currency:usd

  • Fonds vautours contre Argentine : et à la fin, qui va payer ? - regards.fr
    http://www.regards.fr/web/fonds-vautours-contre-argentine-et,7881

    Le bras de fer entre l’Argentine et les fonds vautours qui ont obtenu l’appui de la justice des États-Unis se poursuit. Des économistes américains se mobilisent. Certains en appellent même à l’intervention du Congrès pour limiter les conséquences potentiellement désastreuses des décisions du juge Griesa. Il serait utile que la mobilisation gagne l’Europe, alors que les mêmes fonds vautours ont aussi massivement investi sur les décombres de la crise bancaire espagnole.

    http://www.regards.fr/local/cache-vignettes/L460xH349/vautours-dessin-71bf0.jpg

    Comme on pouvait le prévoir, la crise de la dette de l’Argentine a franchi un nouveau palier avec la décision de la justice des Etats Unis, selon laquelle l’Argentine ne saurait rembourser ceux des créanciers qui avaient accepté la restructuration de la dette, tant que ne seraient pas satisfaites les exigences de fonds vautours d’un paiement intégral des titres qu’ils ont racheté à vil prix.

    Le 30 juillet, les créanciers de l’Argentine n’ont pas reçu leurs versements semestriels sur les obligations restructurées. L’Argentine avait fait le nécessaire en déposant le montant de l’échéance (539 millions de dollars) à la Bank of New York Mellon. Le juge fédéral américain Thomas Griesa a interdit à cette banque d’effectuer ce versement tant que les demandes des fonds vautours n’auront pas été préalablement satisfaites.
    Griesafaullt ?

    Comme le soulignent Joseph Stiglitz et Martin Guzman, « C’est la première fois dans l’histoire qu’un État se retrouve désireux et en mesure de rembourser ses créanciers, mais empêché de le faire par décision d’un juge ». Dans ces conditions disent-ils, il ne s’agit pas d’un défaut de l’Argentine mais d’un Griesafault. (#griesafault est devenu un mot vedette sur les réseaux). Les conséquences peuvent être désastreuses pour l’Argentine, alors même que sa situation économique n’est plus du tout aussi florissante qu’il y a quelques années lorsqu’elle connaissait une croissance annuelle de 7 à 8%. « L’Argentine est aujourd’hui dans une situation pour le moins paradoxale, explique l’économiste marxiste Pierre Salama, spécialiste de l’Amérique latine. Son économie génère de la croissance – de l’ordre de 3 % – et elle a des rentrées fiscales, du fait notamment des matières premières. Son problème tient au fait qu’en un peu plus de dix ans, elle est passée d’un libéralisme outrancier à une réglementation outrancière. L’économie aujourd’hui est davantage réglementée qu’elle n’est régulée ».

    La responsabilité des dirigeants argentins est fortement impliquée dans cette situation. Mais on ne saurait leur imputer celle d’avoir refusé de se soumettre au diktat des fonds vautours. Ils ont, au contraire, su négocier un accord de restructuration de la dette passée qui a été accepté par plus de 90% des créanciers. S’ils se pliaient aux conditions exigées par le juge Griesa, ils devraient faire de même pour les autres créanciers récalcitrants qui percevraient ainsi 15 milliards de dollars. Et comme une clause de la restructuration de la dette prévoit que l’ensemble des créditeurs y ayant consenti peuvent exiger les mêmes conditions que celles obtenues par les créanciers récalcitrants avant le 1er janvier 2015, l’Argentine se retrouverait redevable de 140 milliards de dollars supplémentaires.

    « Chaque citoyen argentin pourrait ainsi se retrouver redevable de plus de 3.500 dollars – soit plus d’un tiers du revenu par habitant annuel moyen, ont calculé Joseph Stiglitz et Martin Guzman. Appliquée dans une proportion équivalente aux États-Unis, une telle exigence reviendrait à imposer à chaque citoyen le paiement d’environ 20.000 dollars – tout cela dans le but de remplir les poches d’une poignée de milliardaires, déterminés à piller le pays ».......

    #Fonds_vautour
    #Argentine
    #justice
    #États-Unis
    #juge_Griesa.


  • Flights in India Are the Cheapest in the World - India Real Time - WSJ

    http://blogs.wsj.com/indiarealtime/2014/08/26/flights-in-india-are-the-cheapest-in-the-world/?mod=e2tw

    Now may be the time to fly in India as air tickets in the South Asian nation are the cheapest in the world thanks to cutthroat competition, according to a global transportation survey.

    http://si.wsj.net/public/resources/images/AI-CK456_IFLIGH_G_20140827002406.jpg

    In India it costs just $10.20 on average to travel 100 kilometers on a commercial flight, according to the survey by GoEuro, a Berlin-based travel search website. That’s around half the cost of flying in China and less than one thirteenth the cost of flying in the most expensive country, Finland, where it costs $136.83 to fly the same distance.

