organization:ps

  • Les #élections belges (3) : #impuissance des politiques ou #politique de l’impuissance ?
    http://diffractions.info/2014-05-15-les-elections-belges-3-impuissance-des-politiques-ou-polit

    Les temps sont durs pour nos politiciens. Les électeurs se détournent de plus en plus des partis qu’on qualifie de traditionnels – appellation qui sonne, peut-être, comme un indice de...

    #démocratie #démocratie_radicale #Ecolo #élections_2014 #Europe #népotisme #PS #Union_Européenne


  • 9-10 mai 2008 : massacre de Halba
    Le massacre de Halba, un massacre sans aucune importance
    http://ibnkafkasobiterdicta.wordpress.com/2008/05/19/le-massacre-de-halba-un-massacre-sans-aucune-importa

    Revenons-en au massacre de Halba : il a eu lieu la nuit du 9 au 10 mai à Halba, au Nord Liban, dans le qadha d’Akkar. Les mosquées sunnites de ce patelin appelèrent apparemment – s’il faut en croire un partisan du PSNS, rescapé du massacre – à une « manifestation » des partisans de Hariri devant le siège local du PSNS – qui avait déjà fait l’objet d’une « manifestation » similaire en 2007, lors de laquelle les « manifestants » haririens et militants du PSNS échangèrent leurs points de vue à coup d’armes automatiques. Très vite, le siège local du PSNS fût encerclé par des militants futuristes armés. L’armée libanaise avait cependant, par ses barrages, désarmé une cinquantaine de combattants de Hariri. Ayant épuisé leurs munitions vers 5 heures matin le samedi, les militants du PSNS acceptèrent la médiation d’un cheikh sunnite, en présence de soldats de l’armée (supposée être favorable à l’opposition hezbollahie/aounie dont fait partie le PSNS). Ils acceptèrent d’évacuer leurs locaux et de les remettre à l’armée. L’armée prit possession des locaux mais fût débordée – ou plutôt resta passive – par les miliciens de Hariri, qui exécuta sommairement douze membres du PSNS capturés sur les lieux, dont certains après les avoir suppliciés. Leurs corps furent ensuite mutilés à la hache.

    Un milicien haririste eut la bonne idée de filmer cet exploit, qui est désormais accessible un peu partout sur le web…

    J’avais consacré un article à l’événement :
    http://tokborni.blogspot.fr/2008/05/le-monde-entier-lexception-de-tous-les.html


  • Les #élections belges de 2014 (2) : la FGTB, ses divisions constructives et la loi d’airain de la bureaucratie
    http://diffractions.info/2014-05-05-les-elections-belges-de-2014-2-la-fgtb-ses-divisions-const

    Voilà le micro-scoop du moment : la section des Jeunes FGTB de Charleroi a jeté un pavé dans la mare en se démarquant des positions de sa hiérarchie syndicale. Mettons les...

    #politique #anticapitalisme #capitalisme #élections_2014 #gauche #médias #PS #PTB #syndicalisme


  • Le fiasco de la stratégie anti-FN du PS | L(B)LOG
    http://laurentbouvet.net/2014/03/24/le-fiasco-de-la-strategie-anti-fn-du-ps

    Parmi les nombreuses leçons que l’on peut d’ores et déjà tirer du scrutin municipal du 23 mars, sans même attendre le 2nd tour dimanche prochain, il y a celle de l’échec de la stratégie mise en place par la gauche en général et le PS en particulier pour contrer le Front national depuis des années. Celui-ci non seulement continue de progresser en voix au niveau national mais est désormais en passe de s’implanter localement sur l’ensemble du territoire, y compris en dehors de ses zones de force traditionnelles.

