Recriweb

« Mettre le vieux monde en pleine lumière, travailler positivement à la formation du nouveau » [Marx] ... et « expliquer patiemment » [Lénine]

  • Le monde compte trois fois plus de #réfugiés climatiques que de réfugiés de guerre
    http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/le-monde-compte-trois-fois-plus-de-refugies-climatique-que-de-refugies-

    L’Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC) tire la sonnette d’alarme. Les catastrophes naturelles ont provoqué le déplacement de 21,9 millions de personnes dans le monde l’an dernier, selon un rapport publié par l’IDMC mercredi 17 septembre, à quelques jours du sommet de l’ONU sur le climat à New York.

    (...)

    Le phénomène touche généralement les pays en développement, où ont eu lieu plus de 85% des déplacements. L’an dernier, l’Asie a une nouvelle fois été le continent le plus touché, avec 19 millions de #déplacés, soit 87% du total mondial.

    • En 2013, les catastrophes naturelles ont déplacé trois fois plus de personnes que les conflits
      http://www.lemonde.fr/climat/article/2014/09/17/en-2013-les-catastophes-naturelles-ont-deplace-trois-fois-plus-de-personnes-

      Cette situation est en grande partie due à la croissance démographique et à l’urbanisation galopante dans des zones sujettes aux cyclones et aux inondations, notamment en Asie. « De plus en plus de personnes sont exposées à un risque de déplacement, souligne Alexandra Bilak, directrice de la recherche et des politiques de l’Observatoire. La plupart des catastrophes sont autant d’origine humaine que naturelle. La concentration d’individus dans des zones à risque où l’habitat est souvent précaire ne fait qu’accroître la probabilité d’une catastrophe . »

      « L’urbanisation rapide a accentué la vulnérabilité même de pays à revenu moyen comme les Philippines, insiste Jan Egeland, secrétaire général du NRC. Au vu du nombre croissant de personnes vivant et travaillant dans les zones à risque, cette tendance à la hausse va se poursuivre et devrait être exacerbée par les effets du changement climatique qui causeront de plus en plus d’événements extrêmes à l’avenir. »


  • Naufrages en Méditerranée : jusqu’à 700 migrants portés disparus | Monde - lesoir.be
    http://www.lesoir.be/654399/article/actualite/monde/2014-09-15/naufrages-en-mediterranee-jusqu-700-migrants-portes-disparus

    Près de 700 migrants ayant tenté la traversée vers l’Europe pourraient avoir trouvé la mort en Méditerranée durant. Deux naufrages ont été signalés en moins d’une semaine, indique l’Organisation internationale des migrations (OIM).
    Les passeurs ont volontairement provoqué le naufrage

    Jusqu’à 500 migrants sont ainsi portés disparus à la suite d’un naufrage volontairement provoqué par des passeurs la semaine dernière, selon le témoignage de deux Palestiniens repêchés jeudi par un porte-conteneurs italien. Des Syriens, Palestiniens, Égyptiens et Soudanais désireux d’atteindre le Vieux Continent étaient à bord de l’embarcation que les passeurs ont fait couler quand les migrants ont refusé d’être transférés, en mer, sur une embarcation plus fragile, selon le récit des deux rescapés.

    Si leur témoignage est véridique, il s’agirait du plus important naufrage de ces dernières années, selon l’OIM. Les deux Palestiniens ont été récupérés par un cargo qui passait par là, alors qu’ils avaient déjà passé 36 heures dans l’eau.
    Un autre naufrage au large des côtes libyennes

    Par ailleurs, une embarcation transportant environ 200 personnes a coulé dimanche au large des côtes libyennes. Des dizaines de migrants sont portés disparus, 36 autres ont pu être secourus par la marine libyenne. Parmi ces rescapés figure une femme enceinte. Le naufrage a été signalé par des pêcheurs, qui ont remarqué la présence de nombreux cadavres humains en mer, au large de Tajoura.

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Palestinians among 500 feared dead in Mediterranean migrant shipwreck
    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=727685

    Desire to find refuge

    Both Palestinians spent a day and a half in the water, one wearing a lifejacket and the other holding on to a life buoy with other migrants, all of whom perished, including a young Egyptian boy who hoped to make money in Europe to pay for his father’s heart operation, the organization said.

    In a separate incident, dozens were feared drowned after a boat carrying 200 migrants sank off the coast of Libya, with only 36 survivors rescued.

    Iyad al-Buzum, Gaza’s interior ministry spokesman, wrote on Facebook Monday that Gaza officials were trying to obtain details about Palestinian migrants who were on board the boat.

    Gaza security services have recently arrested a number of traffickers who were paid to help Palestinians emigrate from the Gaza Strip through smuggling tunnels, al-Buzum added.


  • Afrique : mêmes causes, mêmes effets ...

