• Il y a (malheureusement) encore des choses qui fonctionnent au Liban : la police libanaise arrête 27 hommes dans un bain turc à Beyrouth pour « sodomie »
    http://www.tayyar.org/Tayyar/News/PoliticalNews/ar-LB/gays-beirut-arrest-zek-933.htm

    ذكرت قناة الـ ’MTV’ أن دوريّة من مكتب حماية الآداب في وحدة الشرطة القضائيّة داهمت حمّام تركي يقع قرب فندق عريق في العاصمة ، بين شارعي الحمرا وفردان ، حيث ألقت القبض على 27 شابّاً بتهمة ’ممارسة اللواط ’ .وأفادت القناة أن مكتب حماية الآداب كان قد تلقّى تقارير عن ممارساتٍ ’شاذّة’ تحصل داخل الحمّام التركي المخصّص للرجال ، باستثناء يومٍ واحد في الأسبوع مخصّص للنساء.

    وفي معلومات الـ ’MTV’ ، يرتاد الحمام عددٌ من مثليّي الجنس ، حيث يحصل داخله في بعض الأحيان جنس جماعي بين المثليين ، وقد اعترف الشباب بأنهم كانوا يمارسون ’اللواط’ داخل الحمام باستثناء 3 منهم أنكروا ذلك.

    من جهتهم ، حاول بعض الناشطين في جمعيّة ’حلم’ توكيل محامٍ عن الذين لم يوكلوا محامين بعد من بين الموقوفين الـ 27. وتجدر الإشارة إلى أن الجمعية المذكورة تُعنى بحقوق المثليين وتطالب بإلغاء المادة 534 من قانون العقوبات اللبناني والتي تنصّ على أنّ ’كلّ مجامعة على خلاف الطبيعة يعاقب عليها بالحبس حتى سنة واحدة’.


  • tayyar.org - Lebanon News -Nous exhortons l’Union européenne à rester fidèle à ses principes. Généra
    http://www.tayyar.org/Tayyar/News/PoliticalNews/fr-FR/general-aoun-mt-51.htm

    Nous exhortons l’Union européenne à rester fidèle à ses principes. Général Aoun : l’aile militaire du Hezbollah accusée de terrorisme, est celle-là même qui força Israël à se retirer du Liban sans conditions en mai 2000 et assura la mise à exécution de la résolution 425

    Lettre ouverte à l’Union européenne :

    Je m’adresse à vous au nom de cette culture européenne dont je me sens si proche et dont je partage les valeurs et les principes.

    J’ai été choqué par la décision de l’Union européenne d’inscrire l’aile militaire du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes. En effet cette décision est en contradiction notoire avec la Charte des Nations-Unies qui reconnaît le droit naturel de légitime défense, individuelle ou collective, dans le cas où un Membre des Nations Unies est l’objet d’une agression armée.

    Cette aile militaire aujourd’hui accusée de terrorisme, est celle-là même qui força Israël à se retirer du Liban sans conditions en mai 2000. C’est elle qui assura la mise à exécution de la résolution 425 adoptée le 19 mars 1978 par le Conseil de sécurité 22 ans après l’occupation par Israël du sud-Liban.

    La résolution 425 stipule en effet que le Conseil de sécurité de l’ONU exige d’Israël de cesser immédiatement son action militaire contre l’intégrité territoriale du Liban et de retirer sans délai ses forces de tout le territoire libanais ; elle est restée sans effet durant 22 longues années ; car c’est ainsi qu’Israël interpréta alors le terme « sans délai ». Le Liban ne dut la libération de ses territoires qu’à la volonté sans faille de sa Résistance, dont est également témoin l’issue de la guerre que mena Israël contre le Liban durant l’été 2006.
    Car le Liban continue à faire face à trois agressions israéliennes avérées :

    1) L’occupation des fermes de Chebaa et des collines de Kfarchouba et du village El-Ghajar

    2) Le problème des réfugiés Palestiniens au Liban

    3) Les violations répétées de son intégrité territoriale, aérienne, et maritime

    A ceci, il faudra ajouter les visées israéliennes injustifiées sur les eaux territoriales
    libanaises et son refus obstiné de respecter les frontières maritimes tracées selon les conventions internationales en vigueur.

