country:chine

  • Après le #communisme
    http://www.laviedesidees.fr/Apres-le-communisme.html

    Souvent traités séparément, les cas chinois et européens de l’Est sont abordés conjointement dans un ouvrage interdisciplinaire consacré aux institutions politiques et sociales, aux transformations socio-économiques et aux relations entre État et société. L’angle d’approche tend à présenter l’action de l’État-Parti en Chine sous un jour favorable.

    Livres & études

    / U.R.S.S., communisme, #démocratie

    #Livres_&_études #U.R.S.S.


  • #Chine : Veolia mise en cause après la contamination des eaux de Lanzhou
    http://multinationales.org/Chine-Veolia-mise-en-cause-apres

    Veolia se retrouve sous le feu des critiques en Chine après la pollution au benzène des eaux de la métropole de Lanzhou, dans le Nord-ouest du pays. La firme est notamment accusée d’avoir tardé à informer la population. À l’indignation des habitants s’ajoutent les critiques de la presse officielle, trop heureuse de rediriger la colère publique contre une entreprise étrangère. Une affaire qui vient jeter une lumière crue sur la réalité de la #privatisation de l’eau en Chine. Des taux de benzène plus de 20 (...)

    #Actualités

    / Chine, #Veolia_environnement, #Eau_et_assainissement, #Eau, #eau, #transparence, privatisation, partenariat public-privé, #services_publics, #impact_sur_l'environnement, santé (...)

    #partenariat_public-privé #santé_environnement
    « http://sinosphere.blogs.nytimes.com/2014/04/14/city-says-water-meets-safety-standards-but-residents-remai »
    « http://observers.france24.com/fr/content/20140414-indignation-chine-apres-contamination-benzene-eau-robin »
    « http://www.scmp.com/article/1482831/lanzhou-court-rejects-residents-lawsuit-over-contaminated-water »
    « http://www.huffingtonpost.com/2014/04/14/china-water-pollution_n_5145638.html »
    « http://m.lesechos.fr/industrie-services/veolia-chine-dans-la-tourmente-apres-une-pollution-de-l-eau-0203445167300 »
    « http://french.china.org.cn/china/txt/2014-04/14/content_32090103.htm »
    « http://news.xinhuanet.com/english/indepth/2014-04/14/c_133261597.htm »
    « http://french.peopledaily.com.cn/96851/8599096.html »
    « http://www.usinenouvelle.com/article/veolia-vise-1-5-milliard-de-dollars-dans-le-secteur-minier-en-2020.N2 »
    « http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=0203298187648 »
    « http://www.franceinfo.fr/economie/patron-chef-d-entreprise/antoine-frerot-veolia-le-gaz-de-schiste-ce-peut-etre-zero-pollution-13439 »
    « https://www.flickr.com/photos/sandandtsunamis/1664514287

    Flickr
     »
    « http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0203402999700-lanzhou-la-ville-satellite-symbole-de-la-nouvelle-frontiere-c »


  • Alors que dans toutes les grandes régions du monde les nations arment leurs Etats, la France désarme le sien. La Chine, les Etats-Unis, l’Inde, le Japon ou même la Turquie et l’Iran poursuivent l’adaptation tactique de leur puissance publique, tant civile que militaire, au nouveau monde multipolaire, rude et réaliste qui est en train de naître. La France brade son Etat.

    Elle est prise aussi dans l’étau d’une construction européenne qui elle-même refuse structurellement le rôle des Etats. Sous les coups de boutoir d’une Commission européenne qui a réussi le coup d’Etat institutionnel d’une mise sous tutelle de la politique budgétaire des Etats, la construction européenne favorise elle-même une régionalisation du pouvoir. L’Europe veut des collectivités territoriales nombreuses refaisant par le bas le pacte européen que les Etats empêcheraient par le haut. Cette Europe anti-étatique a elle-même engendré une France anti-étatique.

    Nos gouvernants croient toujours à la mondialisation jointe à la vertu de la réciprocité. Nous pourrions abandonner la force de notre Etat puisque les autres le feraient également. L’erreur historique est une erreur de diagnostic. Nous vivons dans un monde sans réciprocité. La France et toutes les nations européennes doivent urgemment en prendre conscience : les Etats sont la seule réplique aux Etats dans le nouveau rapport de forces mondial.

    Michel Guénaire, dans Le Monde aujourd’hui


  • La Chine veut améliorer ses capacités spatiales « offensives et défensives »
    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140415trib000825350/la-chine-veut-ameliorer-ses-capacites-spatiales-offensives-et-defensives.h

    En déplacement au quartier général des forces aériennes à Pékin, le président chinois, également chef de l’armée, a invité les officiers présents à « accélérer l’intégration aéronautique et spatiale et à aiguiser leurs capacités offensives et défensives », a écrit lundi soir l’agence Chine nouvelle, sans fournir de détails sur les moyens envisagés pour y parvenir.
    (…)
    « Les Etats-Unis accordent une attention et des ressources considérables à l’intégration de leurs capacités aéronautiques et spatiales et d’autres puissances ont aussi évolué progressivement vers une militarisation de l’espace », explique Wang Ya’nan, rédacteur en chef adjoint d’un magazine spécialisé dans le domaine aérospatial à Pékin cité par les médias chinois.

