city:paris



  • #Gaza : #Israël doit cesser de bombarder les #civils pris au piège dans la bande de Gaza » 21 Juillet 2014
    http://www.msf.fr/presse/communiques/gaza-israel-doit-cesser-bombarder-civils-pris-au-piege-bande-gaza

    Jérusalem/Gaza/Paris, le 21 juillet 2014. Depuis le début de l’offensive militaire israélienne « Bordure protectrice/Haie de protection », la majorité des morts et des blessés de Gaza sont des civils. Les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) ont vu fuir des centaines de personnes en provenance de Ash Suja’iyeh, un quartier situé dans l’est de la ville de Gaza intensément bombardé dans la nuit du 19 au 20 juillet, et encore pendant la journée du 20 juillet. A l’hôpital Al-Shifa où travaille MSF, et alors que les ambulanciers risquent leur vie pour évacuer les blessés de cette zone de guerre, la plupart des urgences qui arrivent sont des femmes et des enfants. MSF demande à Israël de cesser de bombarder les civils pris au piège dans la bande de Gaza et de respecter le personnel médical comme les structures de Santé.


  • Même l’édito du Monde s’y met…

    Manifestations interdites : l’aveu d’impuissance du gouvernement
    http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2014/07/21/manifestations-interdites-l-aveu-d-impuissance-du-gouvernement_4460528_3208.

    Le résultat est consternant. Là où, en France, les manifestations propalestiniennes ont été autorisées, elles se sont déroulées dans le calme. Là où elles ont été interdites, à Paris et à Sarcelles, elles ont donné lieu à de nouveaux – et inadmissibles – débordements. Dans la cité du Val-d’Oise, où, depuis des années, les communautés musulmane et juive cohabitent en bonne intelligence, des affrontements ont opposé des minorités radicales des deux camps. C’est le vivre- ensemble qui a été mis en péril.

    Les incidents du week-end sont la preuve de l’inanité de telles interdictions. « Ceux qui veulent exprimer leur soutien à une cause en ont le droit », a expliqué Alain Juppé, en ajoutant : « Mais pas par la violence de rue, la haine de l’autre. » L’ancien premier ministre a raison. C’est en encadrant les manifestations que l’Etat peut affirmer son autorité et éviter que la violence prenne le dessus. En interdisant, il rend d’avance les armes.

    Et, avant cette conclusion-accusation, cette « idée » bizarre…

    Avec une telle décision, le président a pris un double risque. Il a conforté l’idée, après ses premières déclarations apportant son soutien au gouvernement israélien face aux tirs de roquettes du Hamas, qu’il avait choisi le camp d’Israël, rompant avec le traditionnel équilibre de la diplomatie française.


  • Désobéissance et démocratie radicale
    http://blogs.mediapart.fr/blog/etape-libertaire/180714/desobeissance-et-democratie-radicale

    Aujourd’hui la désobéissance civile pourrait être tenue pour une forme d’action politique désuète, et inadéquate – surtout en un temps de lutte pour la démocratie même dans des dictatures en cours d’effondrement. La relecture de Thoreau nous permet alors de comprendre le sens de la désobéissance civile aujourd’hui, et son essence démocratique. Le recours à la désobéissance, qui paraît s’écarter des modes d’action politique reconnus, exprime, comme autrefois chez Thoreau, le sentiment d’une perte de la voix, d’une trahison des idéaux de la démocratie : on ne se reconnaît pas dans l’Etat et sa parole, on ne veut plus parler en son nom (ni qu’il prétende nous exprimer). Pourquoi désobéir en démocratie ? Mais justement : on ne désobéit qu’en démocratie – quand on n’a plus dans la vie publique les conditions de la conversation où l’on pourrait raisonnablement exprimer son différend, quand on est dépossédé de sa voix, et du langage commun. La désobéissance est un rappel du fondement de la démocratie, qui est l’expression de chacun, la recherche d’une parole authentique et juste, contre une parole qui, pour reprendre le mot d’Emerson, « nous chagrine » ou est étouffée. Une manière de reprendre possession est la désobéissance, comme revendication personnalisée et publique, au nom de ce que la collectivité des citoyens réclame.