    On aurait souhaité que plutôt d’accuser de terrorisme la Résistance libanaise, les États-membres de l’Union européenne soutiennent le droit du Liban à préserver son intégrité territoriale, ainsi que le droit du peuple Palestinien à retourner sur ses terres.(...)

    Où sont les réponses ?



  • Et voilà, ça n’aura pas tardé. En même temps… mais de quoi je me mêle?
    http://english.al-akhbar.com/content/us-urges-europe-sanction-hezbollah-after-bombing-accusation

    The United States on Tuesday pressed Europe to help choke off funds and aid to Hezbollah after Bulgaria blamed the group for an attack that killed five Israeli tourists in July.

    “We strongly urge other governments around the world — and particularly our partners in Europe — to take immediate action to crack down on Hezbollah,” new Secretary of State John Kerry said.

    “We need to send an unequivocal message to this terrorist group that it can no longer engage in despicable actions with impunity,” he added in one of his first statements since taking up the reins of US diplomacy.


  • tayyar.org - Lebanon News -سري جداً :السعودية تفرج عن المجرمين بغية « الجهاد في سورية » (مستند وزارة ال
    http://www.tayyar.org/Tayyar/News/PoliticalNews/ar-LB/ksa-criminals-syria-zek-776.htm

    http://www.tayyar.org/NR/rdonlyres/5F3C3B96-59D9-4CF6-8796-EB77233D8F48/0/ksa_paper.jpg

    Vu sur les réseaux sociaux : l’Arabie Saoudite libère des criminels pour les envoyer en Syrie.

    Traduction du document :
    (Confidentiel)

    Son excellence le general Saoud Al Thanian que Dieu le garde
    Bureau secret au ministère de l’intérieur

    En référence à la missive du diwan royal numéro 112 en date du 19/4/1433 de l’hégire, relative aux détenus dans les prisons du royaume et accusés de crimes passibles, en application de la sharia musulmane, de mort par l’épée, nous vous informons que nous avons contacté des accusés, coupables de trafic de drogue, de meurtres et de viols, appartenant aux nationalités suivantes : 105 Yéménites, 21 Palestiniens, 212 Saoudiens, 96 Soudanais, 254 Syriens, 82 Jordaniens, 68 Somaliens, 32 Afghans, 194 Egyptiens, 203 Pakistanias, 23 Irakiens, 44 Kowaitiens.

    Un accord a été établi avec les accusés stipulant qu’ils seraient graciés et que leurs familles et leurs proches percevraient une allocation mensuelle, soumis toutefois à l’interdiction de quitter le territoire saoudien. En contrepartie, les accusés devront suivre un entrainement militaire pour paqrticiper au jihad en Syrie.

    Veuillez accepter mes salutatoins
    le commissaire au suivi du ministère de l’intérieur
    Abdallah Ben Ali al Roumaizan


  • La Syrie, nouvelle terre d’élection des djihadistes – Georges Malbrunot pour Le Figaro
    http://www.tayyar.org/Tayyar/News/PoliticalNews/fr-FR/Tripoli-mt-0629.htm

    Les filières de financement du djihad syrien existent déjà. Avec ses 40 mosquées salafistes, Tripoli est la plaque tournante, grâce à des associations caritatives du Golfe dont la principale est Charity Eid, une ONG chapeautée par son président saoudien, Safr alHawali, le vice-président koweïtien, Walid Tabatabaï, et Abdel Rahman Nouaimi, le secrétaire général qatarien. L’argent ne manque pas, mais il y a visiblement de la perte en ligne. « Lorsque je suis allé en Afghanistan en 1997, rappelle cheikh Ghia, le premier versement payé par les Saoudiens était de 5 000 dollars, après je touchais 800 dollars par mois. En Syrie, si tu fais une opération suicide, tu vas être bien payé, sinon le djihadiste ne touche qu’environ 200 dollars par mois. C’est pourquoi certains pratiquent des razzias dans les maisons d’alaouites (pro-assad, NDLR) qu’ils attaquent. »

    Parfois, des émissaires libanais venus du Golfe remettent directement l’argent à des salafistes syriens, dépêchés jusqu’à Tripoli ; sinon des « relais » locaux se chargent de la logistique. Ainsi de cheikh Bilal Daqmak, ancien chauffeur de taxi aujourd’hui propriétaire d’immeubles et, à ses heures, négociateur pour libérer des otages iraniens détenus par des salafistes syriens. « Nous voulons de l’argent et la libération de certains de nos amis emprisonnés à Damas », affirme sans détour cheikh Daqmak.