    Selon lui, la Chine ne fait donc que répondre aux exigences du moment. Et d’ajouter :
    « Bien que la Chine ait affirmé qu’elle s’en tenait à une utilisation pacifique de l’espace, nous devons être certains de disposer de la capacité à faire face aux activités des autres dans l’espace. »


  • A Touch of Sin, mutations spatiales et sociales de la Chine contemporaine
    http://aggiornamento.hypotheses.org/1984

    Jia Zhang-ke est peut-être le meilleur observateur des mutations spatiales et sociales de la Chine contemporaine. Croisant le documentaire et la fiction depuis le début des années 2000, il s’attache à décrire une émergence économique forcenée, une urbanisation et une métropolisation extrêmes, la conversion du Parti communiste chinois à l’économie de marché, les tensions d’une société écartelée entre travail et loisirs ou le bouleversement de l’environnement à grande échelle. (...) Source : Aggiornamento hist-geo


  • Nietzsche et le communisme (par Georges Bataille)
    http://www.in-limine.eu/2014/04/nietzsche-et-le-communisme-par-georges-bataille.html

    Le communisme revendique, au nom de chaque être humain, le droit de vivre dont le prive en partie le système juridique en vigueur. Autour de moi, l’intérêt de la masse est en jeu : même à supposer qu’il le soit moins péniblement que ne le fut celui du prolétariat du temps de Marx ou que ne l’est celui des nations défavorisées (comme l’Inde ou la Chine), je connais l’importance des forces que le communisme met en mouvement. Au surplus, le communisme, représenté par des puissances qui occupent dans le monde une place considérable, conteste le droit de vivre à ceux qui bénéficient des avantages de la société bourgeoise, qui en bénéficient par exemple pour écrire. Ainsi le communisme est-il bien le problème qui se pose, de la base, à chacun de nous, qu’il l’accueille ou qu’il le refuse : il lui pose une question de vie ou de mort. À leur fin, les militants disposent non seulement d’un corps de doctrine cohérent, dont la pensée lucide de Marx est le fondement, mais d’une organisation agissante à laquelle la discipline a donné son efficacité exemplaire. De chacun, la soumission doctrinaire aveugle, le dévouement jusqu’à la mort et l’abandon de la volonté individuelle sont attendus, sans la promesse d’une récompense à la mesure de ces sacrifices (la récompense peut même être, pour une partie, cette destruction des uns par les autres qui est la suite des grandes révolutions). C’est que, la cause étant donnée, rien ne compte davantage, pour le partisan d’abord, mais à la fin pour quiconque entre dans la société communiste. L’engagement personnel du partisan découle d’une obligation qui incombe à tous les hommes, mais cette obligation, ce n’est pas l’engagement qui l’a créée. L’indifférence ou l’hostilité n’y change rien : rien n’a plus d’importance dans le monde, pour le neutre ou l’ennemi, n’importe, que l’entreprise communiste. Pour tous les hommes, la conviction des militants lui donne aujourd’hui la valeur exclusive : elle a su mettre en jeu le sort du monde, il n’est rien qui demeure en dehors.

    #philosophie


  • La Chine sac au dos (29) Sur la route des anciennes capitales : Xuzhou (徐州)

    De Nanjing (南京) à Luoyang (洛阳) : Xuzhou (徐州), Shangjiu (商丘) Kaïfeng (开封), Zhengzhou (郑州, Luoyang (洛阳)…le long du fleuve jaune (黄河), berceau de la civilisation chinoise. Eté 2012.

    Chers amis qui m’accompagnez « Sac au Dos » en Chine Centrale, je vous ai laissés il y a quelques temps à Nanjing, en route pour Luoyang. Je vous propose maintenant de reprendre la route que j’ai suivie en juillet 2012, route qui va nous faire passer d’est en ouest par quatre anciennes capitales : Xuzhou, Shangjiu, Kaifeng et Luoyang tout au long de quatre millénaires !

    http://www.chinefrancophonie.com/t2760-la-chine-sac-au-dos-29-sur-la-route-des-anciennes-capitales


  • Un bol d’air français vendu à Pékin pour 610 euros | Big Browser
    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/04/11/particules-chine-un-bol-dair-francais-vendu-a-pekin-pour-610

    De retour d’un voyage d’affaires en France, un artiste pékinois révolté contre la mauvaise qualité de l’air de la capitale chinoise, particulièrement polluée, a vendu aux enchères un bocal de verre rempli d’air pur collecté en Provence. Le prix a atteint la somme de 5 250 yuans (610 euros).

