legrandmix

Le Grand Mix est une scène de musiques actuelles (labellisée SMAC par le Ministère de la Culture et de la Communication) à Tourcoing. Cette salle de 650 places ouverte en 1997, est gérée par l’association La Passerelle. L’association mène un projet culturel et artistique dans la salle de spectacles (et hors les murs) [...]

  • La Lutherie Urbaine, un espace de création d’instruments insolites / Actualités / MesCoursesPourLaPlanète.com
    http://www.mescoursespourlaplanete.com/Actualites/La_Lutherie_Urbaine__un_espace_de_craeation_d_auinstruments

    C’est à partir de matériaux recyclés que la Lutherie Urbaine vous propose de créer vos propres instruments de musique. Les petits comme les grands peuvent venir dans les locaux de l’association à Bagnolet, afin de bricoler leurs propres créations et participer aux ateliers et stages proposés. Poêles, chaises, vélos, verres et tasses trouvent ainsi une seconde vie et deviennent représentants de toutes les familles d’instruments. Un mot d’ordre : la simplicité, afin de prouver que la création musicale est à la portée de tous.
    A côté de ces ateliers créatifs, l’association met également en place des actions très diverses visant à diffuser ses initiatives et sensibiliser le grand public à ces pratiques musicales innovantes. Cela passe par des actions pédagogiques dans des établissements scolaires et des centres de quartiers, ainsi que par la création d’un label et l’organisation d’un festival rassemblant ces artistes atypiques aux instruments en matériaux recyclés. De nombreux moyens de partager et transmettre cet appel à la créativité !


  • Infographie : le bilan des festivals d’été 2014 - Festivals d’été 2014 - Télérama.fr
    http://www.telerama.fr/festivals-ete/2014/infographie-le-bilan-des-festivals-d-ete-2014,116431.php

    Pour la troisième année consécutive, Télérama.fr fait le bilan de la fréquentation des festivals d’été de musiques actuelles. Une année plutôt faste pour ces festivals qui dépassent les 15 000 spectateurs, puisque la fréquentation totale bondit de plus de 23%. En bonne partie grâce à l’effet Stromae.



  • Le Grand Mix
    https://www.facebook.com/legrandmix.tourcoing/photos/a.10151734043806115.1073741824.69680526114/10152672680101115/?type=1

    Le Grand Mix recrute des bénévoles pour la rentrée !
    Vous avez envie de vous investir dans un projet associatif rempli de concerts et de projets culturels au sein d’une équipe de passionnés ? Quels que soient votre âge, vos disponibilités et votre groupe préféré, envoyez un mail à clement@legrandmix.com !



  • Top 10 des chansons pour cuisiner, tout est affaire de timing | Topito
    http://www.topito.com/top-chansons-cuisiner-timing-parfait

    Cuisiner c’est avant tout une question de timing. Arrêter trop tôt et c’est dégueulasse, et un peu trop et c’est immangeable. Pourtant rester prêt des fourneaux à regarder tourner l’aiguille c’est pas vraiment enrichissant. Alors pour allier vos passions : la bouffe et la zik, voilà une playlist idéale. Elle vous permettra de cuire vos plats préférés parfaitement tout en vous emoustillant le soreilles (oui ça veut rien dire mais ça sonne pas mal). Merci qui ?


  • Top 15 des meilleures intros de batterie de l’histoire du rock, poum poum tcha poum poum | Topito
    http://www.topito.com/top-playlist-meilleures-intros-batteries-cultes-rock

    Souvent, c’est quand un groupe trouve le bon batteur qu’il décolle vraiment. Qu’étaient les Beatles avant Ringo ? Nirvana avant Dave Grohl ? Des bons groupes certes, mais loin d’être cultes. Intéressons nous donc aujourd’hui aux chevelus qui martèlent les fûts trop souvent relégués au rang de second rôle. Et pour cela, rien de tel que de s’intéresser aux intros de chansons cultes. Les seuls moment (mis à part les solos qu’on ne fait plus depuis les 70’s) ou les castagneurs de peaux tendues ont la part belle. Une bonne intro c’est souvent une bonne chanson et ces 15 titres ne font pas exception :


