city:karachi

  • Est-ce que vous croyez que si j’avais quelque chose à me reprocher, je viendrais m’exposer dans un retour à la politique comme aujourd’hui ?

    ça c’est collector...

    45% de 8,5 millions de telespectateurs, ça fait près de 4 millions de télespectateurs crédules.. C’est largement suffisant pour 2017..

    Bref après Karachi, Kadhafi, Takkiedine, Woerth, Guéant, Azibert, le Sarkothon et Bygmalion, il nous la sort grandiose...

    « Dix ans d’enquêtes. Aujourd’hui, je suis lavé. Qui me rendra mon honneur ? », a-t-il déploré.

    http://static3.seenthis.net/local/cache-vignettes/L255xH180/C1208A2jpg-33802-b23b8.jpg

    Sources
    Extraits Sarko JT sur France 2 le 21 septembre 2014
    http://www.20minutes.fr/article/1449091/ynews1449091 ?

    45% de convaincus
    http://www.leparisien.fr/politique/sondage-nicolas-sarkozy-n-a-pas-convaincu-55-des-francais-22-09-2014-4155

    8.5 millions téléspectateurs
    http://www.lepoint.fr/medias/carton-plein-pour-nicolas-sarkozy-sur-france-2-22-09-2014-1865323_260.php


  • Alors que les États-Unis envoient 3000 militaires en Afrique de l’Ouest, une compilation d’articles sur #Ebola et la réponse internationale

    –-----

    What We’re Afraid to Say About Ebola - NYTimes.com
    http://www.nytimes.com/2014/09/12/opinion/what-were-afraid-to-say-about-ebola.html

    The Ebola epidemic in West Africa has the potential to alter history as much as any plague has ever done. (...)

    There are two possible future chapters to this story that should keep us up at night.

    The first possibility is that the Ebola virus spreads from West Africa to megacities in other regions of the developing world. (...) What happens when an infected person yet to become ill travels by plane to Lagos, Nairobi, Kinshasa or Mogadishu — or even Karachi, Jakarta, Mexico City or Dhaka?

    The second possibility is one that virologists are loath to discuss openly but are definitely considering in private: that an Ebola virus could mutate to become transmissible through the air.

    –----

    The Mathematics of Ebola Trigger Stark Warnings: Act Now or Regret It | WIRED
    http://www.wired.com/2014/09/r0-ebola
    http://www.wired.com/wp-content/uploads/2014/09/Nishiura-curves.jpg

    I’ve spent enough time around public health people, in the US and in the field, to understand that they prefer to express themselves conservatively. So when they indulge in apocalyptic language, it is unusual, and notable.

    –----

    BBC News - Ebola outbreak ’threatens Liberia’s national existence’
    http://www.bbc.com/news/world-africa-29136594

    [Defence minister] Brownie Samukai Samukai warned on Tuesday that the disease was “devouring everything in its path” in Liberia.

    The country’s weak health system was already overwhelmed by the number of cases, he said.

    Mr Samukai told UN Security Council members that Liberia lacked “infrastructure, logistical capacity, professional expertise and financial resources to effectively address this disease”.

    “Liberia is facing a serious threat to its national existence. The deadly Ebola virus has caused a disruption of the normal functioning of our state,” he said.

    Separately on Tuesday, the UN’s envoy in Liberia said that at least 160 Liberian health workers had contracted the disease and half of them had died.❞

    –----

    ‘Ebola’ Draining Economy - Min. Konneh - The New Dawn Liberia | Truly Independent
    http://www.thenewdawnliberia.com/index.php?option=com_content&view=article&id=12673:ebola-draining

    According to him, some concession companies have already scaled down operations, as expatriates depart the country for fear of contracting the Ebola virus. He said productivity in the various sectors of the economy was adversely affected, resulting in lower revenue performance, and increased expenditure demands, threatening the post- conflict recovery process of sustainable, inclusive and proper growth.

    –----

    Poor will die of hunger, not just Ebola, say Sierra Leoneans
    http://www.trust.org/item/20140915104032-w7rs4?

    FREETOWN: Supplies of food are running so low in Sierra Leone that residents fear many could die of hunger if the Ebola virus is not contained soon, reports humanitarian organisation Plan International.

    Freetown residents say food prices are soaring out of control due to the lack of cross-border trade.

    –----

    Ebola’s Hard Lessons | The CSIS Global Health Policy Center
    http://www.smartglobalhealth.org/blog/entry/Ebolas-Hard-Lessons

    In the acid words of one observer, Ebola is to WHO what Katrina was to FEMA in 2005. MSF is at its limits and cannot possibly continue to shoulder the lion’s share of responsibilities.  In the meantime, staff on the ground are becoming steadily more vulnerable – to infection and to violence – requiring greater investments to ensure their protection.