    Despite high fuel costs and airport fees, airlines in India are selling fares at prices that are often below cost. As they try desperately to grow market share almost all of them are losing money.

    #avion #dfs #aéroports #transport_aérien


  • The Poorest Corner Of Town | FiveThirtyEight
    http://fivethirtyeight.com/features/ferguson-missouri

    Ferguson itself, however, is about two-thirds black and is largely integrated internally. It is not particularly poor. Its median household income is about $35,000, well below the national mark of about $50,000, but ahead of many neighboring communities. In the north end of the city, which features some large, handsome homes, household incomes are close to the national average. Nearly 60 percent of Ferguson residents own their own homes. Most of the city looks nothing like the tinderbox of poverty and segregation that Americans have come to know in the two weeks since Brown’s death.

    That Ferguson is real. The city’s southeastern corner, isolated geographically from the rest of the city, is a “suburban ghetto,” as Swanstrom and a colleague labeled it in a Washington Post column last week. Canfield Green, where Brown lived and died, is one of several dilapidated apartment complexes where poverty and crime are both common. The neighborhood’s median income is less than $27,000, making it the eighth-poorest census tract in the state; 95 percent of its residents are black.

    #Ferguson #cartographie_radicale



  • La dette argentine, un instrument de domination extérieure
    http://www.marianne.net/La-dette-argentine-un-instrument-de-domination-exterieure_a240719.html

    Condamné par la justice américaine à verser 1,3 milliard de dollars à des « fonds vautours », l’Argentine a choisi de reprendre le contrôle de sa dette au grand mécontentement de ces organismes rapaces. L’occasion de revenir sur la genèse de la dette argentine, quand les banquiers britanniques prêtaient à des taux délirants des sommes astronomiques à l’Argentine pour financer les projets inexistants... d’industriels britanniques qui, eux-mêmes, ne remboursaient jamais leurs emprunts ! Une histoire rocambolesque, digne d’un polar, et qui marque le début de la mise sous tutelle économique de l’Argentine.....

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984711-1167502.jpg?v=1408717468

    En Argentine, la dette est une institution. Un monument, au sens littéral du terme, qui se rappelle régulièrement au « bon » souvenir des Argentins. Le pays lui a même consacré un musée : le « Museo de la Deuda externa », inauguré en octobre 2003. Pas un grand musée où seraient entreposées par centaines les œuvres des grands créanciers et vautours qui rôdent au-dessus de leur proie, plutôt un centre de recherche historique sur la dette extérieure du pays.

    Car en Argentine, la dette n’est pas seulement un sujet politique majeur, c’est aussi un drame national depuis les années 1970 quand la dictature militaire de Videla a fait exploser la dette extérieure du pays. Et ses origines sont bien plus anciennes encore. En 1822, est créée à Buenos Aires une banque de commerce, une initiative privée bâtie essentiellement avec des capitaux britanniques, dont la mission est surtout d’octroyer des prêts aux investisseurs locaux issus du Royaume-Uni.

    Pour financer ses prêts, la banque manque d’argent frais. Le Conseil des représentants de Buenos Aires, un organisme gouvernemental, a alors une riche idée : voter une loi qui autorise le gouvernement à « négocier à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, un prêt de trois ou quatre millions de pesos ». C’est dans la tête de Bernardino Rivadavia, à l’époque chargé des relations extérieures des Provinces Unies du Rio de la Plata, que germe cette brillante idée. Cet homme politique argentin deviendra deux ans plus tard, en 1826, le premier président de la nation argentine. ....

    #Etats-Unis
    #Argentine
    #Cristina_Kirchner

    #angleterre
    #banques
    #banksters
    #baring
    #dette
    #emprunt
    #fonds_vautour

    #voyoux


  • Cairobserver — Millions of meters of land
    http://cairobserver.com/post/95640115209/millions-of-meters-of-land

    According to Egypt’s current president, the country has received more than $20 billion in “aid” from Gulf countries, namely, Saudi Arabia (a trailblazer in promoting democracy and freedoms in the region), the United Arab Emirates, and Kuwait. $20 billion is a lot of money but where did it go? Furthermore, what qualifies that sum of money as “aid?” To put the number into perspective, this Gulf “aid” is about four times the annual revenue of the Suez Canal. That sum of money could have paid for completing the third metro line and building the entire fourth metro line in Cairo with some spare change to do a tram line somewhere. That sum of money is also about 12 times the annual US aid to Egypt. However, just like the US aid is not as philanthropic as it sounds (most of the money is actually military contracts and Egypt ends up spending more than the “aid” money annually for US military equipment and maintenance), Gulf “aid” isn’t the gift to the Egyptian people that it purports to be. Where has this money actually gone and what impact on the lives of Egyptians, particularly those living in cities, has this money made? This is not a Marshall Plan type of aid, resulting in specific development projects that actually impact the economy, provide sustained jobs and services. To put it bluntly, what are Gulf backers of the regime getting for their money? (besides the political clout they buy in Egypt, for example see the size of the new Saudi embassy in Cairo)

    One possible answer is land. Lots of land. Millions of square meters of Egyptian land.

