city:tel-aviv

  • Israeli analyst suggests Hizbullah is worried about Hamas performance; Acknowledges wide targeting of MILITARY sites in 2006 and by Hamas NOW
    http://mideastwire.wordpress.com/2014/07/18/israeli-analyst-suggests-hizbullah-is-worried-about-hamas-per

    This Israeli analyst, with the curiously or poorly named, tel-aviv based “levantine group,” attempts to make the claim that Hizbullah is disappointed or frustrated by Hamas’s performance.

    I strongly disagree after two weeks of interviews here in Beirut with a wide range of officials from all sides including hizbullah. Indeed, why should the party by “disappointed?”

    Hamas is trying to do the impossible by fighting on essentially a small beach of territory some few kilometers wide, with ZERO depth, with rockets that pale in comparison to both the AMOUNT and TYPE that hizbullah possesses (the swarm effect and the better tech is what Hizbullah is likely banking on for the next conflict , even if davids sling is introduced).

    Bottom line: Hamas’s fight now is NOT being viewed as anything close to a test run of the next Hizbullah-Israel war.

    One useful thing this analyst says however: he acknowledges something which is largely NEVER reported on but which is crucial to analysing the balance of power in the region. Hamas is mimicking Hizbullah’s approach to target MILITARY installations as a key aspect of their campaign.


  • 2014 07 23 00:21

    Sans aucun doute maintenant, le gouvernement israélien de Benjamin Nethanyahu subit des pressions internationales pour l’arrêt du bombardement de Gaza. En effet, les compagnies aériennes française, allemande et américaine ont suspendu leurs vols vers Tel-Aviv. Netanyahu a demandé au secrétaire d’Etat américain John Kerry de faire son possible pour la reprise des vols des compagnies américaines à destination de Tel Aviv.

    Enfin, le ministre des affaires étrangères français, Laurent Fabius, a déclaré que « 600 morts à Gaza, c’est inacceptable ». Evidemment, ce n’est pas par égard pour les civils palestiniens mais il sent bien que les Israéliens sont en train de perdre la partie. On aimerait savoir ce que Fabius a à dire sur le sort des Chrétiens d’Irak...

    Et j’apprends à l’instant que la Turquie suspend également ses vols vers Tel-Aviv...


  • Israël : l’extrême droite attaque les manifestants pacifistes
    http://lahorde.samizdat.net/2014/07/22/israel-lextreme-droite-attaque-les-manifestants-pacifistes

    Samedi 19 juillet, à Tel-Aviv et à Haïfa, des centaines de personnes ont manifesté contre la guerre et l’intervention militaire dans la Bande de Gaza. Des militants de #Kach (organisation d’extrême-droite religieuse, interdite en Israël pour racisme et terrorisme) ont insulté les manifestants, avant d’en agresser certains physiquement. Parmi les manifestants, Michel Warschawski, militant pacifiste israélien antisioniste, co-fondateur et président [&hellip

    #Autres #International #extrême_droite #israel


  • Le Bal Populaire du 14 juillet est maintenu - La France en Israël - Ambassade de France à Tel Aviv

    http://www.ambafrance-il.org/Le-Bal-Populaire-du-14-juillet-est

    Sauf annulation de dernière minute par la municipalité de Tel-Aviv en cas de dégradation de la situation, le bal populaire, organisé à l’occasion de la fête nationale française et en solidarité avec les populations du sud, aura lieu comme prévu

    http://www.ambafrance-il.org/IMG/png/pour-le-site-ballons-14-juilletffffb.png?12610/4c569dc4fcc32f85fa49fb40cee6611583ca7d2c

    Nous vous invitons donc au défilé de la fanfare sur le boulevard Rothschild à partir de 19h30 au coin des rues Sheinkin/Rothschild, et à partir de 20h sur la place en face de l’Institut français.

    Ce bal sera dédié aux populations du sud d’Israël, qui font face depuis de nombreux jours à des tirs de roquettes extrêmement fréquents.

    Bal populaire du 14 juillet - Célébration de la fête nationale - La France en Israël - Ambassade de France à Tel Aviv

    http://www.ambafrance-il.org/Bal-populaire-du-14-juillet

    Lundi 14 juillet, l’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël ont organisé un bal populaire sur la place située devant l’Institut français, sur le boulevard Rothschild. Les spectateurs ont pu assister à des représentations de la fanfare de la police israélienne, de la fanfare « Tararam », et des chanteuses Riff Cohen et Shirel.

    Quand je vois que l’ambassade de France a fait jouer la fanfare de la police israélienne, Je ne sais pas pourquoi, mais je pense à la fanfare de la police égyptienne du film « la visite de la fanfare »

    http://s0.mskstatic.com/273/368/medias/photos/programmes/moins_de1380000/1357218/la-visite-de-la-fanfare.jpg?2014071522

    http://www.youtube.com/watch?v=fzpJf8Eonyw

    http://www.youtube.com/watch?v=qMeUYjFuqfU

    je me souviens que certains (que je ne dénoncerai pas mais qui se reconnaîtrons ici) n’avaient pas du tout aimé ce film, mais je ne me souviens plus des raisons.

    #bal_dédié #israël #diplomatie_française


  • Notre misérable État juif par Gideon Levy | Free Pawol

    http://www.freepawol.com/articles/notre-miserable-etat-juif-par-gideon-levy

    La traduction en Français

    Gideon Levy, né en 1953 à Tel-Aviv, est un journaliste et écrivain israélien. Il critique l’occupation israélienne et appelle au boycott économique pour la faire cesser.

    http://www.freepawol.com/sites/default/files/styles/large/public/field/image/gideon_levy.jpg?itok=ngxgHWwT

    Dans un article publié dans le quotidien israélien Haaretz (06.07.14), « Our wretched Jewish state », il condamne la haine qui rythme la vie dans son pays. Depuis sa parution, cet article est partagé sur les réseaux sociaux par les femmes et hommes de paix.