    –----

    The Ebola War
    http://haicontroversies.blogspot.ca/2014/09/the-ebola-war.html

    Although there are clearly downsides, experts from Peter Piot to MSF leaders to Mike Osterholm are calling for military involvement. 

    The need for such involvement is based simply on the scale of this disaster—WHO, CDC, non-governmental groups like MSF, no group has anything close to the logistical capability of the military to quickly deploy personnel and supplies almost anywhere in the world. If, as MSF suggests, military assets are “not…used for quarantine, containment, or crowd control measures”, which have backfired (particularly in Liberia), such a response could help bring essential capacity where it is needed most. The chart below provides a comparison of the total budgets for the US military, CDC, WHO and MSF.

    http://2.bp.blogspot.com/-ZP4TYpakerY/VBWxIgVZfxI/AAAAAAAABCY/ryAcZMqH0jQ/s1600/budgets.jpg

    –----

    Ebola outbreak an avoidable tragedy, say UK MPs | Global development | theguardian.com
    http://www.theguardian.com/global-development/2014/sep/12/ebola-outbreak-avoidable-tragedy-uk-ministers-mps

    “The devastating ongoing Ebola epidemic in west Africa has served to emphasise the importance of establishing strong health systems,” it said. “The apparent hesitancy and lack of coordination in the international response suggest that the global health system and emergency plans have failed.”

    –----

    Ebola – the World’s Katrina | Molecules to Medicine, Scientific American Blog Network
    http://blogs.scientificamerican.com/molecules-to-medicine/2014/09/09/ebola-the-worlds-katrina

    the world’s response has been incomprehensibly and seemingly irresponsibly slow. Why is this the case? Likely because of disparities in the power and wealth of people affected by the epidemic.

    The Washington Post has a good backgrounder, “The long and ugly tradition of treating Africa as a dirty, diseased place,⁠” by professors Laura Seay and Kim Yi Dionne. They note the racism of the European colonizers, and how that led to “othering” of Africans, attributing inherent flaws to the people and their societies rather than to cultural differences, without any true basis or understanding. And they cite the “persistent association of immigrants and disease in American society.”

    The impact of such “othering” was first really brought home to me in a provocative lecture by Eileen Stillwaggon in 2006, at a Global Network for Neglected Tropical Diseases⁠ conference. She spoke of the perception that AIDS was more prevalent in Africa because of different sexual mores⁠—hypersexuality⁠ and promiscuity. Then she ripped this apart with eye-opening evidence of the links between helminth (worm) infections, schistosomiasis, malaria, and AIDS, effectively demonstrating that the parasitic infections strongly increase the susceptibility to HIV, explaining the difference in HIV rates between Africa and industrialized countries.

    –----

    Ebola highlights slow progress in war on tropical diseases | Reuters
    http://www.reuters.com/article/2014/09/11/us-health-ebola-neglected-analysis-idUSKBN0H60TA20140911

    [until this crisis] the absence of economic incentives for drugmakers to develop and supply medicines for neglected tropical diseases (NTDs) has long been highlighted by health campaigners, but it rarely gets on to the political radar in the West. (...)

    It is not that scientists don’t have ideas for new drugs and vaccines but, until now, they have lacked the industry buy-in needed to take experimental products through the costly late stages of clinical development.

    BIOWEAPON FEARS IN WEST

    Significantly, much of the funding for Ebola has been driven not by concerns about sporadic outbreaks in Africa but by a biodefence strategy in the United States and other countries fearful of the potential to weaponize the virus.

    • M’enfin, si les États-Unis envoient des militaires quand Cuba envoie des médecins, c’est qu’ils y ont des intérêts précis à défendre ! Comme la présence de firmes américaines par exemple. Pétrole, plantations commerciales... faudrait voir à ne pas faire obstacle au business. C’est du #pur_cynisme

    • réponse à l’article d’Osterholm par Vincent Racaniello (qui au passage cite l’intérêt des expériences de Ron Fouchier) :

      What we are not afraid to say about Ebola virus
      http://www.virology.ws/2014/09/18/what-we-are-not-afraid-to-say-about-ebola-virus

      More problematic is Osterholm’s assumption that mutation of Ebola virus will give rise to viruses that can transmit via the airborne route:

      If certain mutations occurred, it would mean that just breathing would put one at risk of contracting Ebola. Infections could spread quickly to every part of the globe, as the H1N1 influenza virus did in 2009, after its birth in Mexico.

      The key phrase here is ‘certain mutations’. We simply don’t know how many mutations, in which viral genes, would be necessary to enable airborne transmission of Ebola virus, or if such mutations would even be compatible with the ability of the virus to propagate. (...)

