organization:sénat

  • Les USA font le choix de l’agriculture biologique
    http://www.brujitafr.fr/article-les-usa-font-le-choix-de-l-agriculture-biologique-123413073.html

    http://zupimages.net/up/14/16/g7ok.jpg

    Alors que le Sénat français vient d’adopter une loi sur l’agriculture qui laisse la part belle au productivisme agricole, les Etats-Unis ont adopté en mars une nouvelle loi de programmation agricole, le « Farm Bill ». Elle réduit les avantages accordées aux grandes cultures agro-industrielles et ouvre franchement la porte à l’agriculture bioloqique. Certes l’agriculture industrielle et le recours massif aux OGM ne sont pas remis en question. Mais, pour la première fois depuis le début du XX° siècle, les cultures de fruits et de légumes, et surtout le bio en général, sont à la fête. Les environnementalistes américains, peu enclins à se déclarer contents, ne cachent pas leur satisfaction. Tout en rouspétant que ça aurait pu être mieux… (...)

    http://sustainableagriculture.net/blog/2014-farm-bill-outcomes/#ORG
    http://farmfutures.com
    http://farmfutures.com/story-farm-bill-whats-organic-agriculture-0-110212
    http://modernfarmer.com/2014/01/5-winners-losers-new-farm-bill
    http://en.wikipedia.org/wiki/Agricultural_Act_of_2014


  • Montée du niveau des océans : la Floride en première ligne - Sciences et Avenir
    http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20140422.AFP5425/montee-du-niveau-des-oceans-la-floride-en-premiere-ligne.html

    Lors d’une audition du Sénat américain exceptionnellement organisée à Miami, le sénateur Bill Nelson a même qualifié le sud de la Floride de « Ground Zero » du changement climatique.

    Selon l’élu, les trois-quarts des 20 millions d’habitants de la Floride vivent sur la côte. Et la mer se rapproche dangereusement. A en croire l’ONG World Resources Institute, la Floride a perdu 30 cm de côtes depuis 1870. Et d’ici 2060, la mer devrait avoir encore gagné de 23 à 61 cm.

    Plus inquiétant : la ville de Miami se trouve à seulement 1,22 m d’altitude.

    « Nous nous trouvons sur un sol constitué de roche sédimentaire calcaire qui est poreuse et imbibée d’eau », a souligné le sénateur Nelson. « Construire des digues ne servirait à rien », car le sous-sol est « comme du gruyère ».

    « Nous devons trouver des solutions innovantes » pour protéger les biens immobiliers situés au bord de l’océan qui, à Miami, ont une valeur totale de 14,7 milliards de dollars, a expliqué M. Nelson, un élu démocrate.


  • L’Open Data au programme du grand projet de loi sur le numérique
    http://www.nextinpact.com/news/87107-lopen-data-au-programme-grand-projet-loi-sur-numerique.htm

    "L’Open Data devrait faire partie du grand projet de loi « numérique » promis depuis l’année dernière par l’exécutif. La ministre de la Réforme de l’État a en effet annoncé au Sénat que le gouvernement pourrait profiter de ce véhicule législatif pour transposer une directive européenne adoptée l’année dernière au sujet de l’ouverture des données du secteur public. L’avenir du texte se révèle cependant très incertain depuis le remaniement ministériel."

    #actu_web


  • Les Etats-Unis font le choix de l’agriculture biologique
    http://www.reporterre.net/spip.php?article5737

    Alors que le Sénat vient d’adopter une loi sur l’agriculture qui laisse la part belle au productivisme agricole, les Etats-Unis ont adopté en mars une nouvelle loi de programmation agricole, le « Farm Bill ». Elle réduit les avantages accordées aux grandes cultures agro-industrielles et ouvre franchement la porte à l’agriculture bioloqique. Source : Reporterre


  • Saturation des urgences - 1 : les fausses évidences
    http://carnetsdesante.fr/Saturation-des-urgences-les

    Les nouvelles caractéristiques de la relation entre #médecin généraliste et patients sont précisées par l’étude sur " Le rôle et la place du médecin généraliste en France ", réalisée à la demande de l’Académie Nationale de Médecine et du Sénat et publiée le 4 novembre 2008 par l’Institut BVA, qui retrouvait :

    « Des relations qui ont fortement évolué dernièrement, l‘apparition d’#Internet constituant un des déclencheurs : des MG qui font fassent à un double phénomène. D’une part, les patients sont de plus en plus #experts et possèdent eux-aussi une certaine connaissance médicale = 31% des français ont déjà fait des recherches sur Internet ou dans de la documentation médicale avant ou après avoir eu le diagnostic d’un médecin pour s’assurer de celui-ci. D’autre part, la figure du médecin a évolué, il est désormais accessible et peut subir la contradiction = 24% des français ont déjà contesté le diagnostic ou le traitement que lui avait fourni son médecin... »

    « Une #désacralisation de la parole médicale qui est jugée salvatrice et enrichissante pour toutes les parties, les patients comme les médecins... Pour tous les médecins interrogés, il est désormais indispensable d’user de pédagogie, de transparence et de sincérité avec les patients... »

    « Pour autant, en dehors de ce phénomène, des MG qui ont l’impression de se diriger vers une relation de #prestation de service où le médecin répond à un besoin circonscrit et ponctuel alors même qu’ils aspirent à une médecine holistique et préventive = un phénomène principalement urbain, mais les médecins de zones rurales en connaissent les premiers symptômes. »

    « Les généralistes estiment que les conditions de réception des patients ne sont pas optimales (attente des patients, durée limitée des consultations) et leur salle d’attente sont souvent pleines. Cette #surcharge est extrêmement stressante par le rythme de #travail qu’elle impose mais surtout s’avère très frustrante d’un point de vue personnel. »

    Ce ressenti des médecins généralistes libéraux, première ligne des soins primaires habituels et d’urgence, témoigne de l’évolution sociétale avec des patients plus informés et surtout plus exigeants, qui regardent de plus en plus le médecin généraliste traitant anciennement « médecin de famille » comme un technicien de la médecine. Cette évolution est malheureusement accentuée par le fait que les médecins de ville en particulier polyvalents (généralistes mais aussi pédiatres) se retrouvent trop souvent désarmés face à des patients sur-informés, mais mal informés, auxquels ils ne savent pas quelle explication claire et pertinente donner faute de formation médicale intelligente (comme sur les vaccinations par exemple).