    Les jeunes de l’État juif attaquent des Palestiniens dans les rues de Jérusalem, exactement comme les jeunes chez les gentils [1] attaquaient les Juifs dans les rues d’Europe. Les Israéliens de l’État juif se déchaînent sur les réseaux sociaux, répandant une haine et un désir de vengeance d’une ampleur diabolique sans précédent. Des inconnus de l’État juif sur une base purement ethnique. Ce sont les enfants de la génération nationaliste et raciste – la descendance de Netanyahou.

    #gideon_levy for ever


  • Tirs de roquettes interceptés au-dessus de Tel-Aviv
    http://www.romandie.com/news/Tirs-de-roquettes-interceptes-audessus-de-TelAviv_RP/496620.rom

    Jérusalem - Trois roquettes ont été interceptées samedi soir dans le ciel de la capitale économique israélienne, Tel-Aviv, selon l’armée et la télévision israélienne, qui a montré des images de boules de feu dans le ciel nocturne.

    Trois roquettes ont été interceptées au-dessus la métropole de Tel-Aviv. Une quatrième a touché une zone inhabitée près de Rishon Letzion dans le centre d’Israël, a affirmé l’armée dans un communiqué.

    Il y a eu plusieurs tirs simultanés de roquettes sur Tel-Aviv et le centre du pays, a pour sa part indiqué à l’AFP Micky Rosenfeld, porte-parole de la police israélienne, précisant qu’aucun impact n’avait été recensé pour le moment.

    La branche armée du mouvement islamiste palestinien Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam ont publié samedi à 20H00 heure locale (17H00 GMT) un communiqué, lu en hébreu et en arabe sur l’antenne de la télévision du Hamas, annonçant un tir d’une roquette de type J-80 sur Tel-Aviv à 21H00 locale (18H00 GMT).

    La télévision israélienne, qui a retransmis les attaques en direct du port de Tel-Aviv, a montré les habitants courant se mettre aux abris, puis reprenant timidement leurs activités sur le port. Selon cette source, les projectiles ont été interceptés par le système de défense israélien.

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Le nord d’Israël touché par des roquettes tirées du Liban, pas de victime
    http://www.romandie.com/news/Le-nord-dIsrael-touche-par-des-roquettes-tirees-du-Liban-pas-de/496630.rom

    Jérusalem - Deux roquettes tirées du Liban se sont abattues samedi soir sur le nord d’Israël, sans faire de victime, a indiqué l’armée.

    Deux roquettes tirées depuis le Liban ont touché des zones non habitées dans la région de Nahariya, une ville côtière située à une dizaine de kilomètres de la frontière libanaise, a détaillé à l’AFP une porte-parole de l’armée.

    En riposte, l’artillerie israélienne a annoncé avoir tiré en direction de la source de ces tirs.

    Une source de sécurité libanaise a précisé à l’AFP qu’au mois une roquette avait été lancée vers 22H20 locales (19H20 GMT) d’une zone située au sud du port de Tyr, à une dizaine de kilomètres de la frontière avec Israël.

    L’agence de presse officielle libanaise a, elle, fait état de trois roquettes.


  • Mes menteurs préférés sont ceux qui établissent une stricte égalité entre agresseurs et agressés. Sous cet angle, la litanie des titres du moment est impressionnante :

    Tel-Aviv sous attaque de roquettes du Hamas, Israël pilonne Gaza
    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140709.AFP1496/des-roquettes-tirees-vers-tel-aviv-interceptees-par-iron-dome.h

    Bombes et roquettes pleuvent mercredi sur Gaza et Israël
    http://www.lepoint.fr/monde/nuit-de-violences-entre-israel-et-gaza-09-07-2014-1844549_24.php

    Raids à Gaza, roquettes à Jérusalem
    http://www.lejdd.fr/International/Proche-Orient/Deuxieme-journee-de-l-offensive-israelienne-160-raids-sur-Gaza-tirs-de-roquett

    Missiles contre roquettes à Gaza et en Israël
    http://www.europe1.fr/International/Missiles-contre-roquettes-a-Gaza-et-en-Israel-2176827

    Les hostilités se poursuivent entre le Hamas et Israël
    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN0FE0XJ20140709

    Gaza : le conflit entre Israël et Palestine contine à s’envenimer
    http://www.sudouest.fr/2014/07/09/gaza-le-conflit-entre-israel-et-palestine-contine-a-s-envenimer-1610423-480

    Raids aériens, tirs de roquette... les violences continuent ...
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/raids-aeriens-tirs-de-roquette-les-violences-continuent-entre-gaza-et-israe

    Escalade de violence au Proche-Orient
    http://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0203627298109-bande-de-gaza-la-bataille-ne-sachevera-pas-en-quelques-jours-

    Israël et le Hamas s’attaquent, Gaza pleure ses morts
    http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/video-israel-et-le-hamas-s-attaquent-gaza-pleure-ses-morts_642917.html

    Israël. 160 raids aériens sur Gaza, Tel-Aviv cible de roquettes
    http://www.ouest-france.fr/gaza-160-raids-aeriens-israeliens-pendant-la-nuit-2687412

    Israël-Palestine : journée d’escalade meurtrière
    http://www.bfmtv.com/international/israel-palestine-journee-descalade-meurtriere-809529.html


  • Ils sont vraiment très confus, chez France 24 : ils titrent Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël riposte par des raids meurtriers, une dépêche qui commence par :
    http://www.france24.com/fr/20140709-israel-gaza-hamas-roquettes-vise-jerusalem-tel-aviv-riposte

    Pour la première fois, le bras armé du Hamas a visé Jérusalem et Tel-Aviv avec ses roquettes, mardi, en représailles à l’offensive israélienne, la plus violente depuis la trêve de novembre 2012, qui a fait une vingtaine de morts côté palestinien.