      The other important message from the Fouchier-Kawaoka ferret experiments is that the H5N1 virus that could transmit through the air had lost its ability to kill. The message is clear: gain of function (airborne transmission) is accompanied by loss of function (virulence).

    • édito du Guardian :

      The Guardian view on using the American military to contain the Ebola epidemic in Liberia | Editorial | Comment is free | The Guardian
      http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/sep/17/guardian-view-american-military-ebola-epidemic-liberia

      President Barack Obama’s decision to despatch a force with a strong military component to contain the Ebola epidemic in Liberia is to be welcomed. This is one of those cases where American boots on the ground will be an unalloyed good.

      (...) But there are lessons – about readiness, about the proper funding and staffing of the World Health Organisation, and about the need to work on cures for diseases ignored in the past because there were no easy profits to be made by the pharmaceutical industry – and they must be learned.


  • A partir de l’Inde, Al-Qaïda attaque la marine pakistanaise
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article2286

    La 1ère attaque d’Al-Qaïda qui peut être considérée en Inde, a eu lieu lors la date anniversaire de 9/11, en effectuant un assaut sur un navire dans le port de Karachi. Une opération revendiquée par le leader qui a remplacé Benladen, Ayman Al-Zawahiri. Elle a tourné à un échec complet. La base de Karachi de la Pakistan-Navy subit son second attentat au cours des trois dernières années. DERNIERE NOUVELLE DU PAKISTAN, dans une dépêche de l’A.F.P. : L’armée pakistanaise a déclaré, depuis hier 12-09-2014, (...)

    Monde, informations, actualité, international, politique, relations, diplomatie, affaires étrangères,

    / Terrorisme , islamisme , Al-Qaeda , politique , , fait divers, société, fléau, délinquance, religion, (...)

    #Monde,informations,_actualité,_international,_politique,_relations,_diplomatie,_affaires_étrangères, #Terrorisme_,_islamisme,Al-Qaeda,politique,_ #fait_divers,_société,_fléau,_délinquance,_religion,_perdition


  • Ziad Takieddine doit plus de 12 millions d’euros au fisc | Mediapart
    https://www.mediapart.fr/journal/france/080814/ziad-takieddine-doit-plus-de-12-millions-d-euros-au-fisc?onglet=full

    L’homme d’affaires Ziad Takieddine, personnage clé du volet financier de l’affaire Karachi ou de celle des financements libyens de Nicolas Sarkozy, doit à ce jour 12 084 232 euros au Trésor public, selon des documents obtenus par Mediapart. Le fisc a établi pour la seule année 2007 la valeur du patrimoine de Ziad Takieddine à 59,3 millions d’euros. Mais rien ne fut jamais déclaré, grâce à de complexes montages offshore.

    (...)

    La dernière fois que j’ai vu Ziad Takieddine au printemps dans son nouvel appartement, situé – cela ne s’invente pas – en face de chez Liliane Bettencourt à Neuilly-sur-Seine, il m’a dit qu’il n’avait plus aucun démêlé avec le fisc. « Tout ça, c’est des conneries. C’est fini ! », a-t-il assuré. Sollicité ces dernières 24 heures, son avocat, Me Maurice Lantourne, n’a pas donné suite.


  • Revue de presse - - - - - - - - - Semaine du 14.06 au 20.06.14

    https://collectiflieuxcommuns.fr/spip/spip.php?article672

    - La décomposition des élites

    – Tyrannie dans un monde de petits États

    – Et si l’Allemagne et la France s’entendaient pour sortir de l’euro ?

    – Les monnaies locales s’égrènent sur le territoire français

    – La nouvelle carte de France de la pauvreté réserve quelques surprises

    – Les petits producteurs nourrissent le monde avec moins d’un quart de l’ensemble des terres agricoles

    – L’augmentation du CO2 atmosphérique : impact sur l’alimentation humaine

    – Plastique, l’ennemi intime

    – Des traces de plutonium retrouvées dans la Seine

    – Pourquoi il est difficile de vaincre Ebola

    – La méthode EIIL en Syrie et en Irak : terreur et action sociale

    – De Karachi au Waziristan, le jeu dangereux de l’armée face aux talibans pakistanais

    Bonus


  • Et la liste des #grève_de_la_faim de migrants s’allonge...
     :-(((((

    17/04/2014 : Hongerstrike in Vottem

    Depuis 6 jours, plusieurs personnes sont en grève de la faim, et, pour certains, de la soif, au centre fermé pour étrangers de Vottem.

    Il s’agit notamment de personnes d’origine pakistanaise, qui craignent pour leur vie en cas d’expulsion forcée. En effet, au Pakis17/06/2014 Grève de la faim et de la soif au centre fermé pour étrangers de Vottemtan plusieurs mouvements politiques sont devenus la cible des Talibans. Ces derniers n’hésitent pas à commettre des attentats et à tuer, comme nous avons pu le voir il y a quelques jours à peine lors d’une attaque près de l’aéroport de Karachi. Une partie de ces Talibans sont originaires d’Afghanistan.

