organization:conseil national de transition

  • #Centrafrique : Martin Ziguélé en embuscade
    http://survie.org/billets-d-afrique/2014/232-fevrier-2014/article/centrafrique-martin-ziguele-en-4630

    Depuis le lundi 20 janvier dernier, Catherine Samba-Panza a été élue présidente par le Conseil National de Transition. Elle dispose d’une année pour rétablir le calme et le dialogue intercommunautaire dans le pays, mais aussi pour organiser une élection présidentielle prévue pour février 2015, à laquelle elle ne pourra pas se présenter. Mais les traditionnels prétendants, plutôt discrets jusqu’ici, seront de la partie. Parmi eux, Martin Ziguélé, ancien Premier Ministre du défunt Ange Félix Patassé et (...)

    #232_-_février_2014

    / Centrafrique, #Salves, #François_Hollande


  • Un #Conseil National #Syrie n #Syria en novembre

    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article1483

    La structure fédérative de l’ #opposition #armée, très attendue depuis des mois, se dessine enfin !

    Longtemps attendu un Conseil National de Transition Syrien verra le jour début novembre, d’après une démarche conjointe du #Qatar et de la T#urquie. Les soutiens à la #rébellion n’avaient pas d’interlocuteur unique et clairement identifié parlant au nom des #insurgés .


  • Libye : pétrole et migrations, enjeux franco-italiens après Kadhafi (Survie France)
    http://survie.org/francafrique/europe/article/libye-petrole-et-migrations-enjeux

    Témoignage de Sara Prestianni, membre du réseau Migreurop, un réseau d’une trentaine d’associations provenant de dix pays différents et rassemblant chercheurs et militants. Billets d’Afrique (BDA) – Pour la France et l’Italie, où en sont leurs relations commerciales avec la Lybie post-Kadhafi ? Sara Prestianni : Aujourd’hui, il est question des contre-parties au soutien militaire au Conseil National de Transition (CNT). Les négociations concernant le partage post-guerre des ressources du pays sont en cours de façon officieuse même si le CNT remet toute signature d’accord, notamment en matière économique, au gouvernement qui sera élu. (...) Source : Survie France


  • Arraï TV : « Nous sommes derrière Kaddafi qui défend son pays contre l’Otan », 28 septembre 2011, Jeune Afrique.

    http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110928120532/media-libye-mouammar-kaddafi-libertearrai-tv-nous-sommes-derriere-kadd

    La sécurité des participants est un autre argument qui a séduit le dictateur en fuite. « Nos concurrents ont investi dans la technologie du show et nous dans celle de la sécurisation des communications. Grâce à notre système, (l’ancien dirigeant libyen) nous a déjà appelés six fois », explique la directrice générale, Hawazen al-Joubouri, 27 ans, l’une des onze enfants du propriétaire.
    [...]
    Lancée en 2007, la chaîne émet sur le satellite européen Eutelsat « pour éviter les pressions des régimes arabes », explique son fondateur.
    [...]
    Une liberté d’expression qui agace les deux camps ennemis libyens, s’enorgueillit la direction. « Comme nous défendions les révolutions égyptienne et tunisienne, Kaddafi a téléphoné furieux il y a huit mois à Bachar al-Assad pour lui demander de fermer ma chaîne sinon il la bombarderait. Quant à Jibril (Mahmoud Jibril numéro 2 du Conseil national de transition (CNT)), il vient de déclarer que si les autorités de Damas n’interrompaient pas notre diffusion, il créerait une télévision de l’opposition syrienne », raconte Michane al-Joubouri.
    [...]
    Une indépendance plusieurs fois mise à l’épreuve. Il y a un mois un homme d’affaire syrien envoyé par le CNT a proposé une belle somme d’argent pour faire taire la chaîne, raconte Michane al-Joubouri. « Que va-t-on dire aux téléspectateurs ? Que nous ne sommes plus des résistants ? Non merci », affirme-t-il avoir répondu.
    [...]
    « Tout comme al Jazira (chaîne satellitaire qatarie) n’évoque jamais ce qui se passe au Qatar, nous n’intervenons pas dans les affaires syriennes, même s’il y a sûrement eu des erreurs et si demander plus de démocratie est légitime. Bien sûr, la Syrie ce n’est pas la République de Platon, mais la meute internationale qui se déchaîne contre ce pays n’a pas pour ambition de soutenir la démocratie », déclare Michane al-Joubouri.


  • Selon un journaliste de l’AFP des soldats français et britanniques en civil sont déployés depuis plusieurs semaines sur le front Est. (AFP, 25 août 2011)

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/08/25/97001-20110825FILWWW00392-libye-des-francais-avec-les-rebelles.php

    Des Français et Britanniques opérant en civil sont déployés depuis plusieurs semaines sur le front Est aux côtés des rebelles libyens, a constaté un journaliste de l’AFP.

    Ces éléments sont installés dans l’enceinte de la raffinerie à l’arrêt de Zuwaytinah, centre de commandement rebelle pour le front Est, à environ 150 kilomètres au sud-ouest de Benghazi, le siège du Conseil national de transition (CNT), organe politique de la rébellion libyenne. Etendue dans les sables du désert sur plusieurs kilomètres carrés le long de la côte méditerranéenne, la raffinerie abrite le PC de Fawzi Boukatif, commandant rebelle pour tout le front.

    Des Français et des Britanniques ont pris leurs quartiers dans deux conteneurs en bord de mer. Les Français occupent l’un d’entre eux, les Britanniques, également en civil ou en tenue camouflée et dépareillée, sont dans le conteneur voisin, le long de l’une des anciennes pistes d’atterrissage de la raffinerie.

    Disposant de moyens de communication, ils sont installés à quelques pas du PC de Fawzi Boukatif, une vaste salle radio aux murs couverts de cartes d’état-major et de photos satellites, selon le journaliste de l’AFP.

    Depuis fin avril, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, l’Egypte et les Etats-Unis ont annoncé avoir envoyé des conseillers militaires auprès du CNT. Ces dernières semaines, la raffinerie de Zuwaytinah a servi de PC opérationnel aux rebelles pour la bataille de Brega, cité pétrolière à 90 km plus à l’est, où les rebelles ont délogé les forces pro-Kadhafi dans une opération soutenue par les raids aériens de l’Otan.

    #Libye #OTAN #propagande