    […]

    Pour la première fois, le Hamas a revendiqué le tir de roquettes de longues portées visant ces deux villes, mais également Haïfa et Hadera, à 100 km au nord de Gaza. Une riposte à la vaste offensive d’Israël contre le mouvement islamiste palestinien à Gaza qui a fait au moins 28 morts depuis lundi.

    Donc le billet AFP/Reuters écrit explicitement que le Hamas a agit « en représailles à l’offensive israélienne », « une riposte à la vaste offensive d’Israël », mais France 24 titre à l’inverse que c’est Israël qui « riposte » par des raids.

    Vous n’avez pas honte ?


  • Le mensonge éventé d’Israël
    http://www.lequotidien-oran.com/?news=5200076

    Il y a quelques semaines, la marine israélienne avait procédé à l’arraisonnement d’un navire qui selon les autorités de Tel-Aviv transportait de l’armement dont des missiles provenant de l’Iran et destiné au Hamas à Gaza.

    L’opération a donné lieu à un tapage médiatique orchestré par Netanyahu et les services secrets qui a consisté à chercher à accréditer l’existence d’une connivence Iran-Hamas vouée à porter atteinte à la sécurité nationale de l’État d’Israël. A ceux qui ont douté de la présentation des faits par les autorités israéliennes, celles-ci ont « promis » qu’elles en fourniront les preuves l’étayant, à l’issue des investigations menées par leurs services du renseignement. Depuis, non seulement Israël n’a rien produit de tel, mais l’ONU vient de rendre publiques les conclusions de l’enquête diligentée par elle sur cette affaire. Laquelle a établi que si effectivement l’armement trouvé dans le navire arraisonné est d’origine iranienne, il n’était par contre pas destiné au Hamas à Gaza mais à l’État soudanais. Ce qu’en fait Israël savait au moment où il a été procédé par ses agents à l’identification de la cargaison.

    Il devient clair par conséquent que l’État sioniste a commis sciemment un mensonge pour alimenter la propagande diabolisante de la République islamiste iranienne et du Hamas palestinien de ses médias et leurs relais occidentaux.

    Rappelons que l’arraisonnement s’est produit à un moment où l’Iran et les cinq + 1 ont intensifié leur dialogue sur le dossier du nucléaire, que Téhéran et Washington ont entamé en parallèle des négociations bilatérales secrètes en vue de normaliser leurs relations et que de son côté le Hamas s’était engagé dans des pourparlers avec le Fatah et l’OLP visant à leur réconciliation et à la formation d’un gouvernement palestinien d’union nationale. Ce sont ces dynamiques impliquant l’Iran et le Hamas qu’Israël a cherché à stopper en propageant des assertions tronquées sur la destination de l’armement transporté par le navire arraisonné, qu’il a espéré faire avaler à la communauté internationale et la convaincre qu’elle fait fausse route à donner leur chance à ces deux entités de normaliser leurs relations avec leurs adversaires respectifs.

    Le mensonge israélien en cette affaire n’a dupé que ceux qui ont voulu l’être, parce qu’inconditionnels de l’Etat sioniste ayant pris parti de ne jamais remettre en cause ses thèses et agissements. Pour ceux qui se refusent à cette attitude de soumission à son égard, son mensonge en cette affaire de l’armement arraisonné s’ajoute à une longue suite qui a établi que l’Etat sioniste n’est rien moins qu’un Etat voyou en rupture de ban avec la légalité et le droit international. Un mensonge qui ne sera pas le dernier de sa part, car il apparaît de plus en plus qu’il en a commis un autre au sujet du prétendu enlèvement en Cisjordanie par le Hamas de trois adolescents israéliens, prétexte sur lequel il s’appuie pour exiger de l’Autorité palestinienne qu’elle mette fin au processus de réconciliation entre elle et ce Hamas.

    • UN panel : Arms ship seized by Israel came from Iran, but not bound for Gaza - Middle East Israel News | Haaretz
      http://www.haaretz.com/news/middle-east/1.601702

      A UN expert panel has concluded that a shipment of rockets and other weapons that was seized by Israel came from Iran and represents a violation of the UN arms embargo on Tehran, according to a confidential report obtained by Reuters on Friday.

      The finding comes just days ahead of the next round of negotiations in Vienna between Iran and six world powers aimed at securing a deal that would gradually lift international sanctions on Tehran — including the arms embargo — in exchange for curbs on the controversial Iranian nuclear program.

      Despite Israel’s public statements that the seized arms were destined for Gaza — an allegation that Gaza’s governing Islamist militant group Hamas dismissed as a fabrication — the experts said the weapons were being sent to Sudan.

      (…)
      The 14-page report on the incident by the UN Security Council’s Panel of Experts on Iran makes no mention of the Gaza Strip as a possible destination for the arms, which were concealed in 20 containers on the Panamanian-flagged vessel #Klos_C. The weaponry was seized by Israeli authorities in March.

      The UN experts reached their conclusion after investigating the case and inspecting the seized cargo and documentation related to the shipment, which traveled from the Iranian port of Bandar Abbas to the Iraqi port of Umm Qasr, and from there in the direction of Port Sudan.

      The vessel was intercepted by the Israeli navy in the Red Sea before it reached Sudan.

      Je ne trouve pas trace du rapport sur le site de l’ONU. J’imagine qu’il devrait se trouver dans les publications du Comité de suivi de la résolution 1737. Son rapport trimestriel au Conseil de sécurité devrait être mis en ligne incessamment.
      http://www.un.org/french/sc/committees/1737

    • Évidemment, pour le ministère de la Défense israélien…

      Despite UN finding, Israeli defense official insists seized arms ship was Gaza-bound - Diplomacy and Defense Israel News | Haaretz
      http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.601753

      “It was clear to us that [the shipment] was meant for terrorist organizations in Gaza, and was meant to reach them over land,” the Israeli defense official said. “The intelligence was clear and left no room for doubt, so we seized the ship.”

