city:air

    • Condamnée, Air France fait appel. Dans ce nouveau procès, qui s’est tenu le 11 mars, le
      procureur s’est rangé aux côtés de la compagnie, alors que le parquet avait dénoncé une « discrimination caractérisée » en première instance. « On ne peut reprocher à Air France d’avoir mis en œuvre des directives venues de l’État d’Israël », a estimé le procureur, cité par SaphirNews. Il a demandé purement et simplement la relaxe de la compagnie.

      Oh que si ! il faut le lui reprocher !
      Un procureur de la République qui s’exprime ainsi http://static.freepik.com/photos-libre/vomir-citrouille_21091963.jpg



  • Expulsion forcée sur Air France : « Libérez la Bête ! »
    http://www.bastamag.net/Expulsion-forcee-sur-Air-France

    Manuel Valls avance 27 000 reconduites à la frontière en 2013. Dans l’ombre des chiffres du ministre de l’Intérieur, la compagnie Air France continue de servir de fourgon cellulaire. Saadia, qui s’apprêtait à s’envoler pour Alger, témoigne d’une récente tentative d’expulsion à laquelle elle s’est opposée. Malgré les menaces de garde à vue pour avoir manifesté son indignation, son refus de collaborer à une procédure inhumaine l’a emporté sur la peur de désobéir. Et l’expulsion n’a pas eu lieu. Pour cette fois. (...)

    #Témoignages

    / #Atteintes_aux_libertés, #Migrations, #Droits_fondamentaux


  • « La compagnie Air France a annoncé vendredi qu’elle autorisait désormais ses passagers à utiliser leurs appareils électroniques personnels (smartphones, tablettes) durant toutes les phases de vol, y compris lors du roulage, du décollage et de l’atterrissage. »

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/02/14/air-france-autorise-smartphones-et-tablettes-pendant-le-vol_4366451_3234.htm

    #avions #AirFrance #aviation #sécurité #électronique #informatique #hightech #légal


  • Canut-infos du jeudi 19 décembre 2013
    http://blogs.radiocanut.org/canutinfos/2013/12/19/canut-infos-du-jeudi-19-decembre-2013

    http://rezo.net/squelettes-dist/puce.gif

    Lyon // Occupation du collège F. Truffaut du 17décembre 2013 Israël // Palestine : Gaza inondée, Netanyahu : encore + de colonies Allemagne // Grève // Amazon : Les lutins du Père Noël stoppent le boulot Grèves en France : Feyziin, « 20 Minutes », Air France Police // L’Etat condamné à indemniser une victime de tir de flash-ball Énergie // Autriche // une commune bientôt autonome Durée : 1h. Source : Radio Canut



  • Si Ryanair se pose un jour à Roissy, Air France l’aura bien cherché
    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20131128trib000798475/si-ryanair-se-pose-un-jour-a-roissy-air-france-l-aura-bien-cherche.html

    Fallait-il être la seule compagnie aérienne européenne à porter plainte contre les pratiques de ces aéroports délaissés depuis belle lurette par la compagnie nationale, obligés, pour maintenir l’attractivité de leur territoire, de casser leur tirelire, dans des conditions pour le moins opaque ?

    Fallait-il ainsi contribuer fortement à pousser Bruxelles à durcir sa règlementation comme elle s’apprête à le faire début 2014 et finir par convaincre Ryanair de revoir son modèle pour s’installer sur les grands aéroports ? Bref, fallait-il déployer autant d’énergie pour faire condamner le "système Ryanair" (le verdict de Bruxelles est lui aussi attendu en 2014) si, in fine, cette stratégie contre la compagnie irlandaise se retourne comme un effet boomerang ?

     Car si Ryanair se pose un jour à Roissy, au cœur du hub d’Air France, voire à Orly si elle obtient des créneaux horaires, on se dira peut être à Air France qu’il valait mieux voir Ryanair à Carcassonne ou à Beauvais qu’au coeur de ses outils industriels sans aucun soutien des collectivités.
    (…)
    Car, il ne faut pas s’y méprendre, en termes de coûts, Ryanair est imbattable en Europe. Si un grand nombre de routes exploitées aujourd’hui par la compagnie irlandaise ne sont rentables que par l’apport des aides financières des collectivités locales, ce n’est pas tant pour une mauvaise qualité opérationnelle ou d’une mauvaise gestion de coûts que par l’absence d’un marché "naturel" suffisant sur des lignes parfois « improbables ». Sa présence sur les grands aéroports risquerait de faire des dégâts. A condition que la compagnie parvienne à opérer une autre métamorphose : celle d’une compagnie plus proche du client, plus humaine, capable d’offrir quelques services suffisants pour attirer les hommes d’affaires.
    (…)
    S’approprier une culture du client quand, pendant deux décennies, on n’a pas jugé bon de le faire, prendra énormément de temps. Surtout si la direction ne parvient pas à mobiliser son personnel sur ce thème, qui ne pourra passer que par un assouplissement de sa politique sociale. On n’en est pas là bien entendu.