    #Egypte #corruption #foncier #immobilier #Golfe #Emirats #Arabie_Saoudite


  • Et maintenant, des robots journalistes ! - Le Nouvel Observateur
    http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20140814.OBS6373/et-maintenant-des-robots-journalistes.html

    C’est l’un de ces petits articles boursiers comme le magazine « Forbes » en publie chaque jour à la pelle sur son site web : « Caesars Entertainment, qui présentera ses comptes le 19 août, devrait afficher des résultats meilleurs que prévu. Le chiffre d’affaires trimestriel est en hausse de 3% et devrait atteindre 8,85 milliards de dollars pour l’année. Trois analystes conseillent de conserver, deux de rester à l’écart. » Les petits actionnaires en raffolent, mais c’est le pensum des journalistes chargés de les rédiger. Cela tombe bien : chez « Forbes », tous les articles de cette rubrique sont désormais générés par un algorithme sans l’ombre d’une intervention humaine.

    Recherche des informations, rédaction, mise en forme, publication : Quill - c’est le nom du système - s’occupe de tout. Il peut aussi rédiger des commentaires de matchs de foot, livrer des pronostics de courses hippiques, traiter des faits divers et même récupérer l’illustration la plus pertinente. Le tout sans jamais commettre la moindre faute d’orthographe ou de syntaxe !
    (…)
    « Forbes » n’est pas le seul média à avoir basculé dans l’ère du robot journaliste. Début juillet, l’agence Associated Press a annoncé que toutes les informations financières tirées des rapports annuels des entreprises seraient désormais traitées par des rédacteurs virtuels... Dans leur coin, des journalistes geeks s’y mettent aussi : en mars, Ken Schwencke, jeune journaliste au « Los Angeles Times », a publié le compte rendu d’un léger tremblement de terre qui s’était produit quelques minutes plus tôt dans la région. Lui-même dormait encore profondément quand son article a paru : le robot Quakebot, qu’il a mis au point pour réagir à ce type d’événement à partir du service national d’annonce des tremblements de terre, a fait le job à sa place.

    Et comme les « analystes » du marché boursier sont aussi des robots, tout le monde est content…


  • Burning Man : quand l’élite de la Silicon Valley gâche la fête
    http://www.tsugi.fr/magazines/2014/08/22/burning-man-quand-elite-silicon-valley-gache-fete-6317#sthash.GUa8vABk.uxfs

    Sous l’impulsion de Marck Zuckerberg (fondateur de Facebook), des employés de Twitter, de Zynga ou de Uber, les tentes et camping cars deviennent des yourtes avec air conditionné, électricité, Wi-Fi et chefs privés qui cuisinnent pour leurs riches invités sushis, homars et steak tartare sous 44 degrés. Au lieu des 300 dollars la semaine pour les festivaliers classiques, on passe à 25 000 dollars par tête de pipe (sauf pour quelques invités VIP, le plus souvent des mannequins venues de New York aux frais de la princesse).

    Tyler Hanson, qui travaillait en tant que Sherpa (grosso modo une aide payée) pour cette nouvelle scène des festivaliers grand luxe, raconte au New York Times : « Ta nourriture, tes drogues, tes costumes, tout est géré pour toi. Dans le camp dans lequel je travaillais, il y avait à peu près 30 Sherpas pour 12 invités. Les start-up tech vont maintenant à Burning Man et prennent des drogues à la recherche de la prochaine idée géniale d’appli. »

    Face à cet embourgeoisement, triste constat de cet insider : « Burning Man n’est plus une contreculture. C’est devenu le miroir de la société ».

    #Burning_Man #Drogue #Gentrification #Luxe #Nevada #Silicon_Valley #États-Unis


  • Marchands de canons
    http://survie.org/billets-d-afrique/2014/237-juillet-aout-2014/article/marchands-de-canons-4757

    Le salon Eurosatory, de vente de matériel de défense et de sécurité, a cette année battu tous ses records, avec plus de 1500 exposants en provenance de 88 pays différents, confirmant sa position de leader mondial en la matière. L’année dernière, l’événement « a drainé, sur le seul continent africain, 44,9 milliards de dollars (32,6 milliards d’euros) », indique JeuneAfrique.com (25/06). « Un ancien des forces spéciales françaises » fait la visite guidée pour le correspondant de Jeune Afrique : « Les (...)