    #élections #PS #FN


  • Is It Normal to Hoard ? - Issue 10 : Mergers & Acquisitions
    http://nautil.us/issue/10/mergers--acquisitions/is-it-normal-to-hoard

    http://static.nautil.us/2638_06c284d3f757b15c02f47f3ff06dc275.png

    Animals like to hoard. Christopher E. Overtree, director of the Psychological Services Center at the University of Massachusetts, Amherst and a specialist in treating hoarding, says that “the mechanisms triggering this kind of biological reflex are present in all of us.” A friend of his in Minnesota had an eagle’s nest on his property fall from a tree. This led to a surprising discovery: 23 dog and cat collars. “The eagle ate the animals but saved the collars,” says Overtree. His own cat, Gus, wasn’t much better. Overtree recently tailed his cat sneaking off with his wife’s costume jewelry, dragging the trinkets into the attic and stashing them in a hole in the floor. “I realized he must be saving it,” says Overtree. “I think it is interesting to see a behavior that has no practical value in an (...)


  •  » [Invité] Fraude fiscale : comment un mot peut déchaîner une tempête !, par Guy Flury
    http://www.les-crises.fr/un-mot-une-tempete
    http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2013/11/Double-irlandais-sandwich-hollandais.gif

    A peine la loi sur la délinquance financière et la fraude fiscale a-t-elle été votée qu’une pluie d’amendements autour de l’évasion fiscale tombe sur le gouvernement dans le cadre du débat sur le budget 2014. Est-ce le PS qui regimbe en considérant que la loi précitée n’est pas allée assez loin, en d’autres termes qu’elle comporte des lacunes et omet certains aspects comme de donner les outils nécessaires à l’administration pour agir avec efficacité dans la lutte contre l’évasion fiscale ? Serait-ce un coup machiavélique du gouvernement qui a choisi de faire passer via la commission des finances une série d’amendements, en les diluant dans le débat sur le budget 2014 mais qui mises bout à bout, représenteraient un réelle avancée dans la lutte contre l’évasion fiscale ? La pétition lancée par « Avaaz » qui a recueilli plus de 100000 signatures militerait en faveur d’un scénario bien orchestré, mais force serait alors de constater que plus de 100000 personnes ont signé et ce ne sont pas uniquement des membres du PS ! Mais peu importe la politique fiction, seuls comptent les faits : vendredi 15 novembre, en deuxième séance, une série d’amendements, inspirées par le rapport N°1243 publié en juillet 2013 et portant sur l’évasion fiscale, de MM Woerth (Président de la mission) et Pierre-Alain Muet (Rapporteur de la mission) ont été présentés et adoptés pour l’essentiel, dont un, N°531, qui porte sur un mot, juste un mot mais qui pèse lourd : remplacer le mot « exclusif » par le mot « principal ».

    De quoi s’agit-il ?

    Cet amendement concerne une des techniques utilisées par les grandes entreprises pour pratiquer l’optimisation fiscale qui se confond souvent avec l’évasion fiscale : la réorganisation des groupes au plan mondial à travers des schémas comportant notamment les délocalisations vers des pays accueillants sur le plan fiscal notamment. Lorsque l’administration fiscale procède à des redressements sur le fondement de l’abus de droit, il lui faut démontrer que le schéma de réorganisation a pour but exclusif d’échapper à l’impôt. Il est assez aisé pour ces grandes entreprises d’apporter la preuve qu’un autre élément, si mineur soit-il, a été pris en considération et de faire ainsi tomber le redressement. Le remplacement du mot « exclusif » par le mot « principal » ouvre donc un champ important à l’administration fiscale.

    Les arguments du gouvernement

    Le ministre a déclaré qu’il fallait prendre le temps de réfléchir à ce dispositif afin de le rendre indiscutable au plan juridique. Intention légitime et louable mais depuis le temps, en fait depuis les élections de 2012, le temps n’a pas manqué et les services du Ministère de l’Economie et des Finances ont largement eu le temps de réfléchir j’en veux pour preuve le rapport de l’IGF de mars 2013 intitulé « Missions de comparaisons internationales sur la lutte contre l’évasion fiscale via les échanges économiques et financiers intra-groupe ». On y lit notamment que la France est très en retard sur ces questions en particulier celle des prix de transfert, autre technique utilisée par les grands groupes. Ledit rapport fixe 3 objectifs déclinés en 6 propositions que le Ministre a tout loisir de mettre en œuvre. Aujourd’hui, le temps de l’étude est passé, les rapports foisonnent, manque le courage, l’audace et la volonté politique de faire.