    • Iran : L’Onu conclut à une violation de l’embargo sur les armes
      Medi1.com avec Reuters
      28/06/2014 à 5:55
      http://www.medi1.com/infos/actualite/actualite.php?idinf=66832

      Un groupe d’experts de l’Onu a établi qu’une cargaison d’armement qui avait été saisie par la marine israélienne provenait d’Iran.

      L’Iran est pourtant soumis à un embargo des Nations Unies sur les armes, selon un rapport confidentiel que Reuters s’est procuré vendredi. Les experts de l’Onu ont tiré ces conclusions à quelques jours de l’ouverture à Vienne, début juillet, du prochain cycle de négociations sur le nucléaire iranien, entre Téhéran et six grandes puissances, qui pourraient aboutir à une levée progressive des sanctions - et donc dudit embargo.

      Selon le rapport de 14 pages, la cargaison saisie en mars en mer Rouge était destinée au Soudan. Jusqu’à présent, Israël assurait que le navire qui les transportait faisait route vers la bande de Gaza, ce dont le Hamas se défendait.

      Les experts des Nations Unies ne s’avancent pas sur les raisons qui ont conduit l’Iran à vouloir expédier des armes au Soudan, mais on affirme de sources diplomatiques et proches des renseignements, que ce pays a servi dans le passé de voie d’accès vers l’Afrique pour des cargaisons similaires.

      Les analystes missionnés par l’Onu ont pu monter à bord du navire, baptisé Klos C et battant pavillon panaméen, et consulter des documents relatifs à la cargaison.

      « Le groupe d’experts conclut que la cargaison d’armes et de matériel de cette nature découverte à bord du Klos C constitue une violation des obligations de l’Iran contenues au paragraphe 5 de la résolution 1747 (de l’Onu) », peut-on lire dans le rapport, qui fait ici référence à l’embargo sur les armes.

      La délégation iranienne aux Nations Unies n’a pas immédiatement répondu aux sollicitations de Reuters.

      Lorsque la marine israélienne a arraisonné le navire, le Premier ministre Benjamin Netanyahu y a vu une preuve de double langage de Téhéran, à la table des négociations sur le nucléaire mais prêt à violer un embargo.

      « Au moment même où il parle aux grandes puissances, où il sourit et leur dit tout un tas de mots mielleux, l’Iran envoie des armes létales aux organisations terroristes », avait-il dit.

      Le document rédigé par les experts dresse la liste de l’arsenal dissimulé dans 20 conteneurs : plusieurs dizaines de roquettes, près de 200 obus de mortier de 120 mm et environ 400.000 munitions de calibre 7.62.

      Rien ne permet en revanche de dire si certaines de ces pièces ont été fabriquées ou non en Syrie, comme l’affirme Israël.


  • Comment Paris favorise le départ des juifs français vers Israël, par @alaingresh (@ag) | Les blogs du Diplo
    http://blog.mondediplo.net/2014-06-16-Comment-Paris-favorise-le-depart-des-juifs

    « Afin de développer son activité, de mieux profiter des synergies existantes et de faciliter l’intégration professionnelle et sociale des Français en Israël, la gestion de l’Antenne Emploi-Formation a été confiée en 2008 à l’association AMI dans le cadre d’une convention annuelle passée avec le Consulat général de France à Tel-Aviv. »

    Qu’est-ce que donc que cette AMI, avec laquelle le gouvernement français a signé une convention, c’est-à-dire que Paris a payée avec les deniers publics ? L’association « Alya et meilleure intégration »


  • Les Rolling Stones donnent satisfaction pour la 1ère fois à leurs fans israéliens
    http://www.romandie.com/news/484713.rom

    Tel-Aviv - Les Rolling Stones ont donné mercredi soir à Tel-Aviv leur premier concert en Israël devant près de 50.000 fans, faisant fi des appels de militants pro-palestiniens à annuler leur étape israélienne.

    Le groupe cinquantenaire légendaire a démarré son show avec Start Me Up. Dès le deuxième morceau, les musiciens ont laissé tomber la veste en raison de la canicule qui sévit actuellement à Tel-Aviv et dans le reste du pays, a constaté un photographe de l’AFP.

    Bonsoir Tel-Aviv et bonne fête de Chavouot, nous sommes les Rolling Stones, a lancé à la foule Mick Jagger dans un hébreu approximatif.

    L’heure du concert, prévu à 20h30 (17h30 GMT) au parc Hayarkon, au nord de Tel-Aviv, a été retardée de 45 minutes pour permettre aux Juifs pratiquants de s’y rendre après la tombée de la nuit qui marque la fin de la fête de Chavouot, jour chômé pendant lequel les Juifs religieux n’utilisent ni la voiture ni les autres moyens de transport, selon Shuki Weiss, le producteur du concert, cité par le quotidien Haaretz.

    Le show s’est achevé après plus de deux heures —rythmées par des standards du groupe comme Angie, Paint It Black, Honky Tonk Women et Jumpin’ Jack Flash— par un feu d’artifice géant.

    Le dispositif technique des Stones était est le plus élaboré de tous les concerts jamais organisés en Israël, ont souligné les organisateurs.

    Selon le Haaretz, Shuki Weiss aurait garanti au groupe 6,7 millions de dollars (4,9 millions d’euros) pour ce concert.

    Les tickets étaient vendus entre 140 et 1.000 euros.


  • Air France condamnée pour « discrimination » après avoir débarqué une militante pro-palestinienne
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/05/20/air-france-condamnee-pour-discrimination-apres-avoir-debarque-une-militante-

    Air France a été condamnée, mardi 20 mai, pour « discrimination » par la cour d’appel de Paris, confirmant ainsi le jugement de première instance du tribunal correctionnel de Bobigny. En 2012, la compagnie avait débarqué d’un avion à destination de Tel-Aviv une militante pro-palestinienne, en avançant le motif qu’elle n’était ni israélienne ni juive.