    Où je préfère présenter la conclusion de ce texte de Sandra Laugier discuté lors d’un séminaire sur les théories anarchistes s’étant tenu en juin dernier.
    Sandra Laugier est professeur de philosophie à l’Université de Paris I.

    Le groupe ETAPE (Explorations Théoriques Anarchistes Pragmatistes pour l’Émancipation) est associé à Grand Angle Libertaire, site animé par le très controversé Philippe Corcuff.

    Une composante du mouvement altermondialiste aurait, selon Philippe Corcuff, des tendances « conspirationnistes » : Noam Chomsky, Serge Halimi21 ou l’ex-journal de critique des médias PLPL22. Ses analyses et positions ont été mises en cause au sein d’Acrimed, en particulier par le sociologue Patrick Champagne et le politiste Gilbert Achcar23.
    La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

    Wilfried Lignier a, dans la revueMouvements, publié un compte rendu très critique de son ouvrage La Société de verre (2002) en affirmant notamment : « Sur le fond, il semble que l’absence d’ancrage disciplinaire autorise ou justifie l’absence de rigueur. Comme souvent ailleurs, la double casquette philosophe et sociologue fonctionne comme un instrument de contournement des exigences respectives de la pratique philosophique (le langage conceptuel est plus qu’incertain – la dernière page lue, on ne sait pas plus précisément ce qu’est le produit d’appel, l’"éthique de la fragilité"), et de la pratique sociologique (le discours se fait au niveau de "la société", quand bien même Corcuff lui-même reproche à d’autres (Giddens) l’absence de références aux classes sociales). »24.

    (source Wikipédia)

    Ceci mis à part, le texte de Sandra Laugier me semble digne d’intérêt.

    • « Une société démocratique est moralement responsable des agissements de ses institutions ,mais aussi de ses représentants élus et nommés, chez elle et ailleurs. Il incombe à l’ensemble des individus dans une société démocratique de s’opposer à tous les crimes réels ou supposés contre la vie. L’ignorance, la naïveté ou l’absence de présence physique sur le lieu du crime ne sont pas nécessairement des excuses valables... »

      Hadwin in L’Arbre d’Or , auteur : John Vaillant, ed.Noir sur Blanc ( Paris, 2014)


  • L’info vient d’un journal ..qatarien

    The UAE knew in advance of Israel’s plans for an offensive in Gaza and even offered to fund the operation provided the militant Palestinian outfit Hamas was eliminated in the process, Israel’s Channel 2 claimed in a recent report, according to local Arabic daily Al Sharq. The daily says in a report published today that Israel’s leading national TV station (Channel 2 in Hebrew) disclosed details of secret parleys between the UAE’s foreign minister, Sheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, and his Israeli counterpart, Avigdor Lieberman, in Paris at the end of last month.

    Both leaders met on the sly in Paris on the sidelines of a meeting of a meeting of foreign ministers from the GCC states and Jordan with US Secretary of State John Kerry.

    Israel’s foreign minister was also in the city.

    The meeting was to discuss the situation in the Middle East, including the Palestinian issue.

    Al Sharq said the UAE was aware of Israeli’s planned military action in Gaza beforehand and Al Nahyan, at his meeting with Lieberman, expressed his country’s keenness to fund Israeli’s Gaza offensive provided the Hamas movement was annihilated since it had close links to the Muslim Brotherhood.

    According to Al Sharq, Channel 2 reported that just a few days ago there was a meeting between Sheikh Abdullah and an Israeli minister in Abu Dhabi.