    CADTM - Ebola ou l’expression terrifiante de la pauvreté et de l’indifférence
    http://cadtm.org/Ebola-ou-l-expression-terrifiante

    Est-ce un hasard si cette épidémie sévit dans des pays qui sont parmi les plus pauvres de la planète ? Le dernier Rapport sur le développement humain 2014 du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) classe la Guinée à la 179e place sur 187 pays, le Liberia figure quant à lui à la 175e place et la Sierra Léone au 183e rang de ce triste classement. L’absence - ou dans le meilleur des cas la défaillance - des systèmes de santé est la conséquence directe des coupes franches dans les budgets sociaux, du gel des salaires et des licenciements dans la fonction publique imposés par les Institutions financières internationales pour rembourser la dette. En effet, si les services de santé et d’assainissement (infrastructures d’égouts, de traitement des eaux, etc.) de ces pays n’avaient pas été entièrement démantelés par les divers plans d’ajustement structurel (PAS) imposés par le FMI et la Banque mondiale, le risque épidémique aurait été bien plus faible ou plus facilement contrôlable. Comme le souligne le Dr Jean-Claude Manuguerra, responsable de la Cellule d’intervention biologique d’urgence de l’Institut Pasteur, Ebola « profite pour se développer d’un système de santé mal organisé par manque de moyens » |5| .

    http://cadtm.org/Les-richesses-du-Maroc-sont

    Les Institutions financières internationales (FMI, Banque mondiale, BEI) et les agences de notation encensent les « performances » de l’État pour l’encourager à se jeter dans les bras des créanciers. C’est ainsi que le Maroc se trouve de nouveau pris dans la tourmente de l’endettement. La dette publique a atteint 679 milliards de DH, soit 78 % du PIB. Le service de la dette (montants empruntés + intérêts) accapare, en moyenne, 106 MMDH annuellement, depuis les cinq dernières années.

    Avec un service de la dette de ce volume, tout développement économique et humain devient impossible. Un audit de cette dette et l’annulation de la partie qui n’a pas servi les intérêts du peuple s’imposent comme deux solutions pour recommencer à croire à un développement effectif du pays. Cette piste n’est envisageable que si le Maroc arrive à se libérer de la tutelle des Centres de décision impérialistes (États et IFI) qui nous imposent leurs mesures libérales.

    Celles-ci se traduisent par l’offensive de l’actuel gouvernement sur plusieurs fronts : vers l’annulation de la Caisse de compensation, baisse de l’investissement public et dans les secteurs sociaux, gel de l’emploi public, privatisation des services publics et enfin « réforme » de la Caisse marocaine des retraites (faire passer l’âge de la retraite à 65 ans, hausse des cotisations des salariés, etc).


  • Des centaines de #migrants portés #disparus au large de #Malte

    C’est sans doute « le #naufrage le plus grave de ces dernières années » en #Méditerranée, selon l’Organisation internationale pour les migrations. Près de 500 migrants ont été victimes d’une #collision entre deux navires au large de l’île de Malte.

    L’OIM ne parle pas d’un naufrage, mais bien d’un « #homicide_de_masse ». Car c’est en fait un navire transportant 30 personnes qui a tenté de forcer l’autre (et ses 300 à 400 migrants) à s’arrêter. Dans la manoeuvre, les deux embarcations ont coulé, avec l’ensemble de leurs passagers.

    http://www.franceinter.fr/depeche-des-centaines-de-migrants-portes-disparus-au-large-de-malte

    #migration #réfugiés #asile #mourir_en_mer #décès #mort #Forteresse_europe


  • La NASA peine à traquer les astéroïdes dangereux

    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/09/15/la-nasa-peine-a-traquer-les-asteroides-dangereux_4488010_1650684.html

    Les efforts de la NASA pour traquer des astéroïdes pouvant présenter un danger pour la Terre et élaborer des stratégies de protection sont nettement insuffisants, conclut un rapport de l’inspecteur général de l’agence publié lundi 15 septembre.

    En 2005, le Congrès américain avait chargé la NASA de mettre en œuvre le programme « Near-Earth Objects » (NEO) pour détecter des astéroïdes de 140 mètres de diamètre et davantage présentant un risque potentiel pour notre planète. Elle devait en cataloguer 90 % d’ici à 2020, rappelle ce document.

    http://s2.lemde.fr/image/2013/02/15/534x267/1833117_3_babd_capture-d-ecran-d-une-video-montrant-la-chute_8e69903f361cb3cd9d7759011f1d7b20.jpg

    Alors que la NASA a découvert, catalogué et déterminé les orbites de plus de 11 000 de ces objets depuis 1998, l’agence spatiale estime avoir pour le moment traqué seulement 10 % du total estimé, et elle ne sera pas en mesure de remplir l’objectif des 90 % d’ici à 2020, a conclu le rapport.

    Ses auteurs ont également constaté que depuis le début des efforts requis par le Congrès en 2005, la NASA « n’a pas de programme structuré pour gérer un conglomérat de recherches et d’activités éparses peu coordonnées avec une supervision insuffisante et sans critères établis pour mesurer les progrès accomplis ».

    Le rapport cite le cas de la météorite de 18 mètres de diamètre que personne n’avait vue venir et qui a explosé en février 2013 à 23 000 mètres au-dessus de Tcheliabinsk, en Russie, avec une puissance équivalente à 30 bombes atomiques, soufflant les vitres des habitations, endommageant des immeubles et blessant plus d’un millier de personnes.


  • Le streaming modifie-t-il les goûts musicaux ? - IRMA
    http://alireailleurs.tumblr.com/post/97556755780

    https://31.media.tumblr.com/aed9a54ac009515e908f33e6bbf1ccc6/tumblr_inline_nbdhga1V2S1qz6b8d.png

    Romain Bigay pour l’IRMA (le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles) livre un très bon dossier sur la transformation de nos pratiques d’écoute de #musique. En France, 93% des consommateurs de musique le font en streaming, écoutant en moyenne 17 morceaux de musique par semaine. Le comportement des consommateurs de musique en ligne est différent du comportement des consommateurs de musique sur support, notamment du fait de pratique de recherche et de skipping, c’est-à-dire le fait de passer d’une morceau l’autre, qui se pratique plutôt en fin de journée, contrairement à l’écoute de playlists qui se pratique quand nous sommes plus occupés.

