person:al gore

  • Selon Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis : près de 50% des #terres arables de la #RDC sont bradées
    http://farmlandgrab.org/post/view/23693-selon-al-gore-ancien-vice-president-des-etats-unis-pres-de-50-de

    Après le secteur des mines, qui a subi une véritable razzia, c’est le tour de terres arables de la RDC de faire l’objet d’une ruée à l’échelle internationale. Dans son livre intitulé « Le futur », Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis, note que 48,8% des 120 millions d’hectares des terres arables que compte le Congo-Kinshasa sont déjà cédées aux étrangers. Un véritable bradage qui se fait malheureusement, dénonce l’ex numéro 2 sous Bill Clinton, au détriment du peuple congolais. Une redéfinition s’impose.

    #agrobusiness #agro-industrie #prédateurs

    • Dans cette nouvelle chasse aux terres arables de l’Afrique, la RDC n’est pas à l’abri. Selon Al Gore, qui se réfère à une analyse de Rights and Resources Initiative, une Ong internationale basée à Washington, « la République démocratique du Congo a signé des accords avec des propriétaires étrangers pour céder 48,8% de ses terres cultivables ». Plus explicite, l’ancien vice-président des Etats-Unis affirme que « la Chine a obtenu un agrément avec la République démocratique du Congo sur l’exploitation de l’huile de palme pour des biocarburants sur une étendue de 2,8 millions d’hectares ». « Quant à la part exacte des achats massifs destinés au biofuel, note Al Gore, les experts sont partagés. La Banque mondiale a calculé que, en 2009, 21% y étaient destinés, alors que l’International Land Coalition estime qu’ils représentent 44% ».

    • dans la mesure où les femmes ne sont pas des personnes mais des biens appartenant aux hommes au même titre que les terres, je ne trouve pas cela si obscure. C’est la base du patriarcat.

      Les femmes accomplissent 66% du travail mondial, produisent 50% de la nourriture, mais ne perçoivent que 10% des revenus et détiennent 1% de la propriété.

      Source : UNICEF - 2007

      voire aussi en France la loi salique qui interdisait aux femmes et aux filles d’hériter ou cette conférence de C.Delphy qui évoque en passant l’absence de statu civile des femmes pour cause de « Debilitas Sexus »
      http://www.youtube.com/watch?v=QKboHv8V2ig

      #femme-objet


    • On dirait que l’idée principale, c’est d’utiliser les motivations endogènes (fierté, estime de soi, sens du défi) pour améliorer l’exploitation au travail par l’auto-exploitation des gens... laquelle est effectivement très efficace ! (ref : les autoentrepreneurs !)

      Après, c’est peut-être bien, faut lire pour savoir !

    • Je pense qu’il faut lire, pour ma part (et pour ceux qui sont paresseux comme moi) il y a ça :
      http://www.ted.com/talks/dan_pink_on_motivation?language=fr
      Je pense que ce gars est à la psychologie sociale ce que Al Gore est à la climatologie : un orateur talentueux efficace pour vulgariser un sujet iconoclaste.

      Mine de rien, même si en tout bon américain il ne peut pas frontalement s’opposer au libéralisme capitaliste, il affirme en substance que le dogme de la « loi du profit » qui est à la base du libéralisme économique (« l’humain est un individu exclusivement animé par des motivations marchandes et son intérêt particulier ») est une connerie.
      J’ai trouvé son approche très très subversive, ça ne ressemble pas à un énième bouquin de #management. Il montre que les gens préfèrent se comporter en adultes, que les entreprises les infantilisent, et que si tout le monde prend conscience qu’on peut envoyer balader l’autorité de l’entreprise (bâton) et notre dépendance psychologique à l’argent (carotte), en se comportant simplement en adultes responsables, c’est tout le système capitaliste qui peut s’effondrer, les entreprises (en tant qu’organisations fonctionnelles créatrices de « richesses » au sens de bien ou services socialement utiles), elles, survivront...

      #dan_pink

    • J’ai trouvé... Frederick herzberg... et sa théorie de la motivation.
      c’est à lui que le résumé me faisait penser
      (qui a dit qu’après 40 ans, la mémoire se carapatait ???)