    Nous n’acceptons la politique très restrictive de l’ Etat belge en matière d’immigration et d’asile. 75% des demandes d’asile sont refusées, cela veut que l’on en vient à expulser des personnes dans des pays où règnent la guerre et l’insécurité, ou des régimes dictatoriaux ou autoritaires. Fin de l’année passée, un jeune Afghan, AREF, a trouvé la mort dès son retour en Afghanistan sous les balles des Talibans.

    Parmi les grévistes de la faim, certains ont construit leur vie en Belgique depuis des années, ont leurs attaches ici, se retrouvent déboutés d’une procédure alors qu’ils ont travaillé, suivi des formations…

    Les uns comme les autres ont entrepris ce mouvement parce que leur vie serait détruite par une expulsion. Leur vie est maintenant en danger ici, une personne qui fait la grève de la faim et de la soif est déjà dans un état de santé très préoccupant !

    Pour le CRACPE, France Arets

    http://www.gettingthevoiceout.org/17042014-hongerstrike-in-vottem

    #asile #migration #réfugiés #expulsion #renvoi #déportation #Belgique



  • Affaire Karachi : Sarkozy devant la Cour de justice de la République ? - Libération

    http://www.liberation.fr/societe/2014/02/07/la-justice-veut-entendre-sarkozy-dans-le-cadre-de-l-affaire-karachi_97852

    Les juges en charge du volet financier de l’affaire ont aussi demandé à la CJR de se pencher sur les cas d’Edouard Balladur et François Léotard.
    Les juges en charge du volet financier de l’affaire Karachi ont demandé la saisine de la Cour de justice de la République (CJR) pour enquêter sur l’ancien Premier ministre Edouard Balladur et son ministre de la Défense, François Léotard, a annoncé vendredi à l’AFP un avocat des parties civiles, Me Olivier Morice.

    Dans cette ordonnance de dessaisissement de 170 pages, qui résume en partie le dossier, les juges préconisent l’audition de ces deux anciens ministres. Concernant Nicolas Sarkozy, ex-ministre du Budget (1993-1995) du gouvernement Balladur, la position des juges est plus ambiguë. « Il apparaît cependant au vu des éléments receuillis par l’information qu’il appartient à la CJR d’entendre Nicolas Sarkozy comme témoin assisté, en qualité de ministre du Budget », écrivent-ils dans l’ordonnance d’après une source judiciaire.


  • Embellir les infrastructures pour créer de l’imaginaire
    http://www.franceculture.fr/emission-ce-qui-nous-arrive-sur-la-toile-embellir-les-infrastructures-

    Dates/Horaires de Diffusion : 4 Février, 2014 - 08:45 - 08:50

    Il y a quelques semaines, à l’occasion du déplacement de la Matinale à Marseille, j’évoquais ce problème qui est que le numérique ne créé pas d’imaginaire local : Marseille est un des grands ports numériques d’Europe (des #câbles relient Marseille à Bizerte, Alexandrie, Karachi, ou encore Mumbay), or cela ne créé aucun imaginaire propre, car contrairement au port naval, il n’y pas de quai où se promener, pas de gros navires à regarder partir ou arriver, pas de marins qui dorment comme des oriflammes le long des berges mornes, pas de dockers, pas de #conteneurs. Il en va de même pour d’autres villes du monde. La commune de Highbridge, à l’ouest de l’Angleterre, accueille une bonne partie des câbles transatlantiques qui vont irradier toute l’Europe – ce serait un peu l’équivalent dans le monde d’avant du port de Rotterdam – et pourtant, qui en Europe connaît Highbridge ? Et même en Angleterre ? Personne ou presque.

    #Internet #Industrie #Infrastructure


  • Tomgram: Dilip Hiro, How to Trump a Superpower
    http://www.tomdispatch.com/blog/175530/dilip_hiro_how_to_trump_a_superpower

    Up until last November, more than 30% of the basic supplies for the war came by ship to the Pakistani port of Karachi and were offloaded onto trucks to begin the long journey to and across the Pakistani border into Afghanistan. Late last November, however, angry Pakistani officials — as Dilip Hiro describes below — slammed that country’s border crossings shut on American and NATO war supplies. Those crossings have yet to reopen and whether they will any time soon, despite optimistic U.S. press reports, remains to be seen.

    The result has undoubtedly been a resupply disaster for the American military, but you would never know it from the startling lack of coverage in the mainstream media here. All supplies now have to be flown in at staggering cost or shipped, also at great expense, via the Northern Distribution Network from the Baltic or the Caspian seas through some portion of the old Soviet Union.