    #santé


  • Why US fracking companies are licking their lips over Ukraine | Naomi Klein | Comment is free | The Guardian
    http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/apr/10/us-fracking-companies-climate-change-crisis-shock-doctrine

    The way to beat Vladimir Putin is to flood the European market with fracked-in-the-USA natural gas, or so the industry would have us believe. As part of escalating anti-Russian hysteria, two bills have been introduced into the US Congress – one in the House of Representatives (H.R. 6), one in the Senate (S. 2083) – that attempt to fast-track liquefied natural gas (LNG) exports, all in the name of helping Europe to wean itself from Putin’s fossil fuels, and enhancing US national security.

    #énergie #gaz_de_schistes


  • Providing a look inside the negotiation room, Kerry reinforced the Palestinian version of events | Haaretz
    By Barak Ravid | Apr. 9, 2014

    http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.584596

    U.S. Secretary of State John Kerry’s statements before the Senate Foreign Relations Committee should not have surprised anyone. They simply expressed the frustration that many senior American officials have been voicing in private conversations over the past week about Prime Minister Benjamin Netanyahu. The storm was unleashed because Kerry said out loud what he was thinking.

    Kerry was not speaking Tuesday to the Senate Foreign Relations Committee only as secretary of state, but as a state’s witness. He provided a look inside the negotiating rooms at the sequence of events that led to the serious crisis in the peace talks. Kerry’s remarks contradicted the spin coming out over the past few days from the prime minister’s bureau and inflated by the various cabinet ministers.

    The secretary of state adopted the Palestinian version of events and reinforced it. He presented Palestinian President Mahmoud Abbas’ signature on applications to join 15 international conventions as a response to Israeli violation of commitments and not as a step initiated to sabotage the talks. According to Kerry, the Palestinian move was negative and damaging, but Israel’s moves were even worse.

    Kerry noted two Israeli breaches – failure to meet the obligation for the fourth phase of the prisoner release, and issuing a tender to build 700 apartments in East Jerusalem at the most critical point in the negotiations. His tone and body language when he spoke about the Israeli construction in the settlements showed how frustrated he was with Israel’s conduct.

    The White House and the State Department in Washington tried to correct and explain Kerry’s statements. They sent messages to reporters, emphasizing his praise for Netanyahu at that same Senate hearing and stressed the fact that he had been balanced and had also criticized the Palestinians. But all of that was hindsight. If Kerry really wanted to pin responsibility on both sides equally, he could have said so much more clearly.

    The fact that Kerry places most of the responsibility for the deadlock on Israel will be heard loud and clear in the world’s capitals. There will probably be quite a few Arab foreign ministers at the emergency meeting of the Arab League in Cairo on Wednesday, convened at the request of the Palestinians, who in their addresses will simply quote their American colleague.


  • Vote de la loi d’avenir agricole : arrêtons de bétonner nos terres nourricières !
    http://www.bastamag.net/Vote-de-la-loi-d-avenir-agricole

    L’urbanisation fait disparaître 78 000 hectares de surfaces agricoles par an en France. Soit la surface moyenne d’un département entier tous les 7 ans, un stade de football toutes les 5 minutes ou un potager de 25 m² chaque seconde. Alors que la loi d’avenir agricole est examinée au Sénat à partir du 8 avril, plusieurs organisations paysannes, environnementales et de consommateurs adressent un appel au Premier ministre et au ministre de l’Agriculture afin qu’ils prennent les mesures nécessaires face (...)

    ça bouge !

    / Agriculture , #Epuisement_des_ressources, #Alimentation

    #ça_bouge_ ! #Agriculture_


  • Des sénateurs américains demandent l’extradition de dizaines de banquiers suisses
    http://www.bastamag.net/Des-senateurs-americains-veulent

    Sale temps pour les banquiers ? La pression monte d’un cran aux États-Unis, où des voix s’élèvent pour demander l’extradition de banquiers suisses impliqués dans des affaires de fraude fiscale. Les deux présidents du Comité d’enquête du Sénat, le démocrate Carl Levin et l’ancien candidat républicain John McCain, exhortent le ministère de la #Justice états-unien à demander l’extradition d’une soixantaine de banquiers et conseillers financiers suisses. Accusés d’avoir soutenu ou facilité des démarches d’évasion (...)

    #En_bref

    / #Finance, #Paradis_fiscaux, Justice, #Amériques, Que faire face à la crise financière (...)

    #Que_faire_face_à_la_crise_financière_ ?


  • USA : alarmes sur le Canal de Suez ... en vue de favoriser la voie maritime de l’Arctique ? - Le Blog Finance
    http://www.leblogfinance.com/2014/03/usa-alarmes-sur-le-canal-de-suez-en-vue-de-favoriser-la-voie-maritime
    http://www.leblogfinance.com/files/2014/03/voie-maritime-suez-panama-malacca-arctique1-300x173.gif

    Le nombre de personnes accédant au blog via une recherche avec pour mot clé « canal de Suez » et pétrole m’a laissé entrevoir que quelque chose se tramait de ce côté du monde. Bonne pioche …

    Le Bureau de liaison maritime des États-Unis (Marlo) à Bahreïn a mis en garde contre les menaces proférées contre des membres d’équipage US par des employés du port du Canal de Suez. Selon le Marlo, plusieurs incidents entraînant une violation de la sécurité sur des navires américains auraient été observés.

    Un employé du port aurait ainsi mis le feu à des outils de nettoyage en guise de représailles pour ne pas avoir reçu des cigarettes de la part de l’équipage. Parallèlement, deux employés du port auraient accédé illégalement à un vaisseau US après avoir terminé une opération de mouillage en vue d’obtenir des cigarettes. Leurs demandes n’ayant pu être satisfaites, ils ont par la suite menacé l’équipage et le navire.