  • L’espionnage agressif des Etats Unis par Israël est généralement étouffé
    par Jeff Stein, Newsweek (USA) 8 mai 2014 traduit de l’anglais par Djazaïri
    http://mounadil.wordpress.com/2014/05/11/espionnage-sioniste-aux-etats-unis-jeff-stein-enfonce-le-clou

    Quand l’équipe chargée de la sécurité de Susan Rice, la conseillère à la sécurité nationale de la Maison Blanche, inspectaient sa suite dans un hôtel de Jérusalem mardi soir, ils avaient en tête la présence d’un visiteur surprise dans la chambre du vice président Al Gore il y a 16 ans cette semaine, un espion dans un conduit d’aération.

    Selon un ancien cadre du renseignement américain, un agent des services secrets qui profitait d’un moment de solitude dans la salle de bains de Gore avant l’arrivée du VIP avait entendu un bruit métallique de raclage. "L’équipe des services secrets avait inspecté la chambre [de Gore] à l’avance tous ses membres étaient partis, sauf un agent, qui avait décidé de prendre un long temps sur le trône," a rapporté l’ancien cadre des services secrets à Newsweek . "Donc, la chambre était calme, il était en train de contempler ses orteils quand il entend un bruit dans la ventilation. Et il voit le cache de la ventilation qui est déplacé de l’intérieur. Et puis il voit un mec qui commence à sortir du conduit dans la pièce "

    Est-ce que l’agent s’est dépêché de prendre son arme ?
    Non, nous a dit l’ancien agent avec un petit rire. « Il a toussoté et le gars est reparti dans le conduit. »
    (...)

    Mais peu importe le degré de sévérité de la leçon administrée par le FBI – habituellement délivrée personnellement au plus gradé des représentants du renseignent à l’ambassade israélienne – les Israéliens n’étaient en rien ébranlés précise un autre ancien officier supérieur du renseignement américain. « On ne peut pas mettre un Israélien dans l’embarras, » dit-il. « Il est tout simplement impossible de leur causer de l’embarras. Vous les prenez la main dans le sac, et ils haussent les épaules en disant, « OK maintenant, autre chose ? (...) »

    #espionnage


  • Did an Israeli spy hide in Al Gore’s bathroom? -
    Haaretz May 10, 2014
    http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/1.589859

    Just days after Newsweek quoted senior U.S. intelligence officials as saying that Israeli espionage operations in the United States have “gone too far,” the online magazine revealed more details of such “aggressive operations” and how they were “hushed up.”

    Subscribe to Haaretz for all the latest news and views from Israel, the Middle East and the Jewish World

    An article by Jeff Stein that was published on Thursday describes a scene that could have easily belonged in a spy movie (or, for that matter, a spy movie spoof): An Israeli spy hiding in the air duct in Al Gore’s bathroom in 1998.

    According to a former U.S. intelligence operative quoted in the article, a Secret Service agent who was using the then-vice president’s restroom heard a metallic sound coming from the vent above him. "And then he sees a guy starting to exit the vent into the room,” the official says, adding that after the agent coughed, the guy went back into the vents.”

    Such incidents, claims the new report, were hushed up for one reason: The transgressor was Israel.

    Newsweek’s report last Tuesday on Israeli espionage operations crossing “red lines” caused anger in Jerusalem, and the Israeli embassy in Washington was instructed to protest the allegations to the U.S. government. The spokesman for the Israeli embassy in Washington Aharon Sagi said the report was false, and condemned it, while Foreign Minister Avigdor Lieberman rejected it as a “malicious” and false accusation.


  • Réchauffement climatique : la tactique alarmiste en question - NYTimes.com
    http://alireailleurs.tumblr.com/post/82518624544

    Dans le New York Times, Ted Nordhaus et Michael Shellenberger de l’organisation de recherche environnementale Breakthrough Institute prennent à propos une émission américaine alarmiste sur le #changement_climatique pour souligner qu’"une décennie de recherche suggère que les appels basés sur la #peur du changement climatique inspirent le refus, le fatalisme et la polarisation". Une vérité qui dérange d’Al Gore (2006) a contribué à la division du public et le nombre d’Américains qui pensent que les médias exagèrent l’ampleur du réchauffement progresse. Des chercheurs du Frameworks Institute ont montré que les messages sur les événements météorologiques extrêmes renforçaient la conviction que le changement climatique pouvait être surmonté, pas empêché… Tant et si bien que les gens préfèrent acheter un 4x4 pour (...)