    #237_-_juillet_août_2014

    / #Diplomatie,_business_et_dictatures, #Brèves_d'Afrique_et_d'ailleurs



  • The EU Demands Argentina to Ban Food Exports to Russia: Arrogance and Stupidity | Global Research
    http://www.globalresearch.ca/the-eu-demands-argentina-to-ban-food-exports-to-russia-arrogance-and-stupidity/5396335

    Imagine – Argentina – and the rest of Latin America – being urged by the EU, ultimate puppet of the US not to supply Russia with food stuff – vegetables, fruit, meat – after Argentina was ‘punished’ by a corrupt court in New York to pay 1.5 billion dollars to the fraudulent NML Capital et al vulture funds – out of its current agreed upon debt of US$29 billion – equivalent to Argentina’s total reserves.

    And yes, the hedge funds have to be paid 100%, when the remaining 93% of creditors agreed on a 20% reimbursement rate. – And, yes, Mr. Griesa, the bought NY judge, has blocked all of Argentina’s payments to the other creditors, unless his vulture clients are paid in full. So, Argentina is in forced default – having to pay now much higher interest rates on international money markets, if she is indeed still eligible for international credits.

    Unimaginable but true.


  • Vous avez dit austérité ?
    http://www.brujitafr.fr/article-vous-avez-dit-austerite-124411185.html

    http://media-cache-ec0.pinimg.com/736x/9a/67/92/9a679268cb858f816022140535178e4e.jpg

    Deux brèves qui devraient vous faire rire si vous avez un énorme sens de l’humour… Alors que le pays est au bord de la récession,et que notre président dans un interview au Monde hier s’arqueboute sur ses orientations économiques désastreuses, COCORICOOOO La France est championne des versements de dividendes « C’est en France que la rémunération distribuée aux actionnaires connaît la plus forte hausse, avec 40,7 milliards de dollars distribués (+ 30,3 %), ce qui fait du pays le plus important payeur de dividendes en Europe, devant l’Allemagne et le Royaume-Uni, révèle l’étude. » Article complet : (...)

    #Crise_de_l'Euro


  • Photojournalists fined at Spain’s African border

    A journalist who was fined €150 ($200) by Spanish police on Monday for taking photos of African migrants trying to scale a fence separating Morocco from Spain’s North African enclave of Melilla has told The Local he won’t pay.

    http://www.thelocal.es/userdata/images/article/w468/3c43eb7b64ecc9c1b095bbc30f37242d651a9eed30a29f3700b80ab7de125127.jpg
    http://www.thelocal.es/20140821/photojournalists-fined-at-spains-african-border

    #journalisme #presse #photojournalisme #migration #asile #frontière #réfugiés #photographie #amende #Maroc #Espagne
    cc @albertocampiphoto


  • Défis sur Internet : hydrocution de l’intelligence collective ?
    http://www.marianne.net/Defis-sur-Internet-hydrocution-de-l-intelligence-collective_a240712.html

    Le « ice bucket challenge », qui consiste à se verser une bassine d’eau glacée sur la tête, a engendré 2,4 millions de vidéos sur le Web et rapporté 30 millions de dollars à l’association américaine de lutte contre une maladie neurodégénérative à l’initiative du défi. Question : peut-on se réjouir d’un élan de bêtise collective fût-il pour la bonne cause ?

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984702-1167489.jpg?v=1408618270

    Au mois de juin dernier, un jeune homme de 19 ans se noyait dans le Morbihan pour avoir voulu honorer le défi « A l’eau ou au resto » qui circulait sur Internet. A l’époque, policiers, psychiatres et procureurs s’étaient unanimement offusqués de ces jeux stupides et dangereux qui débauchent nos jeunes.

    Deux mois plus tard, voilà qu’un autre défi circule sur les réseaux sociaux sans provoquer la même indignation. Le niveau intellectuel requis est pourtant équivalent, puisqu’il s’agit non pas de se jeter à l’eau, mais de se verser un seau d’eau glacée sur la tête. Le « ice bucket challenge » a engendré pas moins de 2,4 millions de vidéos. Cristiano Ronaldo, Mark Zuckerberg, Lady Gaga, Bill Gates, David Beckham, Jenifer Lopez, Britney Spears, Steven Spielberg, Justin Timberlake et bien d’autres célébrités de haute qualité se sont faites filmer en train d’être aspergées. En France, le mannequin chouchou de Karl Lagerfeld, Baptiste Giacobini, n’a pas hésité à mouiller sa mèche — qui doit pourtant nécessiter un travail consciencieux. Le patron du groupe japonais de télécommunications SoftBank, Masayoshi Son, s’est laissé tenter en début de semaine, devant un parterre de journalistes enthousiastes. Et la veuve du sénateur Robert Kennedy, Ethel Kennedy, 86 ans, a défié Barack Obama. Le président des Etats-Unis, bien inspiré, a décliné l’offre. ...