    #Fraude-fiscale
    #économie


  • CADTM - Monsieur Barroso, votre projet de société n’est pas le bienvenu !
    http://cadtm.org/Monsieur-Barroso-votre-projet-de

    Monsieur Barroso, votre projet de société n’est pas le bienvenu !

    http://cadtm.org/local/cache-vignettes/L300xH201/arton9509-e7485.jpg

    17 octobre par Plateforme Liégeoise contre le TSCG
    Carte blanche de la plate-forme liégeoise contre le TSCG : Marcel Bergen, président de la Fédération liégeoise du PC et Conseiller provincial ; Charles Beuken, président de la CNE Liège ; Daniel Cornesse, CSC ; Dimitri Coutiez, membre de la section de Liège du PS ; Pascal Durand, auteur des « Nouveaux Mots du Pouvoir. Abécédaire critique » (Aden) ; Pierre Eyben, VEGA ; Michel Faway, conseiller communal de la Ville de Liège (PS) ; Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB ; Denis Horman, LCR ; Simon Hupkens, PSL ; Gilbert Lieben, secrétaire général CGSP wallonne ; Sylviane Mergelsberg, Rassemblement R ; Jean-Marc Namotte, secrétaire Fédéral CSC Liège-Huy-Waremme ; Christine Pagnoulle, ATTAC ; Emilie Paumard, CADTM ; Jean-François Ramquet, secrétaire Régional FGTB Liège-Huy-Waremme ; François Schreuer, conseiller communal de la Ville de Liège (VEGA) ; Olivier Starquit, Amis du Diplo Liège ; Nicole Van Enis, Barricade ; Bernard Wesphael, député wallon et coprésident du MG et l’Alliance D19-20.
    Publiée dans Le Soir du 17 Octobre 2013

    #économie
    #Barroso
    #austérité


  • Patrimoine des élus : la #France en retard de #transparence
    http://fr.myeurop.info/2013/04/14/patrimoine-des-elus-la-france-en-retard-de-transparence-7672

    http://cdn3.myeurop.info/sites/default/files/imagecache/third_thumbnail/media/images/Beatrix.jpg

    Liza KROH Tristan de Bourbon Marco Bertolini

    Les états d’âmes de certains élus français à droite comme à gauche qui dénoncent le « voyeurisme » auquel pourrait donner lieu la publication de leurs patrimoines déconcertent la plupart de nos voisins (...)

    #EUROFOCUS #Politique #Allemagne #Belgique #Norvège #Pays-Bas #Royaume-Uni #David_Cameron #déclaration_de_patrimoine #élus #Francois_Hollande #Jérôme_Cahuzac #norvege #PS #UMP


    • Peut-être est-il nécessaire de clarifier aux yeux des électeurs PS ce qui suit : tant que leur gouvernement inclura Manuel Valls (et quelques autres plus prudent que Mr Aréosol pour d’autres raisons), leur gouvernement n’est pas de gauche

    • Je ne voie pas non plus de rupture sur la question Rom entre Hortefeux, Gueant et Valles. Mais ça fait longtemps que je considère le PS comme un parti centriste et non de gauche. DSK est toujours au PS et ses potes n’ont pas été renvoyés, hollande leurs a confier des ministères, comme si ses gens étaient socialistes.
      Sans parler des Roms, Sous-Valles les flics sont toujours au dessus des lois.
      http://seenthis.net/messages/122050
      Pas de changements sous le soleil de la maison poulaga.