    Drôle de raisonnement…

    Apparemment, Fabrice Gliszczynski, rédacteur en chef adjoint, spécialisé aéronautique transports, ne voit qu’un seul aspect du vol du boomerang, celui qui concerne Air France. Il feint d’oublier la hausse des coûts que Ryanair ne pourra pas éviter


  • Quelles multinationales ont gagné le prix Pinocchio ?
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/11/20/quelles-multinationales-ont-gagne-le-prix-pinocchio_3516804_3234.html

    Neuf entreprises au total - dont Total, Apple, la Société générale ou encore Air France - étaient nominées dans trois catégories différentes. #Veolia l’a emporté (avec 39 % des votes) dans la catégorie « Un pour tous, tous pour moi », illustrant la politique « la plus #agressive en terme d’#appropriation, de #surexploitation ou de #destruction des #ressources_naturelles », selon les critères des ONG.

    En cause, son implication dans des projets de #privatisation de l’#eau en Inde, en particulier à Nagpur, dans le centre du pays. La direction de l’entreprise, avant même d’être couronnée par les Internautes, avait déjà estimé que l’accusation des ONG reposait sur des « éléments factuels et inexacts », arguant notamment de la volonté de Veolia de faciliter « l’accès de l’eau à tous » et renvoyant sur les autorités locales une partie de la responsabilité dans les faits qui lui sont reprochés. Pour les responsables des prix Pinocchio, Veolia « se présente en héros apportant de l’eau aux pauvres mais la réalité sur le terrain est bien différente : augmentation des tarifs, opacité des contrats de #partenariat_public-privé, retard des travaux, conflits avec les villageois et les élus locaux ».

    #COMMUNICATION_MENSONGÈRE


  • Un vol #Air_France immobilisé à #Niamey suite au largage d’un #passager clandestin

    Un #passager_clandestin serait #mort à Niamey, au #Niger, après avoir tenté de rejoindre Paris dissimulé dans la #trappe _d’atterrissage d’un #avion Air France, rapporte jeudi 25 juillet un porte-parole de la compagnie.

    http://actuniger.com/societe/310-societe/6081-un-vol-air-france-immobilise-a-niamey-suite-au-largage-dun-passager-

    #décès #migration #migrant


  • « Avec Air France, compenser les émissions carbone des riches peut nuire gravement à la santé des pauvres » - Basta !
    http://www.bastamag.net/article3154.html

    Pour lutter contre le #changement_climatique, #Air_France finance un projet de lutte contre la #déforestation à #Madagascar, mis en œuvre par le #WWF et #GoodPlanet. Vu du ciel, ce projet contribue à conserver la #biodiversité, à stocker du CO2, tout en aidant au « développement humain ». Mais pour les villageois concernés, la réalité est toute autre : ils n’ont plus accès aux terres qu’ils cultivaient et attendent de véritables compensations. Si Air France prétend faire du ciel « le plus bel endroit de la terre », il n’en est pas de même au sol. Enquête à Madagascar.

    #accaparement_des_terres pour cause de #greenwashing


  • Danger pour Air France : Emirates veut plus de vols en France
    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20130417trib000759980/danger-pour-air-france-emirates-veut-plus-de-vols-en-france.html

    En annonçant mercredi à Roland-Garros, un contrat de sponsoring de cinq ans avec la Fédération française de tennis pour les internationaux de France, Tim Clark, le directeur général d’Emirates a indiqué qu’il souhaitait augmenter la présence d’Emirates en France. Selon lui, Emirates contribue hauteur de 200 millions d’euros dans l’économie française. Dans le passé, les discussions entre les Emirats et la France ont toujours été électriques. Air France s’est toujours opposée au développement des compagnies du Golfe.

    #transport-aérien #émirates #airfrance #ryanair #easyjey


  • Flight To Israel 1951

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=i504g0cR7ug#

     !

    Voici un petit film (30 minutes tout de même) de promotion d’Air France en 1951 (trois ans à peine après la naissance de l’Etat) pour une de ses destinations : Israël.

    Ce film est hallucinant.

    Musique d’Intro holiwoodienne, le narrateur, c’est « la voix d’Air France », une voix d’homme avec un accent français (plus exotique pour faire plus français, c’est Air France...)

    Notre Constellation passe au dessus de Tel-Aviv : ville impressionnant(e, n’est-ce pas ? Quand on pense qu’il y a à peine 40 ans ce n’était que du sable...

    Et puis, commence la visite touristique :

    Tel-Aviv Downtown, nous tente avec ses belles vitrines. Il y a la des boutiques modernes, des cinémas et des théatres

    Les images montrent une ville moderne et propre, de belles voitures qui roulent lentement, des femmes très élégantes. Et puis soudain, sans prévenir :

    les bidonvilles arabes, condamnés parce qu’insalubres sont détruit pour laisser place à des centres d’affaires et des espaces commerciaux... Et des appartements pour les nouveaux émigrants, lesquels font eux-même l’essentiel du boulot

    Retour à Tel-Aviv, ville moderne, beaux bureaux, un orchestre symphonique, des cafés pleins à craquer. On repart ensuite vers le sud, vers le Néguev, vers la « terre promise », vers ce désert que les israéliens font fleurir, où ils plantent des arbres, irriguent, désert "où bientôt ils seront des dizaines de milliers à vivre dans des communautés formidables"

    Voilà les kiboutz, puis Haifa, et enfin Jérusalem :

    Voici la cité du roi David, le coeur du monde juif... Où viennent des milliers de pellerins. Et le temple du roi Salomon, et les ruines de la grande synagogue, démolies par les forces d’occupation arabes.