  • Top 11 des trucs à dire pour faire sortir un Métalleux du placard | Topito
    http://www.topito.com/top-provocation-revele-metalleux

    Avec l’âge, les responsabilités professionnelles et la pression sociale qui s’exercent au quotidien sur les individus, le fan de métal a souvent tendance à cacher sa passion derrière une tenue « civile » qui le met au dessus de tout soupçon. Mais derrière ce petit polo ou cette chemisette bien repassée se cache bien souvent un petit cœur qui bat au rythme d’une double pédale de grosse caisse. Le Métalleux doit attendre une escapade en festival pour laisser sortir la bête et remuer comme un possédé ce qu’il lui reste de tignasse. Mais le Métalleux est avant tout un grand sensible et vous n’aurez aucun mal à le démasquer avec des mots choisis.


  • Top 10 des meilleurs morceaux posthumes inédits | Topito
    http://www.topito.com/top-morceaux-inedits-album-posthume

    Les albums posthumes sont souvent de belles occasions pour les maisons de disques de se faire un peu de blé sur le dos de fans naïfs inconsolables. Le dernier Michael Jackson en est le plus bel exemple. Mais parfois au milieu de mauvaises reprises, on trouve quelques pépites qui nous font reprendre espoir. De quoi lâcher 20 euros pour acheter le disque à la Fnac.


  • Morcheeba, Cascadeur, Breton… Ils vous attendent à Tourcoing ce samedi à La Voix du Rock - Lille et ses environs - nordeclair.fr
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/morcheeba-cascadeur-breton-ils-vous-attendent-a-jna49b0n431192?xtor=RSS-2

    La Voix du Rock est de retour à Tourcoing. Plus de 20 000 spectateurs sont attendus ce samedi après-midi à l’occasion de cette 5e édition, toujours gratuite, organisée par le groupe La Voix, la ville de Tourcoing et le Crédit Mutuel Nord Europe.

    À l’affiche, Cascadeur, Breton ou encore les précurseurs du trip hop, Morcheeba. On vous emmène dans les coulisses.

    Depuis mardi, près de 80 techniciens, ingénieurs du son, régisseurs s’activent dans le centre-ville de Tourcoing. Ils montent la scène, installent les lumières. C’est une course contre la montre qui a débuté. « Notre challenge, c’est de terminer le chantier à temps tout en cohabitant avec les riverains et les usagers du parvis », explique Vianney Delrue, le directeur technique.

    C’est toute l’originalité du festival. La scène, installée face à l’église Saint-Christophe, habille le parvis. « Le site, bien qu’idéal pour les festivaliers, est particulièrement compliqué pour nous. Nous sommes entourés par la bouche de métro, la gare des bus, l’entrée du centre commercial. Tout se joue au millimètre. » Stressé Vianney Delrue ? « Pour l’instant, tout se passe bien. » La scène est montée. Il ne reste plus qu’à installer le son, la lumière et la vidéo. Particularité de cette cinquième édition, un écran sera installé au fond de la scène. Le groupe anglais Breton, programmé à 23 h 30, a basé son show sur le visuel. Ça promet !

    En loges, mêmes effervescence. Comme l’an passé, elles ont été improvisées dans un établissement scolaire du centre-ville. Hélène Demade et son équipe viennent de rentrer des courses. Les artistes, avant (ou après) être montés sur scène, ont faim. Pour un festival comme La Voix du Rock, il faut compter environ 70couverts. Auxquels on ajoute quelques exigences du côté des têtes d’affiche.