    La cour a donc confirmé le premier verdict, qui avait condamné la compagnie aérienne à 10 000 euros d’amende et à verser 3 000 euros de dommages et intérêts à la passagère. Elle n’a cependant pas retenu l’obligation de publication du jugement exigée en première instance.


  • Bientôt des couches-culottes à base de chair de méduse - Le Point
    http://www.lepoint.fr/innovation/bientot-des-couches-culottes-a-base-de-chair-de-meduse-19-05-2014-1825110_19
    http://www.lepoint.fr/images/2014/05/19/meduses-couches-bebes-2644108-jpg_2284044.JPG

    De la méduse pour le derrière du nourrisson. Ce pourrait être pour bientôt. Du moins si l’on en croit le P-DG de Cine’al, une start-up spécialisée dans les nanoparticules. Tout a commencé avec des travaux effectués par une équipe de scientifiques de l’université de Tel-Aviv. Ces chercheurs ont d’abord découvert la capacité ultra-absorbante des méduses. Il faut savoir que ces créatures marines, que tout le monde déteste, avec leur aspect gélatineux, leurs filaments urticants et leur façon de s’agglutiner au bord des plages durant les vacances d’été, sont composées à 90 % d’eau. Leur organisme peut absorber un très gros volume de liquide en quelques secondes, sans pour autant se désintégrer ou se dissoudre. Les chercheurs ont donc eu l’idée d’en prélever la chair puis de la mélanger à des nanoparticules antibactériennes. C’est ainsi que fut créé l’Hydromash. Un composant qui, grâce à ses incroyables pouvoirs d’imprégnation, peut, en toute sécurité, garnir couches jetables, serviettes hygiéniques, tampons, éponges médicales et même papier toilette.

    Ce n’est pas tout. Biodégradable en moins d’un mois, il pourrait être la réponse la plus écologique au problème de déchets qui encombrent les décharges à ciel ouvert et mettent des centaines d’années à se décomposer : les couches-culottes pour bébés. Durant sa première année, un nourrisson en utilise pas moins de 70 kilos. En France, et selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, cela représente plus de trois milliards de couches chaque année. Et ces produits faits de polymères super absorbants (les PSA) ne se désintègrent qu’en un ou deux siècles, contre un mois pour l’Hydromash à base de méduse...

    #couches-culottes
    #méduses
    #chair-de-méduse


  • Israël : Olmert condamné à six ans de prison pour corruption
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/05/13/israel-olmert-condamne-a-six-ans-de-prison-pour-corruption_4415738_3218.html

    Condamné mardi 13 mai pour corruption, l’ancien premier ministre israélien Ehoud Olmert, déshonoré par les scandales à répétition qui ont éclaboussé sa carrière, voit définitivement brisés ses espoirs de jouer à nouveau un rôle politique.

    Après deux années de procédure, M. Olmert, 68 ans, a été condamné par un tribunal de Tel-Aviv à une peine de six ans de prison ferme et à une amende de 1 million de shekels (210 000 euros) pour avoir touché des pots-de-vin dans un mégascandale immobilier à Jérusalem, alors qu’il était maire de la ville (1993-2003).

    #encore_un_escroc_sioniste

    • Alors évidemment, dans les « scandales à répétition », pour le Monde il y a :

      M. Olmert portera, aux yeux des Israéliens, la responsabilité des ratés de la guerre contre le Hezbollah au Liban en juillet-août 2006.

      Par « raté de la guerre », j’ai bien peur qu’on ne parle pas de la même chose. Genre massacrer des civils libanais et palestiniens, ça ça serait un peu une sorte de « raté », tu vois, mais j’ai comme l’impression que ce n’est pas ce qu’ils veulent dire.


  • Nétanyahou promet une loi définissant Israël comme un Etat juif - Le Monde

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/05/01/netanyahou-veut-ancrer-l-etat-juif-dans-la-loi-israelienne_4410342_3218.html

    « L’une de mes principales missions (...) est de défendre le statut de l’Etat d’Israël comme l’Etat national de notre peuple », a déclaré, jeudi 1er mai, le le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, lors d’un discours à Tel-Aviv. « A cette fin, j’ai l’intention de soumettre une loi à la Knesset [Parlement], qui constituera un ancrage constitutionnel pour le statut d’Israël comme Etat national pour le peuple juif. »
    Cette déclaration a été faite après que l’échéance des négociations entre Israéliens et Palestiniens a expiré, mardi, sans résultat, soldant l’échec des intenses efforts du secrétaire d’Etat américain, John Kerry.


  • Avant un concert à Tel-Aviv, Carla Bruni se dit « folle d’Israël » - 20minutes.fr
    http://www.20minutes.fr/culture/1349973-avant-un-concert-a-tel-aviv-carla-bruni-se-dit-folle-d-israel

    Carla Bruni, 46 ans, a indiqué à Yediot Aharonot qu’elle était déjà venue deux fois en Israël : une fois en tant que top model, et une autre lors d’un voyage officiel de son mari, l’ex-président Nicolas Sarkozy.
    « Son père est juif »

    « Je suis folle d’Israël », a-t-elle confié. « C’est plein de vie ». Carla Bruni a précisé que son père était juif ainsi que l’un des grands-pères de son mari.

    Son fils Aurélien, né en 2001 d’une relation avec le philosophe Raphaël Enthoven, a été à la fois circoncis et baptisé, a-t-elle ajouté.


  • EDF inaugure un projet de ferme solaire photovoltaïque en Israël
    http://www.romandie.com/news/EDF-inaugure-un-projet-de-ferme-solaire-photovoltaique-en-Israel/466140.rom

    TEL-AVIV - La première ferme solaire photovoltaïque franco-israélienne, coproduite par la filiale énergies renouvelables d’EDF, a été inaugurée mardi dans un kibboutz du désert du Néguev (sud), a annoncé la filiale israélienne d’EDF.

    Cette ferme, capable de produire 30 mégawatts, est le premier d’une série de projets en cours visant à faire d’Israël un des premiers partenaires d’EDF Énergies nouvelles dans le domaine du photovoltaïque.

