cppn

Auteur du Blog « Cest pas la peine de noter », de passage dans le coin pour regarder les liens intéressants mis en ligne.

  • Syrie, arrêter la course à l’abîme | Alain Gresh (Les blogs du Diplo)
    http://blog.mondediplo.net/2012-06-01-Syrie-arreter-la-course-a-l-abime

    Que faire en Syrie ? Est-il vraiment nécessaire d’expliquer à quel point une intervention militaire occidentale (même si elle obtenait l’aval de l’ONU, ce qui est peu probable) serait une catastrophe, entraînant une guerre confessionnelle à l’intérieur et sur le plan régional — l’Iran, mais aussi l’Irak et sans doute le Hezbollah libanais, se rangeant aux côtés de Damas ? Une telle issue aggraverait de surcroît les tensions entre chiites et sunnites dans toute la région — ces tensions ne sont pas, comme on peut le lire ici ou là, « naturelles » : les portraits de Hassan Nasrallah ornaient toutes les boutiques du monde arabe, toutes confessions religieuses confondues, après la résistance du Hezbollah face à l’armée israélienne en 2006. (...) Source : Les blogs du Diplo


  • Mais qu’est-ce qu’on va faire de... Lorànt Deutsch par William Blanc
    http://cqfd-journal.org/Mais-qu-est-ce-qu-on-va-faire-de,517

    Lunettes sur le nez, sweet à capuche, sourire sympathique, le p’tit gars Lorànt Deutsch affiche le style cool du type sorti du ruisseau, flâneur amoureux de Paris, ville à laquelle il dédicace son Métronome – L’Histoire de France au rythme du métro parisien (Éditions Michel Lafon, 2009). Encensé par les médias, ce bouquin s’est écoulé à un million cinq cent mille exemplaires, et va être adapté en documentaire pour France 5.
    Sauf que ce Métronome donne un drôle de tempo. Pour le comédien, « l’histoire de notre pays s’est arrêtée en 1793, à la mort de Louis XVI. Cet événement a marqué la fin de notre civilisation, on a coupé la tête à nos racines. » Et il va de soi que « sans religion et sans foi, on se prive de quelque chose dont on va avoir besoin dans les années à venir. Il faut réintroduire la religion en France, il faut un concordat. » Aussi ce catho royaliste nous offre-t-il dans son guide historique une vision bien à lui du passé.

    Chez Lorànt Deutsch, l’histoire est marquée par les grands hommes. Pour les grandes femmes, on repassera ! Seule sainte Geneviève trouve grâce à ses yeux pendant que les autres, les Lutéciennes puis les Parisiennes, font du shopping (page 41). Une vision somme toute classique, développée tout au long des XIXe et XXe siècles, quand l’histoire était écrite pour célébrer les chefs de guerres, les rois, les saints…

    Quant au peuple, « violent, sanglant » (4e de couverture), il ne pense qu’à grogner et se soulever. À Lorànt de lui réserver un traitement tout deutschien. Alors qu’il consacre huit pages à saint Denis, treize à sainte Geneviève, quinze à Pépin le Bref, la Commune de Paris et ses vingt mille morts sont résumés en un seul petit paragraphe ! En quelques lignes, il n’est pas question d’expliquer pourquoi le peuple parisien s’est soulevé en 1871. Tout au plus l’acteur évoque-t-il une « fureur populaire » venue d’on ne sait où, et des soldats rompant les rangs parce que « fatigués, démoralisés, déboussolés » (page 353). Mais il est vrai que le peuple a toujours été un peu bourrin : lorsque Geneviève, animée d’une « foi parfaite » (page 86), lance un appel contre les Huns – « l’envahisseur asiatique » (page 89) –, « les plus excités des Parisiens parlent […] de [la] jeter dans un puits, manière radicale de la faire taire » (page 87).


  • Obama Ordered Wave of Cyberattacks Against Iran
    http://www.nytimes.com/2012/06/01/world/middleeast/obama-ordered-wave-of-cyberattacks-against-iran.html?_r=1&hp

    From his first months in office, President Obama secretly ordered increasingly sophisticated attacks on the computer systems that run Iran’s main nuclear enrichment facilities, significantly expanding America’s first sustained use of cyberweapons, according to participants in the program.