    Je vous laisse découvrir la conclusion

    #israël #palestine #propagande #histoire #air-france


  • Air France condamnée pour discrimination d’une passagère non juive à destination d’Israël
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/04/04/air-france-condamnee-pour-discrimination-d-une-passagere-non-juive-a-destina

    « On savait que cette dame ne pourrait pas entrer » en Israël, avait témoigné l’employée d’Air France ayant supervisé l’embarquement.

    Comme ils sont prévenants chez Air France, des fois ils fournissent même le scotch, je parle du rouleau qui sert aux baillons.


  • « Etes-vous de confession juive ? »
    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/02/GRESH/48745

    Devant le tribunal de grande instance de Bobigny, le 17 janvier 2013, Air #France était assigné pour discrimination par une passagère débarquée le 15 avril 2012 d’un vol pour Tel-Aviv. La faute de la voyageuse ? Avoir répondu négativement à ces deux questions : « Etes-vous titulaire d’un passeport (...) / France, #Israël, #Palestine, #Droit, #Entreprise, #Judaïsme, #Justice, #Police, #Religion, Solidarité, #Transports - (...)

    #Solidarité #2013/02


  • Etablir une carte des liaisons aériennes passagers entre la Chine et l’Afrique

    Suite : je remonte ce message que j’ai mis en commentaire du billet
    http://seenthis.net/messages/112847

    Au cas où certains voudraient prendre le train (enfin l’avion quoi...) en route

    premiers résultats bruts de fonderie :

    –---

    Vols directs Afrique-Chine :

    Seuls trois villes subsahariennes proposent les directs : Addis Abeba (Ethiopie) Luanda (Angola, et c’est une surprise) et Johannesburg (Afrique du Sud) et deux Villes nord-Africaines : Alger (Algérie) et Le Caire (Egypte).

    https://dl.dropbox.com/s/j5k5n5u92vvkm0o/vols%20directs.jpg

    Vu l’énorme implication des Chinois en Algérie, il parait normal qu’il y ait des relations aériennes directes. Luanda est une surprise mais l’activité chinoise est intense dans la région (Angola, RDC en particulier)

    Mais les liens directs restent rares : pour essayer de prendre la mesure du trafic, il faut se tourner vers les escales. Il semble qu’il y en ait cinq principales : Turkish Airlines (Istanbul), Egypt Air (Le Caire), Ethiopian Arlines (Addis-Abeba), Qatar Airways (Doha) et Emirates (Abou Dhabi).

    Je pensais que Kenya Airways était éligible vu son réseau africain mais la compagnie n’a pas (encore) de vol direct pour la Chine. Peut-être bientôt.

    Vu ces réseaux, les ressortissants africains pourront, si ce n’est pas déjà le cas, éviter de passer par les hubs européens pour aller en Chine.

    Premières observations : le potentiel est énorme, et les réseaux en Afrique déjà bien développés. D’une certaine manière, certains sont très complémentaires vu qu’ils ne desservent pas les mêmes villes africaines. Mais toutes ces compagnies desservent presque les mêmes villes en Chine (Pékin, Guangzhou et Hongkong), dans une moindre mesure Shanghai (c’est une surprise), avec une mention particulière pour Qatar Airways qui dessert déjà six villes chinoises et s’apprête à en desservir plus.

    https://dl.dropbox.com/s/ami9rku7fhoi56z/egyptair.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/puiuy0irwx3to6v/emirates%20airways.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/tgqndlajmn519fh/ethiopian%20airlines.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/52otqdyqj0rd03t/qatar%20airways.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/ynjv3806y7s5gu0/turkish%20airways.jpg

    J’ai oublié de mentionner une 5e destination chinoise directe (Istanbul-Urumqi) assurée par China Eastern Airline

    –----

    https://dl.dropbox.com/s/cgsrsa5yj3pxhem/kenya%20airways.jpg

    • ..les ressortissants africains pourront, si ce n’est pas déjà le cas) éviter de passer par les hubs européens pour aller en Chine..

      Ça leur évitera les frais du visa de transit sans compter les tracasseries (sinon les vexations) au guichet des ambassades.

    • @kassem ...Et les tracasseries et humiliations toujours possible à leur arrivée en transit en Europe. Je l’ai pensé très fort mais je ne l’ai pas écrit, parce que je ne suis pas certains qu’à Istanbul, Au Caire, à Doha ou à Abu Dhabi, on leur réserve un sort plus enviable. Mais il faut voir, je ne sais pas.