    Plus qu’une fragmentation de l’écoute musicale - où les singles ont repris toute leur place rappelle Sophian Fanen pour Libération - , les (...)

    #moteur_de_recommandation


  • La tablette, l’avenir de La Presse ? - Coulisses de Bruxelles
    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2014/09/la-tablette-lavenir-de-la-presse.html

    Lundi, les dirigeants de Libération vont présenter leur projet de transformation de Libération afin d’en faire un média du XXIème siècle. Un pari, certes, mais le journal n’a plus le choix : il l’a compris après un premier semestre particulièrement agité et tendu où nous avons frôlé la faillite. Cet été, j’ai profité d’un séjour à Montréal, où je me suis occupé d’une école d’été du CERIUM de l’Université de Montréal, pour aller rencontrer la direction et la rédaction de La Presse, le principal journal québécois, qui a compris il y a quatre ans que sa survie passait par une révolution sans précédent. Et j’adore les révolutions !

    #presse #journaux #Libération #La_presse #tablette


  • Telefontornet

    De nos jours tout semble converger vers le sans-fil.

    Mais dans le 19ème siècle, à Stockholm plus précisément, afin qu’ils puissent téléphoner il y avait abondance de fils.
    Il s’agit du #Telefontornet ; une haute tour de communication (datant de 1890) sur laquelle terminaient 5000 ligne aériennes provenant de diverses secteurs de la ville. Le résultat : une gigantesque toile d’araignée :
    http://www.thisiscolossal.com/wp-content/uploads/2014/09/tower-1.jpg
    http://www.thisiscolossal.com/wp-content/uploads/2014/09/tower-4.jpg
    http://www.thisiscolossal.com/wp-content/uploads/2014/09/tower-5.jpg

    Mais cela entraînait tant de problèmes physiques qu’elle était déjà abandonnée en 1913.

    Plus :
    http://www.thisiscolossal.com/2014/09/telefontornet-stockholm

    #téléphonie
    #Suède #Sweden


  • « Les #Migrations pour les nuls » : une pédagogie très marquée à droite
    http://www.lemonde.fr/livres/article/2014/09/11/les-migrations-pour-les-nuls-une-pedagogie-tres-marquee-a-droite_4485874_326

    Est-il possible de confier la rédaction d’un ouvrage de vulgarisation sur l’immigration à un auteur de référence pour l’extrême droite ? Les Editions First s’y risquent avec Les Migrations pour les nuls, de Jean-Paul Gourévitch, en librairie jeudi 11 septembre et déjà contesté par des spécialistes. « J’ai voulu rassembler toute la documentation existante de la façon la plus correcte, précise et objective possible », explique l’auteur, qui livre quatre cents pages où se mêlent lexiques, chiffres et digressions sur la prostitution, l’islamisation ou l’insécurité.

    Jean-Paul Gourévitch avait notamment créé la polémique en 2008 en estimant le coût annuel de l’immigration pour la France à 36,4 milliards d’euros, un chiffre bien supérieur aux conclusions d’économistes de l’université de Lille ou de l’OCDE. Dans Les Migrations pour les nuls, il revient longuement sur cette question et conclut à un « surcoût » de l’immigration de 8,9 milliards d’euros par an pour le budget de la France. Il s’interroge aussi sur la rentabilité des « investissements » liés à l’immigration, dans lesquels il fait figurer pêle-mêle l’aide au développement, la rénovation des quartiers sensibles ou les subventions aux associations antiracistes.

    François Héran, directeur de recherche à l’Institut national des études démographies (INED), insiste, lui, sur la responsabilité de l’éditeur : « On ne peut pas choisir quelqu’un qui écrit sur le mode de la dénonciation du complot. » « Le fait qu’un auteur comme celui-là soit chargé d’un livre d’initiation dans une collection aussi populaire, dit-il, est un signe révélateur de la lepénisation des esprits. »

    #propagande #anti-immigration #extrême_droite un truc à faire bondir @cdb_77 @reka et bien d’autres


  • Notre corps tel qu’il est, et c’est tout

    Le Photographe danois Søren Rønholt, après avoir travaillé pendant dix ans dans le milieu de la mode ; s’est mis à détester les corps trafiqués des mannequins qui souffrent la mort pour faire semblant d’être ce qu’elles ne sont pas, ds mensonges photoshopés. Il voulait revenir vers la vérité des corps, et sa recherche a aboutit à ce projet : « Nordic Women ». Toutes ls femmes avec qui Søren Rønholt a travaillé ont témoigné leur satisfaction enfin de pour dire : "oui, c’est moi, c’est nous, c’est comme ça, c’est naturel, nous nous aimons comme nous sommes et pas comme « ils » voudraient qu’on soit. Certaines disent vomir les images des corps surréalistes qui leur sont servis dans les pubs magazine ou les panneaux publicitaires dans la rue.

    http://roenholt.dk/nordicwomen.html

    Beau travail, belle approche, simple, subtile et respectueuse (je recherche un photographe qui a fait le même travail avec des hommes)

    Je vous invite à lire si ce n’est déjà fait - l’ouvrage d’une brillante géographe :