      Valles a autorisé certaines professions suplementaires pour les Roms, c’est donc qu’ils sont toujours soumis à des lois discriminantes que les PS trouve acceptables. C’est donc que le PS assume son racisme vis a vis des Roms. Mélanger Roms et Roumains, faire de la Roumanie un pays discriminé au sein de l’Europe (pas d’espace shenguen pour la Roumanie), amalgamer Roms est criminalité, ne pas prendre cause contre les communes qui ne respectent pas les lois sur les terrains decents a disposition des personnes qui vivent en caravanes... Tout ceci sont des exemples insupportables de racisme institutionnel au PS. Je déteste que le PS prennent autant de précautions avec les frontistes et sarkosistes, en leur servant la soupe a coup de racisme anti-Roms. Sans parler bien sur de l’extreme pauvreté des Roms qui vivent dans des bidonvilles et ceci n’a pas l’aire de poser probleme au PS, ils veulent juste que ces bidonvilles disparaissent loin de la Hollandie. Il y a des Roms qui commentent des actes criminels ou des délits, pas besoin de parler de tous les Roms pour les empêcher de nuire. Valles est ministre des flics, qu’ils fassent bosser ses flics sur le dementelement de ces reseaux sans alimenter le racisme qui pourris les esprits. Je n’espérait pas grand chose du PS, je savais que je serais déçu, en effet le PS n’est pas un parti de gauche, je le savais mais j’aurais préféré me tromper. Ils me font l’effet d’un fabricant de lessive qui vend la même lessive neo-libéral en ne changeant que le code couleur de l’emballage.
      Bon je pense qu’ici ce que je dit est banal et compris par les Seenthis-eurEs. J’ai pas l’impression que les socialistes soient nombreux par ici.

      Sur le féminisme j’avais un peu plus d’espoirs, par rapport à l’UMP il y a tout de même des différences sur les photos du gouv, mais comme Hollande reviens aussi sur ces promesses sur le non cumule des mandats et les sanctions pour non respects de la parité, je me refroidit aussi fortement sur ce point.
      Pour l’économie, nous avons tous bien remarquer je pense que Hollande a ratifier le traité Merkoszy malgrés ses belles paroles contre le véritable ennemi, le financier... Pour le NATO aucune rupture non plus, hollande poursuit le boulot De Foutriquet.
      À la longue je pense que la rupture entre UMP et PS est une question de quantité de vaseline, rien de plus. Et pour finir, j’ai les fesses douloureuses de tenir des propos aussi poujadistes o.O


  • Une députée veut débaptiser l’école maternelle - L’EXPRESS
    http://www.lexpress.fr/education/une-deputee-veut-debaptiser-l-ecole-maternelle_1216108.html

    L’école maternelle portera-t-elle un jour un autre nom ? La députée PS de Paris Sandrine Mazetier a expliqué ce vendredi sur RTL avoir saisi le gouvernement pour faire débaptiser l’école maternelle. Ce terme renvoie trop, selon elle, à l’image de la seule mère.

    « C’est une école, pas un lieu de soin, de maternage, c’est un lieu d’apprentissage », a-t-elle plaidé.

    « Changer le nom en ’petite école’ ou ’première école’, c’est neutraliser d’une certaine manière la charge affective maternante du mot maternelle ».

    #langage #femme #féminisme


  • Israeli Ground Invasion of Gaza Imminent

    Posted: 16 Nov 2012 12:50 AM PST

    IDF heavy weaponry, including tanks and armored personnel carriers are massing near the Gaza border, signalling Israel’s intent to launch a ground invasion of the enclave. 16,000 reservists have been summoned for military service, another sign of a planned assault. The AP has been speaking of tomorrow as the date for launching the new offensive. If these indications prove correct, then the killing machine will move into high gear and we should expect a rise in the casualty count (on both sides).