    Champagne et roses blanches en loges

    Cette année, il n’y a rien d’extravagant : des barres chocolatées, un panier de fraises, des sodas, quelques bières… « L’an dernier, Sébastien Tellier nous avait demandé du champagne et un bouquet de roses blanches pour son spectacle. Il nous est arrivé de devoir acheter des collants pour une chanteuse », confie un membre de l’équipe. La demande la plus loufoque ? « Un groupe nous avait demandé de préparer du poisson les jours pairs et les jours impairs, un repas mexicain avec guacamole et tortillas ! »

    À l’approche de ce rendez-vous rock, il reste un impondérable : le ciel. « Depuis 48 heures, on n’arrête pas de consulter la météo, sur différents sites, français et belges », lâche Hélène Demade. La vitesse du vent aussi, ajoute le directeur technique, Vianney Delrue. « Ce samedi , nous ne regarderons pas les mêmes choses que le public. »





  • Top 20 des plus belles illustrations cubiques de stars de Pablo Lobato | Topito
    http://www.topito.com/top-belles-illustrations-cubiques-stars-pablo-lobato

    On a tous en tête les croquis déjantés de Pablo Picasso et ses fréquentes atteintes à la modernité. Pablo Lobato prend, à son niveau, le relais et relève le défi de moderniser le cubisme en prenant pour modèles de véritables icônes de notre temps. Pour vous faire découvrir son travail, voici une sélection de ses meilleures représentations de stars.



  • Un festival Inrocks enfin alléchant ! : Tant qu’il y aura du son
    http://musique.blogs.lavoixdunord.fr/archive/2014/06/25/un-festival-inrocks-enfin-excitant-13160.html

    On n’a pas encore attaqué les festivals d’été mais déjà on se délecte de l’affiche des Inrocks au Grand Mix mi-novembre. Annoncé hier, la prog a enfin de la moelle après quelques éditions pas toujours très motivantes chez nous au regard des têtes d’affiche réservées à la capitale.

    Cette fois, ça promet ! Avec notamment deux groupes qu’on a hâte de découvrir live tant certains de leurs titres nous mettent la banane et la patate. L’album 180° de Palma Violets a bien tourné, et leur Best of friends restera comme un des singles les plus exaltants de 2013.

    Quant à Parquet Courts, dont le nouvel album, Sunbathing Animal, a déboulé début juin, les New Yorkais ont su faire de leur rock tantôt énervé et sans borne, tantôt plus folk et joyeux un album plein de vie et d’envie. 0n a hâte de voir ces disciples de Pavement et Yo La Tengo live, notamment pour nous asséner leur jubilatoire Ducking and Dodging.

    Pour le reste, Pierre vous a déjà parlé il y a peu du rock garage débridé de The Orwells.

    Et vendredi, outre la tête d’affiche Baxter Dury qu’on aime tant, et l’Islandais Asgeir, pour lequel on a plus de mal à s’emballer (mais c’est l’occasion de réviser notre jugement), il faudra aussi compter sur deux découvertes, Nick Mulvey et son folk éthéré et surtout The Acid, à l’electro futuriste.

    Bref, deux soirées qui valent carrément le détour, sauf désistements massifs.


  • Intermittents du spectacle : la culture rapporte gros mais les artistes coûteraient trop cher - Basta !
    http://www.bastamag.net/Intermittents-la-lutte-sans-fin

    58 milliards d’euros et 670 000 emplois, c’est le « PIB culturel » de la France. Ce qui n’empêche pas Medef et gouvernement de remettre en cause le statut qui permet aux artistes et techniciens du spectacle les plus précaires de vivre de leur métier et de faire découvrir leurs créations. Et pas seulement sur de grandes scènes urbaines ou lors de prestigieux festivals, mais sur tout le territoire. Reportage dans la région Centre, auprès de professionnels du monde du spectacle qui se mobilisent aussi quotidiennement pour ne pas être les victimes de cette réforme.


  • Des concerts exceptionnels pour les 20 ans de la Cave aux Poètes, début octobre à Roubaix - Lille et ses environs - nordeclair.fr
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/des-concerts-exceptionnels-pour-les-20-ans-de-la-cave-aux-jna49b0n455899?