    Soon after this happened, there were brief reports indicating that the costs of shipping some items had gone up by a factor of six, depending on the route chosen. Back in 2009, it was estimated that a gallon of fuel cost $400 or more by the time it reached the U.S. military in Afghanistan, and that was by the cheaper Pakistani route. How much is it now? $600, $800, $2,400?

    We don’t know, largely because coverage of the Afghan war has been so patchy and evidently no reporter bothered to check for months. Only in the last week have we gotten a Pentagon estimate: a rise in shipping costs of about 2½ times the Pakistani price. (And even such estimates are buried in wire service stories on other topics.) In other words, for months no reporter considered the border-closing story important enough to make it a feature piece or to follow it seriously.

    In an America where financing is increasingly unavailable to fire departments, police departments, schools, and the like, is it really of no significance what money we pour into our wars? Is no one curious about what the Pakistani decision has meant to the American taxpayer?

    #États-Unis #budget_militaire #gabegie #contribuable #austérité



  • Karachi : M. Takieddine reconnaît avoir financé la campagne de M. Balladur
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/06/26/karachi-m-takieddine-reconnait-avoir-finance-la-campagne-de-m-balladur_34366

    L’homme d’affaires au cœur du volet financier de l’affaire de Karachi a livré, jeudi 20 juin, les aveux que les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire n’espéraient plus.
    L’intermédiaire d’origine libanaise a enfin admis ce que les investigations judiciaires – et journalistiques – avaient rendu évident, à savoir qu’il avait bien œuvré au financement occulte de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995, via des rétrocommissions issues des juteux contrats d’armement avec l’Arabie saoudite et le Pakistan, dans lesquels le gouvernement du même Balladur lui avait concédé le rôle d’intermédiaire.

    #corruption #politique #financement #plo



  • C’est un nouveau rebondissement dans l’affaire Karachi, et peut-être l’une des clés de l’affaire : cette semaine, le juge Van Ruymbeke, chargé d’instruire le volet financier du dossier, s’est procuré les preuves que les commissions versées à des intermédiaires étrangers, en marge de contrats d’armement, ont servi au financement de la campagne d’Edouard Balladur pour l’élection présidentielle de 1995.

    http://www.franceinfo.fr/justice/karachi-le-juge-detient-la-preuve-d-un-financement-occulte-de-la-campagne

    Selon nos informations, l’administration des impôts a renoncé en 2009 à saisir la cour d’appel de Paris pour réclamer à Bernard Tapie le paiement de près de 15 millions d’euros d’arriérés d’impôt, dont 12 millions au titre de ses impôts sur le revenu des années 1992 et 1993. La justice risque de s’intéresser à cette nouvelle affaire, pour déterminer notamment qui a pu donner des instructions.

    http://www.mediapart.fr/journal/france/170513/tapie-le-fisc-passe-leponge-sur-15-millions-dimpots

    • Sur son bureau, le juge détient désormais la preuve que l’intermédiaire Abdul Rahman El Assir a utilisé une partie des commissions qu’il a perçues pour acheter des sondages d’opinion lors de la campagne présidentielle de 1995. Le sulfureux intermédiaire - qui était à l’époque l’associé de Ziad Takieddine - a fait appel à un spin doctor américain très réputé, Paul Manafort, pour réaliser des études sur les chances de réussite d’Edouard Balladur à l’élection. Des enquêtes menées auprès de 800 électeurs français en octobre 1994 puis en janvier 1995. Renaud Van Ruymbeke a mis la main sur le contrat de 52 mille dollars pour ces deux études. [...] Pour l’anecdote, ces études d’opinion pronostiquaient Edouard Balladur largement vainqueur face à son rival de droite Jacques Chirac...

      ça valait bien le coup, tiens... :-)


  • Rester en vie à Karachi, par Ashraf Khan (Le Monde diplomatique)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/04/KAHN/48973

    « La mère de toutes les élections » : c’est ainsi que la chaîne qatarie Al-Jazira qualifie le scrutin législatif qui se tiendra demain au Pakistan. L’incertitude règne, après une campagne particulièrement meurtrière… Ce qui, dans les rues de Karachi, n’a fait qu’accroître l’insécurité que dépeignait récemment Ashraf Khan dans nos colonnes.
    http://blogs.aljazeera.com/blog/asia/mother-all-elections-0

    #Pakistan #élections #politique #violence #ville


  • Arrêt sur images - les talibans, la polio, et la CIA
    http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=14905

    Je sais que vous n’avez en tête que Tapie et Depardieu, mais parlons d’autre chose. "Polio : le Pakistan victime du poison taliban", titre Libé sur une double page. Je ne connaissais rien de la question, je lis. "Neuf vaccinateurs ont été tués par les insurgés à Karachi et dans le nord-ouest du pays, régions où cette maladie demeure endémique", sous-titre Libé. Mais qui donc, quels monstres humains pourraient avoir l’idée de tuer des vaccinateurs antipolio ? L’article donne la réponse : parce que les vaccins seraient soupçonnés par les talibans extrémistes de faire partie d’un complot visant à diminuer la virilité des occidentaux. Et pas seulement. Il paraît qu’ils contiendraient aussi du gras de porc. Voilà pourquoi ils tuent. Haro sur les obscurantistes.