    Sheikh Abdullah’s Security Adviser, Mohamed Dahlan, was also present. Dahlan, a Palestinian, is a former Fatah member expelled from the party and Gaza and now lives in the UAE.

    http://www.gulfinthemedia.com/index.php?id=709802&news_type=Top&lang=en


  • Laurent Fabius au Caire : une escale qui rapporte le plus gros contrat militaire signé par des industriels français depuis 20 ans

    France signs first military deal with Egypt in 20 years
    Reuters, Saturday 19 Jul 2014

    France has secured its first major military contract in Egypt in about 20 years with a 1 billion euros ($1.35 billion) deal to sell four naval frigates, a French diplomatic source said on Saturday.
    Paris and Cairo have enjoyed close economic ties in the past but turmoil in the north African state since former president Hosni Mubarak was ousted has left Western governments wary of signing contracts, especially in the defence sector.

    “We have good bilateral relations,” French Foreign Minister Laurent Fabius said in Cairo after meeting Egyptian President Abdel Fatah El Sisi. “We discussed economic aspects and ... contracts, including in the defence sector.”

    The DCNS company, in which the French state has a majority stake, won the contract to provide four corvette frigates to the Egyptian navy.

    “The contract is worth about 1 billion euros and was finalised last month,” a French diplomatic source said. “It’s the first big deal since we sold Mirage fighters (warplanes) about 20 years ago.”

    Egypt is concerned about the threat of Islamist militants launching attacks within the country and the worsening security situation in neighbouring Libya.

    Once a top recipient of U.S. military aid, Egypt lost most of its $1.3 billion a year package after the 2011 popular uprising that toppled Mubarak.

    However, the U.S. government relaxed its position this year and said it would provide $650 million in military financing.

    The talks between Fabius and Sisi included the threat of Islamist militancy in Egypt.

    “What we spoke about the most is the general terrorist threat. The Egyptians are convinced of the links of all these groups between each other and the risks they present,” Fabius said.



  • L’interdiction de la manif de soutien à la Palestine met le feu au 18e ! - Paris-luttes.info
    http://paris-luttes.info/l-interdiction-de-la-manif-de

    Interdiction, tu parles ! Ce sont des milliers de personnes qui ont convergé vers Barbès en soutien au peuple palestinien, donnant lieu à l’un des pires échecs de maintien de l’ordre à Paris depuis presque 10 ans. Compte-rendu parcellaire par un participant.


  • Unique au monde ! En France, manisfester en faveur des palestiniens sera passible d’un an de prison
    http://www.brujitafr.fr/article-unique-au-monde-en-france-manisfester-en-faveur-des-palestiniens-s

    http://1.bp.blogspot.com/-2bVkqNvawoM/U8nUSgRG1uI/AAAAAAAAYsg/-Uach7xtai0/s1600/francois+hollande.jpg

    Sans le droit de manifester, les prémices de la révolution sont en place... La préfecture de Paris veut interdire une manifestation propalestinienne. Trois jours après les incidents survenus devant deux synagogues, une procédure a été engagée en ce sens pour interdire un rassemblement prévu samedi 19 juillet. Sur quels ressorts de la loi s’appuierait une telle interdiction ? Que risquent ceux qui braveront l’interdit ? Éclairage de l’avocate Anne-Sophie Laguens. Trois jours après les incidents survenus devant deux synagogues à Paris, la préfecture vient d’engager une procédure pour interdire une manifestation de soutien à Gaza prévue ce samedi 19 juillet. Ce rassemblement est censé avoir lieu entre le (...)


  • France = La manifestation pro-palestinienne interdite….Barbès : « sous les pavés, la plage »
    http://www.brujitafr.fr/article-france-la-manifestation-pro-palestinienne-interdite-barbes-sous-le

    https://pbs.twimg.com/media/Bs6jP1rIQAAugkO.jpg

    Unique au monde ! En France, manisfester en faveur des palestiniens sera passible d’un an de prison MANIF PARIS Photo surréaliste (via @Will_ld). Des casseurs arrachent le revêtement de la chaussée. (manif/soutien Gaza qui était interdite ! à bon entendeur, Salut !) Des journalistes, sur place soulignent la violence des attaques des casseurs sur la police. Des policiers pris au piège, encerclés. N.B. : Vachement utile une manif Gaza à Paris. Comme si à Jérusalem ils manifestaient pour l’ouverture de Castorama le dimanche. (via : @watchmefalll ) et j’ajoute une (...)


