#cirage_de_pompes

  • Rama Yade : “Je ne dois rien à la gauche ni à la droite !”

    http://www.afrik.com/article24643.html

    Du chemin, elle en a parcouru. Personnalité politique préférée des Français début 2011, Rama Yade, de son vrai nom Ramatoulaye Yade, a longtemps fait figure de « rebelle » au sein de l’UMP, affichant ses positions en dépit de tous. L’ex-secrétaire d’Etat franco-sénégalaise, qui a rejoint le parti Radical, entend défendre le modèle républicain français. Un modèle qui lui a permis de devenir celle qu’elle est aujourd’hui. Une belle revanche après avoir connu des moments de « galères » en France. Alors âgée de 18 ans, Rama Yade a bien failli être expulsée après l’expiration de son titre de séjour. Tout comme sa mère, professeur d’histoire, qui n’a jamais pu enseigner en France parce que son diplôme n’était pas reconnu. Loin des polémiques dont elle fait l’objet actuellement, pour Afrik.com Rama Yade revient sur son parcours.

    #Rama_Yade, #Parti_Radical, #afrik.com

    • #cirage_de_pompes

      L’ex-secrétaire d’Etat franco-sénégalaise, qui a rejoint le parti Radical

      mais, sentant peut-être le vent tourner, commence à préparer un rapprochement avec Bayrou ...

      En 2002, je suis devenue administratrice au Sénat et j’ai adhéré au club du XXIe siècle qui compte l’élite issue de l’immigration, dont je suis par la suite devenue la vice-présidente

      Outre la syntaxe douteuse, on notera la modestie du propos ...

    • C’est vrai, mais comment voulais-tu qu’elle parle de son parcours. En s’excusant ?

      Je trouve ce petit bout de femme assez exemplaire. J’espère que d’autres jeunes issus de l’immigration prendront exemple sur elle, pour montrer à la France xénophobe que l’avenir de la France, c’est aussi la diversité.

      Ce qu’elle dit de la gauche n’est pas faux, mais s’applique également à la droite. C’est toute l’intelligentsia politique qui a à se remettre en cause aujourd’hui et à refonder la « politique » en France.

    • Ce qui est dommage c’est que ces beaux jeunes gens « issus de l’immigration » servent d’alibi au gouvernement en place : voyez Mesdames Messieurs, on a nommé une jeune femme noire dans notre gouvernement... Un peu comme un étendard d’une prétendue reconnaissance de la diversité en France. Ce qui est dommage aussi c’est Rama Yade n’a pas vraiment fait avancer le schmilblick... non ?

    • Aurélie, d’abord Rama Yade a de réelles compétences, qu’en plus elle soit belle ne gâche rien. Dites-moi qui en politique a fait avancer le schmilblick ? Hormis Mélenchon, le discours politique n’a pas changé en France depuis des lustres.

      S’il fallait tout attendre de la diversité, il faudrait admettre que la diversité est un effet de mode. Rama Yade est une politique issue de cette diversité, point. Qu’est-ce qu’elle fera de sa position de politique, ça la regarde. Ce ne pas parce que l’on vient de la diversité que l’on est condamné à porter cette diversité comme un stigmate ou comme un étendard.

    • Mais quelles sont ses « réelles compétences » exactement ? Je n’ai pas moins d’exigeances, ou plus d’indulgence, parce qu’elle est « issue de cette diversité », je trouve qu’elle ne sert à rien, c’est tout. Mais comme Azouz Begag, et comme Fadela Amara. La discrimination positive ce n’est pas mon truc.

    • C’est justement parce qu’elle a choisi la droite, qu’elle ne sert à rien. Ceci dit, un parcours politique ne se juge pas à 35 ans. Si elle peut sortir de son rêve élitiste, elle pourra beaucoup. Le paysage politique a besoin de nouvelles têtes bien pleines.

      Vous ne doutez pas, je suppose, qu’elle a fait des études de haut niveau, et que les divers charges qu’elle a assumé lui ont aussi appris quelque chose. Le potentiel est là, je ne suis pas dans sa tête pour lui dire ce qu’elle doit faire.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Rama_Yade