    Mr. Obama decided to accelerate the attacks — begun in the Bush administration and code-named Olympic Games — even after an element of the program accidentally became public in the summer of 2010 because of a programming error that allowed it to escape Iran’s Natanz plant and sent it around the world on the Internet. Computer security experts who began studying the worm, which had been developed by the United States and Israel, gave it a name: Stuxnet.

    #cyberwar #stuxnet


  • Traduction rapide d’un passage du dernier billet d’As‘ad AbuKhalil dans la version anglophone du Akhbar : Some Questions on the Houla Massacre... and Beyond
    http://english.al-akhbar.com/blogs/angry-corner/some-questions-houla-massacreand-beyond

    L’histoire de Houla est encore trouble. Personne ne sait ce qui s’est passé. Nous savons que des civils innocents ont été tués. Nous savons que les deux côtés s’accusent mutuellement et nous savons que les deux camps sont habitués à mentir. Mais nous pouvons poser quelques questions :

    – Pourquoi les médias occidentaux ignorent-ils les histoires d’enlèvements et d’assassinats de civils perpétrés par l’Armée syrienne libre (qui en réalité n’est qu’un nom emprunté par une variété de gangs et de bandes à l’idéologie largement islamiste – et dans certains cas ben-ladiste) ?

    – Pourquoi n’y a-t-il eu aucune tentative de déconstruire les histoires diffusées par l’opposition syrienne en exil ? Initialement, ils ont prétendu que l’armée syrienne avait tué les civils par bombardement. C’est seulement le jour suivant, lorsque l’ONU a affirmé que moins de 20 personnes avaient été tuées par bombardement (et 20 personnes, ça n’est pas un petit nombre, et ils doivent être ajoutés à la liste honteuse des crimes commis par ce régime qui devrait être renversé et traduit en justice), et que la plupart avait été tués à bout portant. Il y eu des affirmations d’attaques au couteau, mais il semble que la plupart ont été abattus.

    – Pourquoi y a-t-il eu des tentatives pour faire comme si le massacre de Houla était un crime confessionnel (par des chiites/alaouites contre des sunnites) alors qu’il apparaît que sans doute un tiers des victimes étaient chiites ? Y a-t-il eu des assassinats confessionnels dans la région avant ce massacre ? Pourquoi ne trouve dans la presse occidentale aucune référence aux kidnappings confessionnels (par des groupes armés salafistes à Daraa comprenant même quelques Libyens, selon le correspondant d’Al-Akhbar qui s’est rendu sur place) contre les Druzes dans la région de Sweida (les Druzes, à leur tour, ont enlevé des gens de Daraa avant que la question ne soit résolue par l’échange des otages) ?

    – Pourquoi les médias n’ont-ils pas noté que l’Armée syrienne libre, le Conseil national syrien et les Frères musulmans avaient admis qu’ils étaient en contact avec le groupe confessionnel qui a kidnappé les pélerins libanais chiites ? En fait, le fameux dissident syrien libéral, Haytham al-Malih, a déclaré au quotidien Ash-Sharq Al-Awsat, détenu par un prince séoudien, qu’il soutenait l’enlèvement et a appelé les kidnappeurs à ne pas libérer les pélerins.

    Est-il possible de croire l’histoire telle qu’on nous l’a racontée : que les chiites et les alaouites vivant dans une zone majoritairement sunnite ont soudainement décidé de se retourner contre la majorité et de les massacrer ? Et comment les survivants ont-ils connu l’identité confessionnelle des assassins ? Hé bien, selon Neil MacFarquhar, ils leur ont bizarrement dit : « nous sommes des shabiha ». Ils ont tout fait sauf laisser des photos de Bashar Assad derrière eux. Une autre histoire (surtout diffusée sur Twitter) est encore plus bizarre : apparemment, les tueurs avaient des « slogans chiites écrits sur le front » (cette histoire a été écrite par un reporter occidental puis diffusé par le journaliste séoudien Jamal Khashoggi (qui va bientôt diriger la station d’information propriété du prince Al-Walid bin Talal).

    • Au sujet des enlèvements entre Sweida et Daraa :
      http://english.al-akhbar.com/content/syria-houran’s-brush-civil-war

      This time, the villages of Sweida erupted in anger. As soon as the news of the kidnappings spread to villages, Sweidans young and old began to mobilize. All roads leading to Daraa were surrounded and roadblocks were erected everywhere.