    • Deux observations :

      les ressortissants africains pourront, si ce n’est pas déjà le cas) éviter de passer par les hubs européens pour aller en Chine

      1° Ce n’est qu’une hypothèse, mais vu la logique économique qui se développe entre Chine et Afrique, n’y a-t-il pas de fortes chances que les passagers de ces vols soient, dans une écrasante majorité, des ressortissants chinois (entrepreneurs, cadres) plutôt qu’africains ? Et dans les deux cas, ce sont les élites qui font ce genre de voyage, pas sûr qu’ils aient tant de mal à obtenir des visas de transit Schengen…

      2° Sur les vols avec escale, c’est difficile d’avoir une photographie claire : le réseau d’une compagnie X n’est pas nécessairement construit pour permettre une interconnexion avec les vols vers la Chine ; et le système compliqué des partages de code brouille la donne. Un pax peut très bien acheter un billet China Eastern à Pékin, mais faire un vol sur la Thaï jusqu’à Bangkok et arriver à Nairobi via Abu Dhabi sur Etihad en code share avec Kenya Airways…

      Il faudrait avoir les données des pax voyageant d’un pays A à un pays B toutes compagnies confondues, mais ce sont des données commerciales qui sont assez difficiles à trouver en accès libre j’imagine…

    • @abillette oui, il faut prendre le problème dans sa complexité et récupérer le maximum de données, de stats, pour voir si on peut détecter des tendances. Donc un travail de longue haleine.

      Sinon, indirectement en lien avec le sujet, il semble que les ressortissants d’Afrique de l’Ouest on vu arriver avec plaisir les liaisons de la Turkish, d’abord parce que c’est moins cher que les vols directs Air France, Lufthansa ou KLM, et par ailleurs, la police des frontières ne « souhaite pas la bienvenue » de la même manière pour un vol Turkish arrivant d’Istanbul que pour un vol Air France arrivant de Bamako : genre, contrôle à la descente de l’avion, humiliations, impolitesses (« Mets toi là, toi et attends ! » ou « t’es bien sur que tu vas en Thaïlande ? que Paris n’est qu’un transit ? c’est vrai ce gros mensonge ? »).

      Perso, j’ai eu tellement honte à chaque fois que je suis rentré d’Afrique par les vols de nuits, contrôlé à 6 h du mat à la descente de l’avion par une police des frontières arrogante et humiliante. Et si collectivement nous pouvions faire quelque chose pour que ça change (déjà dénoncer), ça serait top.

      Par ailleurs, on verra dans les statistiques si les passagers sont en écrasante majorités chinois, et/ou si il y a de plus en plus d’Africains. Un article du diplo que nous republions dans le prochain « Manière de Voir » sur les frontières montrent qu’il y a en Chine des travailleurs africains aussi bien que des hommes d’affaires, et que leur nombre semble augmenter.

      C’est tout cela que nous essayons d’observer, de détecter à travers cette recherche. Mais aura-t-on les données ?

    • @abillette Et pour ce qui concerne la complexité des connexions, je suis d’accord sur les réserves que tu émets, mais je vois aussi que dans ce monde fort mouvant, il y a déjà un potentiel existant intéressant et je me dis que beaucoup de nouvelles liaisons vont ouvrir dans un futur proche et que ça rendra de plus en plus facile les liaisons sud-sud sans passer par l’Europe. Et dans ce cas, Quid des gros hub européens comme Paris, Londres, Frankcfort Amsterdam... :)


  • #Airparif privé de subvention - 29/01/2013 - leParisien.fr
    http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/airparif-prive-de-subvention-29-01-2013-2522633.php

    A l’occasion du vote du budget 2013, vendredi dernier, le conseil général des Hauts-de-Seine a décidé de supprimer la subvention allouée à Airparif. Une enveloppe annuelle de 80000 €. Le président de l’association chargée de mesurer la qualité de l’air en Ile-de-France, Jean-Félix Bernard, s’est étonné hier de cette décision.


  • Rapport de Terra Nova sur la stratégie électorale de la gauche - 2011 (Pièces et Main d’Œuvre)
    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=384

    En avril et mai 2012, la social-technocratie représentée par le PS et François Hollande a gagné les élections législatives et présidentielles contre la technocratie libérale représentée par l’UMP et Nicolas Sarkozy. Cette victoire résulte d’un plan de bataille conçu par les stratèges de Terra Nova, un « think tank » proche du PS, "piloté par une demi-douzaine de permanents, doté d’un budget annuel d’environ 500 000 euros, financé par des mécènes comme Areva, Air France, Microsoft, ou la S.N.C.F. (Le Monde, 20 juillet 2012) Source : Pièces et Main d’Œuvre


  • Rapport de Terra Nova sur la stratégie électorale de la gauche (2011) | Pièces et main d’œuvre
    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=384