    My Israeli source tells me that there is one dominant reason why Bibi must invade. He can’t allow himself to be outdone by his rival, Ehud Olmert, who had an invasion of his own in 2009. Ehud Barak too, needs an invasion because he was defense minister during the first Gaza war and couldn’t stand for accepting less than what he “achieved” then. You may argue that this is overly cynical. My response? First, this perspective comes not from me, but from someone who has played senior roles in past governments and knows the players in this game well. Second, this should tell you how much great Israeli decisions of state are motivated by naked ambition, self-pride, and political survival. It may be true that when other world leaders launch a war they do so with strategic objectives in mind and for well-thought-out reasons. Not so, Israel. There, an election or a petty political rivalry is enough to cause the deaths of thousands. It reminds me of Nero’s fiddling while Rome burned.
    no to gaza war

    “No to Gaza War: Protest”

    Till now, 15 Gazans have died (including several small babies) and three Israelis have died. Today, a rocket struck Rishon Lezion, a southern suburb of Tel Aviv and a missile landed in the sea near Tel Aviv. This is the first time these communities have seen such weapons since the 1991 Iraq War.

    Israel has the Iron Dome anti-missile system. But as of yesterday, it only intercepted 20 of 80 projectiles fired into Israel. Even if we discount those which it detected would land harmlessly and which it didn’t target, clearly Iron Dome is quite fallible. It’s supposed to have an 80% success rate. I doubt it’s achieved that level of effectiveness.

    In my ongoing effort to deconstruct the lies and myths of the Israeli propaganda machine, it’s been common to hear Ahmed Jabari, the assassinated leader of Hamas’ military wing, spoken of as Gaza’s Osama bin Laden. It’s a great sound byte, punchy, visceral, dramatic. But as usual with these things, if you spend a few seconds contemplating the parallel, it’s entirely inapt. Jabari and bin Laden have only one thing in common: both were Muslims. Aside from that, little or nothing. Jabari stood for Islamism in the context of Palestine. He was a Palestinian nationalist, unlike bin Laden who dreamed of a world caliphate. Jabari believed in the gun, but only as a tool, not as a permanent strategy. He was, in fact willing to negotiate with Israel when it suited his purposes, which is how the Gilad Shalit deal was reached.

    A much more apt analogy is between Jabari and Israeli pre-state military heroes like Rabin, Sharon, Begin, Shamir or Avraham Stern. They too were radical in their demands. Truculent and willing to kill both the enemy (Arab and British) and their own fellow Jews if it advanced the cause of Jewish-Israeli nationalism. You hear few Israelis concede that if they look closely in the mirror they see Palestinians as reflections of themselves, their own national aspirations, and violent guerrilla past.

    One of the most disturbing developments today, is this article published by Haaretz, which reveals for the first time that Gershon Baskin, who was the Israeli mediator with Jabari in the Shalit deal, had transmitted to the Hamas leader only a few hours before his murder, a draft for a permanent truce agreement. The Israeli government appointed a staff committee to work on the project. The deal would’ve provided for Israel and Hamas to put down their weapons over an extended period of time. The agreement, if implemented, might have radically transformed the southern front and created room for further peace initiatives.

    For those of you with longer memories of the conflict, this will echo another historic assassination of a Hamas leader, Saleh Shehadeh in 2003. At that time, news reports spoke of his exploration of a long-term deal that would’ve called for a de-escalation of the conflict with Israel.

    This tells you that Israel doesn’t want stability on the Palestinian side. It doesn’t want a responsible partner. If a potential partner is responsible, better that he be killed.

    There is yet another historical parallel here to what happened among the Palestinians in the 1970s and 80s. Those who pursued a pragmatic approach that involved accommodation with Israel were pursued and assassinated by the radical elements of the Palestinian movement: Issam Sartawi was but one example. The rejectionists, whether Israeli or Palestinian, need chaos in order to achieve their ends. For Bibi, the end is permanent decimation of the Palestinians so they pose no threat to his expansionist national agenda.