    EDF-Israël espère aussi développer de nouveaux sites avec pour objectif une production de 160 mégawatts, a précisé la compagnie électrique française, qui a aussi annoncé prospecter pour de nouveaux sites éoliens en Galilée (nord d’Israël).

    Ces deux dernières années nous avons procédé à des mesures sur différents sites en Galilée et avons conclu plusieurs accords avec des propriétaires de terrains, a annoncé le PDG d’EDF en Israël, Ayalon Vaniche.

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Des colons détruisent des panneaux solaires au sud d’Hebron
    29/03/2014
    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=685211

    HEBRON (Ma’an) — A group of settlers from the illegal outpost of Mitzpe Yair on Thursday attacked and destroyed solar panels belonging to a Palestinian community in the south Hebron hills, locals said.

    Witnesses told Ma’an that the settlers destroyed three out of five solar panels providing electricity to the small village of Khirbet Bir al-Idd.

    The attackers fled before villagers arrived at the scene.


    • Condamnée, Air France fait appel. Dans ce nouveau procès, qui s’est tenu le 11 mars, le
      procureur s’est rangé aux côtés de la compagnie, alors que le parquet avait dénoncé une « discrimination caractérisée » en première instance. « On ne peut reprocher à Air France d’avoir mis en œuvre des directives venues de l’État d’Israël », a estimé le procureur, cité par SaphirNews. Il a demandé purement et simplement la relaxe de la compagnie.

      Oh que si ! il faut le lui reprocher !
      Un procureur de la République qui s’exprime ainsi http://static.freepik.com/photos-libre/vomir-citrouille_21091963.jpg


  • Poutine achète un appartement à son ancienne prof d’allemand à Tel-Aviv - RTBF Monde
    http://www.rtbf.be/info/monde/detail_poutine-achete-un-appartement-a-son-ancienne-prof-d-allemand-a-tel-aviv?
    mercredi 26 mars 2014

    Après l’avoir retrouvée lors d’un voyage en Israël en 2005, Vladimir Poutine a offert un petit appartement à Mina Youditskaïa Berliner, aujourd’hui âgée de 93 ans, a confié l’ex-professeur d’allemand au site d’informations en ligne.

    Peu après sa visite, elle avait reçu des cadeaux du président russe - une montre, une autobiographie dédicacée de Poutine- jusqu’au jour où un fonctionnaire du gouvernement russe s’est présenté chez elle pour l’emmener voir des appartements.

    « Je lui ai dit que tout ce que j’avais besoin c’est d’un appartement près de la gare centrale d’autobus et du marché », a raconté Mina Berliner, née en Ukraine.

    « Tout s’est passé très vite. Quelques mois plus tard les déménageurs sont venus dans mon appartement en location dans le quartier Florentine (sud de Tel Aviv) et ont fait le nécessaire pour tout transférer dans mon nouvel appartement ».

    L’enseignante, qui a émigré en Israël il y a 40 ans, se souvient de Vladimir Poutine comme d’un étudiant « discipliné et peu bavard » qui manquait certains cours pour participer à des entraînements de catch mais n’en connaissait pas moins les réponses aux questions qu’elle posait. Le président russe fut un agent du KGB à Dresde, en République démocratique allemande, dans les années 1980.


  • Boeing malaisien : Une réplique de l’avion est garé à l’aéroport de Tel Aviv, la piste du false flag se précise...
    http://www.brujitafr.fr/article-boeing-malaisien-une-replique-de-l-avion-est-gare-a-l-aeroport-de-

    http://4.bp.blogspot.com/--VKt1-Nu8bU/UzRp6bvfjeI/AAAAAAAAWs0/lknp5oJ2FlI/s1600/vol+mh370+2.jpg

    L’info provient du milieu des photographes amateurs d’aviation, Israël détient un Boeing 777-200 identique au Boeing disparu de Malaysia Airlines. L’avion est garé à l’aéroport de Tel-Aviv depuis le mois de Novembre 2013. Il ne s’agit pas seulement de 2 modèles semblables, ils sont visuellement identiques et seuls leurs numéros de série permettent de les différencier. Cet ancien Boeing 777 de la Malaysia Airlines porte le numéro de série constructeur 28416 et était enregistré sous la référence 9M- IRM. Le 21 Octobre 2013, il a été vendu à GA Telesis , une firme basée à Fort Lauderdale en Floride. L’avion a été garé à l’aeroport de Tarbes-Lourdes dans les Pyrénées à partir du 4 Octobre puis le 4 Novembre, il a été ré- enregistré sous le N° (...)

    #ACTUALITES


  • “Israël devra payer le prix” | euronews, monde
    http://fr.euronews.com/2014/03/12/crimee-moscou-devra-payer-le-prix

    “Nous allons continuer à dire au gouvernement israélien que s’il poursuit dans cette direction, Tel-Aviv devra payer un prix pour la violation de la loi internationale, a déclaré Barack Obama, et ce coût, pas seulement nous, mais la communauté internationale, l’Union européenne et les autres, lui feront payer. “

    Bien sûr, c’est une blague , il faut juste mettre "russe" et "Moscou" à la place....


  • A Tel Aviv, une journée chez les Sands et l’esprit de Mahmoud Darwich

    Tiens, avant de dormir, j’avais envie de vous emmener dans l’univers magique de la famille Sand. Une journée, et deux moments inoubliables.

    D’abord, j’ai découvert les paysages dépouillés de Varda Sand, artiste-peintre israélienne née en 1953 dans le Kiboutz de Netzer Sireni au sud de Tel-Aviv. J’ai trouvé par hasard ce soir un catalogue et quelques images de ses tableaux magnifiquement composés, dans lesquels règnent le calme et une certaine forme de silence.