    Ne vous demandez pas ce que la gauche peut faire pour la population, demandez-vous ce que la population peut faire pour la gauche. En avril et mai 2012, la social-technocratie représentée par le PS et François Hollande a gagné les élections législatives et présidentielles contre la technocratie libérale représentée par l’UMP et Nicolas Sarkozy. Cette victoire résulte d’un plan de bataille conçu par les stratèges de Terra Nova, un « think tank » proche du PS, "piloté par une demi-douzaine de permanents, doté d’un budget annuel d’environ 500 000 euros, financé par des mécènes comme Areva, Air France, Microsoft, ou la S.N.C.F. (Le Monde, 20 juillet 2012) Loin d’être secret, ce plan de bataille publié sur le site de Terra Nova, le 10 mai 2011, était lu et commenté par les membres du microcosme politico-médiatique. Aujourd’hui les analystes de Terra Nova ont rejoint les bureaux des ministères, sauf le principal d’entre eux, Olivier Ferrand, mort d’un jogging de trop. Leur rapport, « Gauche : quelle majorité électorale pour 2012 » (Bruno Jeanbart, Olivier Ferrand, Romain Prudent), exhibe un cynisme si époustouflant, si décomplexé dans le séquençage marketing de l’électorat, il explique avec tant d’ingénuité comment manipuler et duper chaque catégorie, ou pourquoi il faut mépriser la classe ouvrière, que nous ne pouvons faire moins que de contribuer à notre tour à sa publicité, suivant la maxime de Marx : "Il faut rendre la honte plus honteuse encore, en la livrant à la (...)

    #Service_compris


  • Air-France : Paris- Amman/Damas- Larnaca- Beyrouth

    Bien difficile pour les journalistes de rendre compte, pour l’avion d’Air-France, de cet escale à Damas pour faire le plein avant d’atterrir à Chypre ;
    France-Info répéta toute la nuit la première dépêche AFP ( http://www.romandie.com/news/n/_Troubles_au_Liban_le_vol_Air_France_pour_Beyrouth_deroute_atterrira_a_Chy )

    PARIS (France) - Un vol Air France parti de Paris en direction de Beyrouth a été dérouté vers Amman mercredi soir, en raison de la situation au Liban, afin de refaire le plein de carburant avant d’aller se poser à Chypre, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la compagnie aérienne.

    Par précaution, Air France a dérouté le vol sur Amman car les conditions de sécurité ne sont pas entières à Beyrouth, notamment sur la route de l’aéroport, a indiqué cette porte-parole avant d’ajouter que l’appareil ne s’arrêtait en Jordanie que le temps de faire le plein de carburant avant de repartir vers sa destination finale, l’aéroport de Larnaca à Chypre.

    à Minuit et demi l’AFP modifie la dépêche :

    PARIS (France) - Un vol Air France parti de Paris en direction de Beyrouth a été dérouté vers Damas mercredi soir, en raison de la situation au Liban, afin de refaire le plein de carburant avant d’aller se poser à Chypre, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la compagnie aérienne.

    Par précaution, Air France a dérouté le vol car les conditions de sécurité ne sont pas entières à Beyrouth, notamment sur la route de l’aéroport, a indiqué cette porte-parole avant d’ajouter que l’appareil ne s’était arrêté en Syrie que le temps de faire le plein de carburant avant de repartir vers sa destination finale, l’aéroport de Larnaca à Chypre.

    http://www.romandie.com/news/n/_Troubles_au_Liban_le_vol_Air_France_pour_Beyrouth_deroute_vers_Chypre5316

    Comment expliquer que pour des raisons de sécurité, Air-France préfère faire le plein à Damas ? Il faudrait enquêter , savoir qui donne les autorisations d’atterrissage à Damas, France-Info a trouvé la solution , ce matin les journalistes ne parlent plus de ce ravitaillement ni à Amman ni à Damas, l’avion d’Air-France a atterri à Chypre. Point Barre.

    Tout est bien qui finit bien :

    Le vol Air France Paris/Beyrouth dérouté mercredi soir vers Chypre, en raison de problèmes de sécurité constatés au Liban, repartira jeudi en début d’après-midi vers Beyrouth et les deux rotations quotidiennes de la compagnie reprennent normalement, a indiqué une porte-parole à l’AFP jeudi.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120816.AFP5809/troubles-au-liban-le-vol-air-france-deroute-mercredi-repart-pou

    • Avion d’Air France dérouté : « Incompréhensible et dangereux » selon Fabius

      De notre envoyé spécial FREDERIC GERSCHEL | Publié le 18.08.2012, 12h06 | Mise à jour : 19.08.2012, 11h14

      De retour d’un déplacement en Jordanie, au Liban et en Turquie, Laurent Fabius juge « incompréhensible et dangereuse » la décision prise par la compagnie Air France de dérouter mercredi un avion vers Damas alors qu’il aurait dû se poser à Beyrouth.