    « L’air devrait être une denrée sans valeur, libre d’accès pour tous, y compris les sans-abri ou les mendiants. C’est ma manière de m’interroger sur l’air souillé de Chine, et d’exprimer mon mécontentement », a dit à Pékin Liang Kegang, devant une centaine d’artistes et collectionneurs.

    Son bocal, qui ressemble à un pot de confiture à l’ancienne, porte la mention du village où il a été fermé hermétiquement, le 29 mars : Forcalquier. L’enchère a été remportée par Li Yongzheng, un artiste et chef d’entreprise originaire de Chengdu, au centre de la Chine, et fan du travail de Liang Kegang.

    M’enfin ! L’air au Tibet est certainement plus pur :)


  • La Chine trempe le Yuan dans l’acier pour porter une estocade capitale au dollar | L’Actu du pouvoir
    http://www.actudupouvoir.fr/la-chine-trempe-le-yuan-dans-lacier-pour-porter-une-estocade-capitale-

    La monnaie constitue une arme majeure dans la guerre économique. La Chine s’applique à tremper d’acier inoxydable un Yuan encore fragile, mais qui se développe et devient en Asie une réelle alternative au dollar. Elle trouve en l’Europe un allié surprise pour l’aider à fortifier l’épée vouée à transpercer le billet vert.

    http://www.actudupouvoir.fr/wordpress/wp-content/uploads/2014/04/Yuan-vs-Dollar.png

    L’UE adopte le Yuan

    Le Luxembourg aspire à devenir une plaque tournante du Yuan. Alors que le Yuan a été considéré majoritairement comme une monnaie locale, il va devenir un moyen d’échange international. C’est ainsi que s’exprimait le ministre des finances Pierre Gramegna devant un parterre de 300 représentants d’institutions financières européennes en février dernier.

    Yves Mersch, un cadre dirigeant de la BCE va plus loin dans ses prédictions : « avec suffisamment de succès, le Yuan pourrait devenir un jour une monnaie de réserve majeure ». « Etant donné la taille de l’économie chinoise, son importance dans le commerce mondial, et potentiellement, la finance, le Yuan peut finalement être amené à concurrencer le dollar américain ».

    Lors de son dernier déplacement en Europe, le 28 mars, Xi Jinping s’est entendu avec Angela Merkel pour créer à Francfort un système facilitant les paiements en Yuan. Trois jours après, La Bank of England et la People’s Bank of China signaient un accord définissant le Yuan comme moyen international de règlement.
    Une arme qui se fortifie rapidement

    La monnaie constitue une arme puissante dans la guerre économique mondiale. Les premières sanctions américaines à l’encontre de la Russie l’illustrent, de même que les troubles rencontrés par les émergents suite au début de réduction du quantitative easing de la Fed. En fait, l’histoire du dollar depuis les accords de Bretton Woods a constitué une lutte permanente des Etats-Unis pour conserver l’avantage extraordinaire acquis au sortir de la seconde guerre mondiale : être la monnaie de référence dont le monde a besoin pour se développer.

    En termes de planning, dès 2015, le Yuan pourrait s’octroyer la troisième place derrière le dollar et l’euro ; la devise chinoise occupe actuellement la 7ème place. Le dollar a cependant encore de belles années devant lui avant de se faire dépasser (tant qu’une nouvelle crise ne survient pas…), car si la Chine a dépassé les USA sur le plan des échanges commerciaux en 2013, le Yuan ne représente encore que 5% des transactions tandis que la part de marché du commerce libellé en dollar US est de 60 à 70%.

    Sources :

    – NEW SUPERPOWER RELATIONS : Beijing’s high hopes for renminbi to rival U.S. dollar, The Asahi Shimbun

    – China’s yuan might ultimately challenge dollar : ECB’s Mersch, Reuters

    – Le Yuan devrait devenir une monnaie de réserve mondiale d’ici 2030, Le quotidien du peuple..

    #économie
    #Chine
    #Yuan
    #dollar


  • Séisme de magnitude 6 dans les îles Salomon
    http://www.romandie.com/news/Seisme-de-magnitude-6-dans-les-iles-Salomon/465010.rom
    04 avril 2014

    SYDNEY - Un séisme de magnitude 6 a eu lieu vendredi dans les îles Salomon, dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, a annoncé l’institut géologique des Etats-Unis (USGS), et les premières informations ne faisaient pas état de dégâts.

    Le séisme s’est produit à 22h40 heure locale (11h40 GMT) à une profondeur de 63 kilomètres, à environ 30 kilomètres à l’ouest de la ville de Kirakira, située sur la côte nord de l’île de Makira, l’une des îles de l’archipel des Salomon.

    Grèce : séisme de magnitude 5,4 en mer Egée
    http://www.romandie.com/news/Grece--seisme-de-magnitude-54-en-mer-Egee/465158.rom
    04 avril 2014

    ATHENES - Un tremblement de terre d’une magnitude de 5,4 sur l’échelle de Richter s’est produit vendredi soir au sud-est de l’île grecque d’Hydra, en mer Egée, a annoncé l’Institut de géodynamique d’Athènes, et il a été perceptible à Athènes.