      The families of those kidnapped raided farms close to the area that divides the two provinces. Public transportation came to a halt as people searched for the men. For two days, the province was overcome by madness. Calls by the clergy for calm were of no use – revenge and kidnapping reigned supreme.

      Suddenly, the number of those abducted from Daraa began to rise: 50, 60, then 100. When all was said and done, more than 240 residents of the Daraa governorate had been abducted. The kidnappers pledged not to harm their hostages.

    • AbuKhalil vient de twitter :
      https://twitter.com/asadabukhalil/status/208225105904545792

      شاهدت المؤتمر الصحفي للمسؤول السوري الذي حقّق في مجزرة الحولا: مسخرة. لم يقل شيئاً ذا قيمة. نفي من دون أدلّة أو شواهد.

      Ce qui donne en gros :

      Je viens de suivre la conférence de presse du responsable syrien chargé de l’enquête sur le massacre de Houla : c’était une farce. Il n’a rien dit d’intéressant. Nier l’évidence, et affirmations sans preuves.

    • The Angry Arab News Service: sectarian affiliation of the victims in Hula
      http://angryarab.blogspot.fr/2012/06/sectarian-affiliation-of-victims-in.html

      I have received information in the last few days that some of the victims in Hula were Shi‘ites. That was also reported on New TV and on the Syrian dissident website, Al-Haqiqah. I was told that the victims from the families of ‘Abdur-Razzaq and As-Sayyid were Sunnis who had converted to Shi‘ism in the 1980s. I contacted those who reported that and I contacted people in Hula itself and I can tell you that there is no evidence whatsoever to that claim (which has obvious propaganda value particularly since that Syrian regime media never discuss issues of sects—unlike the Syrian opposition media which are blatant in its sectarianism and sectarian agitation). And if you add this (the story that has not been proven) to the lousy and empty press conference in Damascus yesterday about the Syrian regime investigation of the massacre, I can only conclude that the Syrian regime is looking more and more guilty. We don’t have all the facts as of yet, but this is my feeling now in the absence of evidence to the contrary. What makes the Syrian regime more frustratingly noncredible is that it never ever admits killing an innocent person—not even by mistake.


  • UN chief blames al-Qaeda for Syria bombings
    http://www.aljazeera.com/news/middleeast/2012/05/201251827299973.html

    Ban Ki-moon, the UN secretary general, has said that he believes al-Qaeda was responsible for last week’s bombings in Syria that left more than 50 people dead.

    “A few days ago there was a huge, serious, massive terrorist attack. I believe that there must be al-Qaeda behind it. This has created again very serious problems,” Ban said on Thursday.

    At least 55 people were killed and 372 others were wounded in blasts in Damascus on May 10, in the deadliest attacks in the Syrian capital since an uprising against President Bashar al-Assad began early last year.


  • On peine à trouver, dans les dépêches annonçant la mort de Bentzion Nétanyahu (le père de son fils) à 102 ans, le rappel de cette évidence : c’était un vieux salopard raciste. La dépêche Reuters utilise une énigmatique tournure :

    Tenu à l’écart par les milieux académiques israéliens du fait de son engagement droitier… […] un sionisme sans compromis…

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120430.REU5267/deces-a-102-ans-du-pere-de-benjamin-netanyahu.html
    Pour qu’un historien sioniste qui fut proche de Jabotinsky soit « tenu à l’écart » en Israël, il faut tout de même donner dans le lourd… Par exemple : Netanyahu’s father discusses the peace process : excerpts from the exclusive Maariv interview
    http://www.promisedlandblog.com/?p=803

    Q: So what’s the solution?

    A: “No solution but force… strong military rule. Any outbreak will bring upon the Arabs enormous suffering. We shouldn’t wait for a big mutiny to start, but rather act immediately with great force to prevent them from going on…

    If it’s possible, we should conquer any disputed territory in the land of Israel. Conquer and hold it, even if it brings us years of war. We should conquer Gaza, and parts of the Galil, and the Golan. This will bring upon us a bloody war, since war is difficult for us – we don’t have a lot of territory, while the Arabs have lots of space to retreat to. But that’s the only way to survive here.”