    • Contactée par Le Figaro, la Mairie de Paris détaille, « ce n’est pas le produit en lui-même qui nous pose problème, c’est la publicité qu’il y a autour. On ne souhaite pas que le groupe communique et encourage à jeter des déchets dans la cuvette des toilettes. Ce n’est pas une poubelle et ces tubes ajoutent une masse de déchets supplémentaires » affirme-t-elle. Ces critiques font écho à une étude publiée par Que Choisir dans son numéro de juin sur les lingettes et produits biodégradables. Le tube de la marque au nénuphar y est clairement défini comme une double « absurdité écologique » auquel il faut préférer les rouleaux classiques en carton qui « peuvent partir, eux, dans la poubelle de tri sélectif pour être recyclés ». Et c’est sur ce point là que la Mairie de Paris souhaite d’ailleurs insister, « Il est clairement plus intéressant de jeter les rouleaux dans les bacs jaunes de tri car, dans les toilettes, cela engendre du papier supplémentaire qui vient renforcer la masse de déchets », masse qu’a pu constater l’adjoint chargé de la propreté qui « s’est déplacé dans les usines d’assainissement et a directement constaté le problème ».


  • L’axe de rotation de la Terre a commencé à dériver
    http://www.brujitafr.fr/article-l-axe-de-rotation-de-la-terre-a-commence-a-deriver-124183604.html

    http://media.paperblog.fr/i/399/3996860/entendre-laxe-terre-ossip-mandelstam-L-7n2D3r.jpeg

    Selon plusieurs sources d’information. Commençons par le site de l’Observatoire de Paris . Source : http://hpiers.obspm.fr Une image : Cette image nous montre la rotation de la Terre par rapport à la position du pôle nord géographique. Le problème est évident. Le pôle nord s’est déplacé de 260 km en 6 mois Le pôle magnétique se modifie La mission « swarm » confirme l’affaiblissement du champ magnétique terrestre (...)


  • Paris : la manif’ pro-palestienne interdite samedi
    http://lci.tf1.fr/france/societe/paris-la-manif-pro-palestienne-interdite-samedi-8454137.html

    La préfecture de police de Paris a annoncé ce vendredi avoir signifié aux organisateurs l’interdiction d’une manifestation de soutien aux Palestiniens qui était prévue samedi à Paris en raison de « risques de violences ». Les organisateurs, dont le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et une dizaine de mouvements de soutien au peuple palestinien, ont indiqué qu’ils déposaient un référé liberté devant le tribunal de Paris contre cette mesure dans l’espoir de pouvoir maintenir la manifestation.



  • Un manifestant propalestinien condamné à 4 mois ferme pour rébellion (et délit de faciès ?) - Détails - Libération

    http://www.liberation.fr/societe/2014/07/16/un-manifestant-propalestinien-consamne-a-quatre-mois-ferme-pour-rebellion

    Mohamed S., 23 ans, a été condamné suite à un contrôle de police musclé après la manifestation parisienne de dimanche.
    Un moment, on a cru à une caricature, un mauvais film. La présidente du tribunal (blanche, la cinquantaine, fort accent bourgeois, coupe au carré) harangue le prévenu (jeune, arabe, des marques des coups infligés par la police encore sur le visage), lui coupant sans cesse la parole, lui reprochant chaque mot qu’il tente : « Vous dites que le contrôle d’identité était abusif, mais est-ce à vous d’en juger ? Vous n’êtes pas ici pour vous exprimer, mais pour répondre à mes questions. »
    De l’entrée en matière, où elle se moque de son nom de famille , à la conclusion – une peine de quatre mois ferme avec mandat de dépôt (incarcération immédiate) pour avoir refusé un contrôle d’identité et s’être débattu – chaque minute de l’affligeante et courte scène qui s’est jouée mardi devant la 23e chambre du tribunal correctionnel de Paris faisait croire à une triste farce.