    #défis
    #internet,
    #réseaux_sociaux


  • Steve Ballmer tire un trait sur Microsoft
    http://www.comptoir-hardware.com/actus/business/26049-steve-ballmer-tire-un-trait-sur-microsoft.html

    http://www.comptoir-hardware.com/images/stories/_divers/ballmer_pleurs.jpg

    Comme vous avez probablement pu le lire dans la presse il y a quelque temps, Donald Sterling qui possèdait la franchise de basketball des Clippers de Los Angeles a eu quelques problèmes suite à des propos racistes. Suspendu à vie pour racisme, le club a été mis en vente et racheté pour 2 milliards de dollars par... [Tout lire]

    #Business_&_internet
    http://www.comptoir-hardware.com/images/stories/_divers/ballmer_pleurs.jpg


  • Le 32" 1440p d’Acer arrive, prix connu, bonne surprise à la clé
    http://www.comptoir-hardware.com/actus/peripheriques/26048-le-32q-1440p-dacer-arrive-prix-connu-bonne-surprise-a-la-cl

    http://www.comptoir-hardware.com/images/stories/_moniteurs/acer_b326hul_final.jpg

    On en a parlé au mois de mai, Acer préparait son B326HUL, suivi du suffixe impossible à retiendre comme disent les petits, ymiidphz. A cette époque le tarif supposé était de 899$, finalement il est arrivé en précommande en Gaule à 499€, soit le même tarif que le BenQ BL3200PT et le Samsung MD32C, les caractéristiques rendent ce dernier complètement hors de course puisqu’il n’est que Full HD... [Tout lire]

    #Périphériques
    http://www.comptoir-hardware.com/images/stories/_moniteurs/acer_b326hul_final.jpg


  • George Soros mise plus de 2 milliards de dollars sur un écroulement boursier
    http://www.brujitafr.fr/article-george-soros-mise-plus-de-2-milliards-de-dollars-sur-un-ecroulemen

    http://croah.fr/wp-content/uploads/2014/08/sorossp500-642x373.jpg

    George Soros, l’homme d’affaire milliardaire, a investi une coquette somme dans ce que les initiés de l’industrie décrivent comme un pari sur la durée sur un écroulement boursier de grande ampleur au cours des prochains mois. Georges Soros : “chaos économique, émeutes en Europe et guerre civile aux USA” « l’Europe a besoin d’une classe ouvrière rom » (George Soros) Ses investissements financiers indiquent qu’il prévoit un écroulement de l’indice boursier S&P500 (Standard & Poor’s 500, indice basé sur 500 grandes sociétés cotées à la Bourse américaine) depuis fin 2013, selon Newsmax. Plus spécifiquement, la dernière déclaration trimestrielle (13-F) effectuée par M. (...)

    #ECONOMIE_/_FINANCE


  • SaviOne, le robot qui assiste le personnel hôtelier dans ses tâches quotidiennes
    http://connected-objects.fr/2014/08/savione-robot

    SaviOne est un robot autonome utilisé dans les hotels de luxe pour livrer les commandes room-service des clients. Cet objet connecté décharge le personnel des tâches les moins importantes auprès des clients.
    [...]
    SaviOne a été développé par la société Savioke, qui a reçu près de 2 millions de dollars de financement de la part de Google Ventures, etc.

    Oui, j’insiste un peu lourdement.

    #Automatisation #Chômage #Hôtel #Robot #Robotique #Room_service #Secteur_tertiaire #Service_(économie) #Travail #Économie

    • Non mais c’est bien d’insister pour que les gens se rendent compte qu’ils peuvent être tous remplaçables. ça fera réfléchir et peut-être adopter ce que nous appelons, chez lesazas.org, la taxe R.O.S.E et le revenu universel de base.



  • In Iraq, U.S. is spending millions to blow up captured American war machines | The Great Debate
    http://blogs.reuters.com/great-debate/2014/08/18/how-much-it-costs-the-u-s-to-blow-up-captured-u-s-military-hardware-i

    Islamic State’s  captured an enormous amount of U.S. weaponry, originally intended for the rebuilt Iraqi Army. You know — the one that collapsed in terror in front of the Islamic State, back when they were just ISIL? The ones who dropped their uniforms, and rifles and ran away?

    They left behind the bigger equipment, too, including M1 Abrams tanks (about $6 million each), 52 M198 Howitzer cannons ($527,337), and MRAPs (about $1 million) similar to the ones in use in Ferguson.