    There is valuable experience [on this matter] we don’t pay notice to. I mean the Ottoman rule over the Arabs. The Turks ruled over the Arabs for 400 years, and there was peace and quiet everywhere. The Arabs hated the Ottomans, but every little thing they did brought mass killings and hanging in towns squares. They were hanging people in Damascus, and Izmir… every town had hanging posts in its center…the Arabs were so badly beaten, they didn’t dare revolt. Naturally, I don’t recommend the use of hangings as a show of force like the Turks did, I just want to show that the only thing that might move the Arabs from the rejectionist position is force.


  • Sarkozy et ces femmes afghanes aux mains coupées | Christian Salmon (2 mai… 2008)
    http://sarkopitheque.wordpress.com/2008/05/03/sarkozy-et-ces-femmes-afghanes-aux-mains-coupees

    Au cours de sa dernière intervention télévisée [le président est donc récidiviste], Nicolas Sarkozy a justifié l’envoi de troupes en Afghanistan par l’impossibilité de dialoguer avec “des gens qui ont amputé d’une main une femme parce qu’elle avait mis du vernis à ongles“. Une référence à la cruauté des #talibans si souvent répétée qu’on ne se soucie plus d’en vérifier l’authenticité
    (...)
    Sam Gardiner, un colonel de l’armée américaine, qui a enquêté sur la communication de guerre des campagnes en Afghanistan et en Irak, a démontré récemment que “l’histoire des ongles arrachés” avait été choisie par Alastair Campbell, le conseiller de Tony Blair, pour illustrer les violences faites aux femmes par les “étudiants en théologie” et diffusée massivement pour convaincre l’opinion publique et les gouvernements européens qui hésitaient à se joindre à la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.
    La même story fut diffusée à Washington et à Londres, en suivant des scénographies identiques, allant parfois jusqu’à utiliser les mêmes phrases.
    (...)
    Ignorant les leçons du blairisme, Nicolas Sarkozy, lui, continue d’imiter le couple Blair-Campbell, jusqu’à reprendre ses méthodes et son langage quand il s’agit de convaincre l’opinion de s’engager davantage en Afghanistan. Comme eux, il récolte les fruits de cette stratégie qui aboutit à faire de l’action gouvernementale une pure entreprise de communication et qui, loin de gagner la confiance des électeurs, généralise l’incrédulité.

    #storytelling #talibans #afghanistan #guerre


  • Syrian opposition lines up with anti-Castro Cubans
    http://english.al-akhbar.com/content/syrian-opposition-lines-anti-castro-cubans

    The opposition Syrian National Council has signed a partnership deal with Miami-based opponents of Cuba’s communist regime, which both sides said was aimed at fighting dictatorship in their countries.

    The agreement was signed on Tuesday at a Miami hotel, officials said, noting that it constituted the creation of a united front and an exchange of ideas to boost democracy and respect for individual freedoms in Syria and Cuba.

    Ce SNC devient vraiment très sympathique. Peut-être même trop. #wtf


  • Suicide Mission Volunteer Was Double Agent, Officials Say
    http://www.nytimes.com/2012/05/09/world/middleeast/suicide-mission-volunteer-was-double-agent-officials-say.html

    The suicide bomber dispatched by the Yemen branch of Al Qaeda last month to blow up a United States-bound airliner was actually an intelligence agent for Saudi Arabia who infiltrated the terrorist group and volunteered for the mission, American and foreign officials said Tuesday.

    In an extraordinary intelligence coup, the double agent left Yemen last month, traveling by way of the United Arab Emirates, and delivered both the innovative bomb designed for his aviation attack and inside information on the group’s leaders, locations, methods and plans to the Central Intelligence Agency, Saudi intelligence and allied foreign intelligence agencies.

    Officials said the agent, whose identity they would not disclose, works for the Saudi intelligence service, which has cooperated closely with the C.I.A. for several years against the terrorist group in Yemen. He operated in Yemen with the full knowledge of the C.I.A. but not under its direct supervision, the officials said.

    Je lis bien ? Le « terroriste » dont on nous a dit qu’il voulait faire sauter un avion américain est un agent de la CIA ? OK. (J’ai besoin de lire un article qui dénonce les affreux théoriciens du complot là tout de suite maintenant. Viiiite.)


  • Ne t’inquiète pas : on ne va pas ouvrir le journal de 20 heures avec ce genre d’information : Afghan civilian death toll hits ’record high’
    http://www.aljazeera.com/news/asia/2012/02/201224101046976807.html

    More than 3,000 civilians were killed in Afghanistan during 2011, the deadliest year on record for residents of the war-torn country, according to a UN report.