    La petite salle donne carte blanche aux musiciens Yael Naim et David Donatien. Outre leur concert dans le magnifique cadre du musée La Piscine, accompagné d’une performance d’Olivier Dubois (Ballet du Nord), ils convient notamment Les Ogres de Barback, Ours, Bibi Tanga ou encore Hugh Coltman et Misja Fitzgerald pour un hommage à Nick Drake. Royal ! Du 2 au 5 octobre. Pass 4 concerts 28/24 €. www.caveauxpoetes.com


  • Elton John, The Dø, Chet Faker, Étienne Daho : la belle partition des concerts de la rentrée - Lille et ses environs - nordeclair.fr
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/elton-john-the-do-chet-faker-etienne-daho-la-belle-jna49b0n439466?xtor=RS

    Les promesses

    On les reverra avec grand plaisir ou la rumeur dit le plus grand bien de ces jeunes chanteurs. Dans la première catégorie, citons le duo pop raffiné The Dø, le 13 décembre à l’Aéronef. Aussi l’Israélien Asaf Avidan, le 21 septembre au Colisée de Roubaix. Et les rares Pink Martini, le 23 octobre à Roubaix (souvenez-vous, Je ne veux pas travailler). On met aussi notre billet sur les exaltants Fools Gold, programmés le 5 octobre à la Péniche, ainsi que sur l’étonnant violoniste américain Kishi Bashi, vu au sein de Of Montreal, même salle, le 20.

    L’Aéronef démarre très fort, le 23 septembre avec les Canadiens gardiens du temple post-rock Thee Silver Mt Zion Memorial Orchestra, couplés avec The Besnard Lakes. Catégorie rock de costaud, le groupe belge Triggerfinger, le 2 octobre au Grand Mix à Tourcoing, fera des heureux. Dans cette salle où l’audace a toute sa place, on a aussi coché les noms de Tune-Yards (pop/electro/hip-hop joliment déstructurée) le 3 novembre, les deux soirées du festival des Inrocks les 13 et 14 novembre (avec Palma Violets, Parquet Courts, Baxter Dury, Ásgeir…) et l’Australien Chet Faker, déjà mini-phénomène electro-soul, le 16 novembre.


  • Lille : grâce à la musique d’Air, les jeunes accourent au palais des Beaux-Arts - Lille et ses environs - nordeclair.fr
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/lille-grace-a-la-musique-d-air-les-jeunes-accourent-au-jna49b0n438379?xto

    Ils sont quelques-uns, chaque jour, à ronchonner en se promenant dans les salles du musée lillois. « Ils ne comprennent pas qu’un musée soit mis en musique. Mais c’est très bien, c’est exactement ce qu’on voulait faire ! » Le patron du palais des Beaux-Arts, Bruno Girveau, se frotte les mains.

    La carte blanche donnée au duo français de musique électronique Air (associé à la French Touch, il est l’auteur de la fameuse BO du film Virgin Suicides, de Sofia Coppola) est une réussite. Le public est au rendez-vous et, surtout, il n’est pas le même. « Ça l’a considérablement rajeuni. Depuis deux mois, on accueille 30 % de moins de 25 ans de plus que d’habitude. » Le groupe, qui s’est prêté jeudi au jeu des questions-réponses, est lui aussi ravi du projet lillois. 1 500 vinyles compilant les musiques diffusées dans le musée seront mis en vente à partir du 10 juillet, au prix de 10 €.

    Jusqu’au 24 août, le lundi de 14 h à 18 h, du mercredi au dimanche de 10 h à 18 h, place de la République à Lille. 6,50/4 €. 03 20 06 78 00.


  • Domaine Musiques coupe le son, cruelle partition pour neuf salariés - Lille et ses environs - nordeclair.fr
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/domaine-musiques-coupe-le-son-cruelle-partition-pour-neuf-jna49b0n438374?

    Les nuages s’amoncelaient depuis 2011, l’épilogue a eu lieu le 16 juin avec le vote de sa dissolution. Au 31 décembre, l’association Domaine Musiques n’existera plus. Les neuf salariés de la structure jouant les relais depuis vingt-cinq ans entre les politiques (État et Région) et les pros et amateurs de la musique en région (lire ci-dessous) s’attendent à recevoir leur lettre de licenciement ces jours-ci. La gorge nouée, avec un sentiment d’injustice et de colère.