    Now, U.S. warplanes are flying sorties, at a cost somewhere between $22,000 to 30,000 per hour for the F-16s, to drop bombs that cost at least $20,000 each, to destroy this captured equipment.

    That means if an F-16 were to take off from Incirclik Air Force Base in Turkey and fly two hours to Erbil, Iraq, and successfully drop both of its bombs on one target each, it costs the United States somewhere between $84,000 to $104,000 for the sortie and destroys a minimum of $1 million and a maximum of $12 million in U.S.-made equipment.

    #gabegies


  • Les Etats-Unis allouent 10 milliards de dollars à la France pour lutter contre le « terrorisme » en Afrique
    http://www.brujitafr.fr/article-les-etats-unis-allouent-10-milliards-de-dollars-a-la-france-pour-l

    Le président Barack Obama a donné son feu vert lundi à une aide militaire américaine de 10 millions de dollars à la France pour la soutenir dans « ses opérations anti-terroristes » au Mali, au Tchad et au Niger. Cette somme sera allouée à des opérations « de transport aérien et de ravitaillement en vol demandées par la France en soutien à ses opérations anti-terroristes dans ces pays », précise Edward Price, un porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche. La France a lancé en janvier 2013 une vaste opération militaire au Mali pour contenir in extremis et ensuite tenter de chasser du nord du pays des extrémistes islamistes qui menaçaient de prendre le contrôle du pays. Lire la suite sur (...)

    #CONFLICTS_DANS_LE_MONDE


  • Google trouve la clé du service de streaming musical de YouTube
    http://www.igen.fr/ailleurs/2014/08/google-trouve-la-cle-du-service-de-streaming-musical-de-youtube-87226

    Google prépare activement le nouveau service de streaming musical de YouTube. Le moteur de recherche aurait l’intention de proposer une offre groupée qui permettrait, pour 9,99$ par mois, d’accéder sans contraintes aux catalogues de YouTube Music Key et de Google Play Music Key, connu actuellement sous le sobriquet Google Play Music All Access (Google Play Musique Accès Illimité en France). Le tandem offrirait « plus de 20 millions de morceaux en haute qualité », annonce Android Police : albums complets et collections discographiques par artistes seront de la partie.

    #tool


  • Leak des caractéristiques du tueur de Chromebooks de chez HP
    http://www.comptoir-hardware.com/actus/ordinateurs/26032-leak-des-caracteristiques-du-tueur-de-chromebooks-de-chez-h

    http://www.comptoir-hardware.com/images/stories/_portables/notebooks/hp_stream_specs_t.jpg

    Vous vous souvenez certainement qu’en juillet Microsoft avait déclaré la guerre aux Chromebooks en s’associant avec HP et ses autres partenaires pour proposer des portables à pas cher ? Si divers appareils à moins de $300 avaient vu le jour, HP avait carrément parlé d’un notebook à $199. C’est celui là dont les caractéristiques ont fuité aujourd’hui, les gars de chez Mobil Geeks ayant eu accès à son manuel d’utilisation... [Tout lire]

    #Systèmes_complets
    http://www.comptoir-hardware.com/images/stories/_portables/notebooks/hp_stream_specs_t.jpg


  • Israeli food makers seek solution to EU settlement sanctions

    The EU bans the import of organic produce from settlements. From September 1 it will block the entry of all animal products, including eggs, poultry and dairy.
    By Ora Coren | Aug. 18, 2014 Haaretz
    http://www.haaretz.com/business/.premium-1.611022

    Israeli manufacturers are preparing for increased limitations on imports to the European Union of products produced in the settlements. The European Union may ban outright foods grown or raised in Israeli settlements or manufactured foods using raw materials from settlements.

    The EU bans the import of organic produce from settlements. From September 1, it will block the entry of all animal products, including eggs, poultry and dairy. Israeli industry figures fear the ban could be extended to conventionally grown produce and will force Israel’s food export industry from using produce grown in the settlements.

    This would include not only West Bank settlements but also the Golan Heights and East Jerusalem.

    The Agriculture Ministry, in partnership with the economy and foreign ministries, is trying to persuade the EU to reverse the decision, but it is also preparing Israeli producers for its implications.

    The official EU reason behind the decision is public health. Since the European authorities do not recognize Agriculture Ministry activity beyond the Green Line, food from the area is considered unregulated.

    According to the Israel Export Institute, in 2013 Israel exported some $87 million in processed fruit and vegetable products to the EU, out of the total food exports of $365 million. This includes goods from both sides of the Green Line.

    One source said the EU’s approach suggested that it was likely to extend the ban to foods manufactured in Israel proper using produce grown in settlements. That would effectively bar Israel’s food industry from exporting to Europe. To counter the ban, companies would have to create two production lines, with goods designated for Europe using only ingredients sourced from within Israel’s pre-1967 borders.