      Dans l’appareil se trouvait l’ambassadeur de France, Patrice Paoli, et des personnalités libanaises hostiles au régime de Bachar al-Assad. « Imaginez un instant que les autorités syriennes aient fouillé l’avion et vérifié les identités. C’était une énorme bétise » , s’étonne Fabius qui va demander des explications à Air France sur le déroulement des faits. Mercredi il y a certes eu des incidents autour de l’aéroport de Beyrouth mais des appareils d’autres compagnies ont pu se poser sans encombres toute la journée.

      http://www.leparisien.fr/politique/info-le-parisien-avion-deroute-fabius-va-demander-des-explications-a-air-

      Il a de l’imagination le ministre français des affaires étrangères mais il a l’air de quoi quand le commandant de bord d’Air France se fait secourir sur l’aéroport de Damas , alors que tel un petit Zeus il voue aux gémonies le dictateur de Syrie.

      http://www.franceinfo.fr/monde/laurent-fabius-bachar-al-assad-ne-meriterait-pas-d-etre-sur-la-terre-7095

    • Le vol Paris-Beyrouth n’avait pas d’autre choix que se poser à Damas, dit Air France
      AFP / 20 août 2012 - 18H22

      En fait, l’enchaînement des événements n’a pas laissé le choix au commandant de bord, a indiqué la compagnie, rappelant qu’elle était « en contact permanent avec la cellule de crise du ministère des Affaires étrangères tout au long du vol ».

      Alors que l’A330 d’Air France approchait de Beyrouth, la situation s’est rapidement détériorée. La route de l’aéroport, sur laquelle des milliers d’enlèvements ont eu lieu pendant la guerre civile (1975-1990) était coupée par des hommes en armes.
      (...)
      Mais l’équipage n’a pas obtenu du contrôleur aérien syrien la trajectoire qu’il escomptait. « Le contrôleur lui a même demandé de changer de cap à 270°, au lieu de faire simplement un virage à 90°... L’équipage s’est retrouvé en situation d’urgence, avec assez de carburant pour se poser à Damas. On n’en avait plus assez pour aller à Amman ». A ce moment là, il n’en avait pas non plus assez pour rallier Larnaca.

      Oui oui, mais à force de répéter toujours la même chose, ça commence à faire louche votre histoire :-)
      Maintenant on attend un communiqué de Fabius qui nous indiquera qu’il a passé un savon à « la cellule de crise du ministère des Affaires étrangères »



  • C’est l’été, Belle Province : l’Espagne n’est pas loin, la vaseline sent la rose.

    Tirant tête au hors du trou, qu’entends-je ? La « revanche du p’tit chauve », comme disait non sans joliesse ce suceur de Bic de Franz-Olivier Giesbert en parlant de l’élection de Hollande, cette revanche, nulle doute qu’elle est cette fois sur les rails. Reste à savoir de qui le petit chauve se venge : il pourrait s’agir d’Aubry, du Parti Socialiste, de certains de ses « camarades ». Il ne pourrait, par contre, s’agir de la bourse ou du patronat lesquels, rassurés par le mol retour de la social-démocratie, ressortent de sous le tapis les plans sociaux planqués un temps dans l’espoir d’une réélection de leur champion toute catégorie, j’ai nommé Sarko-le-Marocain. Ça a foiré, pas grave, on retourne au turbin, on dégraisse : à Air France, les « départs naturels (sic) et volontaires » se solderont par la suppression de rien moins que 5000 postes : en concurrence directe avec ArcelorMittal, qui vient de prolonger de six mois l’arrêt des hauts fourneaux de Florange. Depuis le temps que les copains se battent là-bas et répètent que jamais on les rallumera… Quoi encore ? Ah, Technicolor, fabriquant de matériel vidéo, en redressement judiciaire, Pétroplus, raffinerie ayant vu passer tout ce que le pays comptait de candidats aux présidentielles, à l’époque des folles promesses : elle est à l’arrêt aujourd’hui, et Arnaud Montebourg, ministre du redressement-de-ce-qui-s’affaisse avoue que le plan de sauvetage par ses soins agencé a « vingt pour cent de chances de réussir ». Encourageant… Tout cela, c’est sans compter le volailleur Doux, grand massacreur de poules, de dindons et d’emplois, dont la faillite menace 4000 salariés. Une paille… Tout continue donc de rouler comme naguère au pays du « président normal ». Les prolos vont s’en prendre plein les gencives, tandis que le patronat, lui, n’en finira plus d’engraisser. C’est que, selon Parisot, « le désendettement du pays ne doit pas se faire sur le dos des entreprises », mais sur le nôtre, cela va de soi. Et quand elle annonce, sans le prouver, que « la dégradation de l’économie française s’accélère », ce n’est pas aux victimes des plans sociaux qu’elle songe, mais bien au rétrécissement des marges colossales concédées aux entrepreneurs, aux profits générés par la grâce du CAC40.