    (…)

    Le tort de Mohamed S., 23 ans, manutentionnaire, est d’avoir marché en compagnie de son petit frère et d’un autre ami, Renaud, qui tous deux avaient enroulé un keffieh autour leurs visages. Leurs traits étaient masqués, et c’est donc au nom de la « loi antiburqa » que trois policiers ont dit avoir arrêté leur véhicule à leur hauteur, et avoir voulu interpeller le petit frère de Mohamed. L’aîné a protesté : « Ils ne sont pas descendus de leur voiture en mode contrôle, tente-t-il de décrire à l’audience. Ils sont descendus en mode sauvage, ils nous ont poussés direct, à base de coups de pied et de poing, c’était pas un contrôle normal. »

    La présidente l’interrompt à nouveau. « Et vous alors, vous étiez en mode comment en allant à cette manifestation ? » Mohamed essaie d’expliquer qu’il a participé au cordon de sécurité visant à séparer manifestants et gendarmes, que son rôle « était justement d’éviter les violences », rien n’y fait, seule la version policière intéresse la présidente. Lorsqu’il ose demander que l’on évoque les auditions de son petit frère et de son ami « blanc » Renaud, qui lui n’a pas été contrôlé, elle le coupe d’un ton sec : « Je lis les témoignages que je veux. On n’est pas à la cour d’assises ici. » La présidente parle de la djellaba que portait Mohamed dimanche en disant « accoutrement ».

    Absents à l’audience, les policiers ont déclaré sur procès-verbal que Mohamed était « agressif » et « vociférait ». « Ce monsieur ne se laissait pas menotter, il se débattait sans cesse », ont-ils affirmé. L’un d’eux assure avoir reçu un coup de poing. Les constats faits par les médecins des urgences médicojudiciaires de Paris indiquent plutôt l’inverse : aucune trace de coups reçus et aucun jour d’ITT (incapacité totale de travail) pour le policier, un visage encore tuméfié et un jour d’ITT pour Mohamed. Il montre sa doudoune déchirée : « Ils m’ont plaqué au sol, ils m’ont étranglé. Ils m’ont dit : tu n’as rien à faire en France, si tu veux te battre pour la Palestine, va en Palestine. »

    Dans les rares instants où il a pu aligner deux phrases, Mohamed a expliqué qu’ il subissait environ un contrôle d’identité au faciès par semaine . Le procureur en profite pour rebondir et lui reprocher d’avoir osé protester. « S’il subit régulièrement des contrôles, il sait très bien comment ça peut se passer, et que ça peut déraper rapidement. » Il réclame cinq mois de prison ferme.



  • Air France-KLM, ce que propose l’ancien PDG pour contrer Emirates, Etihad, Qatar Airways (Spinetta)
    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20140717trib000840363/air-france-klm-ce-que-propose-l-ancien-pdg-pour-contrer-emirates-etihad-qa

    Air France-KLM, ce que propose l’ancien PDG pour contrer Emirates, Etihad, Qatar Airways (Spinetta)

    PARIS AIR FORUM
    Fabrice Gliszczynski | 17/07/2014, 8:57 - 1640 mots
    Lors du Paris Air Forum, le président d’honneur d’Air France-KLM Jean-Cyril Spinetta a tiré à boulets rouges sur les compagnies du Golfe. Il demande notamment à celles-ci de démontrer qu’elles ne sont pas subventionnées. Pour Patrick Gandil, directeur de la DGAC, « ce que font les compagnies du Golfe n’est pas forcément critiquable ».