    #transition #écologie #cognition #psychologie #communication

    • Mais la génération 68 (celle des parents de ma génération) se montre généralement assez égoïste. Mes parents sont de la génération juste avant et j’ai pu voir la différence de traitement par rapport à mes petits camarades. Dans les anciennes générations, il y a justement l’idée fondamentale de la transmission, du passage de relai, du fait que rien n’est plus important que de pousser les nouvelles générations plus haut et plus loin, à tout prix. Avec une idée de sacrifice un peu pesante à vivre, parfois.
      À contrario, mes potes gosses de baby-boomers, ils ne sont pas maltraités, mais leurs parents ont tout de même l’air de penser que ça va être difficile de faire mieux qu’eux et se sont désinvestis largement de leur job de propulseurs. En gros, ils ont agi comme s’ils étaient arrivés au sommet de la pyramide sociale et qu’ils le méritaient bien et qu’ils n’allaient pas se laisser gâcher leur plaisir par les mouflets qu’ils ont eu la grande bonté de mettre au monde. Ce sont eux qui ont collé massivement les vieux à l’hospice, carrières obligent, et qui ont un peu laissé l’ascenseur social se démerder comme il peut, surtout quand ils ont commencé à se sentir menacés par les générations montantes.
      Je me souviendrais toute ma vie d’une copine qui était avec moi en licence et dont les parents, bien bourgeois, avaient décidé que ça lui ferait la couenne de bosser pendant ses études (ça peut se défendre, sauf qu’eux avaient bénéficié du marchepied parental en mode complet, mais bon...).
      Cela dit, la copine s’en sort assez mal (parents bourgeois = 0 aides au logement ou à quoi que ce soit) et va un jour leur demander une rallonge. Sa mère n’a pas le temps de lui parler, elle la retrouve en train de chiner une table basse au Louvre des antiquaires... et de lui répondre qu’elle n’a pas de fric pour elle, parce que ses prochaines vacances au bout du monde lui ont couté les yeux de la tête.

      Ma copine a pris le job a plein temps et a arrêté les études.

      Perso, je n’ai pas compris comment cette bonne femme pouvait préférer ses vacances à l’avenir de son gosse.

      Mais je pense qu’ils sont pas mal dans cette catégorie.

      Cela dit, je trouve que cette pensée « tout pour ma gueule, tout de suite, et merde aux autres » est assez contagieuse et a rattrapé des gens qui étaient dans la transmission et qui sont maintenant dans le « après moi, la fin du monde » et tant pis pour les gosses, pas de chance pour eux, mais fallait bien que ça tombe sur quelqu’un.

    • C’est la génération : « parce que je le vaux bien » qui estime effectivement qu’elle le mérite plus que les autres, même si le principal mérite, en terme de trajectoire sociale, est le plus souvent de naître dans le bon milieu et au bon moment (le destin des cohortes varie selon le contexte de l’entrée sur le marché du travail).

    • Mes parents étaient étudiantEs en 68 mais les premièrEs de la lignée à accéder à des études et illes ne sont pas comme ça, quatre gosses et jamais de vacances au soleil. Ça correspond à un ethos modeste et rural plus généreux et solidaire que les sales bourges que tu décris, @monolecte... Depuis que j’ai réalisé que le DIY n’existe pas à la campagne, mais plein de pratiques d’auto-production, je pense qu’on y vit différemment le rapport aux autres. Plus responsable, plus étouffant aussi.


  • Réchauffement climatique : la tactique alarmiste en question - NYTimes.com
    http://www.nytimes.com/2014/04/09/opinion/global-warming-scare-tactics.html?smid=tw-share&_r=0

    Ted Nordhaus et Michael Shellenberger de l’organisation de recherche environnementale Breakthrough Institute - http://thebreakthrough.org - prennent à propos une émission américaine alarmiste sur le changement climatique pour souligner qu’une décennie de recherche suggère que les appels basés sur la peur du changement climatique inspirent le refus, le fatalisme et la polarisation. « Une vérité qui dérange » d’Al Gore (2006) a contribué à la division du public et le nombre d’Américains qui pensent que les médias exagère l’ampleur du réchauffement progresse. Des chercheurs du Frameworks Institute ont montré que les messages sur les événements météorologiques extrêmes renforçait la conviction que le changement climatique pouvait être surmonté, pas empêché... Les gens préfèrent acheter un 4x4 pour traverser les (...)

    #transition #développementdurable #écologie


  • Al Gore says use of geo-engineering to head off climate disaster is insane | Environment | theguardian.com
    http://www.theguardian.com/world/climate-consensus-97-per-cent/2014/jan/15/geo-al-gore-engineering-climate-disaster-instant-solutio
    Mais pas contre le nucléaire, dommage !

