continent:amérique du nord

  • Du Canada au Mexique, l’hiver fait un retour fracassant en Amérique du nord
    http://www.brujitafr.fr/article-du-canada-au-mexique-l-hiver-fait-un-retour-fracassant-en-amerique

    http://3.bp.blogspot.com/-Vtr8ZicN-JU/U1AkF4S3Y6I/AAAAAAAAXCI/DO5t7wL_hGs/s1600/METEO-.jpg

    Le continent nord-américain vient de connaitre une violente dégradation de printemps, avec le conflit de masse d’air entre l’air froid provenant du Canada et l’air doux remontant du Golfe du Mexique. Outre les violents orages habituels et quelques tornades relevées aux États-Unis, d’autres phénomènes intenses ont eu lieu, de fortes chutes de neige au Québec, ainsi que des inondations et des orages violents au Mexique. Depuis ce week-end, une forte perturbation allant du canada au Mexique en passant par les #USA a traversé ces pays d’ouest en est, provoquant sur son passage de nombreuses intempéries. Elle s’évacue actuellement par l’océan atlantique, même si les provinces maritimes du Canada sont encore concernées par ces intempéries. Orages, grêle et tornades entres (...)


  • Coléo anti-allergique ! | Humanite-Biodiversite.fr
    http://www.humanite-biodiversite.fr/doc/coleo-anti-allergique?fb_action_ids=609457835806754&fb_action_

    Raffa

    Coléo anti-allergique ! | Humanite-Biodiversite.fr - http://www.humanite-biodiversite.fr/doc...

    17 minutes ago

    from Bookmarklet

    Comment

    Like

    « Originaire d’Amérique du Nord, Ophraella communa a été découvert l’été dernier en Suisse, près de la frontière italienne. Ce coléoptère, accidentellement introduit via l’aéroport de Milan, est friand de l’Ambroisie à feuilles d’armoise. L’insecte exotique pourrait éliminer cette plante invasive, qui représente, par son pollen hautement allergène, une menace pour la santé publique. » - Raffa

    http://www.humanite-biodiversite.fr/system/attachments/4815/in_list/Ophraella_communa.jpg?1397630428


  • Intolérance au gluten : Monsanto serait responsable | Bio à la une
    http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/11068/intolerance-au-gluten-monsanto-serait-responsable

    “La maladie coeliaque et, plus généralement, les cas d’intolérance au gluten, sont un problème grandissant à travers le monde, et tout particulièrement en Amérique du Nord et en Europe, où l’on estime que 5% de la population sont concernés.” rappellent Anthony Samsel et Stephanie Seneff. Et bien qu’il s’agisse d’une maladie multifactorielle, le glyphosate pourrait en être la cause principale.


  • Découverte d’un #dinosaure ressemblant à « un #poulet_de_l'enfer »
    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/03/20/decouvert-d-un-nouveau-dinosaure-ressemblant-a-un-poulet-de-l-enfer_4386034_

    http://s1.lemde.fr/image/2014/03/20/534x0/4386035_5_3a48_la-reconstitution-d-une-nouvelle-espece_86dda3425dc400f355feef6c9bbc7a27.jpg

    Des paléontologues américains sont parvenus à reconstituer une espèce de dinosaure à plumes aux allures de poulet géant qui vivait en Amérique du Nord il y a 66 millions d’années (…)

    Il a été baptisé « Anzu Wyliei » : « Wyliei », d’après le nom du petit-fils d’un administrateur du Musée d’histoire naturelle Carnegie de Pittsburgh (Pennsylvanie), où se trouvent les trois squelettes fossilisés, et « Anzu » pour sa ressemblance à une divinité sumérienne démoniaque à l’apparence d’un aigle léontocéphale (à tête de lion). 

    « Anzu était une sorte de raptor géant avec une tête de poulet, probablement doté de plumes. Il devait être terrifiant », explique Emma Schachner, de l’université d’Utah, qui a participé aux recherches. De manière officieuse, les scientifiques ont surnommé d’ailleurs Anzu Wyliei « le Poulet de l’enfer », rapporte le Washington Post.

    @mad_meg


  • Enquête sous le regard public | Vacarme n°25
    Entretien avec Jean-Paul Brodeur, professeur de criminologie
    http://www.vacarme.org/article1588.html

    S’il est un domaine qui semble tout entier fait de #secret et de stratagèmes, c’est bien celui de l’#enquête policière. Mais quel usage est-il fait du secret, et quelle en est la nature, lorsque l’enquête est menée sous le contrôle de l’opinion, et veut faire la lumière sur des opérations de #police ? Cette tension définit, en quelque sorte, la commission d’enquête, institution majeure, en Amérique du Nord, de l’exigence de publicité et de transparence, mais aussi du rapport à la puissance publique. J.-P. Brodeur, qui fut membre de commissions d’enquête sur les activités clandestines d’organes policiers canadiens, déploie ici les modalités pratiques de l’enquête publique sur ce que la loi appelle, au Canada, les « secrets officiels ». Il montre combien la #transparence, qui est la fin de ces commissions, en devient aussi le moyen essentiel. Une réfexion sur la dialectique de la transparence et de la vulnérabilité du pouvoir.

    Cf. http://www.vacarme.org/mot664.html


  • #USA : Début d’une ère glaciaire sur le nord de l’Amérique
    http://www.brujitafr.fr/article-usa-debut-d-une-ere-glaciaire-sur-le-nord-de-l-amerique-122669617.

    http://1.bp.blogspot.com/-FrMAgiv9iQ4/Uwcv6PRvrxI/AAAAAAAAWJI/mP6ovQGNMK4/s1600/day-after.jpg

    Les records de froid tombent les uns après les autres tandis qu’une calotte de glace s’installe du Canada jusqu’au nord des USA. Dans l’indifférence générale, le scénario du pire se vérifie. Les grands froids se sont installés durablement en Amérique du Nord depuis début décembre. Depuis, malgré quelques brefs redoux, les températures sont restées glaciales avec de fréquentes tempêtes de neige. Plus de la moitié des états américains sont enneigés, tandis que les Grands Lacs sont pris par les glaces à 88%. Un record de 40 ans. Cet hiver 2013 - 2014 est d’ores et déjà considéré comme étant le plus rigoureux depuis 1979, et serait le 4ème hiver le plus froid depuis le début des relevés météorologiques. La durée du gel, les superficies enneigées (...)


  • Santa’s Revenge: The Impacts of Arctic Warming on the Mid-Latitudes
    https://aaas.confex.com/aaas/2014/webprogram/Session6975.html

    #Climat : le #jet-stream perd le nord !
    http://www.lepoint.fr/environnement/climat-le-rechauffement-arctique-affecterait-l-amerique-du-nord-et-l-europe-

    Le réchauffement de l’Arctique pourrait affecter durablement le « jet-stream » polaire, qui est déterminant pour le climat en Amérique du Nord et en Europe, selon des travaux américains. Cette étude indique que les vents du « jet-stream », qui soufflent d’ouest en est à haute altitude, « s’affaiblissent et ce courant tend de ce fait à s’élargir et à dévier plus facilement de sa trajectoire », a expliqué Jennifer Francis, professeur de climatologie à l’université Rutgers dans le New Jersey.

    Elle est le principal auteur de cette recherche présentée samedi à la conférence annuelle de l’Association américaine pour l’avancement de la science (AAAS) réunie ce week-end à Chicago. « Quand le jet-stream s’affaiblit - ce qui a été le cas ces deux dernières décennies -, les phénomènes météorologiques ont tendance à durer plus longtemps », a-t-elle dit lors d’une conférence de presse.

    « Cela semble suggérer que les caractéristiques du temps changent », a ajouté la scientifique, selon qui « cela se produira plus fréquemment ». Ainsi, les États-Unis connaissent un hiver particulièrement froid et enneigé dans le Middle West jusque dans le sud, où cela est inhabituel. En revanche, les régions nordiques comme l’Alaska connaissent un hiver anormalement clément cette année.