    Lors du Paris Air Forum, organisé vendredi 11 juillet par La Tribune, Jean-Cyril Spinetta s’est lâché comme peut être il ne l’avait jamais fait en public. A l’occasion du débat sur "la libéralisation est-elle le remède du transport aérien ou le poison", dans lequel il débattait avec le directeur de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), Patrick Gandil, l’ancien PDG d’Air France-KLM, aujourd’hui président d’honneur du groupe aérien français, a sorti l’artillerie lourde pour non seulement dénoncer les conséquences sur le transport aérien européen de la concurrence des compagnies du Golfe qu’il juge déloyale mais aussi pour proposer à Bruxelles une méthode visant à mettre en place des « règles de concurrence équitables ».

    « Les compagnies du Golfe ont déjà gagné la partie »
    Entre l’Europe et les pays du Golfe, « les conditions de cette concurrence n’ont pas encore été définies (....). Il y a eu une véritable hémorragie au détriment des compagnies européennes dans des conditions d’opacité que je déplore »", a-t-il déclaré.

    Pour lui, dans la mesure où la libéralisation des marchés devrait se développer à l’avenir et entrainer le déploiement des transporteurs sur tous les continents, la question fondamentale est de savoir si les compagnies européennes auront « la force financière pour devenir des acteurs économiques présents sur tous les marchés mondiaux ».

    « C’est un enjeu majeur et aujourd’hui je répondrai de manière dubitative à cette question (...). car les compagnies du Golfe ont déjà gagné la partie. 23 ou 24 des pays de l’Union européenne ont déjà signé des accords de ciel ouvert (permettant des services illimités entre ces pays et leur pays d’origine, ndlr) et un certain nombre d’entre eux ont concédé des droits de 5ème liberté (possibilité pour les compagnies non-européennes d’effectuer des vols entre l’Europe et des pays tiers autres que le pays d’origine de ces transporteurs, ndlr) ». Aujourd’hui, seules la France et l’Allemagne continuent de résister.


  • Comprendre la bibliothèque comme « maison des externalités »
    http://scinfolex.com/2014/07/17/comprendre-la-bibliotheque-comme-maison-des-externalites

    Les 4 et 5 juillet dernier, se sont tenues à Angers deux journées d’études consacrées à la thématique du Droit d’auteur à l’épreuve du numérique, organisées par les équipes de la bibliothèque universitaire, auxquelles j’ai participé. Lors de la seconde journée, Pierre Gueydier, doctorant à Paris Tech au Centre de Sociologie de l’Innovation, a fait une présentation intitulée « Don, échange, oeuvre, marchandise : les requalifications du numérique. Éclairage anthropologique », qui m’a paru d’un grand intérêt au niveau des concepts qu’elle utilisait pour parler des échanges de biens culturels, qu’ils soient marchands ou non-marchands. Source : :: S.I.Lex (...)



  • Paris : provoc’ de la LDJ à la manif pro-palestinienne - La Horde

    http://lahorde.samizdat.net/2014/07/16/paris-provoc-de-la-ldj-a-la-manif-pro-palestinienne

    Que peut-on en retenir ? D’abord, que les manifestations en soutien à la Palestine ne sont clairement pas des manifestations anti-juives, et ensuite qu’il est dangereux de faire des amalgames, en jetant systématiquement le soupçon d’antisémitisme sur cette lutte. Nous ne sommes pas naïfs cependant, et nous savons que depuis longtemps, les antisémites de toutes obédiences essayent de se réapproprier la lutte pro-palestinienne, comme le montre l’appel lancé pour samedi prochain par un pseudopode soralien, dénoncé par les associations pro-palestiniennes. Nous sommes également conscients de la tentation chez certains d’amalgamer l’État israélien et l’ensemble des Juifs, de masquer leur antisémitisme derrière un antisionisme de façade, ou de profiter des manifestations pour exprimer leur haine. Dans ce contexte, nous ne nions pas les agressions antisémites qui peuvent se produire, comme récemment celle d’Aulnay-sous-Bois[2] qui reste cependant un acte isolé. Mais nous n’oublions pas non plus que des représentants auto-proclamés de la communauté juive, comme le Crif, par leur soutien indéfectible aux exactions de Tsahal et l’outrance régulière de leur propos, ne font rien pour dissiper cette idée fausse ; que la LDJ s’illustre régulièrement par des agressions racistes ou des provocations aux abords de manifestations en soutien à la Palestine, et que cette fois encore, elles ont réussi à jeter l’opprobre sur une lutte qu’il faut soutenir tant qu’on le peut encore, au lieu d’attendre qu’elle cède aux sirènes de l’antisémitisme, pour pouvoir dire ensuite « on l’avait bien dit ».