    Al Gore said on Wednesday it would be “insane, utterly mad and delusional in the extreme” to turn to #geo-engineering projects to avoid a climate catastrophe.

    The UN climate panel, in the next edition of its blockbuster reports, will warn that governments might have to extract vast amounts of greenhouses gases from the air by 2100 to limit climate change, according to a draft copy of the report seen by Reuters.

    But the former vice president of the US said that searches for an instant solution, which he said were born of desperation, were misguided and could lead to an even bigger catastrophe.

    “The idea that we can put a different form of pollution into the atmosphere to cancel out the effects of global warming pollution is utterly insane,” he told a conference call for South African reporters.

    #climat


  • Just 90 companies caused two-thirds of man-made global warming emissions | Environment | theguardian.com
    http://www.theguardian.com/environment/2013/nov/20/90-companies-man-made-global-warming-emissions-climate-change

    The companies range from investor-owned firms – household names such as Chevron, Exxon and BP – to state-owned and government-run firms.

    The analysis, which was welcomed by the former vice-president Al Gore as a “crucial step forward” found that the vast majority of the firms were in the business of producing oil, gas or coal, found the analysis, which has been accepted for publication in the journal Climatic Change.

    “There are thousands of oil, gas and coal producers in the world,” climate researcher and author Richard Heede at the Climate Accountability Institute in Colorado said. “But the decision makers, the CEOs, or the ministers of coal and oil if you narrow it down to just one person, they could all fit on a Greyhound bus or two.”

    Half of the estimated emissions were produced just in the past 25 years – well past the date when governments and corporations became aware that rising greenhouse gas emissions from the burning of coal and oil were causing dangerous climate change.

    Many of the same companies are also sitting on substantial reserves of fossil fuel which – if they are burned – puts the world at even greater risk of dangerous climate change.

    #folie


  • « Les révélations d’Edward Snowden concernant l’ampleur de l’espionnage réalisé par la NSA ont entraîné des changements de direction à pas mal d’endroits. Par exemple, l’IETF, l’organisation qui établit les normes techniques de l’Internet. À la réunion de l’IETF à Vancouver, du 3 au 8 novembre, on a donc beaucoup parlé de vie privée. La décision la plus spectaculaire a été l’accord très large de l’IETF (par le biais du fameux "hum", l’IETF n’ayant pas de procédures de vote) pour se lancer à fond dans cette voie. »

    http://linuxfr.org/users/bortzmeyer/journaux/l-ietf-se-lance-dans-la-lutte-contre-l-espionnage

    #NSA #PRISM #vie_privée

    • Al Gore: Snowden ’revealed evidence’ of crimes against US constitution | theguardian.com
      http://www.theguardian.com/world/2013/nov/06/al-gore-snowden-revealed-evidence-crimes-nsa

      Former US vice-president Al Gore has described the activities of the National Security Agency as “outrageous” and “completely unacceptable” and said whistleblower Edward Snowden has “revealed evidence” of crimes against the US constitution.

      Gore, speaking Tuesday night at McGill University in Montreal, said he was in favour of using surveillance to ensure national security, but Snowden’s revelations showed that those measures had gone too far.

      “I say that as someone who was a member of the National Security Council working in the White House and getting daily briefings from the CIA,” Gore said, in comments reported by the Canadian Press.


    • Ce qui m’a gêné dans « une vérité qui dérange » c’est qu’Al gore fasse l’impasse sur l’agrobusiness, responsable, d’après la FAO, de 18 % d’émission de gaz à effet de serre (l’élevage plus précisément) et de bien d’autres méfaits sur l’environnement et les sociétés humaines. Des mauvaises langues ont dénoncés des liens avec Monsanto par le passé, sous Clinton. A voir la bande d’annonce, j’ai un peu peur que l’agriculture soit abordée sous les hospices des bienfaits des ogm (et des brevets qui les accompagnent) pour la population mondiale.


  • Former Bush administration official: Israel may be behind use of chemical arms in Syria - West of Eden Israel News | Haaretz Daily Newspaper
    http://www.haaretz.com/blogs/west-of-eden/former-bush-administration-official-israel-may-be-behind-use-of-chemical-ar

    Retired U.S. Army Colonel Lawrence Wilkerson, who once served as Secretary of State Colin Powell’s Chief of Staff, believes that the chemical weapons used in Syria may have been an Israeli “false flag” operation aimed at implicating Bashar Assad’s regime.

    Wilkerson made his astounding assertion in an interview on Current TV, the network once owned by former Vice President Al Gore and recently purchased by Al-Jazeera.