    Apparition de phénomènes climatiques extrêmes

    Ce phénomène pourrait résulter du réchauffement ces dernières décennies dans l’Arctique, où les températures ont grimpé de deux à trois fois plus vite que dans le reste du globe, a relevé James Overland, un scientifique de l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) qui a participé à cette présentation.

    Le changement du « jet-stream » s’explique en partie par la différence de températures entre l’Arctique et les latitudes moyennes, a-t-il indiqué. Si cette différence est importante, la vitesse de ce courant s’accélère, un peu comme une rivière descendant une colline. En revanche, si l’écart des températures entre les latitudes moyennes et l’Arctique, qui s’est réchauffé, est faible, le « jet-stream » s’affaiblit, ont expliqué ces scientifiques.

    Avec les phénomènes climatiques extrêmes observés ces dernières années aux États-Unis - chaleur record, sécheresse...- et ailleurs dans le monde, comme la canicule record actuelle en Australie, la question se pose de savoir si ces événements résultent d’une simple variation naturelle du climat ou du réchauffement de la planète lié aux activités humaines.

    Pour Jennifer Francis, une telle conclusion est prématurée, car leurs « données portant sur ce phénomène et ses effets portent sur une période très courte, ce qui rend difficile d’avoir une interprétation claire ». « Mais quand nous disposerons de plus de mesures, je pense que nous commencerons à discerner l’influence du changement climatique », a-t-elle ajouté.

    Impact sur l’agriculture

    Mark Serreze, le directeur du Centre national américain d’étude de la neige et de la glace (National Snow and ice Data Center), a dit devant la conférence de l’AAAS que les changements dans l’Arctique et l’impact sur le climat dans les moyennes latitudes étaient « un nouveau champ de recherche controversé avec des arguments pour et contre ».

    « Fondamentalement, le fort réchauffement qui pourrait être responsable de ce phénomène est lié à la fonte de glace sur l’océan Arctique que nous constatons depuis ces dernières années », a-t-il relevé. « La calotte glaciaire agit comme un couvercle séparant l’océan de l’atmosphère et, si vous enlevez ce couvercle, la chaleur contenue dans l’eau se retrouve dans l’atmosphère », expliquant ces dérèglements atmosphériques, a ajouté le scientifique.

    L’impact sur l’agriculture est l’une des principales conséquences de ce phénomène aux latitudes moyennes aux États-Unis. « Nous allons voir des changements dans les précipitations et dans les températures qui pourraient bien être liés à ce qui se passe loin dans le nord », a prédit Mark Serreze, pour qui « les bouleversements dans l’Arctique affectent tout le climat de la planète ».

    Les États-Unis ne sont pas les seuls concernés, a souligné Jerry Hatfield , directeur du National Laboratory for Agriculture and Environment dans l’Iowa. « Dans le monde, nous produisons la plus grande partie des récoltes à ces latitudes moyennes et les températures ont un grand impact sur les cultures comme sur le bétail et la production de viande », a-t-il relevé.

    • Phénomènes climatiques extrêmes : l’œuvre du réchauffement ?
      http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/02/15/phenomenes-climatiques-extremes-l-uvre-du-rechauffement_4367241_3244.html

      Des travaux plus exploratoires cherchent à déterminer si la circulation atmosphérique elle-même est en cours de changement. Pour Stefan Rahmstorf, professeur à l’Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique, une part des étrangetés météorologiques de ces dernières années ont une cause commune : une tendance du « jet stream » à onduler plus que d’usage.

      LE TRAJET TORTUEUX DU JET STREAM

      Ce courant atmosphérique d’altitude tourne d’ouest en est autour de la Terre en ondulant, et « ce sont précisément ces méandres qui apportent de l’air très froid à certains endroits et de l’air chaud à d’autres, explique cet ancien conseiller du gouvernement allemand pour le climat. Il semble qu’il y ait plus fréquemment des situations dans lesquelles le jet stream décrit un trajet très tortueux. Or ce sont ces sinuosités qui conduisent à des événements météorologiques extrêmes. »

      « Nous avons analysé les inondations de l’Elbe en 2002, la canicule de 2003 sur l’Europe de l’Ouest et celle de 2010 sur la Russie, les inondations au Pakistan en 2010 ainsi que les récentes canicules américaines, ou encore la dernière grande crue du Danube, de juin 2013, explique M. Rahsmtorf. Nous pensons que tous ces phénomènes sont liés aux méandres de plus en plus marqués du jet stream. » L’analyse des phénomènes qui ont marqué l’hiver en cours reste à faire, mais elle pourrait révéler, selon M. Rahmstorf, une connexion semblable.

      Quant à savoir si ces sinuosités accrues du jet stream sont liées au changement climatique, certains chercheurs en doutent. Pour d’autres, à l’instar de M. Rahmstorf, le lien pourrait s’expliquer par le fort réchauffement de l’Arctique, qui favoriserait le phénomène. Dans ce cas, explique le chercheur allemand, il ne faudrait pas s’attendre systématiquement à des inondations en Grande-Bretagne ou à des sécheresses en Californie, mais à une météo de plus en plus étrange.


  • #Brandon_Ballengée > 2012-2013 | Domaine de Chamarande
    http://chamarande.essonne.fr/brandon-ballengee-2012-2013

    Depuis une dizaine d’années, Brandon Ballengée étudie la diminution des populations et les malformations d’amphibiens. Ces espèces très sensibles à leur environnement sont des marqueurs biologiques de l’état de pollution des eaux et des écosystèmes. Après avoir mené des actions en Amérique du Nord et en Angleterre, il poursuivra pour la première fois son enquête en France dans la zone humide du Domaine de Chamarande classée ZNIEFF 2 (Zone Naturelle d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique).

    Son action répond à l’un des besoins définis par le cabinet Biotope chargé des études pour Chamarande : le suivi des populations animales présentes sur le site (chevreuils, serpents, grenouilles). Ensemble, scientifiques, bénévoles, visiteurs et artistes mèneront pendant la première quinzaine de juillet, des expériences sur le terrain et en laboratoire afin de mieux comprendre les mécanismes responsables des malformations des grenouilles.

    http://chamarande.essonne.fr/hurepoix/wp-content/uploads/2013/04/2013_06_04-_-Milieux-_-Ch%C3%A2teau-_-Brandon-Balleng%C3%A9e-%C2%A9-Laurence-Godart-130.jpg

    Augures d’Innocence
    1996 – 2013

    Depuis près de vingt ans, Brandon Ballengée, à la fois artiste et biologiste, cherche à combler le fossé entre l’art et la science en combinant sa fascination pour le vivant aux techniques de représentation des beaux-arts. Sa démarche, aux confins de la création et de la biologie, engendre un ensemble d’œuvres poétiques, véritables métaphores de la vie, qui éveillent nos consciences à la préciosité de l’environnement naturel qui nous entoure.

    Inspirées par l’étude de la biodiversité, du changement écologique et du déclin des espèces, ses œuvres naissent de l’expérience directe du monde biologique, des amphibiens, des oiseaux, des poissons et des insectes qui évoluent en milieu naturel ou artificiel. L’artiste mène des enquêtes de terrain participatives, aux quatre coins du monde, impliquant grand public et chercheurs de renom.

    L’exposition retrace le parcours de Brandon Ballengée depuis ses débuts, en 1996. Le projet MALAMP ou Malformed Amphibian Project présente ainsi plus d’une vingtaine d’œuvres sur les malformations des amphibiens engendrées par la pollution de leur environnement naturel.