    Selon le Bulletin d’Information de la Sécurité Maritime (BISM ou MSIB), dans les deux cas, les auteurs se sont identifiés comme étant des employés de l’Administration portuaire du canal de Suez.

    Toujours selon le Bulletin, si les enquêteurs des Gardes-côtes ont certes noté que ce type de requête était tout à fait commune, le gouvernement égyptien n’a pas pris ces incidents au sérieux jusqu’à présent, suite au manque de réactivité pour remonter ces informations.

    Désormais, le BISM indique que des rapports publiés en temps opportun devraient faciliter la tenue d’une enquête conjointe approfondie entre les deux pays, en vue de prévenir de futurs incidents.

    A noter que ces événements surviennent alors que la ministre fédérale des Transports du Canada vient récemment de refroidir les ardeurs de certaines entreprises se réjouissant d’avance de pouvoir emprunter prochainement le mythique passage du Nord-Ouest, à la « faveur » du réchauffement climatique. Nouvelles routes du pétrole qui pourraient le cas échéant remettre en cause des voies maritimes telles que le Canal de Suez, le Canal de Panama et le Détroit de Malacca.

    En visite à Washington le 25 mars, Lisa Raitt a affirmé que selon toute vraisemblance, les discussions entourant la « voie maritime de l’Arctique » ne devraient pas se concrétiser à court terme.

    Devant les membres du Conseil des affaires USA/Canada, Mme Raitt a invoqué une série de motifs pour justifier sa prudence, et parmi elles, les inquiétudes des compagnies d’assurances. « Ce sont elles qui ont le dernier mot lorsque vient le temps de déterminer si un navire est autorisé ou non à emprunter cette voie maritime » a ainsi déclaré la ministre.

    Certains passages peu profonds et le manque de balises de navigation sont aussi problématiques, a par ailleurs ajouté la ministre, soulignant que l’avantage d’un trajet plus court serait forcément annulé si le navire devait rester bloqué en cours de route.

    http://www.leblogfinance.com/files/2014/03/r11-67419-senat-voie-maritime-conflit-300x283.gif

    Lisa Raitt a également tenu à rappeler que les risques d’une marée noire devaient être considérés. A cette occasion, elle a fait part de sa hâte à consulter un rapport de recommandations sur le transport maritime au nord du 60e parallèle, lequel doit être déposé l’automne prochain.

    Les gouvernements canadiens, et plus particulièrement le gouvernement Harper, se sont souvent servis de l’occupation du territoire de l’Arctique pour mettre en avant leur patriotisme. Le dossier a même parfois donné lieu à des tensions quant aux prétentions d’autres pays frontaliers – dont les États-Unis – quant à la souveraineté sur ce nouveau tracé.
    Mme Raitt a également laissé entendre que le statut de la Russie au Conseil de l’Arctique serait peut-être révisé, affirmant que son ministère avait coupé les ponts depuis le début de la crise en Ukraine. Elle a toutefois refusé de s’exprimer davantage sur le sujet, soulignant que le dossier était géré par sa collègue à l’Environnement, la ministre Leona Aglukkaq.

    « Je suis passionnée par ce dossier. Mais je ne crois pas que ce soit une panacée, et je ne pense pas que le canal de Panama ou le canal de Suez soient menacés par la compétition du passage du Nord-Ouest actuellement », a au final indiqué Mme Raitt, qui fut notamment directrice du Port de Toronto.
    Affaire à suivre, indéniablement alors que l’Egypte est de nouveau secouée par d’importantes tensions politiques … voire géopolitiques, à la « faveur » des enjeux pétroliers liés à ses richesses en hydrocarbures, ses relations avec Israël (liées notamment elles-aussi aux ressources en gaz de la zone), et l’importance économique et financière des voies maritimes qu’elle contrôle.

    Sources : Seatrade Communications, lesaffaires.com

    Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com – 30 mars 2014

    A lire également :

    . Octroi du port de Gwadar à la Chine : accord stratégique pour pétrole et gaz

    . Pétrole : menace terroriste dans le détroit de Malacca

    . Ukraine : rivalité Russie / Etats-Unis pour aides financières … et marché du gaz européen ?

    #arctique
    #canada
    #canal-de-suez
    #Malacca
    #pétrole
    #réchauffement-climatique
    #Russie
    #voie-maritime
    #Usa
    #Suez

    • Rien a voir avec le seenthis, très intéressant du reste, mais juste une remarque méthodologique qui m’ennuie un peu : deux cartes, aucune n’est sourcée... On ne sait pas d’où elles viennent, qui les a produites, à quelle date surtout, et d’où elles ont été prélevée. C’est ennuyeux que les docs ne soient pas traçables (comme les vaches, théoriquement)

    • Merci @odilon :) et c’est intéressant. Voilà un rapport commis en 2012 par une instance aussi « sérieuse » que le sénat. Ils y publient des cartes, dont une seule porte une marque : Nathalie Fau dont une recherche google rapide nous apprend qu’elle est maître de conférences à l’Université Paris 7 et chercheur au laboratoire SEDET. La carte qu’elle a apparemment conçu sinon réalisée date de 2004.

      Mais ce n’est pas une source. Or Aucun des documents n’a dfe sources. Les rapporteurs du Sénat ne citent aucune sources, aucun crédit, rien, rien de rien. On ne sait rien de ces documents que ce qu’ils montrent : des continents, des points, des carrés, des cercles des lignes dont on ne sait strictement rien de la manière dont ils on été choisis, et sur la base de quelles sources ils ont été dessinés.

      On a presque l’impression que les auteurs ont chercher sur Internet des images pour faire joli plus ou moins en rapport avec leur sujet, pour pas que le truc soit trop sec. Comme cette journaliste de RFI qui un jour m’appelle pour me demander une interview sur un sujet que j ne connaissais pas et à qui j’avais dit non, et qui me suppliait : « s’il vous plait, je vous en pris, je dois être prête dans 45 minutes, je n’ai personne, faite moi un son 20, 30 secondes, je vous en prie ».