    Il faut arriver au huitième (et antépénultième) paragraphe de l’article, pour apprendre qu’il pourrait exister une autre motivation. "Ce qui a aussi décuplé l’hostilité des talibans à l’égard de la campagne, écrit Libé, c’est « l’affaire Shakil Afridi », le médecin pakistanais condamné à trente-trois ans de prison sous l’accusation d’avoir participé à une fausse campagne de vaccination contre l’hépatite organisée par la CIA en 2011 afin de s’assurer de la présence d’Oussama Ben Laden à Abbottabad (nord-ouest du Pakistan)". Ah tiens ? La CIA aurait participé à une fausse campagne de vaccination ? Mais oui. À la recherche de Ben Laden, les Américains avaient imaginé ce subterfuge, pour parvenir à prélever l’ADN des enfants du fondateur d’Al Quaida. Au grand désespoir de Médecins Sans Frontières, d’ailleurs, qui avait condamné cette ruse, prévoyant (à raison) qu’elle risquait de fortement compromettre les futures campagnes de vaccination.

    Personne n’est dans la tête des assassins de vaccinateurs. Personne (ni vous, ni moi, ni sans doute Jean-Pierre Perrin, l’auteur de l’article de Libé, grand reporter chevronné du journal), ne sait si c’est la peur de l’impuissance sexuelle, la phobie du gras de porc, ou le souvenir des ruses de la CIA, qui arment leurs mains. Et bien entendu (ceci précisé afin de prévenir tout débat inutile dans le forum) c’est très mal de tuer des gens qui vaccinent contre la polio. Comme d’habitude, il n’est question ici que des informations que donnent les journaux, et dans quel ordre, et à quelle place ils les donnent. Et donc, dans un article sur le sujet, sans doute le rappel de cette ruse de la CIA pourrait-il être effectué à une place un peu plus voyante que le huitième (et antépénultième) paragraphe.


  • Pakistan: Ethnic violence in Karachi deadliest since 1994 - World Socialist Web Site

    http://www.wsws.org/en/articles/2012/12/20/kara-d20.html
    By Ali Ismail
    20 December 2012

    Pakistan’s largest city is being ravaged by increasingly bloody ethnic and sectarian violence. While Karachi has been the scene of such violence for decades, the past year has been one of the deadliest in the city’s history. Not a day goes by without reports of target killings or bullet-riddled bodies being discovered in one of the city’s numerous slums. The violence is expected to worsen in the coming months as next year’s national election draws closer.

    According to the Citizens’ Police Liaison Committee, a civic organization that works in partnership with the Karachi police force, violence in the city had claimed 1,938 lives as of late November, the deadliest year since 1994, when the organization first began collecting figures. Police tallies put the number of dead at 1,897 through mid-October. Many more people have been killed since the release of these figures.


  • Triangle, l’incendie qui a changé l’Amérique

    Les incendies d’usines textiles en Asie ne sont pas les premiers :

    24 novembre 2012, incendie à l’usite textile d’Ashulia dans la banlieue de Dacca (Bengladesh)
    109 morts, beaucoup d’autres disparus
    http://www.franceinfo.fr/monde/bangladesh-plus-de-cent-morts-dans-l-incendie-d-une-usine-textile-813265-

    12 septembre 2012, incendies dans deux usines de textile et de chaussures à Lahore et Karachi (Pakistan)
    310 morts
    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120912.AFP8562/pakistan-310-morts-dans-deux-incendies-d-usines-de-textile-et-d

    10 mai 1993, incendie de la Kader Industrial (Thailande)
    188 morts et469 blessés graves
    http://www.ilo.org/safework_bookshelf/french?content&nd=857170494

    Le Bengladesh n’est pas un Etat américain, mais l’usine de Dacca fabriquait des vêtements pour Walmart et H&M...

    Comme l’Europe externalise le contrôle de ses frontières à ses voisins, les Etats-Unis externalise la production de ses vêtements dans les pays où c’est moins cher, beaucoup moins cher de produire.