    Sont également exposées ses créations les plus récentes conçues dans les zones humides du Domaine de Chamarande lors de la résidence de l’artiste à l’été 2012, ou encore Reliquaries (2001-2013), images de spécimens déformés de la taille de nouveaux nés, et Styx, (2007-2013), installation sculpturale de spécimens naturels de grenouilles aux multiples pattes chimiquement altérés et préservés. Frameworks of Absence (2006-2013) est un poignant témoignage de l’extinction des oiseaux. Pour réaliser ces pièces, l’artiste a littéralement découpé les images des espèces éteintes dans les ouvrages d’illustrations du grand naturaliste John James Audubon (1785-1851).

    http://chamarande.essonne.fr/hurepoix/wp-content/uploads/2013/05/2013_06_04-_-Milieux-_-Ch%C3%A2teau-_-Brandon-Balleng%C3%A9e-%C2%A9-Laurence-Godart-651.jpg
    http://chamarande.essonne.fr/hurepoix/wp-content/uploads
    #beau #art #science #écologie


  • Du 3 au 9 février, Maison de la Grève. Quelques jours pour penser depuis l’Amérique du Nord et Rennes Métropole la fin du monde, et son au-delà.
    https://maisondelagreve.boum.org/local/cache-vignettes/L200xH142/image_seule_interieur_a4-fd6e7.jpg

    Plus de détails sur le mini-site fait pour l’occasion (#bootstrap et #spip)
    https://maisondelagreve.boum.org/usapocalypse

    Avant
    – le 28 janvier 28h00 Lecture de #Deleuze : « Nietzsche et Saint-Paul, Lawrence et Jean de Padmos », préface de #Apocalypse de D.H. Lawrence. "La modernité de l’Apocalypse est moins dans les #catastrophes annoncées que dans « l’instauration démente d’un #pouvoir ultime, judiciaire et moral ».

    Pendant
    – le 3/02 : 20h30 | #PROJECTION
    #LasVegas Méditations , en présence du réalisateut Florent Tillon.
    « Ville du degré zéro de l’urbanité, de l’ #architecture et de la culture, #ville du degré zéro de la sociabilité, de l’art et de la pensée. Ville du trop qui devient sans, de l’excès qui se mue en défaut, de la profusion qui tourne en privation. » Bruce Bégout - Zeropolis

    – le 4/02 : 20h30 | PRESENTATION
    #Messianisme, #rédemption et métamorphose
    Analyse de l’inspiration apocalyptique dans les différents courants messianiques, bouleversés par la #kabbale lourianique et Sabbataï Tsévi, et dont les conséquences courent jusqu’à nous qui en racontons l’ #histoire.

    – le 5/02 : 20h30 | PRESENTATION
    #Anthropocène : analyse de l’effondrement de la #civilisation (USA).

    – le 6/02 : 15h00 | PRESENTATION
    Habiter la catastrophe . #Fukushima 2011 – 2014 (#JAPAN).

    – le 6/02 : 20h30 | #FILM
    #Detroit ville sauvage , en présence du réalisateur Florent Tillon
    Résurrection urbaine après le #désastre invisible du XXIe siècle.

    – le 7/02 : 19h00 | APERO
    Apéro survivaliste : dégustation d’insectes.

    – le 7/02 : 20H30 | DISCUSSION
    Fictions apocalyptiques. La guerre des usages politiques de cet imaginaire décisif.

    – le 8/02 : 20h00 | FILM + CONCERT
    Projection (Unclear holocaust) et Concert (Kawaii mort) dans un lieu tenu secret augmentant ses chances de survie face à l’apocalypse.

    Après
    – A des dates non définies : Visite de la tenture de l’Apocalypse au château d’Angers - http://angers.monuments-nationaux.fr et cours sur l’icônographie Apocalyptique. Si vous voulez être tenu au courant ou proposer des films, des ateliers, des discussions...

    https://maisondelagreve.boum.org/local/cache-vignettes/L200xH143/image_seule_exterieur_a4-d57b6.jpg


  • Amérique du Nord : 15 000 kilomètres à vélo sans eau en bouteille
    http://www.eauxglacees.com/Amerique-du-Nord-15-000-kilometres

    Depuis le 8 janvier 2014 deux Québécois, Geneviève et Jacques Alexandre Levesque, ont entamé un périple à vélo de 15 000 kilomètres en Amérique du Nord. Parcourir 15 000 kilomètres à vélo est déjà un exploit. Soutenus par la Coalition Eau Secours québécoise pour une gestion responsable de l’eau, ils ont décidé de le faire, en s’approvisionnant d’eau publique du robinet et, lorsque c’est impossible, en traitant l’eau des cours d’eau rencontrés. « L’eau embouteillée représente un marché de 15 milliards de dollars (...)


  • JAPON -Fukushima : Tepco admet que le réacteur N°3 est peut être actuellement en train d’entrer en fusion
    http://www.brujitafr.fr/article-japon-fukushima-tepco-admet-que-le-reacteur-n-3-est-peut-etre-actu

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2013/12/Fukushima-I2-600x379.jpg

    Tepco comme les politiques ou les associations ont un point commun, ils ne sont pas très loquaces dès qu’il s’agit de tenir informé de la situation réelle à Fukushima, d’ailleurs, récemment, une loi permettant de garder le secret sur ce point est passée. Pourtant, annonce qui risque de ne pas être reprise dans les médias classiques, le fait que le réacteur N°3 entrerait actuellement en fusion, le scénario du pire qui se réalise donc… Thernobyl fut une calamité qui dure encore, et ce n’était que de l’uranium, Fukushima est chargée au mox, un mélange d’uranium et de plutonium, et là, c’est autrement plus grâve. De plus, pour rappel, toute l’Amérique du nord va être touchée par les radiations qui vont forcément aller en augmentant, reste à savoir si l’Europe va être touchée, et si oui, (...)


  • Aux #Etats-Unis et au #Canada, le #père-Noël est #escorté par l’ #armée, et c’est un problème | Slate.fr
    http://www.slate.fr/monde/81263/pere-noel-escorte-militaire-polemique
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GhTLGBq-Uyg

    Cette année, lors de son passage en Amérique du nord, le père Noël sera sous la bonne garde de deux avions de chasse de l’armée canadienne. Une précaution qui provoque la colère d’une association de protection de l’enfance, accusant le Norad (le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord) d’encourager l’endoctrinement militaire des enfants, comme le rapporte le Boston Globe.

    Cette mesure de sécurité apparaît dans une vidéo (visible ci-dessus), postée dans le cadre de la campagne de communication que l’organisation américano-canadienne chargée de la défense de l’espace aérien des deux pays mène chaque année à l’approche des fêtes. Depuis près de soixante ans, raconte le site web spécial Noël du Norad, lisible en huit langues dont le français, l’organisation assure également la sécurité du père Noël. et de la surveillance militaire de la tournée du père Noël.

    Dans la vidéo de cette année, on peut voir pendant quelques secondes deux CF18 Hornet escorter le traîneau du père Noël.

    C’est ce petit détail, absent des vidéos du Norad les années précédentes (LCI y avait consacré un sujet en 2011), qui a semé « la consternation parmi au moins quelques défenseurs de l’enfance », selon le Boston Globe :

    « “Les enfants associent le père Noël aux cadeaux, à la joie et à tous les autres aspects positifs de Noël”, a déclaré Allen Kanner, pédopsychologue californien et cofondateur de Campaign for a Commercial Free Childhood [campagne pour une enfance sans publicité], une association basée à Boston. “Ils [le Norad] associent tout ça aux militaires dans l’esprit des enfants. C’est totalement inapproprié.” ».....