    Géographie de la nudité : être nu quelque part, de Francine Barthe-Deloizy

    http://www.franceculture.fr/oeuvre-g%C3%A9ographie-de-la-nudit%C3%A9-%C3%AAtre-nu-quelque-part-de-

    http://www.franceculture.fr/sites/default/files/2007/01/10/861081/images/Francine%20Barthe-Deloizy.jpg?1375283672

    http://roenholt.dk/PHOTOS/nordicwomen/_P7U5681_RGB.jpg

    http://roenholt.dk/PHOTOS/nordicwomen/_MG_3962.jpg

    http://roenholt.dk/PHOTOS/nordicwomen/_MG_9105_RGB.jpg

    #photographie #stéréoptype #nudité



  • Quand Michel Onfray fait dans la philosophie de comptoir
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/09/12/quand-michel-onfray-fait-dans-la-philosophie-de-comptoir_4486777_4355770.htm

    Philosophe très médiatique, Michel Onfray vit avec son temps : il possède un compte Twitter, sur lequel il assène certaines de ses pensées. En début de semaine, un de ses tweets a fait beaucoup réagir. Loin de le remettre en question, M. Onfray a assumé son propos, et même surenchéri, au micro de France Inter, vendredi 12 septembre, pour dénoncer pêle-mêle Internet, le livre de Valérie Trierweiler et l’école moderne. Quitte à raconter un peu n’importe quoi.


  • Une découverte archéologique majeure en Thrace.

    Sur le site de l’ambassade de France (traduction d’un article grec du 11/08/14)

    Tumulus Kasta
    http://www.amb-grece.fr/actualites/infosdujour/tumulus_kasta.htm

    La récente découverte de l’entrée de la tombe a enthousiasmé les archéologues qui ont eu le souffle coupé devant le linteau de la tombe où ils ont localisé les deux statues.

    Le tumulus était bien identifié mais n’a commencé à être fouillé qu’en 2012. Mettant à jour un péribole (mur délimitant le tumulus) en marbre dans un état de conservation proprement époustouflant — il a environ 25 siècles…
    http://www.amb-grece.fr/actualites/infosdujour/amfipoli1.jpg

    En août, l’accès à la tombe a été découvert…
    http://s.kathimerini.gr/resources/2014-08/skddjjdjd.jpg

    Évidemment, LA question est : QUI est enterré⋅e là ?

    Des hypothèses avancées, il faut retenir :
    • La tombe serait celle de Roxane, assassinée en 311 avant J.C. par Cassandre. C’est vrai, mais jamais un lion n’aurait été dressé sur la tombe d’une femme, même d’une reine veuve. Cela pourrait être vraisemblable si elle était enterrée avec le petit Alexandre. Mais dans ce cas qui est le prince enterré dans les tombes royales de Vergina ? Il s’agit de l’hypothèse énoncée par le défunt archéologue Dimitris Lazaridis.
    • Le mort serait Nearchos [habituellement, on dit Néarque, en français] qui accompagnait Alexandre en tant que chef de sa flotte. Il a vécu à Amphipolis en exil et il en est reparti quand Alexandre l’a réhabilité au commencement de la campagne contre les Perses.
    • Avec la même logique il peut s’agir de la tombe d’un fidèle et noble cavalier qui accompagnait Alexandre.
    • Il peut également s’agir de la tombe d’un souverain thrace.
    • Il semble peu probable qu’il s’agisse de la tombe du général Spartiate Vrasidas [là aussi, l’historiographie française le dénomme habituellement Brasidas], d’une part parce que les chronologies ne correspondent pas et de l’autre il semble impossible qu’une telle tombe macédonienne ouvragée soit construite pour un Lacédonien.
    • Enfin, scénario le plus invraisemblable la tombe serait celle d’Alexandre le Grand. Même si sa mère avait réussi à subtiliser la dépouille du roi (hypothèse qui va à l’encontre de toutes les sources antiques), elle ne l’aurait pas transporté à Amphipolis, région de son plus grand ennemi Cassandre.

    (Angeliki Kotti, journal Ethnos du 11/08/2014)

    >>>>>

    Pour suivre l’avancée des travaux, par exemple ce blog d’archéologie
    http://archaeologymatters2.blogspot.fr/2014/09/mesolakia-amphipolis-tumba-kasta-update.html

    http://www.protothema.gr/files/1/2014/09/09/amfidiagramma.jpg

    Les archéologues espèrent trouver des peintures murales, les seuls témoignages de cette époque provenant, justement, de Macédoine. Pour l’instant, c’est au plafond…
    http://www.protothema.gr/files/1/2014/09/07/amfi3.jpg


  • Chômeurs contrôlés , patrons #assistés : la démagogie, mode d’emploi ( précaire) - AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité
    http://www.ac.eu.org/spip.php?article2195

    Les déclarations de François Rebsamen sur le contrôle des chômeurs ont été suivies d’un tollé qui a amené le Ministre à déclarer qu’aucune nouvelle mesure n’était prévue, et qu’il s’agissait simplement d’appliquer la loi.

    Il n’y a en effet nul besoin d’ajouter des dispositions à un ensemble législatif et administratif qui permet au #Pôle_Emploi comme aux #départements chargés du contrôle des allocataires du #RSA, de moduler #radiations et #sanctions selon les besoins du moments.

    Depuis le début des années 2000, en effet, de multiples textes ont été adoptés par les gouvernements successifs : chacun d’entre eux a élargi les possibilités de contrôle, les obligations diverses de pointage et de justification imposées aux demandeurs d’emploi et aux plus #précaires. Dans le même temps, les possibilités concrètes de formation et d’insertion sociale se sont réduites comme peau de chagrin.

    La réalité, tout le monde la connaît : même en reprenant le chiffre tronqué de 350 000 emplois non pourvus, le mettre en rapport avec le nombre de demandeurs d’emploi suffit à démontrer qu’il n’y a pas de possibilité immédiate pour des millions de gens.