    « Tout à la poubelle »

    La plupart cumulent plus de vingt ans de présence dans une structure ayant la particularité de dépendre exclusivement de ses tutelles publiques, sans avoir le statut de délégataire de service public. Subsides 2013 : 299 000 € de l’État et 425 000 € du conseil régional (qui donnait 362 000 € de plus l’année précédente). Ce dernier lui tournant aujourd’hui le dos (également ci-dessous), c’est tout l’édifice et un savoir-faire qui s’écroulent. « On a travaillé pour eux et par eux, fulmine Olivier Dubois, vingt-cinq ans de boîte. Et du jour au lendemain, on est traités comme une asso lambda. On bosse pour des politiques culturelles depuis vingt-cinq ans et d’un coup, on met tout à la poubelle. C’est violent. » Les salariés déplorent l’absence de dialogue avec le conseil régional et la perte sèche d’une expertise et d’un centre de ressources reconnus. Jugeant faire les frais du « raidissement » des rapports entre l’État et les Régions. « On ne nie pas la nécessité de repositionner nos fondamentaux et nos missions, poursuit Olivier Dubois. Mais on ne comprend par la politique du tout ou rien. »

    « Ça n’a pas de sens »

    Céline Leduc abonde : « On nous dit en substance : vous avez informé une génération, la suivante n’en a plus besoin. Ça n’a pas de sens. » L’État, via la DRAC, déplore la posture régionale. « On n’a jamais cherché la fermeture de Domaine Musiques, dit Frédéric Bourdin, conseiller. C’est une association régionale, on n’a pas vocation à en être le seul financeur. Ça nous inquiète, mais pour l’instant, il n’y a pas eu de dialogue possible avec le conseil régional… »


  • Du beau monde au festival des Inrocks, cet automne à Tourcoing - Lille et ses environs - nordeclair.fr
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/du-beau-monde-au-festival-des-inrocks-cet-automne-a-tourcoing-jna49b0n436

    Deux belles soirées au Grand Mix les 13 et 14 novembre.

    D’habitude, l’affiche nordiste est en deçà des plateaux parisiens de l’itinérant et défricheur festival organisé par le magazine Les Inrockuptibles. Cette fois, le Grand Mix décroche le gros lot. Palma Violets, la sensation du moment Parquet Courts et The Orwells joueront jeudi 13 novembre ; Baxter Dury, Ásgeir, Nick Mulvey et The Acid vendredi 14. Pass deux jours 40/35 €. www.legrandmix.com


  • La Voix du Rock : Morcheeba, Breton, Cascadeur… c’est samedi et c’est gratuit ! - Lille et ses environs - nordeclair.fr
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/la-voix-du-rock-morcheeba-breton-cascadeur-c-est-jna49b0n429260?xtor=RSS-

    La cinquième édition de La Voix du Rock se posera à Tourcoing ce samedi dès 16 h. L’an passé quelque 23 000 spectateurs avaient envahi le parvis Saint-Christophe. Cette année combien seront-ils pour applaudir Morcheeba ?

    Le groupe anglais de trip hop fait son grand retour et s’arrête à chez nous pour un concert gratuit. Arrivée annoncée à 22 h, mais il faudra être là beaucoup plus tôt car ce sont les Lillois de Bodybeat qui ouvriront les festivités avec leur funk flegmatique. De quoi préparer le terrain aux Belges d’Intergalactic Lovers. À 19 h, c’est la pop délicate et secrète de Cascadeur qui entrera en scène avant de céder la place à la néo new wave de La Femme.

    De quoi chauffer le public avant l’arrivée nocturne de Morcheeba et, à 23 h 30, de Breton, quintet anglais mêlant pop, electro et créations vidéos.