  • L’évaluation par les pairs est-elle systématiquement misogyne ?
    Vincent Larivière
    http://www.nouvelles.umontreal.ca/recherche/sciences-humaines-lettres/20131211-levaluation-par-les-pairs-est-elle-systematiquement-mis

    « Nous avons découvert qu’en Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest et dans des pays très productifs en recherche, tous les articles ayant des femmes au sommet de la hiérarchie des auteurs sont moins cités que les articles ayant des hommes en position équivalente, explique Vincent Larivière. De plus, les femmes ont moins de collaborations internationales que les hommes. Or, les collaborations internationales augmentent généralement les chances d’être cité. »


  • Les anarchistes et la #prostitution : perspectives historiques
    http://gss.revues.org/2775

    Aujourd’hui
    , les réseaux anarchistes en Amérique du Nord et en Europe sont traversés par des débats portant sur la prostitution. Une analyse des discours anarchistes au sujet de la prostitution de la fin du xixe siècle au milieu du xxe siècle permet de dégager, au-delà de la diversité, certaines perspectives convergentes et les tendances les plus prononcées. La majorité des anarchistes semble partager l’avis que c’est la misère provoquée par le capitalisme qui pousse les femmes pauvres à se prostituer. Pour plusieurs, la prostitution peut être comparée au mariage ou à un métier rémunéré, mais elle reste la forme d’exploitation la plus injuste et la plus violente. Quant aux solutions, les anarchistes du passé ont exécuté des proxénètes, encouragé les prostituées à se syndiquer, ou tenté de les aider à se sortir de la prostitution par la création d’ateliers autogérés ou de centres d’hébergement

    • Ce n’est pas ça, le capitalisme. Relire Marx, entre autre. C’est un système d’organisation social, daté historiquement (quand bien même l’apparition précise serait sujette à caution). Ce n’est pas un mode de vie a-historique.

      L’étude de ces choses qui ne sont pas a-historique est un des principes de base de la méthode de Marx et un de ses apports fondamentaux (montrer que cette manière de vivre n’est pas innée, n’a pas toujours été là, etc).

      Donc non : « le capitalisme » n’a pas toujours été là, « la valorisation » n’a pas toujours été là, « la marchandise » au sens moderne n’a pas toujours été là.

    • @rastapopoulos : comment appelle-t-on alors « la mise en oeuvre d’une stratégie intéressée pour assouvir ses besoins aux dépens de ses congénères » ? La spéculation ?

      Pour moi la nocivité du capitalisme elle vient de là. Sans ce « poison » des motivations malignes, le capitalisme n’est qu’une organisation fonctionnelle, économique, pas trop mal foutue, puisqu’elle récompense ceux qui raisonnent à long terme pour répondre aux besoins physiologiques et matériels des humains (notion d’investissement, en gros elle favorise les fourmis aux dépens des cigales), ce qui jusqu’à une certaine époque était la préoccupation première de tout humain sur la planète (c’est moins vrai aujourd’hui).
      Système pas trop mal foutu, mais trop basique (repose sur la notion de privilèges : la propriété privée des outils de production par exemple) , organisation dont on a désormais bien atteint les limites au bout d’un siècle de révolution industrielle, et surtout organisation moralement pourrie par la philosophie prédatrice qui la parasite depuis toujours.

      Pour moi la prostitution ne vient pas du capitalisme (au sens du système économique récompensant l’investissement par le privilège de propriété privée) mais de cette stratégie intéressée de consommation prédatrice de l’autre, qui s’appuie volontiers sur la domination patriarcale comme sur la pensée spéculative (je fais en sorte de t’affamer pour te soumettre)

    • Ceci dit :

      La majorité des anarchistes semble partager l’avis que c’est la misère provoquée par le capitalisme qui pousse les femmes pauvres à se prostituer.

      ne dit pas que le capitalisme est la cause de la prostitution mais que c’est la misère, elle même issue du capitalisme. En d’autres temps, la misère serait causée par d’autres systèmes politiques, mais difficile de nier qu’à l’heure actuelle…

    • Les civilisations patriarcales( nombreuses) me semblent le vecteur de la prostitution car toujours le patriarcat se nourrit du profit encaissé sur la couenne des êtres à conquérir par la force. Finalement le capitalisme est quand même un des jouets du patriarcat...


  • Comment je suis tombé animiste | 1+1=salade ?
    http://madeinearth.wordpress.com/2013/12/05/comment-je-suis-tombe-animiste

    Comment je suis tombé animiste : L’#animisme expliqué par Daniel Quinn, dans The Story Of B, extraits choisis et traduits :

    – Ton #Dieu écrit avec des mots. Les dieux dont je parle écrivent en galaxies et en systèmes stellaires et en planètes et en océans et en forêts et en baleines et en oiseaux et en moucherons.
    – Et qu’est-ce qu’ils écrivent ?
    – Eh bien, ils écrivent la physique et la chimie et l’astronomie et l’aérodynamique et la météorologie et la géologie

    [...]

    – Mais comme tu le verras, l’animisme est complètement compatible avec le savoir scientifique. Bien plus compatible que vos #religions. [...] L’animisme cherche la vérité dans l’univers, pas dans les livres, les révélations ou les autorités. Il en est de même pour la #science. Bien que l’animisme et la science lisent l’univers sous des angles différents, les deux ont une totale confiance dans leur véracité.

    [...]

    – Je vais commencer par le grand secret de la vie de l’animiste, Louis. Quand les autres personnes cherchent Dieu, tu les vois regarder automatiquement vers le ciel. Ils imaginent vraiment que, s’il y a un Dieu, il est loin, très loin— éloigné et intouchable. Je ne sais pas comment ils peuvent supporter de vivre avec un Dieu comme ça, Louis. Vraiment pas. Mais ce n’est pas notre problème. Je t’ai dis que, parmi les animistes sur cette planète, pas un seul ne peut te dire le nombre de dieux. Ils ne connaissent pas ce nombre et moi non plus. Je n’ai jamais rencontré ou entendu parler d’un seul qui se soucie de combien ils sont. Ce qui est important pour eux ce n’est pas combien ils sont, mais où ils se trouvent. Si tu vas parmi les Alawa d’Australie ou les Bushmen d’Afrique ou les Navajo d’Amérique du Nord ou les Kreen-Akrore d’Amérique du Sud ou les Onabasulu de Nouvelle Guinée — ou n’importe quels autres parmis les centaines de tribus de chasseurs-cueilleurs que je pourrais nommer — tu trouveras vite où sont les dieux. Les dieux sont ici.
    Je ne veux pas dire là, je ne veux pas dire ailleurs, mais ici. Parmi les Alawa : ici. Parmi les Bushmen : ici. Parmi les Navajo : ici. Parmi les Kreen-Akrore : ici. Ce n’est pas une affirmation théologique qu’ils proclament. Les Alawa ne disent pas aux Bushmen : "Vos dieux sont faux, les vrais dieux sont les notres. Les Kreen-Akrore ne disent pas aux Onabasulu : "Vous n’avez pas de dieux, nous seuls avons des dieux. Rien de tel. Ils disent : « Notre lieu est sacré, comme aucun autre lieu dans le monde ». Ils ne penseraient jamais à regarder ailleurs pour trouver les dieux. Les dieux se trouvent parmi eux — vivant où ils vivent. Le dieu est ce qui anime leur lieu. C’est ce que le dieu est. Un dieu est une force étrange qui fait de chaque lieu un lieu — un lieu comme aucun autre dans le monde.

    [...]

    – Contrairement au Dieu écrit avec une majuscule, nos dieux ne sont pas tout puissants, Louis. Peux-tu l’imaginer ? N’importe lequel peut être vaincu par un lance-flammes ou un bulldozer ou une bombe— réduit au silence, éloigné, affaibli. Assis-toi au mileu d’un centre commercial à minuit, entouré par des centaines de mètres de béton dans toutes les directions, et là le dieu qui était naguère aussi fort qu’un buffle ou qu’un rhinocéros, est aussi faible qu’une mite gazée à la pyréthrine. Faible — mais pas mort, pas complètement éradiqué. Rase le centre commercial et détruit le béton, et en quelques jours, l’endroit va résonner de vie à nouveau. Il n’y a rien de plus à faire que de retirer les poisons. Le dieu sait comment s’occuper de ce lieu. Il ne sera plus jamais comme avant, mais rien ne reste indéfiniment comme avant. Il n’y a pas besoin que ce soit comme avant.

    #autopromo #primitivisme #mononoke :)

    • @nicolam

      – Mais comme tu le verras, l’animisme est complètement compatible avec le savoir scientifique. Bien plus compatible que vos #religions.