    Exiger des gens qu’ils recherchent quelque chose qui n’existe pas est donc devenu une politique publique à part entière, avec ses victimes , mais aussi ses bénéficiaires, dont on parle peu.


  • PCF et #Front_de_gauche : l’impasse d’une politique
    http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2406&id=31

    [...] Les dirigeants du PCF n’ont à s’en prendre qu’à eux-mêmes : c’est eux qui ont brandi et continuent de brandir comme seule politique et seule perspective le mirage d’une alliance électorale d’où pourrait sortir un gouvernement menant « une vraie politique de gauche ». Au moment où chacun constate le triste bilan de l’union de la gauche portée au gouvernement après l’élection de Hollande, il est de plus en plus difficile de maintenir cette illusion, et le PCF en est réduit à se demander avec qui, et par le biais de quelles alliances, il pourra sauver ses positions électorales, ou du moins en perdre le moins possible.
    Cela serait seulement triste, si cette faillite politique n’entraînait pas la désorientation, le découragement de nombreux militants qui, dans la classe ouvrière, avaient mis leur confiance dans le #PCF et la politique qu’il proposait. Mais c’est aussi une expérience dont il faut tirer les conséquences. Les travailleurs, les couches populaires n’ont pas à mettre leurs espoirs dans une quelconque combinaison électorale qui se voudrait « vraiment de gauche », voire dans une fantomatique « VIe République ». Ils doivent reprendre confiance dans leurs forces, ne se fier qu’à leurs luttes, redonner vie à une perspective révolutionnaire, celle du renversement de la société capitaliste, qui est la seule vraie perspective communiste.
    C’est une voie difficile sans doute, mais c’est la seule possible.

    #FDG #capitalisme #réformisme #démoralisation #électoralisme


  • En Egypte, le viol comme arme de répression - Page 2 - LeTemps.ch
    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/0b0885d6-39cb-11e4-8c03-d377f99f2a56|1

    Troublant revers de l’histoire : sous le – court – règne de Mohamed Morsi, les militaires et la police n’ont cessé d’accuser leurs adversaires islamistes de vouloir voiler les femmes. Eux s’obstinent sans scrupule à les dévoiler. Pis, à les violer. Une arme secrète de répression prisée par les ex-autocrates de cette région, que le Printemps arabe espérait chasser, et qui revient aujourd’hui au galop en Egypte. « Avec Sissi au pouvoir, l’armée se sent en position de force pour perpétrer de vieilles méthodes d’humiliation sexuelle promues depuis des années au sein d’un système militaro-patriarcal obsédé par l’étranglement de l’opposition », observe Adel Ramadan, chercheur à l’Egypt Initiative for Personal Rights.

    De cette épreuve, particulièrement éprouvante dans un pays où la question sexuelle est un tabou, elle se souvient du moindre détail : l’arrestation par la police militaire, puis la prison, et cet examen de cinq minutes au cours duquel un officier se livra à une pénétration digitale avant de lui confirmer qu’elle était toujours une « jeune fille ». A l’époque, elle fut la seule à oser témoigner à visage découvert de cette blessure invisible, bien plus douloureuse que n’importe quelle ecchymose. « Toutes les autres filles se sont tues. C’est dire si l’exercice vise à « casser » les militantes. Au final, les victimes cèdent à la loi du silence par peur d’être rejetées par leurs familles et mises au banc de la société », dit-elle, en larmes.

    Poursuivie en justice pour « vandalisme et insulte à un représentant de l’ordre », puis condamnée à un an de prison avec sursis, la courageuse Egyptienne entama à son tour deux procédures : l’une contre le militaire lui ayant fait subir des attouchements, et l’autre contre le Conseil militaire. Si le soldat est resté impuni, le second procès a débouché sur une mini-victoire : l’interdiction par la justice des « tests de virginité » menés par l’armée sur des femmes arrêtées. « Sauf que trois ans plus tard, des tortures physiques encore plus redoutables et systématiques sont infligées aux manifestantes », se désole Samira.


    • On avait vu passer ici des choses sur les soldats israéliens qui chient ans les maisons occupées. Dans Dario Fo, les pauvres du Tumulte de Bologne envoyaient leurs fèces sur des riches intouchables autrement et qui les avaient dépossédéEs (les lecteurices de @lan02 papier ont apprécié, les autres en sont privéEs pour une question de droits). Arme du pauvre, ici elle se rajoute aux armes d’un État riche et de ses administréEs complices.


  • Les soudards en #Centrafrique
    http://survie.org/billets-d-afrique/2014/238-septembre-2014/article/les-soudards-en-centrafrique-4766

    Neuf mois après le début de l’intervention militaire française (Sangaris), la Centrafrique est toujours en proie aux violences. Le sommet de Brazzaville, qui avait rassemblé dans la capitale congolaise les différents protagonistes de la crise afin d’instaurer un cessez-le-feu, a été un échec. Les troupes étrangères présentes dans le pays le sont donc encore pour longtemps… Embourbée dans la guerre civile centrafricaine, la France annonce chercher une porte de sortie. Selon le sénateur Jacques Berthou « (...)

    #238_-_septembre_2014

    / Centrafrique, #Congo_Brazzaville, #Salves, #Organisation_des_Nations_Unies, #Armée_française, (...)


  • Des soldats israéliens refusent de participer à de nouveaux abus contre les Palestiniens
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/09/12/des-soldats-israeliens-refusent-de-participer-a-de-nouveaux-abus-contre-les-

    C’est une lettre envoyée par 43 officiers et soldats israéliens de réserve à leur premier ministre et à leur chef d’état-major. Ayant servi dans l’unité 8200, la plus prestigieuse unité de renseignement militaire israélien, ils ont décidé de ne plus servir, refusant de participer aux « abus » commis selon eux contre les Palestiniens.