    "Ses paysages doux sont le reflet de sa douceur" disait une de ses amies proches. Moi, ils me font penser à certains tableaux de Lyonel Feininger.

    https://dl.dropbox.com/s/o8kpd2ta5vchrm4/vardasand1.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/mn1ukz5ffethb9h/vardasand2.jpg

     https://dl.dropbox.com/s/1oiogl3do8lgm2w/vardasand3.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/1nrbg7t27h8aepo/vardasand4.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/0k1kmh115xns8vm/vardasand5.jpg

     https://dl.dropbox.com/s/4hd4ai775t4yq7s/vardasand6.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/6fb21nk6dxgfn8d/vardasand7.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/kq2xzp3ot5koluj/vardasand8.jpg

    https://dl.dropbox.com/s/7ctkjvzzwwpzp8f/vardasand9.jpg

    J’ai rencontré Varda Sand à Tel-Aviv en 2006, au cours d’un déjeuner très très animé qu’elle a subtilement contribué à apaiser. Je dis animé, mais le mot est faible. Et pour cause : avec son époux, nous parlions des territoires occupés et de la destruction d’un village arabe ("pourtant ami") près de l’Université. Son époux, c’est Shlomo. Shlomo Sand, donc, dont le discours révolté enflammait la pièce.

    On ne présente plus Shlomo Sand. Ce jour là, il avait décidé de nous ramener plus de quarante ans en arrière, juste après la fin de la guerre de 1967. Il a depuis publié ce récit. Je me souviens à l’époque avoir été presque paralysé par l’émotion. Voici à peu près comment il a raconté l’épisode le plus inouïe de sa vie :

    Après la guerre de 1967, Shlomo Sand, meurtri par ce conflit sanglant qu’on lui avait imposé, envisageait de quitter Israël. Il s’était auparavant lié d’amitié avec un auteur et poète palestinien, Mahmoud Darwich, qu’il a absolument voulu revoir avant de partir, comme s’il avait eu envie (ou besoin) de témoigner de son profond sentiment de culpabilité comme citoyen d’un pays occupant.

    Il se rend alors à Haïfa où habitait Mahmoud Darwich, et raconte qu’ils passèrent ensemble une soirée - et une nuit blanche - passablement arrosée, buvant et fumant plus que de raison. Shlomo Sand expliquait le dégoût qu’il avait de lui même, et son projet de quitter définitivement Israël, ce à quoi Mahmoud Darwich répondit en l’implorant qu’il fallait rester et résister. C’est un Shlomo comateux qui s’est écroulé sur le canapé, et qui s’est réveillé en milieu de journée... retrouvant un Mahmoud Darwich excité qui lui lu le poème qu’il avait écrit pendant la nuit, inspiré par leur conversation de la veille :

    "Le soldat qui rêvait de lys blancs", c’était Shlomo Sand (ici le début, j’ai reproduit le poème complet à la fin de ce billet)

    Il rêvait de lys blancs,
    D’un rameau d’olivier,
    Des seins de son aimée épanouis le soir.
    Il rêvait, il me l’a dit, d’un oiseau
    Et des fleurs de l’oranger.
    Sans compliquer son rêve, il percevait les choses
    Telles qu’il les ressentait... et les sentait.
    Une patrie, il me l’a dit,
    C’est savourer le café de sa mère,
    C’est rentrer à la tombée du jour.
    Et la terre ? Je lui demandai.
    Il répondit : Je ne la connaissais pas.

    Silence, recueillement, retour progressif dans la salle à manger à Tel-Aviv en 2006.

    - Vous reprendrez bien un verre de cognac ? proposa Varda, comme si nous n’étions pas déjà assez imbibés.

    Fin du repas, passage à l’université, escorté par Shlomo, nous avions rendez-vous, pour une interview, avec un prof dont je tairai le nom et qui se trouvait être aussi un des conseillers d’Avigdor Liberman, fondateur du parti d’extrême-droite "Israel Beytenou" (« Israël notre Maison »), lequel proposait - entre autre - de rattacher les populations arabes israéliennes à l’Autorité palestinienne.

    - Il va vous dire des horreurs , nous confie Shlomo en rigolant, mais ne le prenez pas trop au sérieux, je ne suis pas sur qu’il se rende compte lui même de l’énormité de ce qu’il défend. Sa femme me dit parfois : "Ecoute, Je suis désespérée, je couche avec un nazi."

