{sciences²}

/cancers-de-la-thyro%C3%AFde-et-tchernob

  • Cancers de la thyroïde et Tchernobyl | Sylvestre Huet ({sciences²})
    http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/09/cancers-de-la-thyro%C3%AFde-et-tchernobyl.html

    Le non-lieu décidé aujourd’hui par la Cour d’Appel de Paris dans l’affaire Pellerin suscite de nombreux commentaires. L’ancien responsable du Service central de protection contre les rayons ionisants (SCPRI) Pierre Pellerin était le seul mis en examen pour « tromperie aggravée » en 2006 dans cette affaire. Ce qui est assez surprenant étant donné qu’il n’a fait que conseiller un gouvernement qui a pris les décisions. Décisions consistant... à ne pas prendre de précaution particulière pour la consommation de produits alimentaires lorsque Pellerin l’a informé de l’arrivée de l’air contaminé par l’accident nucléaire.


  • Cancers de la #thyroïde et #Tchernobyl - {sciences²}
    http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/09/cancers-de-la-thyro%C3%AFde-et-tchernobyl.html

    Pourquoi des responsables politiques (la candidate à l’élection présidentielle Eva Joly, l’eurodéputée Michele Rivasi), et non seulement des militants opposés à l’énergie #nucléaire, nient-ils cet état des connaissances et affirment ainsi que le non lieu prononcé est un « déni de justice » car cette dernière aurait eu « la preuve » - affirme Michele Rivasi - du crime de Pierre Pellerin ? Cette attitude consiste à dire « la médecine a raison », lorsqu’elle affirme que les milliers de cancers des enfants russes, ukrainiens et biélorusses sont dûs à l’iode radioactive de Tchernobyl, puis « la médecine a tort » lorsque, par les mêmes outils - épidémiologie, connaissances de l’effet biologique des rayonnements - elle affirme ne pas trouver de trace d’une telle relation en France. Les juges ont été plus logiques et cohérents.