    A total of 3,021 civilians died last year, up eight per cent from 2,790, the UN mission in Afghanistan (UNAMA) said on Saturday in its annual report. The toll marked the fifth year in a row that the number of civilian deaths had increased.

    Cinquième année consécutive de hausse du nombre de victimes civiles en Afghanistan
    http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/02/04/cinquieme-annee-consecutive-de-hausse-du-nombre-de-victimes-civiles-en-afgha

    Quelque 3 021 civils ont été tués lors de violences en Afghanistan en 2011, un record depuis le début des combats entre les forces de la coalition de l’OTAN et les talibans fin 2001, a annoncé la Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan (Unama).



  • Usages et mésusages médiatiques d’un mot : « Fatwa » (première partie)
    http://cppn.over-blog.com/article-usages-et-mesusages-mediatiques-d-un-mot-fatwa-premiere-part
    Première (sur deux) partie d’un article consacré à l’usage du mot "fatwa" dans le discours médiatique dominant en France.

    Le 14 février 1989, une large part de l’opinion publique mondiale apprenait un mot qu’elle ne connaissait pas encore : « fatwa ».
    (...)
    Compte tenu du contexte de l’émergence du mot dans la presse occidentale, « fatwa » fut assimilé à un interdit religieux ou à un appel au crime. Ce mot fut également largement utilisé pour désigner toute action agressive (réelle ou supposée) de l’Iran ou de ses alliés. Ainsi, le 2 mai 1996, Shimon Peres (alors Premier ministre d’Israël) déclara : « Les Iraniens considèrent les Israéliens comme une nation peuplée de Salman Rushdie. Leur relais pour exécuter cette fatwa, c’est le parti de Dieu, le Hezbollah. » (des propos cités – avec enthousiasme- par Jean Daniel dans son éditorial « Les Vérités d’un ami », Le Nouvel Observateur, 24 juin 2008.) Si la presse anglo-saxonne semble avoir, globalement, assimilé le sens originel du terme, ce n’est pas le cas de la presse française où ce mot demeure largement péjoratif et n’est presque utilisé que pour désigner une action autoritaire, criminelle ou obscurantiste, qu’elle ait un lien avec l’islam ou la religion ou non.

    #Fatwa


  • De l’usage de l’islamophobie en France

    « Les expressions de l’islamophobie contemporaine remontent aux années ’70, notamment à la crise économique du milieu des années ’70. L’ objet « islam », dont les médias se sont saisis ces trois ou quatre dernières décennies (et qu’ils ont contribué à construire), est devenu un outil qui a permis de faire triompher la révolution conservatrice amorcée au moment de la crise des années ’70. L’inflation du discours sur l’islam a eu tendance à faire sortir les questions de classe du champ de vision générale de la société française. Et de singulariser en les criminalisant et en les racisant sur un mode euphémisé les segments les plus fragilisés des classes populaires. En d’autres terme, ce processus, qui a permis de faire triompher toute une logique conservatrice, dans lequel les médias ont joué un rôle actif, n’a pas eu seulement comme fonction de mettre à l’index les musulmans, mais plus largement, il a été utilisé comme instrument pour propager un agenda politique conservateur et libéral. » (#Thomas_Delthombe)

    #Révolution_conservatrice
    #islamophobie
    #construction_mediatique

    http://www.sonsenluttes.net/IMG/mp3/2012-01-11Islamophobie_final.mp3


  • Main basse sur les salaires
    http://www.monde-diplomatique.fr/2012/02/A/47430

    Prenant prétexte de la crise, l’Union européenne entend désormais imposer aux Etats membres la politique allemande de bas salaires — celle-là même qui alimente le marasme de la zone euro. Contre cette offensive, les syndicats européens peinent à définir une stratégie coordonnée. Dans ce contexte, des (...) / États-Unis, #Europe, Économie, #Finance, #Inégalités, Mouvement de contestation, Protection sociale, #Syndicalisme, #Travail, Crise économique, Crise financière - 2012/02

    #États-Unis #Économie #Mouvement_de_contestation #Protection_sociale #Crise_économique #Crise_financière #2012/02


  • Attention, titre super-inquiétant : Nucléaire : l’Iran pourrait produire 4 bombes
    http://www.europe1.fr/International/Nucleaire-l-Iran-pourrait-produire-4-bombes-931161

    Et tu lis la première phrase :

    Le chef des renseignements militaires israéliens a affirmé jeudi que l’Iran pouvait d’ores et déjà produire quatre bombes atomiques.