      Les religions aussi. Il suffit de redéfinir "Dieu" tel qu’il fut défini à l’origine. Le secret de "Dieu" se trouve dans son unicité. Cela ne signifie pas que "Dieu" est unique mais qu’il est "UN", c’est à dire incomposé contrairement à nous, donc il ne peut pas se décomposer (d’où son immortalité). Si on comprend ça, on comprend tout et "Dieu" n’est plus inaccessible. "Dieu" est le "TOUT" indivisible que nous sommes incapable de percevoir parce que nous le décohérons.

      La décohérence est la perte d’information d’un objet à partir d’une observation faite à partir d’une réalité dimensionnelle moindre ou supérieure à la réalité dimensionnelle de l’objet observé.

      Un exemple de décohérence, c’est celle du bloc de marbre perçu par le sculpteur. Le bloc de marbre contient en potentialité toutes les sculptures que l’on peut en tirer. La décohérence du sculpteur par rapport au bloc de marbre, c’est qu’il ne peut en tirer qu’une seule.

      La réalité dimensionnelle du sculpteur est moindre que celle du bloc de marbre, où la potentialité doit être admise comme une dimension supplémentaire.

      Le procès en archaïsme que l’on fait aux religions est un faux procès. Les hommes pensaient aussi bien avant qu’aujourd’hui. C’est le contenu du message qui n’a pas été compris, ce qui en fait un message corrompu par des millénaires de transmission absurde.

      C’est l’intrication des particules, en mécanique quantique, qui me l’a fait comprendre. La distance et la division sont des leurres, dans la réalité dimensionnelle de "Dieu" qui est unique, rien n’est divisé et "Dieu" est TOUT (hypothèse panthéiste).

      Le tort des religions est d’avoir voulu l’écrire. Un livre peut décrire l’Univers, mais il n’est qu’une infime partie de l’Univers. La vraie Bible, c’est la création écrite des mains de "Dieu" et dans le langage de "Dieu".

      Comme disait Lavoisier, à l’instar de Démocrite, « Rien ne se perd, rien ne se crée, TOUT se transforme ».

      Naître, c’est accéder à une réalité dimensionnelle supérieure en nous composant. Mourir, c’est se décomposer et retrouver notre nature divine unidimensionnelle.

    • @paperli : pour le procès archaïque, il me semble que le tableau de chasse des religions parle de lui même.

      « Si on comprend ça, on comprend tout et “Dieu” n’est plus inaccessible. “Dieu” est le “TOUT” indivisible que nous sommes incapable de percevoir parce que nous le décohérons. »

      Ca doit être question de point de vue, car personnellement ça ne me paraît pas très utile un Dieu comme ça. La religion ou la spiritualité, pour moi servent des buts bien précis : expliquer certains phénomènes, offrir un cadre pour perpétuer le groupe et transmettre le savoir et les #mèmes.

      Si Dieu est tout et immortel, alors il n’est pas parmi nous car nous sommes dans un lieu précis, et celui là peut “mourir” en tant que lieu sacré (forêt rasée, #fukushima) et qui nous permet de vivre. Et nous décohérent tellement à ne pas pouvoir le percevoir qu’il nous faut un “message” comme tu le dis toi même. Les animistes n’ont pas besoin d’un message, ils n’ont pas besoin que quelqu’un leur dise comment vivre, ils le savent déjà.

      “Dieu, c’est comme le sucre dans le lait chaud. Il est partout et on ne voit pas. Et plus on le cherche, moins on le trouve. (coluche)”

    • @nicolasm

      @nicolasm : Ca doit être question de point de vue, car personnellement ça ne me paraît pas très utile un Dieu comme ça.

      Tout est dans la définition de « Dieu ». Dis-moi en quoi tu crois et je te dirai si j’y crois aussi. Son utilité ? Les voies de « Dieu » ne sont pas celles des hommes. Si on utilise la métaphore anthropomorphique d’un dieu tout puissant et omniscient, on peut dire que « Dieu » fixe les règles (les lois de la physique) et que l’homme a besoin d’un avion s’il veut voler.

      Dans la réalité humaine « Dieu » doit faire peur parce que l’être humain analyse tout en fonction de sa situation dans le rapport de force, en l’occurrence celui qui l’oppose à « Dieu ».

      Et qu’en pense « Dieu » ? Rien. « Dieu » n’est pas inscrit dans le temps. Il ne peut pas être ce qu’il crée. Le temps fait partie de notre réalité dimensionnelle à nous. D’ailleurs comme « Dieu » est « parfait » :) il n’a pas besoin de changer, donc du temps qui est nécessaire à tout changement.

      Le problème qui c’est toujours posé à l’homme, c’est qu’il ne crois pas en « Dieu » mais seulement en la création. « Dieu » créant ne pouvant se trouver dans la création puisqu’il ne peut pas être ce qu’il crée. Et c’est là que le bât blesse puisque « Dieu » doit forcément être extérieur à la création, ce qui empêche de le définir sans passer par un anthropomorphisme ou un universalomorphisme (un concept qui appartient à la création contrairement à « Dieu »).

      Par contre, si « Dieu » est TOUT (panthéisme), il est compréhensible et la finalité des religions aussi.

      La mécanique classique est déterministe (il n’y a pas de hasard qui ne soit pas explicable à posteriori). Ce n’est pas le cas de la mécanique quantique, ce qui en fait une science contre-intuitive.

      Pour ton information, je ne suis pas croyant, mais quand je m’emmerde, je pense à « Dieu » (que je met toujours entre guillemets). C’est un fameux sudoku :)


  • Nvidia sort ses pilotes pour Splinter Cell Blacklist, conseillés également pour Windows 8.1
    http://www.comptoir-hardware.com/actus/software-pilotes/22324-nvidia-sort-ses-pilotes-pour-splinter-cell-blacklist-consei

    http://www.comptoir-hardware.com/images/stories/_logos/nvidia_logo.jpg

    Splinter Cell Blacklist est sorti il y a quelques heures en Amérique du Nord (il sort jeudi en France) et il était bien entendu inenvisageable que Nvidia ne lance pas dans la foulée des pilotes améliorant la prise en charge de ce titre que le caméléon offre avec ses cartes GTX 600 et 700 en ce moment. Voilà donc les GeForce 326... [Tout lire]

    #Software_•_Pilotes
    http://www.comptoir-hardware.com/images/stories/_logos/nvidia_logo.jpg


  • Québec : la catastrophe révèle les risques liés au #transport du #pétrole en Amérique du Nord - Sécurité industrielle - responsabilité sociale des entreprises
    http://www.novethic.fr/novethic/rse_responsabilite_sociale_des_entreprises,securite_industrielle,quebec_cat

    Dans la nuit du 5 au 6 juillet, un train de 72 wagons-citernes transportant plusieurs centaines de tonnes de pétrole brut a explosé dans la petite ville québécoise de Lac-Mégantic, à 250 km à l’Est de Montréal. En provenance du Dakota du Nord, il devait rejoindre la raffinerie d’Irving dans la région des Maritimes. Alors qu’il était à l’arrêt dans un village voisin le temps d’effectuer un changement d’équipe, le convoi, sans conducteur à bord, a dévalé à toute vitesse la pente le menant dans la rue principale de Lac-Mégantic, avant de dérailler puis d’exploser en plein centre-ville. Le pétrole en feu s’est répandu dans les égouts et a propagé l’incendie dans plusieurs rues. Cinq jours après l’accident, les autorités locales font état de 20 morts et plus de 50 personnes sont toujours portées disparues. La raison de l’accident n’est pas encore confirmée. Edward Burkhardt, le patron de la Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA), la compagnie ferroviaire mise en cause, a cependant affirmé que « l’opérateur du train n’aurait pas serré le système de freins de manière adéquate ».

