• This is serious shit
    http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2012/01/this-is-serious-shit.html

    Il faut vraiment être le dernier des losers pathétiques en dessous de l’humanité pour aller aux putes, point final et le débat est clos. On est frustré ? Il y a Internet pour ça. Dans l’échelle de mon mépris, je range les clients de prostituées très légèrement à peine au dessus des militants d’extrême-droite et des pédophiles, pour vous donnez une idée. Et peu importe évidemment la nature du client : que ce soit le bidasse qui va se vider les couilles à Djibouti avec des gamines même pas majeures ou le chef d’entreprise qui loue des escorts ukrainienne pas le Net, c’est la même démarche de pauvre sous-merde.

    • Comme @fgranger, je trouve l’auteur particulier. Certes l’oiseau dans la vidéo montre les limites de l’être humain en matière d’analyse raisonnée, mais quand l’auteur écrit ça ;

      la même hystérie, les mêmes accusations, la même volonté d’éradiquer, la même construction d’un bouc-émissaire pour évacuer ses échecs et sa misère.

      on a l’impression, après l’avoir lu, qu’il parle de lui.
      #curiosité_humaine