    Selon l’Institut, qui l’a évalué dans un premier temps à 5,6, le séisme s’est produit à 23H08 locales (20H08 GMT) à 29 km au sud-est d’Hydra, et à 89 km au sud d’Athènes.

    Séisme dans le sud-ouest de la Chine, 25 blessés dont cinq graves
    http://www.romandie.com/news/Seisme-dans-le-sudouest-de-la-Chine-25-blesses-dont-cinq-graves/465308.rom
    05 avril 2014

    PEKIN - Un séisme dans le sud-ouest de la Chine, de magnitude 5,3 selon le centre de sismologie chinois, a fait samedi au moins 25 blessés dont cinq grièvement atteints, a annoncé l’agence officielle Chine Nouvelle.

    La secousse tellurique a ébranlé à 06h40 samedi (22h40 GMT vendredi) la province du Yunnan, près de la frontière avec le Sichuan, causant l’effondrement de vingt maisons et l’évacuation de 21.000 habitants, a précisé l’agence de presse chinoise.

    Selon le centre de sismologie chinois, cité par l’agence, le séisme avait une magnitude de 5,3 et s’est produit à une profondeur de 13 kilomètres. L’Institut de géophysique américain (USGS) a pour sa part évalué sa magnitude à 5,4 et sa profondeur à 26 kilomètres.

    Fort séisme dans le Sud-Est de la France, pas de blessé
    le 08/04/2014
    http://www.ladepeche.fr/article/2014/04/08/1858853-fort-seisme-sud-est-france-blesse.html

    Un séisme de magnitude 5 sur l’échelle de Richter a été ressenti lundi soir dans une bonne part du quart sud-est, sans faire ni dégât important ni blessé mais suscitant sur le coup de vives inquiétudes, une telle secousse se produisant « une fois tous les 30 ans dans les Alpes » selon un spécialiste.

    L’épicentre du séisme, qui s’est produit à 21h27, se situe dans les Alpes-de-Haute-Provence, à 7 km de Châteauroux-les-Alpes, 8 km d’Embrun et 10 km de Barcelonnette, selon le Réseau national de surveillance sismique (Renass), basé à Strasbourg.

    La profondeur de l’épicentre est estimée à 5 km sous terre. Il s’agit là, toujours selon le Renass, d’un séisme de magnitude 100 fois inférieure à celui de L’Aquila en Italie (6.4) qui avait fait plus de 300 morts et d’énormes dégâts, en avril 2009.

    « C’est une magnitude qui est importante pour la France, qui arrive à peu près tous les 10 ans », selon cette même source, qui indique que « le dernier séisme de cette magnitude a eu lieu près de la Corse » en juillet 2011 (5.3 sur l’échelle de Richter).

    “““““““““““““““““““““““ et ça repart....

    Un séisme de 7,3 au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, pas d’alerte au tsunami
    http://www.romandie.com/news/Un-seisme-de-73-au-large-de-la-PapouasieNouvelleGuinee-pas/467178.rom
    11 avril 2014

    SYDNEY - Un séisme d’une magnitude de 7,3 a été enregistré vendredi au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée mais tout risque de tsunami est écarté, a annoncé l’institut américain de géophysique (USGS).

    L’hypocentre du séisme a été mesuré à 54 km de profondeur et son épicentre à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Panguna, sur l’île Bougainville.

    Les sismologues australiens l’ont mesuré à 7,4 et estiment qu’il a pu faire quelques dégâts aux Salomons. Ces îles du Pacifique sud se remettent tout juste de crues éclair qui ont fait plus de 20 morts.

    #séisme



  • Chine : sauver le parti ou la patrie de la corruption ?
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article2134

    Zhou Yongkang était chargé de la sécurité de l’Etat chinois, un poste politique et militaire. Puis il est devenu un magnat du pétrole, en profitant de l’ouverture économique exprimée en réformes libérales. Plusieurs industries sont exposées à la corruption en Chine. La probité des gens du parti intéresse les autorités dont le nouveau président, qui est à l’origine de la vague « mains propres ». Par le passé l’armée, moins ambitieuse, comptait sur la mobilisation populaire pour la protection de la grande (...)

    Monde, informations, actualité, international, politique, relations, diplomatie, affaires étrangères,

    / #économie,_politique,_arts,_corruption,_opposition,_démocratie, Chine, réforme, développement, environnement, (...)

    #Monde,informations,_actualité,_international,_politique,_relations,_diplomatie,_affaires_étrangères, #Chine,_réforme,_développement,_environnement,_Asie,


  • Chine : nettoyage impitoyable de la corruption
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article2132

    Depuis la naissance de la République populaire de Chine, en 1949, jamais la lutte contre la corruption n’a atteint une si haute tête des hiérarchies. Le comportement intègre des responsables était, par le passé, la principale valeur de la discipline du PCC. Avec les nouvelles orientations du communisme chinois des années 80, faisant une ouverture sur le capitalisme, les déviances des enrichissements illicites des personnes sont inévitables. Les sociologues et les économistes sont unanimes, la (...)