      Dans le rapport du Sénat, d’autres éléments sont fort bien sourcés. C’est peut-être ici une certaine approche de la carte qui transparait : illustration mais pas informations, donc pas besoin de références ni d’auteur. Les cartes ne sont pas des idées, mais des jolis paysages :)

      A suivre :)

    • Et donc grâce à @odilon que je remercie, on se demande d’où le blog finance a repris les les cartes qu’elle publie : du rapport du sénat d’autre part ? comme le sénat a repompé les cartes d’ailleurs (on ne sait où), le blog finance pense que le sénat c’est du sérieux et donc repompe les cartes du rapport sans même le citer. Il faut juste imaginer que cette opération en chaîne se répète à l’infini pour comprendre l’étendue des dégâts et la validité des documents produits dans de nombreux médias, sites, blogs etc...

    • L’article initial semble être celui-ci. Nathalie Fau, 29/11/2004

      Le détroit de Malacca : porte océane, axe maritime, enjeux stratégiques — Géoconfluences
      http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/transv/Mobil/MobilScient4.htm

      Le détroit de Malacca : porte océane, axe maritime, enjeux stratégiques

      La carte y figure avec un titre :
      Situation du détroit de Malacca dans le système de transport mondial (qu’il a conservé au Sénat)
      http://geoconfluences.ens-lyon.fr/geoconfluences/doc/transv/Mobil/images/Fau1.jpg

    • Attends !

      La deuxième carte est une version très légèrement modifiée d’une carte d’un certain Philippe Recacewicz
      http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/jpg/ocean_indien.jpg
      qui figure en annexe d’un article du Diplo du 1er novembre 2008
      http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/oceanindien
      comme étant la version d’octobre 1995 de la carte qui illustre l’article.

      Les modifications portent sur la typographie et la disposition des noms (et quelques corrections d’orthographe (Golfe (Persique) au lieu de Golf)

      (version du Sénat, pour comparaison)
      http://www.senat.fr/rap/r11-674/r11-67419.gif

    • Et pour finir (?) la carte (version Sénat) figure sur un site RPDéfense qui en donne une origine sur euro-synergies
      http://rpdefense.over-blog.com/2013/11/“brève-marine”-présence-française-en-océan-indien.html

      Lequel site, Forum des résistants européens, http://euro-synergies.hautetfort.com est, semble-t-il d’extrême droite. Son dernier billet dit le plus grand bien de la nouvelle revue dirigée par Pascal Gauchon, ancien rédacteur en chef de Défense de l’Occident

      La carte est l’illustration d’ouverture de la reprise le 28/11/2008 d’un article de mai 1986 de Robert Steuckers
      http://euro-synergies.hautetfort.com/archive/2008/11/28/geopolitique-de-l-ocean-indien-pour-une-doctrine-de-monro
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Steuckers

    • #simplicissimus_mon_héros

      Mille mercis pour ce travail d’orfèvre qui montre ce que je voulais dire : en ce monde bourré de rapports et d’informations, on est peu de chose. Quelques vérifications ici et là montre que deux auteurs peuvent publier sans que personne ne s’en émeuve, un rapport illustrés de documents qui ont 20 ans ou 30 ans d’âge. Ceci sans mentionner ni la date, ni les auteurs, ni les sources, ni le lieu de prélèvement, ces auteurs ayant sans doute pensé que la présence de @simplicissimus sur seenthis allait amplement suffire à lever toute ambiguïté :)

      La recherche et les trouvailles de @simplicissimus montrent qu’il est possible aujourd’hui dans la plupart des cas, via quelques outils efficaces, de retrouver les traces des documents non sourcés. C’est parfois plus difficile et plus long, mais on finit toujours par tomber sur des indices. Et avec du temps et de l’intérêt, on finira toujours par retrouver les publications originales, les sources, etc...

      Cela me mène à penser qu’il faut désormais changer fondamentalement d’attitude pour ce qui concerne deux aspects de notre métier : d’abord repenser très profondément l’intention cartographique, et donc la vision du monde qu’on veut transmettre, et justifier la démarche cartographique en publiant en même temps sources et origines (primaires ou secondaires) des informations qu’on utilise, y compris quand ces informations sont simplement « des perceptions et des lectures qu’on peut faire d’une situation à travers notre savoir, notre niveau de connaissance ». Ensuite, redoubler d’efforts et renforcer notre regard critique face aux rapports, articles et analyses qui nous arrivent tous les jours via les médias souvent via les réseaux sociaux.

      Vous me direz qu’il en arrivent tellement que ça sera très fatiguant... Et vous aurez raisons. C’est impossible. Il faudra alors compter sur les autres, sur le collectif, sur la confiance. Mais la confiance est une dimension qui est assez longue à construire.

    • Merci à toi @uston de signaler si souvent des analyses intéressantes ! il s’agit moins ici du papier lui même, assez bien mené, que du choix « non-pensé » des documents qui accompagne le papier. Mais je me dis qu’en voyant la façon dont on traite, le document, l’image, la carte, on peut légitimement douter de la façon dont l’auteur du papier s’est documenté pour écrire son papier.

      Les sources, les sources, rien que les sources :) [enfin, aussi la méthode, un peu...]


  • Ouverture et numérisation à la BnF - Intervention de Bruno Racine au Sénat
    http://romainelubrique.org/audition-senat-bruno-racine-bnf

    Audition du président de la Bibliothèque Nationale de France quant à la politique de numérisation et d’ouverture des métadonnées et des contenus au sein de la vénérable institution.

