la Chine et de la Russie, voire de l’Iran, valent le prix des milliers de Syriens abattus de sang-froid par un régime sanguinaire et inévitablement condamné ?

    67 victimes, hier encore. Le compteur de ce fou taxi des « belles âmes » est en route.

    Mais couvrez-moi donc ce sein que je ne saurais voir…

    Où est la bête ?

    lire la suite
    http://chahidslimani.over-blog.com