    Monde, informations, actualité, international, politique, relations, diplomatie, affaires étrangères,

    / #économie,_politique,_arts,_corruption,_opposition,_démocratie, Chine, réforme, développement, environnement, (...)

    #Monde,informations,_actualité,_international,_politique,_relations,_diplomatie,_affaires_étrangères, #Chine,_réforme,_développement,_environnement,_Asie,


  • Charles de Gaulle - Paroles Publiques - Fiche Média
    http://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00382?video=Gaulle00382

    Conférence de presse du 31 janvier 1964
    Au cours d’une conférence de presse donnée à l’Élysée le 31 janvier 1964, le général de Gaulle aborde plusieurs points importants : les institutions, l’Europe, la coopération de la France avec d’autres pays du monde, et l’ouverture de relations normalisées avec la Chine.
    ...

    vous voyez combien le monde est compliqué......

    #géopolitique
    #décryptage-du-monde « actuel » ? ;-)


  • Bolivie, Madagascar, Chine : hausse de la perte de forêts
    http://fr.mongabay.com/news/2014/fr1101-glofdas-q3_2013.html

    Raffa

    Bolivie, Madagascar, Chine : hausse de la perte de forêts - http://fr.mongabay.com/news...

    18 minutes ago

    from Bookmarklet

    Comment

    Like

    « Selon les scientifiaues de la NASA, la perte de couverture forestière aurait connu, au troisième trimestre de 2013, une forte augmentation en Bolivie, à Madagascar et en Équateur. » - Raffa


  • « Dépolitisons la #Chine ! »

    Préambule ad lucem

    Loin de moi l’idée de venir étaler le peu de confiture (ma science quoi !) sur une large tartine de pain rassi (le débat sur la Chine), j’ose publier une tribune. Une tribune volontairement dénuée de sources et de quelconques articles ou citations pour étayer mes dires. Car cette tribune, libre de quasiment toute référence, me permettra de donner corps à un coups de gueule concernant la Chine, ou plus exactement, sur l’image que les Européens (veulent ?) se font de la Chine. Je ne supporte plus cette avalanche d’anathèmes dont la Chine est en permanence victime, que ce soit auprès des médias, des politiques (non engagés « aux responsabilités », c’est tellement plus courageux), ou les blogueurs en tout genre (dont je fais également parti à vrai dire). Je ne supporte plus cette nuée de crachats que l’on se complait à balancer sur la Chine sous prétexte de biaiser volontairement notre prisme d’analyse, j’ai nommé : le prisme des droits de l’Homme, et la question tibétaine.

    Alors je vous rassure, je suis totalement ouvert au débat et la critiques de ceux et celles qui s’estiment fondés à nourrir (ou affamer) mon argumentaire. Je ne suis pas un sinologue comme on l’entend académiquement par chez nous (non, désolé je n’ai pas appris le chinois à l’INALCO, mais directement en Chine…ça m’a paru plus cohérent..). Je ne suis qu’un pauvre juriste de formation qui est tombé amoureux de la Chine il y’a 3 ans et qui a décidé d’y vivre aussi longtemps qu’il me sera donné, car oui, j’aime la Chine et je vais vous dire pourquoi (une nouvelle fois, mais avec des exemples plus mieux !)

    #Taïwan #Xinjiang #Tibet #Dalaï-Lama #Culture #Géographie #Hong-Kong

    Suite ici => http://lederniersoldatdexian.wordpress.com/2014/04/05/depolitisons-la-chine


  • La #Chine s’installe dans le négoce des produits agricoles
    http://farmlandgrab.org/post/view/23352-la-chine-s-installe-dans-le-negoce-des-produits-agricoles

    Les marchés mondiaux de produits agricoles vont devoir compter avec un nouvel acteur de poids. Le plus grand conglomérat #agroalimentaire chinois, Cofco, va débourser environ 1,5 milliard de dollars pour acheter 51 % de Noble Agri, la filiale de négoce de #matières_premières_agricoles de Noble Group. Ce dernier est un des principaux traders diversifiés asiatiques - le premier en termes de revenus -, présent partout dans le monde, et dirigé depuis deux ans par un ancien banquier de #Goldman_Sachs, Yusuf Alireza. Noble Group conserve 49 % de sa filiale.

    #agrobusiness #finance


  • Les « visas dorés » pour riches étrangers indignent les Portugais
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/03/26/les-visas-dores-pour-riches-etrangers-indignent-les-portugais_4390099_3214.h
    http://s1.lemde.fr/image/2014/03/26/534x267/4390110_3_84f2_le-portugal-nouveau-paradis-fiscal-les_519e4a9ec8d176f96d06838be262d120.jpg

    La crise qui ronge son économie inciterait-elle le Portugal à jouer au paradis fiscal ? Les Lisboètes s’’interrogent depuis qu’’un citoyen chinois recherché par Interpol, a pu obtenir un passeport portugais en échange d’’une coquette somme de plus d’’un demi-million d’’euros.