    #Culture

    / #vidéo, #planet

    « http://www.senat.fr/commission/missions/acces_aux_documents_administratifs_et_aux_donnees_publiques/index.html »
    « http://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Racine »
    « http://gallica.bnf.fr/html/conditions-dutilisation-des-contenus-de-gallica »
    « http://www.hachettebnf.fr »
    « http://data.bnf.fr »


  • USA : Un projet de loi du Sénat incite les citoyens + les États à se préparer à faire face à une impulsion électromagnétique + à une bombe nucléaire + à un état d’urgence civile
    http://www.brujitafr.fr/article-usa-un-projet-de-loi-du-senat-americain-incite-les-citoyens-et-les

    http://media-cache-ec0.pinimg.com/736x/b0/c9/de/b0c9def9e237bcd60c22bc6a1d26725b.jpg

    Un article publié en février dernier qui fait état d’un projet de loi qui se positionne dans la catégorie des « wake up call ». Ce type de message qui invite à une préparation d’urgence a été donné à de multiples reprises depuis 2-3 ans par la NASA, par des scientifiques et politiciens. Plusieurs d’entre eux ont été archivés sur ce blog. http://newswatch.us/senate-bill-warns-citizens-to-prepare-for-emp-nuclear-and-food-preparednes Les experts ont documenté le fait que devant une crise majeure comme une catastrophe climatique, les marchés d’alimentation et les stations d’essence sont vides en moins de 24 à 48 heures. Les catastrophes des dernières années, particulièrement les ouragans Katrina et Sandy, ont laissé un goût amer aux (...)


  • WASHINGTON: White House withholds thousands of documents from Senate #CIA probe, despite vows of help | National Security & Defense | McClatchy DC
    http://www.mcclatchydc.com/2014/03/12/221033/despite-vows-of-help-white-house.html

    WASHINGTON — The White House has been withholding for five years more than 9,000 top-secret documents sought by the Senate Select Committee on Intelligence for its investigation into the now-defunct CIA detention and interrogation program, even though President Barack Obama hasn’t exercised a claim of executive privilege.

    In contrast to public assertions that it supports the committee’s work, the White House has ignored or rejected offers in multiple meetings and in letters to find ways for the committee to review the records, a McClatchy investigation has found.

    The significance of the materials couldn’t be learned. But the administration’s refusal to turn them over or to agree to any compromise raises questions about what they would reveal about the CIA’s use of waterboarding and other harsh interrogation techniques on suspected terrorists in secret overseas prisons.

    The dispute indicates that the White House is more involved than it has acknowledged in the unprecedented power struggle between the committee and the CIA, which has triggered charges that the agency searched the panel’s computers without authorization and has led to requests to the Justice Department for criminal investigations of CIA personnel and Senate aides.

    “These documents certainly raise the specter that the White House has been involved in stonewalling the investigation,” said Elizabeth Goitein, the co-director of the Brennan Center for Justice’s Liberty and National Security Program at the New York University Law School.

    #maison_blanche


  • Italie : Matteo Renzi invite Haruki Murakami à courir au Sénat
    http://www.actualitte.com/international/italie-matteo-renzi-invite-haruki-murakami-a-courir-au-senat-48834.htm

    http://actualitte.com/images/actualites/matteo_renzi_murakami_senat_2.jpg

    Matteo Renzi n’avait probablement pas d’affinités particulières avec la course de fond. En 2008, alors qu’il concourrait pour les primaires de la mairie de Florence, il lança : « Si je gagne, je cours le marathon de Florence. » Il a gagné, et s’est exécuté. Mais la course, chez Renzi, comme chez Murakami, est devenue un sport intense, le moyen de garder la forme, de perdre du poids, en quelques années, car il continue de courir.

    Durant le marathon de Florence, on l’avait même vu avec un tee-shirt, flanqué d’une traduction de la phrase de Jimi Hendrix, en italien : « Se sono libero è perché continuo a correre. » [Si je suis libre, c’est parce que je continue de courir.]

    Voilà que les deux hommes se retrouvent donc sur le domaine des kilomètres que l’on avale, et bien entendu, le livre de Murakami a été traduit en Italie, L’arte di correre. Et voilà que si les deux hommes courent, l’un des deux lit la prose de l’autre.

    Alors qu’il s’était présenté au Sénat pour obtenir un vote de confiance, le nouveau premier ministre s’est fait remarquer pour avoir apporté, au milieu de ses feuilles volantes, de ses smartphones et de son macbook, un livre : L’arte di correre, de Murakami, évidemment.

    Une édition récente, publiée chez Einaudi, dans une nouvelle édition souple, noir et blanc, avec un magnifique soleil rouge, très japonais dans l’idée. Et le détail n’est pas passé inaperçu dans les médias, ni chez les photographes. Le livre de Murakami raconte assez simplement comment les efforts et la détermination lui ont permis de changer sa vie et son corps.

    Tout à coup, l’ouvrage, dans les mains de Renzi, suscite les interrogations, la curiosité et les politologues s’en donnent alors à coeur joie. Murakami, coureur de fond, est-il devenu le mentor du jeune Renzi, coureur en recherche d’un fond politique ?

    #Italie #politique #storytelling #plo


  • Menacée par un rapport sur la torture, la CIA soupçonnée de piratage du Sénat américain
    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/03/12/menacee-par-un-rapport-sur-la-torture-la-cia-soupconnee-de-piratage-du-senat

    Quand la sénatrice de Californie Dianne Feinstein, présidente de la commission du renseignement, a fini son discours, après trente-huit minutes d’une intervention solennelle, debout, dans la chambre du Sénat, son collègue Patrick Leahy, 73 ans, ancien procureur et président de la commission des affaires judiciaires, s’est approché du micro. « En quarante ans au Sénat, j’ai entendu des milliers de discours. Je n’en vois pas un, d’aucun membre d’aucun parti, qui n’ait été aussi important que celui-ci. »

    #torture #CIA #Guantanamo #Bush #Obama

    • La commission a achevé son rapport (6 300 pages) en décembre 2012. L’une de ses conclusions déplaît particulièrement à la CIA : rien ne permet d’affirmer que les mauvais traitements ont été utiles et que des informations de valeur ont été obtenues par la torture.