    Ah, d’accord. Tu pouvais pas le mettre dans le titre que c’était ce genre de foutaise ? Genre : « Selon les bidasses israéliens, l’Iran… ».


  • Islamophobie ; le grand silence | Sébastien Fontenelle (Bakchich)
    http://www.bakchich.info/france/2012/01/30/islamophobie-le-grand-silence-61108

    L’islamophobie, ce sont aussi des actes, où il est difficile de ne pas voir un peu l’effet de cette libération, dans l’espace public, d’une désobligeante logorrhée. Ce sont des agressions et des provocations, toujours plus nombreuses – mais dont personne ou presque ne parle, et qui se perpètrent donc sous la protection d’un grand silence. Le 11 septembre 2011, par exemple, de courageux internautes anonymes ont appelé, sur Facebook, à « égorger » deux mois plus tard, pour l’Aïd el-Kebir, « les musulmans plutôt que des moutons ». Le 18 septembre, trente tombes musulmanes du cimetière Saint-Michel de Carcassonne (Aude) ont été recouvertes d’inscriptions racistes et nazies. (...) Source : Bakchich


  • Iran : suspects habituels et mémoires sélectives | Robert Fisk (Robert Fisk via ContreInfo)
    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3191

    En fait, nous ne savons pas si l’Iran construit vraiment une arme nucléaire. Et après l’exemple de l’Irak, il est étonnant de voir les mêmes détails sur les armes de destruction massive surgir au même rythme que toutes les balivernes sur l’arsenal titanesque de Saddam Hussein. Sans oublier le problème de l’origine. Quand tout cela a-t-il commencé ? Sous le Shah. Ce gars voulait la puissance nucléaire. Il a même déclaré qu’il voulait une bombe parce que « les Etats-Unis et l’Union soviétique avaient des bombes nucléaires, » et personne ne s’y est opposé. Les Européens se précipitèrent pour fournir ce que demandait le dictateur. C’est Siemens - et non pas la Russie - qui a construit la centrale nucléaire de Bushehr. (...) Source : Robert Fisk via ContreInfo


  • Tu aimes troller dans les forums de l’internet ? Tu es capable de mentir sans jamais cligner des yeux ? Tu sais faire l’apologie de crimes de guerre en passant pour une victime ? Tu n’as pas peur des arguments racistes ? Envoie-nous ton CV !
    Job (San Francisco) : Write On For Israel Project Manager
    http://www.idealist.org/view/job/6DTfHwg59j74

    BlueStar is looking for someone who can create deep relationships with both adults and students, who can handle challenging environments and who can adapt to changing assignments.

    If you are someone who understands and enjoys teens and college students, is passionate about experiential education/travel, and can manage logistical/operations work, cares deeply about Israel and empowering the next generation of Israel leaders and advocates, we encourage you to apply.

    You will need the ability to oversee many moving pieces and work collaboratively with other staff, partners and clients. A comprehensive list of job responsibilities appears below:


  • Toujours plus blanc que blanc , article de Mademoiselle, illustré par @tanxxx :
    http://www.cqfd-journal.org/Toujours-plus-blanc-que-blanc

    Le Sénat s’inquiète pour la « liberté psychologique des enfants ». Est-ce parce que la France (presque) toute entière s’apprête à fêter Noël et le petit Jésus, en offrant de mini-tables à repasser à de douces et jolies petites filles et de gros flingues à de courageux petits garçons qui ne pleurent pas ? Est-ce parce que beaucoup de leurs mères battues ne porteront toujours pas plainte ? Non, l’inquiétude du Sénat provient de la présence de quelques femmes voilées au sein de crèches ou du domicile d’assistantes maternelles. Présence qui porterait atteinte au principe de laïcité…


  • Gulf states to fund struggling resistance fighters | The Australian
    http://www.theaustralian.com.au/news/world/gulf-states-to-fund-struggling-resistance-fighters/story-e6frg6so-1226254713240

    SAUDI Arabia and Qatar have agreed to fund the Syrian opposition, which is struggling to afford weapons in its fight against President Bashar al-Assad, a Syrian dissident has told The Times.