    Xiaodong Wang, c’est de lui qu’il s’’agit, arrêté par la police judiciaire le jeudi 20 mars, était entendu mardi par la justice pour tenter de bloquer son extradition vers la Chine où il risque dix ans de prison pour fraude fiscale. “« Il a bien raison [de vouloir rester], dans notre pays, tout est prescrit »”, raille un internaute à la lecture de l’’information sur le site du Diario de noticias. “« Des criminels, des fraudeurs... à combien de bandits a-t-on délivré des visas ?” », s’’interroge un autre. “« Ce gouvernement vend notre pays au rabais »”, s’’agace un troisième.

    L’’émoi de ces Portugais a un nom, celui de “« vistos dourados »”, ou “visa dorés”. Un programme mis en place par le gouvernement de Pedro Passos Coelho (centre-droit) afin de vendre à des étrangers des permis de résidence donnant accès à tout l’’espace Schengen en échange d’’un investissement de plus d’’un million d’’euro, d’’un achat immobilier de plus de 500 000 euros, ou contre la création de dix emplois, au moins. Une mesure salutaire pour un pays aux abois.

    Le dispositif a été adoubé par la troïka (Banque centrale européenne, Fonds monétaire international et Commission européenne), les bailleurs de fonds du pays depuis sa quasi banqueroute en 2011. Le Portugal n’’est d’ailleurs pas le seul à se prêter à ce jeu. Chypre, les Pays-Bas, l’’Espagne... ont, entre autres, et sous des formes diverses, recours à ce marchandage.

    LAVER L’ARGENT SALE ?

    Mis en place depuis octobre 2012, le programme des « vistos dourados » se serait traduit, selon le quotidien Publico, citant les données officielles, par l’’entrée de 462 millions d’’euros et l’’octroi de 772 permis de résidence. Parmi eux, 612 ont été délivrés à des Chinois, dont cet enconbrant Xiadong Wang, heureux propriétaire depuis juillet 2013 d’’une résidence à Cascais, le petit Deauville portugais...

    Selon les autorités, l’’homme avait obtenu son sésame en janvier dernier. Soit un mois avant qu’’il ne soit répertorié dans le fichier Interpol. “L’’Etat a bien fait son travail”, assure Acacio Pereira, inspecteur de la police des frontières, la SEF (Serviço de estrangeiros e fronteiras) chargée de délivrer ces visas. L’’inspecteur reconnaît qu’’avec les restrictions budgétaires, le travail « est chaque jour plus difficile », mais « quand on a appris que cet homme était recherché, c’’était une surprise ! Pourquoi la Chine ne nous a rien dit ? »

    Pourquoi, en effet ? Les services portugais ont-ils bien fouillé ? N’’y a-t-il pas eu négligence ? Paulo Portas, vice-premier ministre, s’’en défend. L’’arrestation de l’’escroc chinois serait, dit-il, la preuve que les filets de sécurité fonctionnent.

    Un dégagement tactique qui ne parvient pas, toutefois, à faire disparaître le malaise lié à ces “« vistos dourados »”. Considérés par les plus virulents comme une “prostitution de la nationalité portugaise”, ces permis sont distribués largement (seuls onze ont été refusés depuis octobre 2012), et l’’incident lié au filou chinois laisse penser que le Portugal serait peu regardant sur l’’origine des fonds.

    Pour Joao Semedo, chef du Bloc de gauche (parti d’’extrême gauche anti-capitaliste) c’’est une évidence : ces “« vistos gold »” servent à laver l’’argent sale et aucune “personne de bon sens ne peut l’’accepter”. A l’’antenne lisboète de Transparency international, c’’est aussi la consternation. Pour Joao Paulo Batalha, le directeur de Transparency au Portugal, cette péripétie illustre “le genre d’’investissement qu’’attire le Portugal avec ces visas”. Un argent douteux, mais aussi improductif et inutile, pour sortir les millions de Portugais de la pauvreté et du chômage. Sur les 772 permis accordés, seuls deux auraient été octroyés en s’’appuyant sur le critère de la création d’’emplois.

    #économie
    #Portugal
    #Lisbone
    #visas dorés
    #riche
    #étranger
    #argent-sale


  • Les petites villes, de nouveaux centres pour le développement territorial chinois

    http://echogeo.revues.org/13730

    Depuis l’ouverture économique de la Chine en 1978, ce sont plus de 15 millions de nouveaux citadins que les villes accueillent chaque année.

    http://echogeo.revues.org/docannexe/image/13730/img-1-small480.jpg

    La progression du taux d’urbanisation est exceptionnelle : de 17,9 % en 1978 à 49,9 % en 2010. Quels sont les impacts de l’ampleur de cette urbanisation sur l’armature urbaine ? Cet article s’intéresse au cas de la province du Zhejiang, située au sud de Shanghai, dont le taux d’urbanisation a augmenté sur cette période de 13,7 à 61,6 %. Entre la formation de régions métropolitaines concentrant population et activités économiques et caractérisées par de fortes densités humaines, et le scénario soutenu par le gouvernement de leur répartition plus équilibrée sur le territoire, ce texte analyse l’évolution de la distribution des villes et la forme du développement régional dans cette province riche du littoral.