    Etonnamment, près d’une semaine après la catastrophe, la #responsabilité de la #compagnie_pétrolière n’est évoquée par aucune des parties prenantes. Le nom de l’entreprise reste d’ailleurs inconnu. « Les compagnies pétrolières négocient des contrats avec les propriétaires des chemins de fer, explique Guylaine Vignola, enseignente à l’UQAM, auteur d’une thèse sur le sujet (1). De ce désinvestissement s’ensuit une forme de déresponsabilisation effective. La compagnie pétrolière ne sera pas identifiée puisque la faute est imputable à celui qui l’a effectivement commise, et non à la firme qui l’a incité à le faire en la choisissant pour ses bas tarifs par exemple. Ceci est un non-sens. C’est comme si, dans le cas de l’effondrement de l’usine de textile au Bangladesh, seule la gestion locale avait été mise en cause, et non pas les entreprises qui leur accordaient les contrats. »

    • Il y a quand même un grand « amateurisme » au Canada au niveau ferroviaire, à l’image sans doute de la façon dont on appréhende le pétrole en Amérique du Nord... Un produit banal...

      C’est dingue de lire ça..
      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/07/19/001-bst-point-lac-megantic-vendredi.shtml

      En plus de revoir les règles sur la force de freinage, le BST recommande aussi qu’un train transportant des matières dangereuses ne soit pas laissé sans surveillance sur une voie principale.

      M. Belkaloul n’est pas en mesure de dire si la présence de deux employés à bord du train - au lieu d’un seul - aurait pu prévenir l’accident à Lac-Mégantic. « On étudie cette question, ça fait partie de l’enquête », dit-il.

      La ministre des Transports Lisa Raitt a remercié vendredi le BST pour ses recommandations et a demandé à Transports Canada de les examiner rapidement.

      Des actions insuffisantes de Transports Canada par le passé, selon le BST

      Transports Canada n’a aucune obligation de suivre les recommandations du BST. D’ailleurs, le BST souligne que la question des règles de freinages n’est pas nouvelle. « On a déjà fait plusieurs enquêtes où il était question de trains qui se sont échappés et où il y a eu des questions avec des freins. Par exemple, à Edson en Alberta en 1996, il y a un train qui s’est échappé et qui est entré en collision avec un deuxième train, et on a fait une étude approfondie des systèmes de freinage dans ce cas-là et on a fait part de nos constatations et certaines recommandations à Transports Canada en 1997 », a indiqué Jean Laporte sur les ondes de RDI, qui ajoute que « certaines actions ont été prises » mais que « ce n’est toujours pas satisfaisant ».


  • Le #comestible et le non comestible

    Dans les confrontations de cultures culinaires, il y a toujours la question de ce qui fait qu’un aliment est considéré comme comestible ou non.
    Et vous, avez-vous vécu une expérience de non-comestibilité comme décrite ci-dessous ?

    Car si les Français mangent des escargots, du lapin ou du cheval, ainsi que les Italiens, ce n’est pas le cas des Anglais ou des Américains du Nord. La grenouille, dont la chair est appréciée en France comme en Chine, est refusée dans la plupart des pays européens et en Amérique du Nord. Les insectes, considérés comme comestibles en Amérique latine, en Asie, en Afrique, sont jugés impropres à la consommation en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord. Les termites, par exemple, avec 38% de protéines, constituent en fait un aliment de choix du point de vue diététique. La viande de chien, plus riche en protéines que le bœuf, n’est jugée mangeable qu’en Corée, en Chine et en Océanie. Dans le Nord-est brésilien, les rats, riches en protéines, et les cactus, apportant eau et glucides, suffisent à apaiser la faim et la soif des plus démunis, sans préjudice pour leur santé, ben au contraire. Beaucoup d’habitudes alimentaires des Français semblent répugnantes aux étrangers : la consommation de tripes de divers animaux, de cervelle, de rognons, de ris de veau ; ou encore de pattes et de queue de cochon. Il en va de même de nombreux fromages dont la puanteur est repoussante, et les venaisons ou viandes “faisandées” auxquels les Asiatiques trouvent une odeur fécale.

    Gérard Apfeldorfer, Traité de l’alimentation et du corps, Flammarion, Paris, mars 1994, pp 15-16.

    Dans le cadre de notre discussion sur les #cultures #européennes https://plus.google.com/b/115068483876310576404/communities/112863510233318537981

    • Pas testé mais le Fugu est toxique et je croie que la consommation de son foie est particulièrement dangereuse.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fugu
      Il y a le Casu marzu, une fromage sarde qui pourrait tourné dans un film d’horreur. J’ai pas gouter non plus ^^
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Casu_marzu

      Sinon je pense à l’alcool et autres psychotropes, si on peu les considéré de ce point de vue. J’aurais tendance à les inclure dans la catégorie comestibles/non-comestibles. Un de mes chats aimait bien le pastis et il y a certaines herbes qui ont l’air de modifier sérieusement les félins
      http://seenthis.net/messages/155092
      Mais il est notoire que les chats sont des débauchés
      http://www.youtube.com/watch?v=XkOYGrZQqmU

      Il y a en Indes des éléphants alcooliques qui causent beaucoup de dégâts.
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-2229334/Fifty-drunken-elephants-ransack-village-gulping-500-litres-alcohol.html

      Dans L’école des Chimpanzés de Roger Fouts, le cas d’une femelle chimpanzé (Lucy il me semble) qui prenait un verre de bourbon à 17h en lisant play girl et fumant la pipe.
      http://vegane.blogspot.fr/2008/06/l-ecole-des-chimpanzes-ce-qu-ils-nous.html
      Lucy était très humanisé par son éducation mais les chimpanzés sauvage ne dédaignent pas les fruits fermentés et semblent aimer aussi l’alcool.

      Désolé pour le semi-hors sujet, certains de ces exemples ne sont pas #européens mais j’ai pas résisté à les poster ici.

      #nourriture #bouffe #alimentation

    • La nourriture industrielle est aussi souvent composé de produits non-comestibles et les europeenEs en mangent en quantités importantes.
      Par exemple le nugget

      white boneless chicken, water, food starch-modified, salt, chicken flavor (autolyzed yeast extract, salt, wheat starch, natural flavoring (botanical source), safflower oil, dextrose, citric acid, rosemary), sodium phosphates, seasoning (canola oil, mono- and diglycerides, natural extractives of rosemary). Battered and breaded with : water, enriched flour (bleached wheat flour, niacin, reduced iron, thiamin mononitrate, riboflavin, folic acid), yellow corn flour, food starch-modified, salt, leavening (baking soda, sodium acid pyrophosphate, sodium aluminum phosphate, monocalcium phosphate, calcium lactate), spices, wheat starch, whey, corn starch.

      http://www.le-tigre.net/Mc-Donald-s-a-nugget-of-truth.html?var_recherche=chicken%20mac%20donalds

      Ici le brevet de fabrication du fromage de synthèse
      http://www.google.com/patents/US4197322

      A synthetic mozzarella cheese was produced by the following procedure: One thousand grams of water was heated to between 95 To the heated water was added 0.85 gram of calcium hydroxide and 30 grams of acid casein. The suspension was maintained between 95 97 reaction between these two materials was complete. At this point, 1.9 grams of a 20% calcium chloride solution was added, the pH was adjusted to about 6.15 by the addition of phosphoric acid, and 0.4 ml of single strength rennet added. The mixture was then stirred for an additional period of one-half hour at 95 time a semi-solid, calcium caseinate curd had formed which was dewatered to separate the curd solids. Sixty-seven grams of the dewatered curd (27 grams of calcium caseinate and 40 grams of water) was placed in a jacketed laboratory blender/cooker and blended with 18.8 grams of emulsified vegetable oil (a blend of soybean oil, cottonseed oil and coconut oil), 1.5 grams of salt and 1.5 grams of sodium aluminum phosphate, and 5 grams of water to allow for evaporation during process. The mixture was heated with agitation and blending to 165 admixture was achieved, 1.2 grams of adipic acid was added to the heated, blended product to adjust the pH to 5.2 and the material stirred under homogenizing conditions until a totally homogeneous product was obtained (approximately 2 minutes). The hot product was then placed in a container and refrigerated.