    Do not believe another Israeli government representative who tells you Israel wants peace, Israel wants a ceasefire (as Michael Oren mendaciously told NPR today), etc. Israel wants war until it pulverizes the Palestinians into permanent submission.

    Speaking of Michael Oren, if you heard his interview, did you note both the interviewers relatively softball questions (BBC interviewers are MUCH tougher), and the fact that they interviewed no one critical of the Gaza assault to balance his hasbara? It reminds me of Oren’s last visit to Seattle during which Steve Scher of KUOW interviewed him for 20 minutes during which there was no guest to offer a counter-perspective, nor were listener call-ins permitted. Our U.S. media has caved shamefully to the hasbara steamroller. Instead of being journalists, they allow themselves to be exploited on behalf of Israel’s national interests.

    I was also tickled by Oren’s practically beseeching Hamas to accept a ceasefire, one that the Islamist movement offered Israel a day or so before it murdered Ahmed Jabari. The Gentleman Liar wants the world to believe that Israel doesn’t want to kill Gazans, but that the victims simply give them no choice. Diabolical, as is so much of Israeli hasbara these days.

    The hasbarafia of UK Jewry has rallied to Israel’s defense, touting the IDF’s “Jewish ethical ethos.” This is a moral abomination. Killing babies is neither Jewish nor ethical. Support this travesty if you wish. But not in the name of Judaism.

    Rabbi Eric Yoffie, former leader of Reform Judaism, has also attempted to co-opt Jewish progressives by arguing that this war is just, and that continuing the intolerable status quo:

    …Undermines the sovereignty of the Jewish state and strikes a fatal blow at the very raison d’etre of Zionism.

    L’hefech, learned rav. Murdering babies does far more to undermine Israeli sovereignty and the Zionist Idea. I was raised to respect rabbis and the rabbinate. But such nonsense reminds me that even rabbis can be just as stupid as the rest of us.


  • RAGEMAG Fiscalité des œuvres d’art Caligula et Messaline

    http://ragemag.fr/#fiscalite-des-oeuvres-dart-caligula-et-messaline

    L’objet du litige ? La proposition d’amendement portée par le député PS de Lorraine, Christian Eckert, souhaitant faire rentrer les œuvres d’art d’une valeur supérieure à 50 000 euros dans le calcul de la nouvelle mouture de l’ISF. Qu’importe ce seuil. La seule évocation d’une telle taxation, même modique, a fait se pâmer d’effroi tout ce que le microcosme des vernissages mondains de la gauche « vous reprendrez bien une petite coupe » compte d’activistes en Prada et Nike Air. Au premier rang d’entre-eux donc, comme d’habitude, Sylvain Bourmeau et Nicolas Demorand, amis intimes d’une ministre qui soutenait la taxation des œuvres d’art quand elle émargeait nonchalamment dans l’opposition. De leur gauche à géométrie variable, ils ont encore fait la brillante démonstration en cette matinée aussi grise que les perspectives de croissance. Avec un édito titré « Grotesque » et tout un dossier « hautement prioritaire », ils évacuent l’éventuelle imposition des œuvres avec des éléments de langage qui feraient rosir de plaisir Laurence Parisot et les #geonpis. Toujours la même litanie : menace de délocalisation et de vente hâtive (des œuvres), découragement des collectionneurs (comme d’autres parlent des entrepreneurs), bouleversement de « l’écosystème » artistique et rapport ridicule de la mesure pour les finances publiques au regard de ses conséquences. Sur ce dernier point, on ne résiste pas au plaisir de rappeler qu’il s’agit mot pour mot d’un des arguments massues de la droite pour vouer aux gémonies la taxation à 75% sur les revenus supérieurs à un million d’euro par an envisagée par le gouvernement. Quid de Libération sur le sujet ? A-t-on vu Nicolas Demorand se jeter sur son clavier pour dénoncer ce seuil confiscatoire et appeler à la rescousse la terrasse du Flore ? Non, bien sûr, sur le coup on parle de symbole pour justifier la loi et on s’offre des couvertures sur le mode “Casse-toi, riche con”.