      #80_ans_et_toutes_ses_dents


  • What the U.S. Can Learn About Health Care from Other Countries
    http://www.sanders.senate.gov/newsroom/recent-business/us-can-learn-other-countries-health-care

    Other major countries offer better health care at less cost than the United States, according to witnesses who testified on Tuesday at a Senate hearing chaired by Sen. Bernie Sanders. “What this hearing is really about is two fundamental issues. First, the U.S., the wealthiest country on the planet, is the only major industrialized country in the world that does not guarantee health care as a right to its citizens. Should we consider joining the rest of the world? I’d argue we should,” Sanders said. “Second, the U.S. spends twice as much as other countries that have much better health outcomes. What can we learn from these countries?” asked Sanders, chairman of the Senate Subcommittee on Primary Health and Aging.

    Citing World Health Organization data, Sanders said the U.S. spends as much as three times more on health care than other industrialized countries. Health care outlays in the U.S. account for about 18 percent of our Gross Domestic Product, significantly more than in France, Germany, Denmark, Canada, Great Britain, Australia, Norway, Taiwan and Israel.

    In Denmark, “all citizens have access to care; no one may be denied services on the basis of income, age, health or employment status,” according to Jakob Kjellberg, an economist from Copenhagen. Victor Rodwin, an expert on the French health care system, said “the French have easy access to primary health care, as well as specialty services, at half the per capita costs of what we spend in the U.S.”

    Other witnesses said the money Americans sink into their expensive health care system does not buy better care. “Canada achieved health outcomes that are at least equal to those in the U.S. at two-thirds the cost,” according to one witness at the hearing, Dr. Danielle Martin of Women’s College Hospital in Toronto.

    The United States ranks 26th in life expectancy compared to other countries ranked by the Paris-based Organization for Economic Cooperation and Development. People who live in Italy, Spain, France, Australia, Israel, Norway and other countries live 2 to 3 years longer than Americans.

    The Affordable Care Act has improved access to insurance, but millions of Americans still lack insurance or have plans with such high deductibles and copayments that they cannot afford the care they need. As a result, some 45,000 uninsured Americans die each year because they didn’t go to a doctor in time.

    A major factor driving up health care costs in the U.S. is the high cost of prescription drugs. Hospital stays also cost more. While hospitals in Germany and France charge $3,000 for an appendectomy, for example, the average price for the same procedure in American hospitals is $13,000. Some U.S. hospitals charge $28,000.

    “It is time for the U.S. to join the rest of the industrialized world and guarantee access to health care as a right of all people, not just a privilege for those who can afford it,” Sanders said.

    #Système_de_soins_de_santé


  • Tempête à la #CIA, accusée d’avoir espionné le Congrès américain
    http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201403/11/01-4746651-tempete-a-la-cia-accusee-davoir-espionne-le-congres-americain.ph

    Les accusations ont déclenché une bagarre publique rare entre la CIA et le Congrès, le directeur de l’agence d’espionnage John Brennan niant avoir cherché à faire obstacle à l’enquête du Sénat, sans toutefois commenter les faits en détail.

    « Nous n’essayions pas de bloquer quoi que ce soit », a déclaré John Brennan lors d’un événement organisé par le Council on Foreign Relations. « La CIA n’espionnait pas, d’aucune façon, la commission du Renseignement ».

    Les rumeurs de presse s’amplifiaient depuis plusieurs jours sur la surveillance supposée par l’agence de renseignement d’ordinateurs utilisés par des enquêteurs de cette commission.

    L’objet de leur enquête, conduite de 2009 à 2012, était brûlant : les techniques d’interrogatoire musclé employées par la CIA entre 2002 et 2006, sous le mandat de George W. Bush, et notamment la simulation de noyade.

    Mardi, Dianne Feinstein, présidente de la commission et à ce titre l’une des personnes les plus puissantes du Congrès, a non seulement confirmé certaines de ces allégations, mais accusé la CIA d’avoir supprimé des documents compromettants en accédant sans autorisation aux ordinateurs des collaborateurs parlementaires.

    « Je suis très inquiète, la fouille de la CIA pourrait bien avoir violé le principe de séparation des pouvoirs incarné dans la Constitution américaine, y compris la liberté d’expression et de débat », a-t-elle déclaré lors d’une déclaration fracassante et minutieusement détaillée de plus de 30 minutes.

    Selon elle, la CIA pourrait avoir aussi violé un décret datant de 1981 qui interdit à l’agence de mener des opérations de surveillance sur le territoire américain. L’affaire a été transmise au département de la Justice, a-t-elle révélé.

    Parallèlement, la CIA accuse la commission d’avoir rapporté illégalement dans les bureaux du Sénat des documents confidentiels, et a aussi référé l’affaire à la justice - une tentative d’intimidation, selon Dianne Feinstein.

    (...)

    Les révélations ont aussi fait réagir Edward #Snowden, l’homme à l’origine des fuites historiques sur un autre pan de l’appareil de surveillance américain, la National Security Agency (NSA).

    Évoquant un « effet Merkel », il a critiqué Dianne Feinstein qui « se fiche que les droits de millions de citoyens ordinaires soient violés par nos espions, mais tout d’un coup cela devient un scandale quand un élu découvre que la même chose lui arrive », a-t-il déclaré à la chaîne américaine NBC News.

    #Etats-Unis


  • Plus de 40 ans ? Vous êtes concerné par la prochaine catastrophe social...
    http://www.express.be/business/fr/economy/plus-de-40-ans-vous-etes-menace-par-la-trappe-de-lage-moyen/203231.htm
    http://media1.express.be/pictures/lowres/web/misc/still_of_the_company_men.png

    Alors que les dirigeants européens viennent seulement de prendre conscience de la marginalisation de plus en plus grande des jeunes actifs, un nouveau désastre social est en train d’émerger : les actifs d’âge mûr vont être les prochains laissés pour compte du progrès technologique et de la mondialisation. Ce constat, c’est celui que fait Edoardo Campanella, un économiste de la Kennedy School de l’Université de Harvard qui a également travaillé pour l’Organisation Mondiale du Commerce et conseillé le Sénat italien.