  • Des scènes choquantes alors que 150 hommes juifs s’en vont saccager dans les rues de Paris et affronter des manifestants pro-palestiniens | Agence Media Palestine
    http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2014/07/16/des-scenes-choquantes-alors-que-150-hommes-juifs-sen-vont-sacca

    15 juillet 2014

    http://www.agencemediapalestine.fr/wp-content/uploads/dailymail_logo_s.gif

    Environ 150 hommes sont descendus dans les rues, armés de barres métalliques et des manches en bois.

    Aucun n’a été arrêté bien qu’ils aient tout saccagé sous les yeux de la police.

    –* Six manifestants pro-palestiniens ont été arrêtés, accusés d’avoir voulu entrer par effraction dans des synagogues.

    Par Peter Allen – 15 juillet 2014

    Un groupe de 150 hommes juifs a été vu brandissant des barres de fer et des bombes au poivre alors qu’ils s’affrontaient à des manifestants pro-palestiniens à Paris.

    Des séquences vidéo des affrontements montrent le groupe scandant des slogans racistes tout en parcourant les rues.

    Cela se passe alors que le Président François Hollande a prévenu qu’il ne voulait pas voir « le conflit israélo-palestinien importé en France ».


  • Hollande-Fabius, les errements de la diplomatie française, par @alaingresh (Les blogs du Diplo) http://blog.mondediplo.net/2014-07-15-Hollande-Fabius-les-errements-de-la-diplomatie

    Une chose est rassurante : les capacités de nuisance de la France sont limitées. Et si les Etats-Unis décident, par exemple, de signer un accord avec l’Iran, ils ne demanderont pas la permission de Paris. S’ils décident de ne pas intervenir en Syrie, la France est impuissante. Jadis, la position singulière de la France était son meilleur atout ; ce n’est plus le cas aujourd’hui.

    L’admiration pour Israël est un autre des piliers de cette #diplomatie française.

    – Olivier Zajec, « Cinglante débâcle de la diplomatie française » (octobre 2013) http://www.monde-diplomatique.fr/2013/10/ZAJEC/49682

    – Alain Gresh, « Enquête sur le virage de la diplomatie française » (juillet 2008) http://www.monde-diplomatique.fr/2008/07/GRESH/16104


  • « Attaques » de synagogues à Paris : les médias se sont basés sur une dépêche AFP or les journalistes avaient une seule source policière - Arrêt sur images

    http://www.arretsurimages.net/articles/2014-07-16/Attaques-contre-les-synagogues-a-Paris-l-AFP-n-a-vu-la-violence-que-

    Les dérapages qui ont suivi la manifestation pro-palestinienne de Paris ont été largement couverts par les médias, notamment en ligne. Mais la plupart se basent sur une dépêche AFP, elle-même fondée sur une « source policière ». Or, en y regardant de plus près, le déroulement semble un peu différent de la version d’une « attaque de synagogue » que certains politiques ont retenue, sur fond de provocations violentes de groupuscules pro-israéliens.


  • Plus atlantiste que moi..., par Anne-Cécile Robert (avril 2014)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2014/04/ROBERT/50333

    En adoptant une ligne intransigeante vis-à-vis de la Syrie, de l’Iran ou de la Russie, la France achève une mue diplomatique entamée sous la présidence de François Mitterrand. Paris se met désormais au diapason d’une Union européenne qui est depuis sa création tournée vers Washington, et abandonne l’ambition d’incarner une voix originale sur la scène internationale.

    #France #Diplomatie #Relations_internationales @acr