    #art #ISF


  • Note n°3 G-MonD : « The End of Bank Secrecy ? » - PSE-Ecole d’économie de Paris
    http://www.parisschoolofeconomics.eu/fr/actualites/note-n3-the-end-of-bank-secrecy-g-mond

    En avril 2009, les pays du G20 ont lancé ce qui est à ce jour la plus importante initiative coordonnée contre l’évasion fiscale en contraignant les paradis fiscaux à échanger certaines des informations bancaires dont ils disposent. Le G20 a célébré cette initiative comme marquant « la fin du secret bancaire ». Dans une nouvelle étude exploitant des données uniques sur le montant des dépôts dans les paradis fiscaux, Niels Johannesen et Gabriel Zucman soutiennent que l’action du G20 a jusqu’à présent largement échoué. Il y a autant d’argent dans les paradis fiscaux aujourd’hui qu’en 2009, et les fonds se déplacent vers les paradis fiscaux les moins coopératifs. Ces résultats suggèrent que les pays du G20 devraient militer en faveur d’un standard d’échange d’informations beaucoup plus contraignant qu’actuellement.


  • Valls récupère les 1800 caméras de #vidéosurveillance de #Marseille | BUG BROTHER
    http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2012/08/31/valls-recupere-les-1800-cameras-de-videosurveillance-de-mars

    En réponse à Samia Ghali, la sénatrice-maire PS de Marseille qui réclame l’installation de barrages militaires, « comme en temps de guerre, même si cela doit durer un an ou deux », Manuel Valls ne s’est pas contenté de déclarer, lors d’un point presse organisé Place Beauvau, qu’"il est hors de question que l’armée puisse répondre à ces drames et à ces crimes. Il n’y a pas d’ennemi intérieur", propos confirmés par François Hollande, pour qui « l’armée n’a pas sa place pour contrôler les quartiers ».

    Le ministre de l’Intérieur a en effet, et aussi, préconisé « la mise en oeuvre de la vidéo-protection qui doit être étendue à l’ensemble de la ville », parce que « les quartiers nord se sentaient oubliés », et que « Marseille est une ville dont les habitants ont l’impression que l’Etat les a abandonnés »

    « vidéo-protection » j’adore, comme si la vidéo pouvait protéger de quoi que se soit, d’ailleurs

    Un rapport de la Cour des comptes avait ainsi sévèrement critiqué l’inefficacité de la vidéosurveillance, et déploré l’absence d’étude d’impact, au vu du coût de ces systèmes.


  • Liban : Hariri condamne le "meurtre" de cheikh Ahmad Abdel Wahed
    http://www.lorientlejour.com/category/Dernières+Infos/article/759800/Liban_%3A_Hariri_condamne_le_%22meurtre%22_de_cheikh_Ahmad_Abdel_Wahe

    Cheikh Ahmad Abdel Wahed et son garde du corps ont été tués samedi à un barrage de l’armée libanaise au poste de contrôle de Kweikhat, à Halba, dans le Akkar.

    Le code secret, dans cette phrase, c’est « Halba ». Tous les libanais comprennent, mais les journalistes européens qui suivent le Liban au travers des journaux francophones et anglophones n’y voient que du feu.

    Halba renvoie au « massacre de Halba », en 2008, dont Ibn Kafka avait parlé (et que rigoureusement aucun média occidental n’a relaté) :

    Le massacre de Halba, un massacre sans aucune importance
    http://ibnkafkasobiterdicta.wordpress.com/2008/05/19/le-massacre-de-halba-un-massacre-sans-aucune-importa