    Dès 16 h sur le parvis Saint-Christophe à Tourcoing. Gratuit. Accès par la ligne 2 du métro ou par le tramway, arrêts Tourcoing centre. Le service métro sera prolongé sur la ligne 2 et la fréquence des rames renforcée. www.lavoixdurock.com


  • Pat Metheny, un géant de la guitare en concert ce jeudi à Tourcoing - Lille et ses environs - nordeclair.fr
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/pat-metheny-un-geant-de-la-guitare-en-concert-ce-jeudi-a-jna49b0n426111?x

    Même l’amateur occasionnel connaît cette invariable touffe portée avec plus au moins de bonheur depuis quarante ans. L’Américain Pat Metheny est un surdoué de la guitare, de renommée mondiale. « L’une des dernières légendes américaines », dit Patrick Dréhan, programmateur du Tourcoing Jazz Festival, pas mécontent d’avoir enfin pu coincer le bientôt sexagénaire alors qu’il lui court après depuis des années.

    C’est qui ? Il ne tâte de la six-cordes qu’à partir de 13 ans mais montre rapidement d’exceptionnelles dispositions. À 20 ans à peine, il enregistre déjà son premier disque avec le grand bassiste Jaco Pastorius. Le début d’une longue liste de collaborations avec, entre autres, Charlie Haden, Ornette Coleman, Sonny Rollins, Herbie Hancock ou… David Bowie. C’est sans doute ce qui a établi sa notoriété (et lui a aussi valu quelques détracteurs) : l’Américain est un caméléon qui navigue entre les genres, du jazz à la musique afro-cubaine, du rock progressif à la pop. « C’est l’un des plus grands guitaristes de l’histoire, avec par exemple John McLaughlin. »

    À Tourcoing ? S’il tourne énormément, Metheny pourrait ne pas être venu dans la région depuis 1987. C’était à l’occasion du festival de la Côte d’Opale « Il a un vrai charisme », se souvient Patrick Dréhan. La hauteur du cachet de la star a plusieurs fois refroidi les ardeurs des organisateurs… Il vient cette fois en quintet – l’occasion d’annoncer la programmation du prochain Tourcoing Jazz Festival, avec Chris Potter au saxophone, Antonio Sanchez à la batterie, Ben Williams à la basse et Giulio Carmassi au piano, à la voix et au cor. « Avec cette formation, il devrait pencher un peu moins vers les musiques afro-cubaines et un peu plus vers le jazz. » Plus des trois quarts des billets avaient trouvé preneur en fin de semaine dernière.

    Ce jeudi 5 juin à 20 h 30, au théâtre municipal Raymond-Devos, place du Théâtre à Tourcoing. 40 à 30 €. Tél. 0359634363. www.tourcoing-jazz-festival.com


  • Tourcoing : le groupe Morcheeba, tête d’affiche de La Voix du Rock (VIDÉO) - Lille et ses environs - nordeclair.fr
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/tourcoing-le-groupe-morcheeba-tete-d-affiche-de-la-voix-jna49b0n416864?xt

    Le festival tourquennois programmé le 14 juin prochain accueillera cette année une tête d’affiche prestigieuse : Morcheeba.

    Le groupe anglais, précurseur dans les années 90 de la brit pop et du trip hop sera le quatrième à monter sur la scène installée, comme chaque édition du festival, sur le parvis Saint-Christophe et accessible gratuitement. « On accueille un groupe qui, au début des années 90, a inventé un style », se réjouit Julien Guillaume, programmateur du Grand Mix qui a travaillé sur cette cinquième édition du festival, en partenariat avec le groupe La Voix, la Ville de Tourcoing et le Crédit Mutuel Nord Europe.

    Pour lui, cet « invité surprise » qui donne une autre dimension à l’événement musical tourquennois, est le résultat d’un travail mené durant cinq années : « Depuis le début, on court après des têtes d’affiche européennes. Les membres de Morcheeba nous ont dit, alors que cela faisait plusieurs fois que nous les contactions, qu’ils étaient intéressés. Ils ont vu que les éditions précédentes avaient bien fonctionné. »

    Morcheeba sera précédé sur la scène de La Voix du Rock par des groupes rock et électro. D’abord Bodybeat dès 16 h, groupe funk nordiste, puis Cascadeur, plus pop, puis La Femme. La soirée se terminera, après Morcheeba, avec Breton.