    Cette lettre, dont des extraits sont parus dans le quotidien à grand tirage Yediot Aharonot, est l’une des plus importantes expressions d’#objection de conscience depuis longtemps en Israël. Les 43 signataires, hommes et femmes, ont servi dans cette unité, qui est souvent comparée à l’Agence nationale de sécurité américaine (National Security Agency, NSA). Réservistes, ils peuvent y être rappelés à tout moment.

    Dans leur lettre, ils évoquent leur rôle capital dans les opérations d’éliminations ciblées pratiquées par l’armée. Une femme parle de l’erreur d’identification qu’elle a commise et qui a conduit selon elle à la mort d’un enfant. D’autres s’émeuvent d’avoir à écouter les conversations les plus intimes de Palestiniens. « Nous appelons tous les soldats qui servent actuellement dans cette unité ou qui vont y servir, tous les citoyens d’Israël à faire entendre leurs voix contre ces abus et agir pour y mettre un terme », dit leur lettre. Les 43 objecteurs de conscience encourent des peines de prison.

    #armée #crimes

    • 43 soldats israéliens contre les injustices faites aux Palestiniens
      http://www.romandie.com/news/43-soldats-israeliens-contre-les-injustices-faites-aux-Palestiniens/516987.rom

      Il y est question de mise sous surveillance de millions de Palestiniens sans distinction, jusque dans leur vie privée.

      Ces refuzniks (Israéliens refusant de servir) dénoncent la « persécution politique » à laquelle contribue leur activité d’espionnage.

      Des tribunaux militaires rendent leurs jugements sans que les Palestiniens aient accès aux preuves rassemblées contre eux et certains agissements montent les Palestiniens les uns contre les autres.

      L’armée ignore
      Les signataires s’en prennent plus largement à la règle militaire sous laquelle des millions de Palestiniens vivent depuis plus de 47 ans, ainsi qu’à la colonisation et à l’hypocrisie d’une politique invoquant les nécessités de sécurité pour se justifier.

      L’armée a nié la réalité de ces accusations et a affirmé dans un communiqué ne « pas avoir d’informations selon lesquelles des violations spécifiques mentionnées dans cette lettre ont eu lieu ».

      (ats / 12.09.2014 16h45)

    • Israeli intelligence veterans refuse to serve in Palestinian territories
      http://www.theguardian.com/world/2014/sep/12/israeli-intelligence-reservists-refuse-serve-palestinian-territories

      The signatories include officers, former instructors and senior NCOs from the country’s equivalent of America’s NSA or Britain’s GCHQ, known as Unit 8200 – or in Hebrew as Yehida Shmoneh-Matayim.

      They allege that the “all-encompassing” intelligence the unit gathers on Palestinians – much of it concerning innocent people – is used for “political persecution” and to create divisions in Palestinian society.

      The largest intelligence unit in the Israeli military, Unit 8200 intercepts electronic communications including email, phone calls and social media in addition to targeting military and diplomatic traffic.

      The signatories say, however, that a large part of their work was unrelated to Israel’s security or defence, but appeared designed to perpetuate the occupation by “infiltrating” and “controlling” all aspects of Palestinian life.

      Written in uncompromising language the letter states: “We, veterans of Unit 8200, reserve soldiers both past and present, declare that we refuse to take part in actions against Palestinians and refuse to continue serving as tools in deepening the military control over the Occupied Territories.”

      They add: “The Palestinian population under military rule is completely exposed to espionage and surveillance by Israeli intelligence. It is used for political persecution and to create divisions within Palestinian society by recruiting collaborators and driving parts of Palestinian society against itself. In many cases, intelligence prevents defendants from receiving a fair trial in military courts, as the evidence against them is not revealed.”

      “It’s important to say, the reason I decided to refuse – and I decided to refuse long before the recent [Gaza] operation. It was when I realised that what I was doing was the same job that the intelligence services of every undemocratic regime are doing.

    • Reservists from elite IDF intel unit refuse to serve over Palestinian ’persecution’
      Forty-three signatories, including a major and two captains, in a letter to the prime minister: ’Intelligence is an integral part of Israel’s military occupation over the territories.’
      By Gili Cohen | Sep. 12, 2014 | 2:50 PM
      http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/1.615498

      Forty-three former members of Israel Defense Forces intelligence Unit 8200, including some officers, wrote an open letter to Prime Minister Benjamin Netanyahu and top military officials, saying they would refuse to do reserve service because of Israel’s `political persecution’ of the Palestinians.

      “We, veterans of Unit 8200, reserve soldiers both past and present, declare that we refuse to take part in actions against Palestinians and refuse to continue serving as tools in deepening the military control over the Occupied Territories.” the soldiers said in the letter, which was also addressed to IDF Chief of Staff Benny Gantz and Maj. Gen. Aviv Kochavi, the head of the Military Intelligence Directorate.

      Among the signatories are a major and two captains in the reserves. Also signing were other intelligence personnel, who include officers and non-commissioned officers who served in the unit in professional capacities.

      “It is commonly thought that the service in military intelligence is free of moral dilemmas and solely contributes to the reduction of violence and harm to innocent people" they said in the letter. “However, our military service has taught us that intelligence is an integral part of Israel’s military occupation over the territories.”

      The signatories claimed, among other things, that while surveillance of Israeli citizens is strictly limited, “the Palestinians are not afforded this protection.”