    “This is an illogical expense for the entire industry. The agriculture, foreign and economy ministries are trying to keep the EU from toughening its stance in conversations in Brussels. This is unquestionably a very significant tightening of restrictions in exports to Europe. We are cautiously optimistic, but if the move goes forward Israel must adapt to European regulations,” one source said.

    In 2012, the EU stopped recognizing the area beyond the Green Line as Israeli. Exports from this area did not receive the import duty benefits of Israel’s free-trade agreement with the EU.

    But different EU agencies interpreted this decision differently. In 2013 the EU stopped recognizing Agriculture Ministry supervision of organic agriculture in the West Bank and banned the import of this produce on the grounds that because it was unsupervised it posed a danger to public health.

    A workaround was found for these goods, through July 2015: Companies registered in Palestinian towns would buy the produce and export it to Europe, under the supervision of a Swiss firm.

    In February, the EU decided to stop recognizing Agriculture Ministry veterinary supervision beyond the Green Line, from September 1. That means Israel will have to stop exporting poultry and other animal products from the territories to EU markets.

    Israel exported $36 million in processed meat products to Europe last year.

    Off Tov, which exports chicken products to Europe, will set up different production lines for chickens raised in the settlements and those raised within the Green Line. A European delegation came to observe the setup last month.

    Last week, the Agriculture Ministry’s veterinary services sent a letter to dairies, instructing them to separate raw milk from the settlements from that produced within Israel proper.

    In opposing the planned sanctions, Israel argues that they will hurt Palestinian workers, for example at dairies in the Jordan Valley, and damage Israeli-Palestinian relations.

    In the meantime, Israel plans to increase agricultural exports to Russia, in the wake of Moscow’s restrictions on European imports.


  • #Business, #éthique, #légalité... Le #séquençage de l’#ADN en questions
    Le Monde.fr | 18.08.2014 à 13h21 • Mis à jour le 18.08.2014 à 14h29 |
    Par Alexandre Léchenet
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/08/18/le-sequencage-du-genome-comment-ca-marche_4472313_4355770.html

    Illumina, une société américaine, propose de séquencer le #génome des humains pour 1 000 dollars, comme l’explique son président dans une interview au Monde (lien abonnés). Un procédé qui nécessite aujourd’hui quelques heures de calculs, pour un coût très modique, suscitant de nombreuses interrogations scientifiques et éthiques. En 2003, le premier séquençage complet avait coûté 2,7 millliards de dollars. Ce séquençage permet notamment aux particuliers de prévenir certaines maladies génétiques ou prédispositions à des maladies.

    Qu’est-ce que l’ADN ?
    L’acide désoxyribonucléique (ADN) est présent dans chaque cellule vivante. Cette molécule a la forme d’une double hélice. L’ensemble de l’ADN dans une cellule rassemble toute l’information permettant à l’organisme qui la contient de se développer et de se gérer.

    L’ADN est constitué de quatre molécules différentes – appelées bases : l’adénine, la thymine, la guanine et la cytosine (les lettres A, T, G, C) – qui s’assemblent deux à deux. Une suite particulière de ces couples de protéines forment un gène, la base de l’information pour chaque caractéristique de l’organisme.

    700 MO
    L’ADN est organisé en différents chromosomes, dont le nombre varie en fonction des espèces. Chez l’humain, il y en a 23 paires. A titre de comparaison, la pomme de terre possède 48 chromosomes et le moustique, six. L’ADN humain est composé de trois milliards de paires de bases, soit environ 700 mégaoctets d’informations. Autant de données qu’un film compressé ou qu’un bon vieux CD-rom. On estime aujourd’hui le nombre de gènes à 50 000 chez les humains. Ces gènes peuvent être codants, c’est à dire qu’ils sont à l’origine d’une caractéristique ou non codants. Les gènes non-codants semblent néanmoins nécessaires à l’organisation du génôme.

    Qu’est-ce que le séquençage ?
    L’ensemble de l’information contenue dans l’ADN est appelé génome. Le séquençage est la lecture de la succession des lettres qui constituent le génome. Il permet de regarder des gènes ou des morceaux de gènes, ou la totalité du génome.

    Pour réaliser ce séquençage, on extrait l’ADN d’un échantillon biologique : un cheveu, de la salive, du sang, etc. On place cet ADN dans une machine spéciale, un séquenceur, qui déchiffre l’ADN. Ensuite, cet ADN est comparé avec le génome de référence de l’humain pour l’organiser. En effet, seul 0,1 % du génome varie d’un humain à un autre. C’est cette liste de différences qui servira de base à l’identification.