    Jusqu’à présent, les gens d’âge moyen ont été les grands gagnants du système. Ils bénéficient de contrats de travail stables, ils font partie du groupe social qui influence le plus les politiciens, et ils sont moins vulnérables aux crises économiques que leurs ainés « seniors ». D’autres facteurs, tels que les droits de douane élevés, les avantages accordés en fonction de l’âge, et les clauses qui limitent les possibilités de recours au licenciement leur ont même permis de conserver des emplois qui sont par nature condamnés à disparaître.

    En contrepartie, cette situation a favorisé la marginalisation des plus jeunes actifs. Selon l’OCDE, entre 2008 à 2012, le taux de chômage des Européens âgés de 45 à 54 ans n’a progressé « que » de 5,2% à 7,7%, alors que le taux de chômage des jeunes est passé de 15% à 21,4%.

    Mais la concurrence provenant des pays émergents et les progrès technologiques sont en train de changer la donne, affirme l’économiste. Il explique que les industries traditionnelles qui employaient les travailleurs dans la force de l’âge sont de plus en plus souvent délocalisées hors d’Europe, et que les entreprises qui les remplacent sont souvent des entreprises jeunes, à l’exemple des startups du secteur de la technologie où la majorité des employés a moins de 40 ans. Selon l’institut McKinsey, 12 inventions récentes sont appelées à refaçonner nos économies : l’internet mobile, l’automatisation du travail intellectuel, l’Internet des objets, le cloud (informatique en nuage), la robotique avancée, les véhicules sans conducteur, la génomique de nouvelle génération, le stockage de l’énergie, l’impression 3D, les matériaux avancés, l’exploration et les forages avancés et les énergies renouvelables.

    Ces innovations vont créer des opportunités d’emploi pour travailleurs les plus jeunes, et d’un autre côté, elles vont rendre les compétences de certains employés d’âge mûr obsolètes, et écarter ces travailleurs du marché du travail. En effet, les travailleurs les plus âgés ont plus de difficultés à apprendre les nouvelles compétences demandées ; ils sont aussi moins mobiles, et plus réticents à accepter de prendre les risques inhérents à la création d’entreprise.

    L’Europe, avec ses populations vieillissantes, est particulièrement concernée par ce phénomène, d’autant que ses travailleurs, habitués à des systèmes de protection sociale généreux, auront plus de mal à accepter ces nouvelles contraintes, précise Campanella. Les pays de la périphérie, qui ont souvent des secteurs publics pléthoriques qu’ils sont maintenant contraints de réduire, seront ceux où son impact sera le plus fort, car une grande partie des fonctionnaires ont plus de 40 ans. De plus, l’incapacité des Etats membres de l’euro à pouvoir dévaluer leur monnaie pour regagner de la compétitivité sur les secteurs industriels menacés risque d’aggraver cette évolution.

    L’accélération du progrès et des changements qu’il induit signifie qu’il sera de plus en plus difficile pour le législateur d’adopter simultanément les réformes structurelles nécessaires pour adapter le pays. En outre, les pays de la zone euro ne disposent pas des leviers monétaires ou fiscaux qui faciliteraient cette transition.

    Campanella prédit qu’il en résultera de l’instabilité sociale, parce que les travailleurs dans la force de l’âge seront poussés dans une « trappe de l’âge moyen » : ils seront trop vieux pour trouver du travail, mais trop jeunes pour partir en retraite, ce qui les poussera à se faire défendre par les syndicats. Ils s’opposeront ainsi aux jeunes, qui voudront défendre ce système qui leur convient, et cette polarisation pourrait remettre en cause la cohésion sociale.

    Pour l’éviter, les politiciens européens devraient :

    ✔ Développer la formation continue pour tous ;

    ✔ Développer des partenariats entre les secteurs privé et public ;

    ✔ Permettre que les salaires puissent baisser avec l’âge du travailleur pour tenir compte de l’obsolescence croissante de ses qualifications, et développer son attractivité ;

    ✔ Redéfinir le contrat social de l’Europe, pour promouvoir la solidarité intergénérationnelle et créer un système capable de fusionner la créativité des jeunes avec la sagesse des personnes d’âge mûr.

    #économie
    #social
    #catastrophe #sociale
    #trop-vieux pour #travailler, #trop-jeune pour la #retraite ..


  • 16 février 1937 : Quand l’aile gauche du parti socialiste critiquait l’action du gouvernement Blum
    http://tours.mediaslibres.org/16-fevrier-1937-quand-l-aile.html

    Le Conseil national du parti socialiste (...) constate avec regret que, sous la pression des forces capitalistes, s’exprimant par la censure du Sénat, les combinaisons des chefs radicaux, le sabotage patronal, la fuite des capitaux, etc.,

    1. La politique initiale de lutte contre les oligarchies financières s’est peu à peu tempérée, puis transformée en une politique ménageant les intérêts capitalistes ;

    2. L’action directe du prolétariat, saluée par le Congrès de Huyghens, a été freinée puis désavouée publiquement au nom d’une « paix sociale » constamment violée par les puissances capitalistes.


  • Guilt by Association
    http://www.slate.com/articles/news_and_politics/jurisprudence/2014/03/debo_adegbile_senate_blocks_obama_s_pick_to_head_the_justice_department.html

    Debo Adegbile was selected by President Obama to be assistant attorney general for the Justice Department’s Civil Rights Division. The Senate, aided and abetted by seven Democratic senators, just killed his nomination. Why? Adegbile worked at the NAACP’s Legal Defense Fund and in that capacity, he helped out on a brief seeking to overturn the 1982 death sentence for Mumia Abu-Jamal, convicted in the killing of Philadelphia police officer Daniel Faulkner.

    Adegbile’s cardinal sin? He worked on a Legal Defense Fund appeal (that the NAACP had already been involved in before he took the position) contending that there was racial discrimination in Abu-Jamal’s trial and then, later, on a brief arguing that the jury instructions in Abu-Jamal’s trial were constitutionally improper. This was a contention that prevailed in a federal appeals court. Later the LDF represented Abu-Jamal in a Supreme Court case when prosecutors sought to reinstate his death sentence.