    Face à la suffisance et à la morgue de ces bouffeurs de vies, face à l’appétit capital de cet ogre jamais rassasié, quelle solution proposent nos nouveaux maîtres et seigneurs ? Des coups de mentons sans gravité, des déclarations non suivies de décisions d’importance, rien pour stopper l’hémorragie, rien pour briser leur faconde et enfin les toucher au cœur, c’est-à-dire au porte-monnaie. Ça noie le poisson, comme d’habitude, ça attend de laisser passer la nouvelle salve d’élections avant d’annoncer que, finalement, ça renonce et recule, sur tous les fronts. Ça endort comme ça peut le peuple à grand renfort d’annonces ultra médiatisées mais toutes situées sur le plan des mœurs, mariage des homosexuels, dépénalisation éventuelle du cannabis, et autres écrans de patchouli. Ça pense que ça évitera ainsi de parler de l’essentiel, d’aborder les sujets qui risqueraient de fâcher la finance mondiale. Alors, les Grands Enjeux du moment sont et doivent rester : l’école, le samedi matin ou pas ? Pour ou contre le port du jeans lors du conseil des ministres ? Et mes fesses, tu les trouves belles, mes fesses ? Nulle doute que cette carabistouille fera sauce gribiche à nous faire avaler nawak, et quand nous serons bien habitués à ne pas voir la vie changer les mols socialos recommenceront à nous la mettre mais avec, cette fois, une vaseline qui sent la rose.

    Pendant ce temps certains Ump passent alliance, sans vergogne, avec le Front National. Il s’agit d’être réélu, quitte à vendre son cul. D’autres, tel le maire de Nice, n’ont pas encore osé franchir le Rubicon — comme son nom l’indique. Ils n’en multiplient pas moins les signaux clairs, nets et glaireux, en direction de l’électorat nazioïde : après avoir, sur le territoire de sa commune, « réglementé les activités des artistes de rue », après avoir purement et tout bonnement « interdit la consommation d’alcool sur les plages, dans les rues et les parcs du centre-ville », Estrosi vient de pondre un arrêté municipal contre les mariages dits bruyants, lesquels devront désormais « se dérouler sans cris ni sifflets, ni drapeaux étrangers ni groupe de musique folklorique non autorisé. » Re-sic. Outre qu’on ignorait qu’un drapeau puisse être bruyant, on devine assez facilement, à la lecture de l’arrêté, quelles communautés y sont expressément visées. Là aussi, la réponse apportée par le nouveau pouvoir à cet ostracisme local parfaitement assumé est un silence, assourdissant et tout à fait « bruyant ».

    Après avoir souillé de sa nauséeuse lascivité les palaces new yorkais et le Carlton de Lille, Strauss-Kahn viendra-t-il, sans sifflets ni trompettes, promener sa masse graisseuse sur la promenade des Anglais ? Peu de chances, l’empafé se terre. Il se terre depuis qu’il osa, le 6 mai dernier, réclamer par voie d’avocat à Melle Diallo, la victime avérée de sa couillopathologie, la somme pour lui modique d’un million de dollars, sans rire. Ceci en raison de ses « fausses déclarations, et pour avoir porté atteinte à sa réputation dans le monde, et lui ayant fait perdre d’autres opportunités professionnelles. » Arrêtons-nous un temps sur ce vocable, le voulez-vous ? « Opportunités ». A supposer que ce grand malade évoque là sa possible élection aux présidentielles, le mot est alors, avouons-le, parfaitement choisi : il ne s’agissait jamais, pour lui, que d’une « opportunité », à la hauteur de celle se présentant au VRP de Monsieur Meuble se voyant proposer un poste de directeur régional. Finalement, l’élection, c’est cela et rien d’autre. Une opportunité.

    Celui qui l’a saisie comme par défaut et roule désormais à tombeau ouvert entre Paris et Cabourg, Caen, Bruxelles, Vesoul, Montargis,… ne nous dit rien de ce qu’il pense de la situation pré-insurrectionnelle régnant désormais au Québec. On le comprend. Hollande, c’est le tonton rigolo qui, au repas de Noël, ne veut surtout fâcher personne, et dès lors s’échine à sourire à tout le monde, trinquons cousins, hop hop ! Le désintérêt qu’il affiche envers la Belle Province et le manque de courage qui s’ensuit lui sont largement reprochés du côté de Montréal. C’est que là-bas, non contente de braver chaque soir les flics et les lois d’exception, la population lutte pour que l’éducation ne soit pas transformée en simple marchandise. C’est pas assez « hollandais », ça ? Le mouvement dure depuis quatre mois, et les arrestations se comptent par centaines. Cependant, il ne faiblit pas et finira, n’en doutons pas, par avoir la peau du premier ministre Jean Charest, un ultralibéral de la pire engeance qui soit. Les pressions, diverses et variées (convocations des leaders, menaces, emprisonnements,…), s’accentuent à l’approche de la saison touristique et du grand prix de formule 1, évènement d’envergure mondiale, que comptent bien perturber les étudiants en lutte. Charest a, pour sa part, déclaré que « lorsqu’on s’attaque au Grand Prix, on s’attaque non au gouvernement du Québec, mais à tous les Québécois. » Rien que ça…

    Pareil silence émane de Hollande et de ses copains lorsqu’il s’agit d’évoquer la situation en Syrie. Certes, on s’étrangle sous les ors, on tousse sous les tentures, à chaque nouveau massacre on condamne, on s’insurge : on râle. Puis Poutine est reçu à Paris, réaffirme son soutien à son pote El Hassad, gueule un coup à l’oreille du président normal, dès lors la messe est dite et la France, ce petit pays sans allure, ferme sa gueule. Définitivement. Pas question de vexer « l’ami russe », lequel ne s’est pas gêné, en son temps, pour broyer sous les bombes la Tchétchénie rebelle, sans que l’ONU, là non plus, n’y trouve à redire. Il suffit donc que Poutine soutienne le régime syrien pour que le conseil de sécurité en devienne, du coup, muet, et la France pareillement. Décidemment, la seule solidarité internationale qui fonctionne dans ce monde taré est celle qui uni entre elles les dictatures.