    Naomi Klein, dans l’introduction de son livre « No Logo » évoque les incendies meurtriers dans des usines textiles - des « sweatshops » - aux Etats-Unis et en Asie, aujourd’hui et il y a un siècle. Et en un siècle, rien a changé.

    http://www.usinenouvelle.com/article/triangle-l-incendie-qui-a-change-l-amerique.N148985

    Triangle, l’incendie qui a changé l’Amérique
    Par Daniel Krajka - Publié le 26 mars 2011, à 13h47

    © Women history

    Le 25 mars 1911, quelques minutes avant l’heure de la fermeture, un incendie a ravagé les locaux de la fabrique de chemisiers Triangle à New York, dans le Lower East Side. Les prémices de ce qui sera la plus importante catastrophe industrielle de la ville et l’acte de naissance du New Deal.

    Dix huit minutes après le départ de l’incendie, 146 morts sont dénombrés, dont 129 jeunes femmes immigrées juives ou italiennes. Plus de 50 avaient sauté par les fenêtres pour échapper au feu qui avait provoqué la mort des autres.

    L’industrie du vêtement des Etats-Unis était alors massivement concentrée à New York, où elle employait 80 000 ouvrières et ouvriers, dans des conditions analogues à celles des pires sweatshops asiatiques d’aujourd’hui. Tirant avantage de l’afflux de migrants d’Europe de l’Est et du Sud, les ateliers s’étaient multipliés dans le Lower East Side et l’East Village. L’atelier Triangle Shirtwaist occupait les trois étages les plus élevés d’un nouvel immeuble de 10 étages, l’Ash Building – devenu le Brown Building, près de Washington Square, et appartenant aujourd’hui à la New York University.

    La catastrophe avait été amplifiée par une législation de sécurité largement insuffisante : les échelles de pompiers n’atteignaient que le sixième étage ; leurs lances à incendie ne portaient pas assez haut faute d’un débit adéquat ; l’empilement de matériaux inflammables avait alimenté l’incendie ; l’escalier de secours extérieur n’avait pas résisté à la chaleur ; il n’y avait pas d’alarme audible. Quant aux portes, une seule pouvait être ouverte, l’autre étant fermée pour prévenir les larcins.

    #sweatshops #bengladesh #états-unis #pakistan #thailande #mondialisation #externalisation


  • Karachi-en-Normandie
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/10/12/karachi-en-normandie_1773556_3224.html

    Quand un journal (ici Le Monde) fait son travail, on a l’impression qu’il devient un journal de gauchistes…

    Les soirs de fête, à Beaumont, on faisait rôtir un agneau à la broche. A la cuisine, Monique Geibig et Marie-Line Reboursière, assistées de quelques extras, préparaient de quoi sustenter quatre-vingts invités. Des convives qui déambulaient dans le jardin entièrement sonorisé grâce aux baffles dissimulés dans de petits rochers. Le personnel sourit encore en se souvenant des belles dames dont les hauts talons s’enfonçaient dans l’herbe boueuse... Dans ces soirées se croisaient tous les « Parisiens de Deauville ». Des gens de la télé et du show-bizz, comme Régine, Sophie Davant, Claire Chazal, Patrick Poivre d’Arvor, Philippe Bouvard ou Charlotte Rampling. William Leymergie, aussi, qui n’habite pas loin. Les people trinquaient avec des stars du monde des affaires, comme Serge Dassault ou Dominique Desseigne. Les Saltiel, du groupe d’assurances, venaient en voisins. Anne d’Ornano, l’ex-maire de Deauville, également. La dame s’est offert une immense propriété arborée au pied du mont Canisy, le long du golf de Deauville. On croisait aussi l’un des meilleurs amis de Thierry Gaubert, Jacques Lejeune, milliardaire suisse propriétaire d’une villa à Reux, à 3 kilomètres en contrebas.

    #media #presse


  • Pakistan factory fires kill over 300 workers

    Le livre de Naomi Klein, No Logo, commence avec deux histoires semblables : une ayant eu lieu il y a cent ans, et l’autre dans les années 1990. EN 2012, ça n’a pas beaucoup changé.

    http://www.wsws.org/articles/2012/sep2012/kara-s13.shtml
    By Wasantha Rupasinghe
    13 September 2012

    In Pakistan’s worst ever industrial accident, at least 289 workers have died from a fire that erupted at a garment factory in Karachi on Tuesday evening.

    Until late yesterday afternoon, firemen and rescue workers were removing bodies from what remained of the four-story undergarment and plastic utensils factory, which was situated in an industrial suburb of Pakistan’s most populous city. Authorities called the death toll provisional, saying it is possible more bodies could yet be found and that some of the critically injured may not survive.