  • Une libanaise fait un scandale dans l’avion : elle refuse d’être assise à côté d’une éthiopienne
    http://www.tayyar.org/Tayyar/News/PoliticalNews/ar-LB/lebanese-plane-problem-zek-7098.htm

    على متن احدى الطائرات المتوجهة من مطار بيروت الى احدى الدول، تفاجأ طاقم العمل بامرأة لبنانية ترفض الجلوس في مقعدها لاقلاع الطائرة.

    حاولت مضيفات الطيران الاستفسار عن سبب رفض تلك السيدة الجلوس في المكان الذي سبق ان حجزته، ليتبيّن انها «ترفض الجلوس الى المقعد بجوار عاملة اثيوبية» حسب ما قالت بالفم الملآن.

    ولأن السيدة بقيت مصرّة على موقفها رغم تدخل كابتن الطائرة منعاً لحصول اي تأخير بالرحلة، كان هناك بعض الاماكن الشاغرة في الطائرة وبالتالي رضخ طاقم الطائرة لارادة السيدة الرافضة ان تجلس بجوار الاثيوبية وأوجدوا لها مقعداً آخراً بديلاً.


  • Le patriarche maronite Nasrallah Sfeir aurait remis sa démission au Vatican :
    http://www.tayyar.org/Tayyar/News/PoliticalNews/ar-LB/SFEIR-HH-6936.htm

    في معلومات اكيدة لـ«الشرق» من مصادر موثوقة جداً في حاضرة الفاتيكان ان غبطة البطريرك الماروني مار نصر الله بطرس صفير قدّم استقالته الخطية الى الدوائر المعنية في الكرسي الرسولي، طالباً اعفاءه من مهامه في سدّة بطريركية انطاكيا وسائر المشرق للطائفة المارونية.

    وقالت المصادر الموثوقة جداً ان كتاب الاستقالة لايزال بين ايدي المعنيين وان قداسة البابا بنديكتوس السادس عشر سيقبل الاستقالة (التي قدّمت قبل حوالى شهر)، لكن ذلك لم يحدّد موعده بعد. وبالتالي، فإن البطريرك صفير ينتظر الجواب «ليرتاح» كما ردّد بعضهم في الفاتيكان عن غبطته.

    #Liban


  • Décidément, les journaux internationaux évitent avec un soin tout particulier certains sujets :

    http://www.dailystar.com.lb/article.asp?edition_id=1&categ_id=2&article_id=119887#axzz122KRrAD1
    Daniel Bellemare, le procureur du #TSL, fait appel (30 sept.) de la décision de Daniel Fransen (juge du TSL) de donner sous conditions accès au général Sayyed à son propre dossier criminel. Dossier qui l’a conduit pendant 4 ans en prison puis à être libéré sans aucune charge retenue contre lui.

    http://www.dailystar.com.lb/article.asp?edition_id=1&categ_id=2&article_id=120097#axzz122KSIdgl
    Le conseil légal de l’UNO recommande de limiter l’accès de Sayyed à son dossier.

    Bon, le type a fait 4 ans de prison sans jamais avoir accès à son dossier, puis a été libéré sans aucune charge, et n’a toujours pas accès à son dossier. Et l’ONU considère qu’il ne devrait toujours pas avoir accès à son dossier.

    Sinon, Hariri junio a reconnu que les accusations de l’époque étaient des « accusations politiques », ce qui fut reproduit dans le Figaro. Aujourd’hui, dans le Figaro, cette déclaration est modifiée : c’est devenu une « erreur ».

    Enfin :
    http://www.tayyar.org/Tayyar/News/PoliticalNews/fr-FR/UN-Rafic-Hariri-mt-8.htm
    Possibilité d’une résolution pour forcer le Liban à payer sa part du financement du tribunal. Or le Liban n’a jamais voté son accord pour le TSL, qui fut décrété (illégalement - ce genre de délégation de souveraineté devant être voté par le parlement) par le gouvernement précédent. Il y a des articles sur le sujet dans la presse arabophone libanaise, que je n’ai jamais vu traduits.

    We want ze trouff, qu’ils disent.