    #chine #urban_matter



  • Bad #Apple : les ouvriers chinois qui produisent les smartphones sont exposés à des produits toxiques
    http://multinationales.org/Bad-Apple-les-ouvriers-chinois-qui

    Les conditions de travail dans les usines chinoises produisant les divers gadgets électroniques d’Apple sont depuis quelques années au centre de nombreuses controverses. Ce sont essentiellement les questions de salaires et d’horaires de travail qui ont attiré jusqu’ici l’attention de l’opinion publique internationale. Une nouvelle campagne lancée aux États-Unis par #China_Labor_Watch et #Green_America met l’accent sur les questions de #Santé_et_sécurité_au_travail, et notamment l’exposition des ouvriers (...)

    #Actualités

    / China Labor Watch, #The_Guardian, #Industries_électroniques, #Chine, #santé_et_sécurité_au_travail, #Industries_électroniques, #Apple, Apple, #Samsung, santé et sécurité au travail, #droits_des_travailleurs, #chaîne_d'approvisionnement, #responsabilité_sociale_des_entreprises, (...)

    #cancers_professionnels
    « http://www.greenamerica.org/bad-apple/index.cfm »
    « http://www.theguardian.com/technology/2014/mar/12/apple-harmful-chemicals-factories-labour »


  • Quel féminisme peut convenir à la Chine ?
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article2124

    Le féminisme en Chine, du moins dans son interprétation occidentale, ne trouve pas la cohue de militants (es). Ce qui laisse entendre que les premières concernées, les femmes, ne cherchent pas à surmonter les traditions en rapport avec le statut archaïque et pouvant être dégradant. Une expérience vécue par une éminence en matière de féminisme, nous révèle l’autre vérité... Le canevas dicté d’ailleurs ne fait pas recette dans une culture et une civilisation aussi ancienne que celle de la Chine devenue, en (...)

    Monde, informations, actualité, international, politique, relations, diplomatie, affaires étrangères,

    / #économie,_politique,_arts,_corruption,_opposition,_démocratie, Chine, réforme, développement, environnement, (...)

    #Monde,informations,_actualité,_international,_politique,_relations,_diplomatie,_affaires_étrangères, #Chine,_réforme,_développement,_environnement,_Asie,
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/IMG/pdf/La_situation_officielle_de_la_femme_en_Chine.pdf


  • Projet » « L’Europe actuelle ne fait pas davantage rêver que la Chine »
    http://www.revue-projet.com/articles/2014-03-galbraith-l-europe-actuelle-ne-fait-pas-davantage-rever-que-la
    http://www.revue-projet.com/wp-content/blogs.dir/33/files/2014/03/europe_grece_euro_aurore-chaillou.jpg

    Entretien - En privilégiant les droits des banques et des multinationales sur ceux des citoyens, les dirigeants renoncent aux valeurs de l’Europe. Et font le lit de l’extrême droite. L’économiste américain James Galbraith défend la possibilité d’une véritable alternance, propositions à l’appui.

    Revue Projet – Vous rappelez que l’Italie, l’Espagne ou le Portugal ont fait le choix de l’Europe pour mettre à distance leur passé fasciste. Cinquante ans plus tard, on s’attend à une forte poussée des extrêmes aux prochaines élections. L’Europe aurait-elle perdu son âme ?

    James Galbraith – C’est un véritable danger. Les partis nazis ont prospéré sur la faillite sociale. Or c’est bien la situation que connaissent les pays européens de la périphérie. Pour que l’Europe réussisse, durablement, elle doit se donner tous les moyens de s’opposer aux mouvements fascistes.

    La crise de 2007-2008 est née aux États-Unis mais, cinq ans plus tard, les États-Unis semblent mieux s’en sortir que les Européens. Comment l’expliquer ?

    James Galbraith – Du point de vue statistique, les résultats économiques sont assez semblables sur les deux continents, mais il faut relever plusieurs différences. Aux États-Unis, ce sont les dettes des particuliers qui posaient problème, notamment les crédits hypothécaires qui n’ont pas pu être remboursés. Le problème s’atténue alors avec le temps : si on ne paie pas l’hypothèque, on perd sa maison et c’est fini. En Europe, ce sont les dettes souveraines qui font débat : le problème se pose toujours tant qu’une solution politique n’est pas trouvée. Mais les responsables politiques ont fait, en un sens, le choix de prolonger la crise de la dette. Car régler la question des dettes publiques, c’est aussi régler celle des banques. Or ils veulent éviter à tout prix une option qui se traduirait par des pertes colossales pour les banques. Les États-Unis eux-aussi préfèrent laisser vivre les banques plutôt que de les obliger à reconnaître leurs pertes sur les hypothèques. Mais la loi américaine prévoit la possibilité de mettre en faillite de façon organisée des municipalités, comme Détroit.