    #pakistan #sweat-shop #délocalisation #travail


  • Près de 200 travailleurs sont morts dans deux incendies d’usine au Pakistan.

    http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/09/12/au-moins-63-morts-dans-l-incendie-d-une-usine-a-karachi_1758851_3216.html

    Dans l’usine de Karachi, où 166 travailleurs sont morts, le NY Times signale :

    panicked workers, including men and women, were trapped inside the multistory building which had just one exit. All the other doors had been locked, a common practice to ensure that workers do not leave the premises before their shift ends.

    http://www.nytimes.com/2012/09/13/world/asia/hundreds-die-in-factory-fires-in-pakistan.html

    Impossible de ne pas faire le lien avec l’incendie qui avait ravagé une usine à New York, le 25 mars 1911, faisant 146 morts :

    Because the managers had locked the doors to the stairwells and exits – a common practice at the time to prevent pilferage and unauthorized breaks – many of the workers who could not escape the burning building jumped from the eighth, ninth, and tenth floors to the streets below.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Triangle_Shirtwaist_Factory_fire

    A New-York, les patrons avaient été acquittés.

    #FactoryFire #capitalisme


  • Les Etats-Unis arrêtent les négociations avec le Pakistan sur le retrait des troupes

    La Voix de la Russie 11.06.2012

    http://french.ruvr.ru/2012_06_11/Etats-Unis-Pakistan-conflit

    Les Etats-Unis ont rappelé leurs négociateurs qui ont discuté avec le Pakistan de l’ouverture des routes menant de l’Afghanistan vers le port pakistanais de Karachi. La relation entre les deux pays s’est aggravée après que les forces américaines ont tué par erreur plus de 20 soldats pakistanais en poste sur la frontière avec l’Afghanistan. Les Etats-Unis n’ont pas apporté des excuses officielles de la mort de soldats.


  • Sondages de l’Elysée ou comment jouer la montre | Alain Garrigou (Les blogs du Diplo)
    http://blog.mondediplo.net/2012-04-17-Sondages-de-l-Elysee-ou-comment-jouer-la-montre

    Un peu de patience, objecteront les plus confiants dans le verdict des urnes. Dans quelques semaines, le président sortant sera vaincu et les factures de l’Elysée seront alors disponibles. On verra bien alors pourquoi elles ont été dissimulées avec autant d’obstination. Inutile de préciser que le pouvoir sortant attend exactement l’inverse, pour des raisons nommées Karachi, Bettencourt, etc. En avril 2002, l’élimination surprise de Lionel Jospin lors du premier tour de la présidentielle avait donné à Jacques Chirac, en la personne de Jean-Marie Le Pen, un adversaire idéal de second tour et l’avait sauvé des poursuites judiciaires. L’Etat de droit se porte bien mal pour dépendre d’une élection. (...) Source : Les blogs du Diplo


  • La playlist Takieddine | Jay D. Aqheur
    http://owni.fr/2012/02/08/la-playlist-takieddine

    Il y a plusieurs mois, nous avons reçu une copie de l’ordinateur de l’intermédiaire Ziad Takieddine. Là, nous avons surtout décidé de travailler sur sa bibliothèque #iTunes. Un régal. Parce que le journalisme d’investigation peut se pratiquer avec sérieux mais sans se prendre au sérieux... Voire avec un sérieux humour. Avec l’intention de visiter des réalités plus que de prononcer des jugements. Surtout en présence de boules à facettes.

    #Antiterrorisé #Enquête #Pouvoirs #Amesys #claude_guéant #Karachi #sagem #Ziad_Takieddine

    • Perso (mais c’est juste moi), ce que ce monsieur écoute relève de sa vie privée. Ça n’a rien à voir avec les affaires dans lesquelles il est impliqué, celles qui justifient (plus ou moins) que le contenu de ses disques durs est communiqué à des journalistes. Absolument rien n’explique pourquoi nous devrions avoir connaissance de sa playlist iTunes.

      Je pense que c’est une intrusion parfaitement dégueulasse de sa vie privée. Penser qu’on a le droit de l’humilier parce qu’on a trouvé, dans sa discothèque privée, des albums de Julio Iglesias, c’est un procédé stalinien. (Si des flics faisaient ça – au motif avoué que c’est rigolo –, nous réclamerions tous qu’ils soient limogés.)


  • Un requin-baleine, le plus grand poisson du monde, soulevé dans le port de Karachi
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Vpa6MlMQvU0#

     !

    Le très paisible et solitaire requin-baleine, le plus grand poisson de la planète (il mesure entre 12 et 18 mètres), vit dans les eaux chaudes et tropicales et se nourrit de plancton, d’algues et de crustacés, à l’occasion de petits poissons, comme des sardines ou des anchois, qu’il engloutit dans sa gueule large de deux mètres et équipée de 3 000 minuscules dents.

    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/02/08/requin-baleine-port-de-karachi