    Revenons-en au massacre de Halba : il a eu lieu la nuit du 9 au 10 mai à Halba, au Nord Liban, dans le qadha d’Akkar. Les mosquées sunnites de ce patelin appelèrent apparemment – s’il faut en croire un partisan du PSNS, rescapé du massacre – à une “manifestation” des partisans de Hariri devant le siège local du PSNS – qui avait déjà fait l’objet d’une “manifestation” similaire en 2007, lors de laquelle les “manifestants” haririens et militants du PSNS échangèrent leurs points de vue à coup d’armes automatiques. Très vite, le siège local du PSNS fût encerclé par des militants futuristes armés. L’armée libanaise avait cependant, par ses barrages, désarmé une cinquantaine de combattants de Hariri. Ayant épuisé leurs munitions vers 5 heures matin le samedi, les militants du PSNS acceptèrent la médiation d’un cheikh sunnite, en présence de soldats de l’armée (supposée être favorable à l’opposition hezbollahie/aounie dont fait partie le PSNS). Ils acceptèrent d’évacuer leurs locaux et de les remettre à l’armée. L’armée prit possession des locaux mais fût débordée – ou plutôt resta passive – par les miliciens de Hariri, qui exécuta sommairement douze membres du PSNS capturés sur les lieux, dont certains après les avoir suppliciés. Leurs corps furent ensuite mutilés à la hache.

    Justement, au même endroit et en même temps devaient se tenir à Halba la commémoration du massacre de Halba par le PSNS, et une autre manifestation par les conservateurs religieux du Futur du Akkar. C’est à cette manifestation que se rendait le cheikh tué par l’armée. Le PSNS considère que les gens de l’autre manifestation sont directement les assassins de leurs camarades en 2008. Alors qu’à l’inverse, les sunnites du Nord considèrent que les PSNS sont des voyous menant des tabassages au Liban pour le compte du régime syrien.

    Le non-dit, c’est donc :
    – que tout le monde s’attendait à ce que les deux manifestations soient fréquentées par des gens lourdement armés ;
    – que les responsables politiques au Liban sont largement soupçonnés dans la région de se servir de leur statut pour transporter des armes dans leur coffre ;
    – et que tout ce petit monde était bien chauffé à blanc.

    L’autre non-dit, c’est que des soldats de l’armée libanaise ont été tués à Tripoli ces derniers jours, notamment par des militants islamistes.

    Toutes choses qui peuvent rendre le bipasse libanais nerveux. L’option « assassinat froid » est une option, mais certainement pas la plus plausible.


  • Ils ont voté Le Pen au premier tour, ils ont choisi Hollande pour le second | Rue89 Présidentielle
    http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/04/22/pourquoi-certains-electeurs-fn-choisiront-hollande-au-second-tour

    Pour Pierre, Nicolas Sarkozy est le candidat de la déréglementation. C’est le candidat de « l’hyper-classe », « des médecins et des pharmaciens » et des lobbys agro-alimentaires. C’est le candidat du Medef, aussi. Celui qui a « organisé » avec les syndicats, « l’individualisation du contrat de travail ». Les entreprises se sont mises à négocier le temps de travail de façon individuelle. Hollande sera lui « tenu par un peuple de gauche et qui ne pourra donc aller moins loin dans la déréglementation ».

    Au sein du FN, il se sent un peu en minorité.

    #présidentielles #le_pen #hollande #FN #PS #UMP #sarkozy #intention #vote #second_tour #2nd_tour


  • Jesús Eguiguren aboga por una «constitución vasca» que haga posible la unidad política de Euskal Herria

    El presidente del PSE, Jesús Eguiguren, ha reconocido que las diferentes leyes no han servido para resolver «el problema vasco» y ahora, ha apuntado «el País Vasco tiene margen para tener ese derecho a decidir y para ser lo que quiera en el futuro, como si quiere ser independiente». También ha abogado por poner fin a la colaboración del PSE con el PP si este «va a la contra» en el tema de la paz.

    http://www.gara.net/azkenak/01/319074/es/Eguiguren-aboga-una-constitucion-vasca-que-haga-posible-unidad-politica-Euskal