  • 3月6日のツイート
    http://twilog.org/ChikuwaQ/date-140306

    http://img.twi-log.com/img-dir/r/rt-icon.gif

    Papier is out! paper.li/ChikuwaQ/13277… Stories via @beache3 @yishioka @ptak posted at 09:16:26

    「トップ下のDNA」、そんなものはない。 posted at 08:39:55

    RT @stressfm: Video: Rolo Teste, de Nelson Fernandes ift.tt/1e2XQ7p posted at 08:21:18

    Top story: WASHINGTON: Probe sought of CIA conduct in Senate study of secret de… www.mcclatchydc.com/2014/03/04/220…, see more tweetedtimes.com/ChikuwaQ posted at 06:26:48

    RT @iarehautjobb: iarehautjobb//art.is.hard is out! paper.li/iarehautjobb/a… Stories via @darkasylumradio @ChikuwaQ posted at 05:57:19

    Top story: La Payunia Picture — Argentina Photo — National Geographic Photo o… photography.nationalgeographic.com/photography/ph…, see more tweetedtimes.com/ChikuwaQ posted at (...)


  • Le vote blanc adopté
    http://faltrybook.olympe.in/le-vote-blanc-adopte

    La proposition de loi visant à reconnaître le vote blanc aux élections a été définitivement adoptée par le Sénat le 12 février 2014. On qualifie de vote blanc le dépôt dans l’urne d’une enveloppe sans bulletin ou contenant un papier dépourvu de toute indication. Peut-etre un reméde à l’abstention De vouloir exprimer qu’aucun candidats ne vous convient. En faisant son devoir de citoyen. Et votre vote sera comptabilisé. L’Assemblée nationale s’est prononcé pour la reconnaissance des votes blancs, (...)

    #Actualités


  • FRANCE : Le Sénat rejette l’interdiction du maïs OGM !!!
    http://www.brujitafr.fr/article-france-le-senat-rejette-l-interdiction-du-mais-ogm-122624775.html

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2013/08/mais-ogm.jpg

    Il faut faire une pétition pour supprimer cette assemblée de vieux gâteux payés à vie par nos impôts ! Y en a marre.. Déjà, ils protègent S. Dassaut qui n’a pas une casserole, mais toute une batterie aux fesses, et maintenant ils autorisent le maïs OGM alors qu’ils savent très bien que la majorité de la population n’en veut pas ! Le Sénat a rejeté lundi 17 février une proposition de loi socialiste interdisant la culture du maïs transgénique en France, compliquant le contre-la-montre du gouvernement pour arriver à ses fins avant les semis de mars. Les sénateurs ont adopté à une courte majorité (171 voix pour, 169 voix contre) une motion d’irrecevabilité déposée par l’UMP Jean Bizet contre la proposition de loi d’Alain Fauconnier, notamment grâce au soutien du groupe (...)

    #NATURE_/_ECOLOGIE


  • Le Sénat rejette l’interdiction de culture des maïs OGM - Le Point
    http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/le-senat-rejette-l-interdiction-de-culture-des-mais-ogm-17-02-2014-1792702_2

    PARIS (Reuters) - Les sénateurs français ont rejeté lundi une proposition de loi socialiste visant à interdire la mise en culture des variétés de maïs génétiquement modifié, dont le MON810, alors que la France a engagé de grandes manoeuvres contre les OGM.

    Contre toute attente, la haute assemblée a adopté par 171 voix contre 169 une motion d’irrecevabilité présentée par l’UMP Jean Bizet. Sur 343 votants, il y a eu 340 suffrages exprimés.

    Une motion « tendant à opposer l’exception d’irrecevabilité » a pour objet de montrer qu’une ou plusieurs dispositions du texte à l’examen sont contraires à la Constitution.

    Le sénateur Jean Bizet estime que la proposition de loi repose sur « un dispositif juridiquement fragile » et qu’elle va à l’encontre du droit communautaire, qui prime sur le droit national.

    La présentation de ce texte intervient quelques jours après que les gouvernements de l’Union européenne ont échoué, faute d’une majorité qualifiée, à bloquer l’autorisation de cultiver un nouveau type de maïs OGM, le Pioneer TC 1507, élaboré par les groupes américains DuPont et Dow Chemical.

    Mis en culture depuis 1998, le MON810, qui est actuellement le seul maïs OGM autorisé à la culture dans l’UE, comporte un gène modifié qui le rend résistant aux insectes et sa culture a été interdite par la France en 2008 et en 2012.

    Mais le Conseil d’Etat a par deux fois, en 2011 et en 2013, annulé ces arrêtés qu’il juge contraires à la réglementation européenne. Cette dernière dit qu’un pays peut interdire la culture d’un OGM s’il présente les preuves scientifiques d’"un risque important mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l’environnement".

    Le Conseil d’État a considéré que les preuves dont disposait la France « n’étaient pas suffisamment étayées ».

    La proposition de loi rejetée lundi se fonde sur les risques environnementaux liés à la culture du MON810, mis en évidence par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) et sur les supposés risques liés au maïs TC 1507.

    #OGM
    #Sénat Le Sénat rejette l’interdiction de culture des maïs OGM


  • L’Assemblée adopte le projet de loi sur la #géolocalisation | 11/02/14
    http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203310565035-l-assemblee-adopte-le-projet-de-loi-sur-la-geolocalisation-64

    L’Assemblée rétablit donc la possibilité pour le parquet d’autoriser la géolocalisation pour une durée de 15 jours comme dans le texte initial du gouvernement, alors que le Sénat l’avait ramené à huit jours. Au-delà, il appartiendra à un juge des libertés et de la détention d’autoriser la prorogation du dispositif, pour une durée d’un mois renouvelable.

    #droit

    Tous les suspects de délits punis de 3 ans ou plus pourront être géolocalisés en #temps_réel, ce qui représente une majorité des cas prévus par le code pénal.
    http://www.numerama.com/magazine/28378-geolocalisation-policiere-l-assemblee-adopte-un-texte-plus-laxiste.h