      The 43 unit members who signed the letter, some of whom serve in the reserves, say that the information that is gathered and stored in the army’s systems “harms innocent people. It is used for political persecution and to create divisions within Palestinian society by recruiting collaborators and driving parts of Palestinian society against itself.”

      For this reason, the signatories say, their consciences do not allow them to continue serving that system and depriving millions of human beings of their rights.

      Daniel, a captain in the reserves who lives in Jerusalem and signed the letter, said that the process of getting signatures for the letter, which took about a year, started with a small group of people who knew each other from the unit.

      “There were fears of how people, and friends from the unit, might respond — if they knew that it was I and if they didn’t know,” Daniel says. But he adds that they felt a sense of responsibility and urgency, so they wrote the letter, Daniel told Haaretz on Thursday. According to the letter’s organizers, most of the people who signed it are reservists, but some of them have adopted a kind of “gray-market dodge” and were not summoned to perform reserve duty.

      “I don’t feel comfortable in my conscience continuing to serve, and instead of dealing with the dilemmas and the ramifications, I chose to take a more evasive route,” Daniel said, describing the “gray-market dodge” he has used for the past three years.

      “Now, later on, we feel that evasion is wrong, and that we have to take responsibility. In the end, I served there for seven years. I believed in what we did there — and for all those reasons, I must take responsibility for what I see as the perpetuation of the cycle of violence. We hope that people will think critically about these things.”

      An official of the IDF Spokesman’s Office said that “Unit 8200 has worked since the day it was established to gather intelligence that allows the army and security agencies to perform their tasks, and each day it helps protect the citizens of the State of Israel.

      "The unit uses varied methods and many fields while using methods and rules directed toward those who consume the information and for its own uses only. Those who serve in the unit are trained after a meticulous search process using training methods that have no parallel in the intelligence community in Israel or in the world. The content of their training places special emphasis upon the fields of ethics, morals and work procedures. These are put into practice during their service as soldiers and officers of the unit, and they are under the constant supervision of commanding officers of various ranks.

      “The concrete claims made in the report are unknown in the Intelligence Directorate. The fact that the alleged signatories of this letter contacted the media before bringing their complaints to their commanding officers or relevant agencies in the army is surprising and raises doubts regarding the sincerity of their claims.

      "Over the years, and particularly in recent years, the unit daily has received appreciation that often takes the form of citations, medals and national-security awards. As for the claims about harm done to innocent people, the process of gaining approval for targets in the army, which is long and meticulous, also takes the topic of uninvolved parties into account.”

      The spokesperson for the Palestinian Authority’s security services, Adnan Damiri, said the reservists made a moral move, and that the Palestinians salute humanitarian ideas of this sort, which come to the aid of an oppressed people, Israel Radio reported.

    • ‘Any Palestinian is exposed to monitoring by the Israeli Big Brother’
      http://www.theguardian.com/world/2014/sep/12/israeli-intelligence-unit-testimonies

      Y compris du chantage contre les #homosexuels palestiniens et les personnes #malades qui ne peuvent obtenir le droit de se faire soigner en Israël qu’en acceptant de se transformer en #indics.

      Autant pour la #hasbara israélienne sur « nos #valeurs »...

      The period during which I collected information on people who were accused of attacking Israelis, trying to attack Israelis, the desire to harm Israelis, thinking of attacking Israelis, in addition to collecting information on completely innocent people, whose only crime was that they interested the Israeli defence establishment for various reasons. Reasons they have no way of knowing. If you’re homosexual and know someone who knows a wanted person – and we need to know about it – Israel will make your life miserable. If you need emergency medical treatment in Israel, the West Bank or abroad – we searched for you. The state of Israel will allow you to die before we let you leave for treatment without giving information on your wanted cousin.

      #pink_washing


  • RDC : le rôle des minerais dans les conflits remis en cause - Afrique - RFI

    http://www.rfi.fr/afrique/20140910-rdc-le-role-minerais-conflits-remis-cause/?ns_campaign=nl_MONDE100914&ns_mchannel=newsletter&ns_source=emailvision&ns_link

    Intéressant...

    http://scd.rfi.fr/sites/filesrfi/dynimagecache/0/0/2048/1157/1024/578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/000_Par779301_0.jpg

    Tout le monde se souvient de l’émotion au sein de la communauté internationale face à ce qu’on a appelé les « minerais de sang », c’est-à-dire l’idée selon laquelle le coltan, la cassitérite, le tungstène et l’or qui sont exploités en République démocratique du Congo seraient à l’origine de la violence dans ce pays, notamment en permettant aux groupes armés de se financer. Une soixantaine de chercheurs parmi les plus connus sur la RDC, de membres de la société civile et d’acteurs du secteur minier publient ce mercredi une lettre ouverte à paraître dans plusieurs grands quotidiens pour dénoncer cette vision et l’impact des mesures prises.