    « Les responsables politiques ont fait le choix de prolonger la crise de la dette. »

    La deuxième différence tient aux assurances sociales. Aux États-Unis, elles soutiennent les revenus de la population sur toute la surface du pays. En Europe, les « stabilisateurs automatiques » des revenus des particuliers [l’indemnisation du chômage, NDLR] et la couverture sociale sont organisés pays par pays. Faute de solidarités à l’échelle européenne, les crises se concentrent sur certains pays qui se voient imposer des politiques d’austérité – et qui ne comptent pas pour grand-chose dans l’économie européenne.

    Vous dites qu’on ne veut pas régler la question des banques. On ne veut pas, ou on ne peut pas ?

    James Galbraith – On ne veut pas. Certes, la résolution des faillites bancaires soulève des difficultés techniques, en particulier s’il s’agit d’un établissement important. Mais il est malsain qu’un gouvernement se mette dans la position de soutenir ses banques à tout prix. Quand une banque est en faillite, maintenir son indépendance est une folie. C’est une incitation à faire n’importe quoi.

    Il est difficile de dire si des banques européennes sont en position de faillite aujourd’hui. Cela dépend de la valeur de leurs actifs. Il est certain que les banques chypriotes ont été affectées par la chute des titres sur la dette grecque qu’elles avaient achetés aux banques allemandes. Souvent les grandes banques savent ce que les petites banques ignorent : c’est une vieille histoire. Avant la crise asiatique, les banques coréennes avaient acheté des actifs indonésiens aux banques américaines. De même, avant la crise de 2007, Goldman Sachs s’était débarrassée de ses actifs basés sur les hypothèques américaines.

    La réappropriation de l’Europe par ses citoyens est-elle conditionnée, selon vous, à la résolution de cette question bancaire ?

    James Galbraith – Une économie a besoin pour fonctionner d’institutions financières qui permettent aux entreprises de marcher, surtout les nouvelles entreprises et les PME. Or la plupart des grandes banques, c’est particulièrement vrai aux États-Unis, ne s’y intéressent plus. Il faut trouver un autre moyen ! Le second problème tient à la relation toxique qu’entretiennent les banques nationales avec la vie politique de leur pays. Dans des pays comme la Grèce, cela a été très clair ! Pour les grands pays, laissons le soin aux historiens d’apprécier… Mais lors des plans de sauvetage des pays de la périphérie européenne, les prêts ont été octroyés pour éviter de trop lourdes pertes aux banques des pays créanciers… et c’est bien l’effet qu’ils ont eu. Que devient la démocratie quand les banquiers sont en position de dicter au gouvernement sa politique ?

    Trouvez-vous fondé le sentiment éprouvé par bien des citoyens d’une Europe qui jouerait contre son camp ?

    James Galbraith – Les gouvernements d’Europe ne défendent plus, depuis longtemps, l’intérêt des citoyens d’Europe. C’est clair : les Grecs ne votent pas aux élections allemandes ! Dès lors, le chancelier n’a pas besoin des voix des citoyens de la périphérie. Madame Merkel n’a de comptes à rendre, politiquement, qu’à une portion minoritaire de la population d’une Europe qu’elle dirige. Lui reprochera-t-on, dans cette situation, de prendre des décisions apparemment favorables aux citoyens de son propre pays ?

    « Mme Merkel n’a de comptes à rendre, politiquement, qu’à une portion minoritaire de la population d’une Europe qu’elle dirige. » ....

    #Europe
    #banques
    #banksters
    #multinationales
    ...........


  • Chine : Énorme Bankrun en cours, des milliers de gens retirent leur argent des banques
    http://www.brujitafr.fr/article-chine-enorme-bankrun-en-cours-des-milliers-de-gens-retirent-leur-a

    http://www.le-veilleur.com/images/articles/2014-03-28/1396004307_China_bank_run.jpg

    J’avoue que mes connaissances limitées en économie ne me permettent pas d’appréhender à sa juste mesure l’ampleur des conséquences d’un tel évènement si il devait se poursuivre, mais nul doute que les répercussions au niveau mondial d’un crash bancaire généralisé de la seconde puissance mondiale seraient tout bonnement monstrueuses... Le veilleur Une ruée bancaire est en train de se produire en Chine, rapporte Reuters. La semaine dernière, la rumeur s’est répandue que la Jiangsu Sheyang Rural Commercial Bank, une petite banque rurale de la ville de Yancheng, dans la province de Sheyang, dans l’est de la Chine, était sur le point de s’effondrer. Depuis le 24 mars, la panique a conduit des milliers de gens à se ruer sur les guichets pour (...)

    #ECONOMIE_/_FINANCE