    Opposition figures held a secret meeting with Saudi and Qatar officials after an Arab League meeting in Cairo last weekend. All the Gulf countries decided then to pull their observers from a monitoring mission that has been widely criticised for being toothless.


  • Une très courte note de mon blog en forme de bouteille à la mer
    http://cppn.over-blog.com/article-au-cas-ou-vous-n-auriez-pas-remarque-98009369.html
    J’aimerais bien savoir s’il existe une raison connue pour laquelle Le Point fait systématiquement sa Une sur les Francs-maçons dans le premier numéro suivant le 20 janvier (L’Express, c’est n’importe quand). Le thème doit faire vendre donc les newsmag se jettent dessus, OK. Mais pour Le Point c’est une fois par an, au même moment et personne n’a jamais réussi à m’expliquer les raisons de ce rituel.
    #Francs-Maçons


  • Les Artisans du "choc des civilisations" par Gilles Lucas.
    http://cqfd-journal.org/Artisans-du-choc-des-civilisations

    Les informations bidouillées et effrayantes sur l’Islam, diffusées par un site d’informations – memri.org – où se bousculent des membres des autorités américaines et israéliennes, rencontrent de beaux succès. En attendant un conflit général avec les Arabes, on peut déjà en subir les effets au comptoir du café du coin.


  • Socialistes : Encore Un Effort ! | Sébastien Fontenelle (Vive le feu !)
    http://www.politis.fr/Socialistes-Encore-Un-Effort,16826.html

    Jusqu’à tout récemment, j’aimais plutôt bien les socialistes, pour le courage et la détermination, notamment, dont ils ont invariablement fait preuve, toutes les fois que la finance a tenté de prendre sous nos yeux le contrôle de l’économie, de la société, et même de nos vies. Source : Vive le feu !


  • L’ex-président du Liberia Charles Taylor travaillait pour la CIA - LeMonde.fr
    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/01/19/l-ex-president-du-liberia-charles-taylor-travaillait-pour-la-cia_1632178_321

    L’ancien président du #Liberia Charles Taylor a travaillé pour la CIA et le Pentagone à partir du début des années 80, selon des informations du Boston Globe. L’agence de renseignement de la défense américaine (DIA) a confirmé que certains de ses agents et d’autres de la CIA avaient commencé à travailler avec Taylor au début des années 80. Mais la DIA s’est refusée à préciser l’ampleur et la durée de cette collaboration, invoquant un risque pour la sécurité nationale. Le détail de cette collaboration est contenu dans des dizaines de rapports secrets – au moins 48 documents séparés – qui couvrent plusieurs dizaines d’années.

    Charles Taylor a été inculpé en juin 2003 de #crimes_de_guerre et de #crimes_contre_l'humanité par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone, pour les atrocités commises durant la guerre civile dans ce pays (1991-2001). Le procès s’est terminé en mars 2011. Le verdict est en attente.

    #Violences_sexuelles #enrôlement_d'enfants


    • J’aimerais bien que tu développe @Nidal. Je ne prétend pas être un expert de Malbrunot mais j’avais plutôt tendance à le voir comme quelqu’un dont les biais allaient plutôt dans une lecture des évènements au proche-Orient allant dans le sens de celui du quai d’Orsay. Aussi, quand il écrit que la mort de Jacquier est le fait des insurgés, j’aurais tendance à penser « Waouh ! même Malbrunot le dit ! ». Mais tu as peut-être d’autres éléments que moi pour interpréter ce qu’il écrit et ça m’intéresse.

    • Question du week end : Est-ce que le terme « bavure » aurait été employé et relayé (presse, radio...) dans le cas où « l’armée régulière » aurait été responsable de cette « bavure » ? Hé, hé, hé...

    • @cppn Comme tu dis… Ce que je lis, donc, n’est pas qu’« objectivement » il y aurait des informations sérieuses dans un sens ou dans l’autre ; mais plutôt qu’il existe encore de puissants intérêts en France en faveur d’Assad qui permettent à ce genre d’article d’atterrir dans des gros médias comme le Figaro. Ça n’est pas la première fois que je remarque que de « curieux » points de vue, assez importants, passent dans la presse mainstream.