    Comment le coût du séquençage a-t-il évolué ?
    2,7 MILLIARDS
    Le premier séquençage, le projet Génome humain, financé par des fonds publics, a duré près de quinze ans et coûté 2,7 milliards de dollars (2 milliards d’euros). Il s’est terminé en avril 2003, grâce à plusieurs donneurs différents. En mai 2007, pour la première fois, le génome humain d’un seul individu est entièrement séquencé. Il s’agit de celui de James Watson, biologiste à l’origine de la découverte de la structure de l’ADN avec Francis Crick.

    Le coût du séquençage n’a ensuite cessé de diminuer, pour atteindre récemment 1 000 dollars (750 euros), facilitant l’accès au séquençage complet à une part plus importante de la population. En 2013, il se réalisait en quelques heures seulement. Par ailleurs, il est également possible de faire des séquençages non pas sur l’ensemble du génôme, mais sur un nombre ciblé de gènes. Ces séquençages sont donc moins coûteux.

    Parallèlement, des projets de séquençage génomiques de populations plus larges ont été lancés. Ainsi, au Royaume-Uni, le projet Genomic England prévoit de séquencer les génomes de 100 000 Britanniques, dont une importante partie souffre de maladies héréditaires ou de cancers. L’institut génomique de Pékin répertorie de son côté le génome de « surdoués », dont le QI dépasse 160. Le biologiste américain Craig Venter, à la tête d’une entreprise privée qui a également réalisé un séquençage global, recense de son côté les gènes de la longévité.

    Quel est l’intérêt du séquençage ?
    Le premier séquençage finalisé en 2003 a notamment servi de base de comparaison aux suivants. Il a permis d’identifier les gènes humains et de les cartographier. Le séquençage permet de comprendre et de poser un diagnostic, mais également d’identifier des mutations génétiques.

    Aujourd’hui, le séquençage peut être réalisé pour des individus ou des fœtus. Il permet d’identifier une mutation ou un gène impliqué dans une maladie. Il permet également d’évaluer les prédispositions génétiques d’une personne pour certaines maladies ou d’en savoir plus sur sa « généalogie génétique ».

    Des entreprises proposent des analyses génétiques ciblées. Mais demain, elles pourraient, en proposant un séquençage intégral, constituer des bases de données sur les gènes de leurs clients, permettant de mener des projets de recherche, ou éventuellement d’être vendues à des laboratoires.

    La découverte de gènes à l’origine de maladies peut justifier un suivi médical particulier, ou des opérations préventives, comme la mastectomie en prévention d’un cancer du sein, médiatisée par l’actrice Angelina Jolie. Mais qu’est-ce que cela changera de se savoir prédisposé à Alzheimer, maladie pour laquelle il n’existe aucun traitement préventif ?

    Et sur les fœtus et les embryons ?
    Le séquençage chez le fœtus, dont une partie de l’ADN circule dans le sang de la mère, permet d’éviter l’amniocentèse et de dépister certaines maladies et mutations génétiques, comme la trisomie 21. Ce type de diagnostic prénatal peut même être réalisé avant l’implantation de l’embryon dans l’utérus.

    Ce séquençage pose d’importantes questions éthiques. En mars 2014, dans Le Monde, Laurent Alexandre, président de DNAvision, expliquait que les séquençages seront bientôt accessibles facilement en début de grossesse. « Le séquençage intégral de l’ADN de l’enfant va bouleverser notre rapport à la procréation, puisque des milliers de maladies pourront être dépistées systématiquement pendant la grossesse », s’alarme-t-il, mettant en garde contre un « toboggan eugéniste ».

    Est-ce possible en France ?
    En France, il est illégal pour un particulier de demander son séquençage génomique. Le code civil, modifié par la loi de bioéthique de 2004, stipule que « l’’examen des caractéristiques génétiques d’une personne ne peut être entrepris qu’à des fins médicales ou de recherche scientifique », ainsi que pour les enquêtes criminelles ou la recherche de paternité. Le code de la santé publique ajoute que cet examen médical ne peut être effectué que par « des praticiens agréés à cet effet par l’Agence de la biomédecine ». De plus, les tests en France ne sont possibles que lorsqu’ils ciblent une maladie ou une mutation spécifique.

    Sur la question du diagnostic fœtal, le Comité national d’éthique s’inquiète de « la stigmatisation du handicap et de son poids économique et social, du relatif rejet de la différence, voire de l’affirmation d’un "droit" à la bonne santé de l’enfant à naître », qui pourraient encourager les parents à utiliser les outils de diagnostic génétique « sans discernement ». Le comité préconise également que les tests prénataux soient décidés selon plusieurs critères, « au premier rang desquels devraient figurer la particulière gravité et l’incurabilité de la maladie au moment du diagnostic ».