      Ca me fait pensé à un #hoax sur les œufs de synthèse chinois mais comme c’est un #hoax personne n’a vraiment mangé ce truc
      http://www.youtube.com/watch?v=T55tz4qwFMo

    • La comestibilité est culturelle chez l’humain et le Fugu est remarquable comme contre exemple, puisqu’il suffit qu’il soit mal préparé pour que le poison de la bile se répande sur la chair et le rende mortel. Autrement dit, le fugu est assez souvent non comestible d’un point de vue biologique, mais cela en renchérit la valeur culturelle.

      Votre apport sur la comestibilité des produits industriels est terriblement pertinente et aborde la question de la comestibilité sous un angle nouveau. Cela ouvre la question des fameuses listes d’ingrédients où les industriels doivent user de divers stratagèmes pour que des produits considérés légalement comme compatible avec l’alimentation humaine puissent le rester culturellement. D’où le processus de méfiance et de rejet montant de la nourriture élaborée dans les circuits industriels...

    • Merci @myeurop ^^
      Je colle ici la composition de la Marmite trouvé sur la fiche wikipédia anglaise de cette recette.
      http://en.wikipedia.org/wiki/Marmite

      Today, the main ingredients of Marmite manufactured in the UK are glutamic acid-rich yeast extract, with lesser quantities of sodium chloride (table salt), vegetable extract, niacin, thiamine, spice extracts, riboflavin, folic acid, and celery extracts, although the precise composition is a trade secret.[14] By 1912, the discovery of vitamins was a boost for Marmite, as the spread is a rich source of the vitamin B complex; vitamin B12 is not naturally found in yeast extract, but is added to Marmite during manufacture. With the vitamin B1 deficiency beri-beri being common during the First World War, the spread became more popular

      Au Japon ils ont beaucoup d’aliments industriels non comestibles je pense par exemple à cette collection de parfums de glace improbables
      http://4.bp.blogspot.com/_VSE6Zaoo1fs/SJMx-SDB85I/AAAAAAAABEs/GjIb40ocBTo/s400/a_poissonstous.jpg
      http://4.bp.blogspot.com/_VSE6Zaoo1fs/SJMyGOWStEI/AAAAAAAABFU/q2u2LZ7t2bQ/s400/f_variatous.jpg
      http://madmegblog.blogspot.fr/2008/08/glaces-et-sorbets-nippon.html

      Et aussi comme j’ai manger beaucoup de Tang quant j’était gamine
      (liste des ingrédients http://dailyingredients.com/beverage/tang-orange-drink-powder )

      Sugar, Acid (citric acid). Thickeners. (Xanthan gum, Gum Arabic, Sodium Carboxy-methylcellulose), Acidity regulator (Tri sodium citrate), flavors (orange), Anticaking agent (Tricalcium phosphate), Maltodextrin, Salt, colors (Titanium dioxide, Sunset yellow FCF, Tartrazine), Vitamin C.

      Il y a au Japon des « bonbons » très chimiques qui me fascine totalement mais qui doivent être l’équivalent sanitaire d’un weekend à Fukushima.
      https://www.youtube.com/watch?v=j1f1u_XUlxA


      https://www.youtube.com/watch?v=AZdtunydWdQ

      Dans les aliments non comestibles que j’ai gouter il y a la morille qui est toxique lorsqu’elle est cru. Je ne sais pas si il y a beaucoup d’aliments qui sont rendus comestibles par la cuisson. Je croie que la pomme de terre est dans ce cas. Voire les crudivores ici http://seenthis.net/messages/149004
      Par rapport à la carotte par exemple, ils expliquent que la manger cru permet d’avoir les vitamine mais qu’on ne peut pas digéré la fibre végétale (il nous manque 2 ou 3 estomacs pour y parvenir) et lorsqu’on cuit les carottes, on perd les vitamines mais on peut assimilé la cellulose. Dans le film des crudivores ils parlent aussi du #lait, quant on est adulte on ne digère plus le lait.

      Dans un autre registre il y a les #detritivores. Une de mes tantes, grand-mère et arrière grand-mère l’étaient plus ou moins sévèrement. Elles mangeaient parfois des aliments qui rendrait malade la plus part des gens. Ca leur venait de la guerre, pendant laquelle le manque de nourriture a provoqué chez elles une manie à stocker la nourriture en quantité trop importante. De fait il fallait finir les stocks et venir manger chez elles était un bon entrainement pour le système immunitaire. Ma tante mangeait aussi les yeux des poulets roti. Manger les yeux c’est pas vraiment du non comestible mais en général les gens ou les peuples qui les mangent ont vécu le manque de nourriture et mangent toutes les parties des animaux. Voire par exemple la cuisine en #Alaska
      https://www.youtube.com/watch?v=f3QGAKe-Jb4


      Un copain m’avait raconté avoir manger un œil de yack en #mongolie et que c’était une expérience aussi cauchemardesque qu’on l’imagine :O
      Certains anthropologues disent que nos ancêtres étaient une espèce opportuniste, on mangeait à l’occasion des charognes quant on en trouvait. Du coup mes tantes et grand-mères sont typiques cro-magnonnes. On gaspille pas la nourriture est un précepte très ancien à mon avis.

      Je pense aussi aux galettes de boue Haïtiennes.
      http://www.courrierinternational.com/article/2008/02/01/des-galettes-de-boue-pour-tout-repas
      http://www.megaportail.eu/images/1a/galettes/1003.jpg
      #famine

      Manger des aliments non-comestibles peut être fait pour des motivations très variés. En Chine il me semble qu’il y a beaucoup de raisons médicinales. Dans un resto ou j’étais à Shanghaï il y avait une page au menu dite d’espèces rares. Y était proposé l’hippocampe, le nid d’hirondelle, des ormeaux et de l’aileron de requin. Détail surprenant, ce resto était au cœur du Zoo de Shanghaï qui était parsemé de messages incitant à la protection des animaux. L’hippocampe je ne savait pas que ca se mangeait. Pour les ormeaux, les requins et les hirondelles, certaines espèces sont très menacées mais d’autres sont élevées en captivité et j’imagine/espère que dans le zoo c’était pas des espèces braconnés... Le cas du Nid d’hirondelle est surprenant, c’est de la bave d’hirondelle et en principe ca n’a aucun gout ou ca doit ne pas en avoir. Manger un aliment pour son absence de saveur c’est très étrange pour moi.
      le Limule est consommer aussi en Chine et en Asie du sud-est.
      http://www.alainbernardenthailande.com/article-a66-le-limule-un-philtre-d-amour-en-thailande-10606
      Le #limule est pas toxique, mais il n’y a pratiquement pas de chaire, à part un bouillon je ne voie pas trop quoi manger la dedans.
      http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/14/Limule_-_Malaysia.jpg
      Dans le genre assez non-comestible il y a les foetus. On mangeait des fœtus de porc en France jusqu’a la seconde guerre. Je ne retrouve pas de liens a ce sujet mais j’étais tombé sur une recette et j’avais trouvé quelques mentions de cette pratique. En Chine il y a l’œuf couvé, on m’a raconté que c’était vraiment pas bon. J’avais vu aussi des décoctions de foetus de rats dans l’alcool de riz comme produit médicinale au museum d’histoire naturelle de Shanghaï. Ca me fait pensé à un super film cannibale « Nouvelle cuisine »
      https://www.youtube.com/watch?v=4lEuAMIUepA


      Bon il fallait bien que je parle de #cannibalisme à un moment
      sorry ^^
      Nous sommes un aliment comestible et probablement riches en protéines facile à digérer pour nous. Après il ne vaux mieu pas manger n’importe qui. Les gens qui mangent beaucoup de nourriture industriel doivent être mauvais pour la santé à cause des conservateurs et des métaux lourds, je conseil plutôt les végétariens et les gens qui mangent bio. ^^

      J’aime bien ce sujet comestible/non-comestible ca ferait un bon #TM #thème_mercredi

    • désolé @Myeurop je me suis emballée sur le sujet. Je vais me concentré sur des exemples européens.
      Pour me rattrapé, voici une pratique Suisse, le ragout de #chat et/ou de #chien.
      http://www.swissinfo.ch/fre/societe/Les_mangeurs_de_chats_refont_parler_deux.html?cid=34842428

      @monolecte
      Pour la carotte, il y a des chances que ca soit un bon compromis, mais je connait pas trop la nutrition. Les crudivores conseil utilisent le citron pour « cuire » certaines recettes. Mais il y a certaines vitamines qui s’altèrent très vite et je sais pas pour la carotte et le citron.