    Et l’Espagne, mon bon François ? Tu sais, ce domino d’après la Grèce et d’avant le Portugal, d’avant l’Italie puis la France (il va nous falloir patienter quelques mois encore les enfants avant de succomber, à notre tour, sous les coups de butoir des banques), oui l’Espagne, t’en penses quoi, François ? Rien, encore ? Pas étonnant, tiens… C’est que c’est loin, l’Espagne, n’est-ce pas ? Pas tant que ça, François, tu verras.

    Frédo Ladrisse.

    http://quand-l-autruche-eternue.over-blog.com


  • Sociétés : Air France : plan de départs volontaires en vue
    http://www.lefigaro.fr/societes/2012/05/20/20005-20120520ARTFIG00206-air-france-plan-de-departs-volontaires-en-vue.php

    La direction dévoile cette semaine son plan de transformation. Selon nos informations, il devrait passer par la suppression de 5000 postes.

    Ça fait des mois que les gens d’Air France disent en privé qu’il va y avoir un gros plan social (au minimum), et aussi que ce plan social avait été reporté à… après l’élection présidentielle. Voilà, on est « après » l’élection.

    Y’en a d’autres, des plans sociaux de ce genre cachés sous le tapis ?



  • Tel-Aviv : Air France - Corporate

    http://corporate.airfrance.com/fr/presse/tel-aviv

    C’est toute de même ahurissant ! Alors que même des hauts fonctionnaires israéliens avouent que les listes noires établies pour prévenir l’entrée des activistes pro-palestiniens en Israël (Dimanche 15 mars) ont été largement gonflées bien au delà d’une éventuelle menace pour le pays (même un diplomate français a vu son billet annulé par la Lufthansa), Air France a trouvé le moyen, à Nice, de faire interroger une passagère (sur la demande des services de sécurité israéliens) par... une hôtesse de l’air ! Laquelle s’est pliée à cette demande qui ne fait certainement pas partie de ses attributions d’ailleurs. Air France, donc, n’a pas dit non. Ils auraient pu répondre à la sécurité israélienne qu’ils aille faire leur sale boulot eux même/ Mais non. Air France a cédé, et demandé à son personnel de collaborer.

    Air France se fend maintenant d’un communiqué minable pour justifier l’inacceptable. On savait la compagnie déjà souvent complice des autorités françaises lors des déportations violentes de migrants, on sait maintenant que la compagnie sait se faire auxiliaire de police (israélienne mais pourquoi pas d’autres pays ? imaginez, dans le futur, le même cirque dans les TGV à destination de l’étranger.

    Voilà qui mérite non seulement des protestations vigoureuses auprès d’Air France, mais l’ouverture rapide d’un débat sur la manière dont est bafoué le liberté fondamentale de circuler, de voyager et de protester.

    Tel-Aviv

    Sur tous les vols a destination de Tel-Aviv, les autorités israéliennes contrôlent systématiquement la liste des passagers. Aucun avion ne peut rejoindre Israël sans leur accord.
    Sur le vol AF4384 Nice-Tel-Aviv du 15 avril, les autorités israéliennes ont demandé à questionner l’une des passagères. Les réponses ne satisfaisant pas les autorités israéliennes, la passagère a du être débarquée à leur demande.
    Comme toutes les autres compagnies aériennes et en application de la Convention de Chicago, Air France se plie aux lois en vigueur dans les pays où elle opère et refuse d’embarquer tout passager déclaré non admissible par le pays de destination. Ceci permet également d’éviter tout désagrément aux passagers lors du débarquement.


  • Un A340 d’Air France volait avec une trentaine de vis manquantes
    http://www.lalibre.be/actu/international/article/702426/un-a340-d-air-france-volait-avec-une-trentaine-de-vis-manquantes.html

    Un Airbus A340 de la compagnie Air France, qui venait d’être entièrement révisé en Chine, a dû être immobilisé mi-novembre à Boston après qu’un mécanicien a constaté l’absence d’une trentaine de vis sur un panneau de carénage, a-t-on appris de sources concordantes.

    « Les A340 font également (comme les Boeing 747, ndlr) leur grande visite (révision complète, ndlr) en Chine à Xiamen et le résultat est toujours à la hauteur des ambitions de notre entreprise ! », ironise le personnel navigant technique (PNT) dans un bulletin du syndicat Alter dont l’AFP a obtenu une copie.

    « Dernièrement, le F-GLZR est rentré de Chine et a volé pendant quelques jours avant d’être arrêté : il lui manquait un tiers des vis sur un panneau de carénage », ajoute le texte.

    Gloups