    –— ---

    • le soldat qui rêvait de lys blancs
      par Mahmoud Darwich

      Il rêvait de lys blancs,
      D’un rameau d’olivier,
      Des seins de son aimée épanouis le soir.
      Il rêvait, il me l’a dit, d’un oiseau
      Et des fleurs de l’oranger.
      Sans compliquer son rêve, il percevait les choses
      Telles qu’il les ressentait... et les sentait.
      Une patrie, il me l’a dit,
      C’est savourer le café de sa mère,
      C’est rentrer à la tombée du jour.
      Et la terre ? Je lui demandais.
      Il répondit : Je ne la connaissais pas.
      Je ne sentais pas qu’elle était ma peau et mon coeur,
      Ainsi qu’il est dit dans les poèmes.
      Mais soudain je la vis,
      Comme on voit une boutique... une rue... des journaux
      Je lui demandai : L’aimes-tu ?
      Il répondit : Mon amour est une brève promenade,
      Un verre de vin... une aventure.
      — Donnerais-tu ta vie pour elle ?
      — Non !
      Je ne suis lié à cette terre que par un éditorial... un discours enflammé !
      On m’a enseigné à aimer son amour.
      Mais je n’ai pas senti son coeur se fondre avec le mien.
      Je n’ai pas humé l’herbe, les racines et les branches...
      — À quoi ressemblait son amour ?
      Brûlant comme les soleils... la nostalgie ?
      Il fît front :
      — Ma voie à l’amour est un fusil,
      Des fêtes revenues de vestiges anciens,
      Le silence d’une statue antique
      D’époque et d’origine indéterminées !
      II me parla de l’instant des adieux,
      De sa mère
      Pleurant en silence lorsqu’on l’envoya
      Quelque part sur le front...
      De sa voix éplorée,
      Gravant sous sa peau un souhait nouveau :
      Ah ! si seulement les colombes grandissaient au ministère
      de la défense...
      Ah ! si les colombes !...
      ...Il fuma une cigarette, puis il me dit
      Comme s’il s’échappait d’un marécage de sang :
      J’ai rêvé de lys blancs,
      D’un rameau d’olivier...
      D’un oiseau étreignant le matin
      Sur la branche d’un citronnier...
      — Qu’as-tu vu ?
      — Mes actes,
      Ronces rouges explosées dans le sable... les poitrines...
      et les entrailles.
      — Combien en as-tu tué ?
      — Difficile de les compter...
      Mais je n’ai été décoré qu’une fois.
      Je lui demandais, me faisant violence :
      S’il en est ainsi, décris-moi un seul cadavre.
      Il rectifia sa position, caressa son journal plié
      Et me dit comme s’il me chantait une ritournelle :
      Tente de vent sur les gravats,
      L’homme enlaçait les astres brisés.
      Une couronne de sang ceignait son large front
      Et sa poitrine était sans médailles,
      Puisqu’il s’était mal battu.
      Il avait l’aspect d’un paysan, d’un ouvrier ou d’un marchand ambulant.
      Tente de vent sur les gravats... Il mourut
      Les bras jetés comme deux ruisseaux à sec.
      Et lorsque j’ai cherché son nom dans ses poches,
      J’ai trouvé deux photos,
      L’une... de sa femme,
      L’autre... de sa fille...
      Je lui demandai : En as-tu été attristé ?
      Il m’interrompit : Mahmoud, mon ami,
      La tristesse est un oiseau blanc
      Étranger aux champs de bataille. Et les soldats
      Commettent un péché, s’ils s’affligent.
      Je n’étais, là-bas, qu’une machine crachant un feu rouge
      Et changeant l’espace en un oiseau noir.
      Plus tard,
      II me parla de son premier amour,
      De rues lointaines,
      Des réactions après la guerre,
      Des fanfaronnades à la radio et dans les journaux.
      Et lorsqu’il dissimula sa toux dans son mouchoir,
      Je lui demandai : Nous reverrons-nous ?
      Il me répondit : Dans une ville lointaine.
      Au quatrième verre,
      J’ai dit, taquin : Ainsi tu partirais... Et la patrie ?
      Il me répondit : Laisse tomber...
      Je rêve de lys blancs,
      D’une rue qui gazouille et d’une maison éclairée.
      Je quête un coeur bon, non des munitions,
      Un jour ensoleillé, non un instant de folle victoire... fasciste.
      Je quête un enfant souriant au jour,
      Non une place dans la machine de guerre.
      Je suis venu ici vivre le lever des soleils,
      Non leur coucher.
      Il me fit ses adieux... Il était à la recherche de lys blancs,
      D’un oiseau accueillant le matin
      Sur un rameau d’olivier.
      Il percevait les choses
      Telles qu’il les ressentait... et les sentait.
      La patrie, il me l’a dit,
      C’est boire le café de sa mère
      Et rentrer, à la tombée du jour, rassuré.

      Mahmoud Darwich dans « la terre nous est étroite et autres poèmes », poésie gallimard, 2000, traduction d’Elias Sanbar.



  • Tel-Aviv, capitale de la France
    http://www.brujitafr.fr/article-tel-aviv-capitale-de-la-france-122580062.html

    http://www.gaytelaviv.fr/gaytlv/frontpage/adv/welcome_girls.jpg

    François Hollande sera l’invité d’honneur du prochain dîner du CRIF Anne Hidalgo achève ce jeudi une visite de trois jours en Israël et dans les territoires palestiniens. Nathalie Kosciuscko-Morizet était venue en juillet dernier. De notre correspondant à Jérusalem À moins de quatre mois des élections municipales, Anne Hidalgo achève ce jeudi une visite de trois jours en Israël et dans les territoires palestiniens. La candidate à la mairie de Paris dit être venue exprimer « l’attachement historique » de la capitale à la communauté israélite. Fin juillet dernier, Nathalie Kosciuscko-Morizet s’était rendue à Tel-Aviv et à Netanya, où vit une importante population française, dans le cadre d’un « voyage d’étude ». La (...)


  • Des ordinateurs sur écoute (au sens propre)
    http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2014/01/13/des-ordinateurs-sur-ecoute-au-sens-propre_4347183_3208.html
    **** !

    Une équipe israélienne de l’université de Tel-Aviv, de l’Institut Weizmann et du Technion vient de démontrer qu’i l est possible d’écouter, au sens propre, un ordinateur pour lui voler ses secrets . Ces informations cruciales sont des nombres de plusieurs centaines de chiffres, appelés clés, qui servent à chiffrer et à déchiffrer des messages ou à s’authentifier lors d’un paiement en ligne par exemple.

    Daniel Genkin, Adi Shamir et Eran Tromer ont, le 18 décembre 2013, rendu publique leur méthode pour extraire les clés secrètes cachées dans un ordinateur à l’aide d’un simple… microphone . Cela jusqu’à 4 mètres de l’ordinateur visé grâce à un micro parabolique de qualité. Et à 30 centimètres avec un matériel aussi classique qu’un smartphone.

    UNE ADDITION NE « SIFFLE » PAS COMME UNE MULTIPLICATION

    « Au travail durant une nuit silencieuse, j’ai été distrait par un bruit faible et aigu qui changeait selon ce que je faisais sur l’ordinateur. Intrigué, j’ai commencé à lancer plusieurs programmes avec des données différentes pour observer les modifications du bourdonnement », raconte Eran Tromer.

    A l’époque, en mai 2004, ce constat débouche sur un exposé en conférence pour expliquer comment ce bruit, allant des aigus aux ultrasons, peut servir à analyser à quelle tâche cry...

    #surveillance