  • Droits de l’homme : l’Equateur propose d’aider les USA | International | RIA Novosti
    http://fr.rian.ru/world/20130627/198641575.html

    « L’Equateur propose aux Etats-Unis une aide de 23 millions de dollars par an destinée à dispenser une formation dans le domaine des droits de l’homme », a déclaré M. Alvarado, précisant que ce montant était « l’équivalent de la somme obtenue chaque année par l’Equateur dans le cadre de l’ATPDEA ».

    Après avoir rappelé que l’Equateur était l’un des sept pays d’Amérique du sud et d’Amérique du nord à avoir ratifié « tous les documents relatifs aux mécanismes interaméricains en matière de droits de l’homme », le ministre a appelé les Etats-Unis à « en ratifier au moins un seul ».

    « Nous sommes conscients qu’il doit y avoir des mécanismes de lutte contre le terrorisme, mais nous ne pouvons pas accepter que cette lutte porte atteinte aux droits de l’homme et à la souveraineté des peuples », a indiqué M. Alvarado.


  • Migrations : un tiers des habitants des Balkans vit en diaspora - Le Courrier des Balkans

    http://balkans.courriers.info/article22790.html

    Selon des recherches de l’agence Anadolija, un tiers de la population des Balkans occidentaux, soit dix millions de personnes, vivraient hors des frontières de son pays d’origine. Les principales destinations des migrants sont l’Allemagne, les pays scandinaves, l’Amérique du Nord et l’Australie.

    #balkans #migrations #diasporas


  • Les protestants évangéliques au Liban | Les carnets de l’Ifpo
    http://ifpo.hypotheses.org/2879
    en écho au billet de @nidal http://seenthis.net/messages/144988, une présentation du travail de Fatiha Kaoues

    Le protestantisme au Liban trouve ses origines dans l’activité évangélique entreprise, au xixe siècle, par des missionnaires réformés venus d’Amérique du Nord et d’Angleterre[2]. Ils furent en 1848 à Beyrouth à l’origine de la première congrégation protestante arabophone au Moyen-Orient : l’Église évangélique libanaise. Aujourd’hui, cette dernière est supplantée par une famille du protestantisme, que l’on dit évangélique et particulièrement pentecôtiste et qui multiplie à Beyrouth, notamment dans les quartiers populaires de Sinn el-Fil, Nabaa et Bourj Hammoud, les implantations d’églises.

    #protestantisme
    #évangélisme
    #Liban

    • Et encore cela :
      Une thèse magistrale sur les conversions islam/évangélisme par Sébastien FATH
      http://blogdesebastienfath.hautetfort.com/archive/2013/04/16/une-these-magistrale-sur-les-conversions-islam-evang

      Il ne se passe pas de semaine sans que se pose la question géopolitique du contact entre islam et christanisme, notamment via l’enjeu des conversions.

      Parce qu’il est prosélyte et très présent sur le terrain, le protestantisme évangélique est souvent au centre des regards. Aussi est-il d’autant plus précieux de disposer d’un regard objectivant et fouillé, que les sciences sociales ont vocation à offrir.

      Réjouissons-nous : grâce à la thèse de doctorat de Fatiha Kaoues, on dispose désormais d’un excellent travail académique pour éclairer ces questions.


  • Police et pauvreté urbaine - La Vie des idées
    http://www.laviedesidees.fr/Police-et-pauvrete-urbaine.html

    L’aggravation de la pauvreté urbaine en Amérique du Nord tend à être appréhendée moins comme une question sociale que comme une question de sécurité. Au Canada, des mobilisations sociales dénoncent cependant avec force les effets délétères de ce traitement pénal de la misère et promeuvent des réponses alternatives face à l’exclusion. Le détour par le Canada permet de les illustrer.

    http://www.laviedesidees.fr/local/cache-vignettes/L308xH308/arton2293-11cde.png
    #Société #exclusion #ville #sécurité #Canada


  • Cinq médecins condamnés pour trafic d’organes au Kosovo
    http://www.romandie.com/news/n/_Cinq_medecins_condamnes_pour_trafic_d_organes_au_Kosovo14290420131619.asp

    PRISTINA - Un tribunal européen a condamné lundi cinq médecins kosovars à des peines allant jusqu’à huit ans de prison pour trafic d’organes au Kosovo, une affaire remontant à 2008, et dont les ramifications se sont étendues à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et jusqu’au Proche-Orient.
    (...)
    Selon la même source, plus de 30 prélèvements de reins et de transplantations ont été faits illégalement dans la clinique Medicus qui a été fermée en 2008, lorsque le scandale a éclaté.

    Les donneurs, recrutés en Europe ou en Asie centrale, se voyaient promettre chacun quelque 15.000 euros tandis que les receveurs d’organes étaient prêts à débourser chacun jusqu’à 100.000 euros pour une telle intervention chirurgicale.

    L’acte de l’accusation désigne le ressortissant israélien Moshe Harel comme étant le cerveau d’un réseau de recrutement de donneurs et de receveurs d’organes, cependant que le médecin turc Yusuf Ercin Sonmez est soupçonné d’avoir effectué les greffes d’organes dans la clinique Medicus.

    Ces deux hommes ne figurent pas parmi les inculpés dans ce procès, car ils n’ont pas été mis à la disposition du tribunal européen.


  • l’histgeobox: Loca Virosque Cano (13). The Pogues «Dirty Old town», 1985.
    http://lhistgeobox.blogspot.fr/2013/03/loca-virosque-cano-13-pogues-dirty-old.html

    Cette vieille ville sale de Salford pourrait aussi bien être Essen, le Creusot ou Belfast. Elle nous plonge au cœur du processus d’industrialisation qui transforme l’Europe au début du XIX siècle puis l’Amérique du Nord. Ce grand bouleversement économique va très largement rebattre les cartes de l’organisation des rapports sociaux, remodelant aussi profondément la morphologie urbaine et les rapports villes-campagnes.

    L’identité ici forgée fut fortement ébranlée au siècle suivant par le déclin des activités de l’industrie. Mais Salford, dans l’ombre de Manchester, sait faire contre mauvaise fortune bon son et si l’économie ne porte pas les deux villes sœurs vers le renouveau, la culture populaire y reste vivace et constitutive d’un instinct de survie. A Salford ou à Manchester, là où les usines ferment, la scène musicale fait de la résistance. Une des plus riche et indomptable d’Angleterre.

    Aujourd’hui Manchester est la seconde aire urbaine du pays (Au recensement de 2011, le Grand Manchester avec ses 9 communes ratachées regroupe 2 682 500 habitants, dont 503 000 pour Manchester), et son passé industriel est toujours présent dans le paysage. Salford, quant à elle, intégrée au Grand Manchester, s’est transformée en un pôle tertiaire ultra moderne. Les deux villes, séparées par l’Irwell, réinventent sans arrêt leurs patrimoines architectural, industriel et musical. La régénération urbaine qui les touche n’est pourtant pas synonyme de changement pour tous en ces temps de crise durant lesquels se creusent les inégalités sociales. Si la population de Salford s’est accrue de presque 8%(2) en 10 ans attestant de l’attractivité de la ville celle ci fut aussi, durant l’été 2011 l’un des théâtres les plus actifs des grandes émeutes urbaines qui ébranlèrent l’Angleterre. Il n’est donc pas si simple de ne plus être une « Dirty old town ».