    #rdc #minerais #matières_premières #téléphones_portables


  • Ecosse - Le mirage régionaliste
    Lutte de Classe, Série actuelle n°20 (Mai-Juin 1996)
    http://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/la-revue-lutte-de-classe/serie-actuelle-1993/nationalisme-ecossais-et-illusions

    [...] L’extrême gauche, elle, n’a pas l’« excuse », si l’on peut dire, de se revendiquer ouvertement du réformisme. Mais cela n’a pas empêché ses principales organisations d’emboucher la trompette du parlement écossais, cédant ainsi aux sirènes nationalistes, ou plus exactement aux courants qui véhiculent leurs idées dans les rangs de la gauche travailliste. Ces organisations ne manquent pas, bien entendu, d’invoquer un prétendu « droit des nations à disposer d’elles-mêmes », dont la lettre est sans doute tirée de Lénine, mais dont elles défigurent ainsi l’esprit au point de le rendre méconnaissable. Certaines vont même jusqu’à vouloir voir dans le regain d’influence des idées nationalistes l’expression d’une radicalisation qui n’existerait qu’en Ecosse, sans s’expliquer ni sur la nature sociale de cette prétendue « radicalisation » ni sur les limites d’une « radicalisation » qui ne s’exprime ni dans la rue ni dans les luttes sociales, mais seulement dans les bureaux de vote ! Tout cela n’est qu’un bien piteux paravent pour un opportunisme honteux et... bien banal, mais qui n’en revient pas moins pour ces organisations à tourner le dos à leurs responsabilités politiques vis-à-vis de la classe ouvrière, en particulier écossaise, et à la perspective révolutionnaire, c’est-à-dire à leur propre programme.

    • Ce qui est problématique, ce n’est pas le « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », qui est un principe que le mouvement ouvrier révolutionnaire a toujours résolument défendu (et que LO a toujours fait sien), mais le fait que des organisations qui se présentent pourtant marxistes, voire trotskistes, l’invoquant à tout va et sans discernement, en « défigurent l’esprit au point de le rendre méconnaissable » (2ème partie de la phrase) – d’où le « prétendu », pour signifier combien celui que ces dernières mettent en avant n’a que peu de rapport avec le principe ainsi évoqué... Cela dit, le reste de l’article explique tout cela en détail - l’extrait que j’ai cité n’est que le dernier paragraphe d’un long article d’analyse (en lien).


  • Balkans, les nouvelles routes des migrants

    http://blogs.mediapart.fr/blog/francois-bonnet/241013/balkans-les-nouvelles-routes-des-migrants

    Il y a bien sûr Lampedusa, ses drames, et les milliers de migrants qui périssent en tentant de traverser la Méditerranée. Le conseil européen de ce 25 octobre est censé apporter des réponses : ce pourrait être de cadenasser un peu plus encore l’espace Schengen ! Et il y a ces autres milliers de migrants qui tentent de pénétrer la forteresse Europe en passant par les Balkans. Les drames y sont tout autant terribles, même si moins médiatisés.

    #balkans #migrations #asile


  • Menace d’expulsion de « chibanis » d’un hôtel social à Paris - RFI

    http://www.rfi.fr/emission/20140908-menace-expulsion-chibanis-vivant-hotel-social/?ns_campaign=nl_MONDE080914&ns_mchannel=newsletter&ns_source=emailvision&ns_link

    http://scd.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_169_medium/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/chibanis000_Par649042_0.jpg

    Les « chibanis », « cheveux blancs » en arabe, sont des retraités immigrés qui ont travaillé pendant des années à la construction de la France. Une quarantaine d’entre eux, Algériens et Marocains, vivant dans un hôtel social miteux du XIe arrondissement, sont menacés d’expulsion depuis juillet dernier. Reportage de Myriam Lahouari.

    #migrations #chibanis #france #algérie


  • Pour Israël, l’ennemi, c’est la négociation : entretien avec Michel Warschawski - Le blog de Danactu-résistance

    http://danactu-resistance.over-blog.com/2014/08/pour-israel-l-ennemi-c-est-la-negociation-entretien-av

    L’offensive sur Gaza a rendu évidente l’hégémonie de la droite raciste et militariste en Israël. Au point de faire peur à de nombreux citoyens qui ne reconnaissent plus leur pays et craignent de le voir disparaître, témoigne Michel Warschawski.

    Que dit l’offensive militaire contre la bande de Gaza de la société israélienne ? Quelles conséquences aura-t-elle sur l’avenir du Proche Orient ? Basé à Jérusalem, le journaliste franco-israélien Michel Warschawski, ardent opposant à la colonisation, est aussi un fin analyste du conflit. Bien connu des lecteurs du Courrier, dans lequel il tient une chronique mensuelle, ce fils de rabbin, né à Strasbourg en 1949, est aujourd’hui le principal animateur de l’Alternative information center (AIC), un centre d’information alternative. Le conseiller municipal genevois Sylvain Thévoz l’a rencontré à Jérusalem, alors que les bombes pleuvaient encore sur l’enclave palestinienne de Gaza [1].

    #gaza #israël #occupation #colonisation #cisjordani #palestine #warschawski #mikado


  • Blog de Pascal Boniface - Nouvelles guerres – Quel état des lieux ?

    http://www.iris-france.org/informez-vous/blog_pascal_boniface_article.php?numero=334

    Congo, Somalie, Nigéria, Mali, Centrafrique, Syrie, Irak, Israël, Palestine, Ukraine… La fin de la guerre froide n’a pas laissé la place à un monde de paix. Bertrand Badie et Dominique Vidal viennent ainsi de publier « Nouvelles guerres. L’état du monde 2015 », un ouvrage qui révèle, au-delà de l’immédiateté de l’événement, les grandes tendances des changements à l’œuvre sur la planète. Bertrand Badie, professeur des universités à Sciences Po Paris, répond à mes questions.

    https://dl.dropbox.com/s/5wssbgympz49q85/conflits%20global%20vecteur.jpg?dl=0

    https://dl.dropbox.com/s/nkld4dva8p07mh7/afrique%20conflits%20vecteur.jpg?dl=0

    #guerre #conflits #edm #afrique #cartographie #représentation #visualisation #diagonales