    Wilkerson said that the evidence that it was Assad’s regime that had used the chemical weapons was “flaky” and that it could very well have been the rebels or Israel who were the perpetrators. Asked why Israel would do such a thing, Wilkerson said: “I think we’ve got a basically geostrategically, geopolitical inept regime in Tel Aviv right now.”

    • VOICI L’ARTICLE ENTIER.
      Former Bush administration official: Israel may be behind use of chemical arms in Syria - West of Eden Israel News | Haaretz Daily Newspaper
      http://www.haaretz.com/blogs/west-of-eden/former-bush-administration-official-israel-may-be-behind-use-of-chemical-ar

      Retired U.S. Army Colonel Lawrence Wilkerson, who once served as Secretary of State Colin Powell’s Chief of Staff, believes that the chemical weapons used in Syria may have been an Israeli “false flag” operation aimed at implicating Bashar Assad’s regime.

      Wilkerson made his astounding assertion in an interview on Current TV, the network once owned by former Vice President Al Gore and recently purchased by Al-Jazeera.

      Wilkerson said that the evidence that it was Assad’s regime that had used the chemical weapons was “flaky” and that it could very well have been the rebels or Israel who were the perpetrators. Asked why Israel would do such a thing, Wilkerson said: “I think we’ve got a basically geostrategically, geopolitical inept regime in Tel Aviv right now.”

      “I think we saw really startling evidence of that,” Wilkerson continued, “in the fact that President Obama had to tell Bibi Netanyahu ‘Pick up the phone, you idiot, call Ankara and get yourself out of this strategic isolation you’re in right now.”

      A “false flag” operation is a covert attack on foreign or domestic soil carried out by governments or organizations under a false identity, aimed at placing blame on the enemy. It originates with a ruse once used in naval warfare in which ships would hoist the enemy’s flags in order to infiltrate his ranks.

      Wilkerson, 63, a former Army helicopter pilot who flew combat missions in Vietnam, served as Colin Powell’s chief of staff in 2002-2005. He was responsible for reviewing the intelligence information used by Powell in his by now infamous February 2003 United Nations Security Council appearance on Saddam Hussein’s weapons of mass destruction.

      After his retirement, Wilkerson described this presentation as “a hoax” and became an outspoken critic of the Bush Administration’s handling of the Iraq war. He now serves as a professor at Virginia’s William and Mary College and is a guest commentator on several U.S. television networks.

      Speaking on the Current’s Young Turks program, Wilkerson said that because of the instability in the Middle East, Israel’s current geo-strategic situation is “as dangerous as it’s been since 1948.” He added that President Obama “has got to be very circumspect about what he does in exacerbating that situation.”

      “Netanyahu is clueless as to this,” Wilkerson said. “I hope President Obama gave him a lecture in geostrategic realities.”

    • Le problème des preuves, c’est qu’on ne les voit jamais. On doit croire sur parole les médias principaux qui croient sur parole les autorités.


  • Les Écologistes, combien de « divisions » ?
    Le blog de SuperNo | Jamais content, jamais d’accord, mais toujours prêt à le dire !
    http://www.superno.com/blog

    Souvenez-vous, c’était il y a quelques années à peine. L’écologie était en plein boum. Dans le sillage d’Al Gore, même les pires anti-écolo comme Sarkozy avaient flairé le filon et faisaient mine de s’y mettre. Les libéraux se consolaient par des calculs qui démontraient que la catastrophe écologique allait compromettre leurs bénéfices. Les hélicologistes Hulot et Bertrand étaient partout. Notre gouvernement n’avait pas encore compris que pour entretenir sa popularité, rien ne valait une bonne guerre, et amusait la galerie avec son “Grenelle de l’environnement”. Dans 5 ans, c’était sûr, on allait tous bouffer bio et rouler en voiture électrique, dont l’énergie serait uniquement fournie par des éoliennes et des panneaux solaires.


  • Ecologie : si on arrêtait l’enfumage, deux minutes ? | Yovan Menkevick
    http://reflets.info/ecologie-si-on-arretait-lenfumage-deux-minutes

    (Ca devient très très agaçant les leçons d’écologies du XXIème siècle, leçons très décalées et souvent hors-sujet. Au fond, si l’on reprend un peu l’histoire et qu’on observe ce qu’il se passe aujourd’hui, est-il vraiment intelligent d’être « écologiste » ? Pas si certain…) Au début des années 70 ils étaient pris pour des rétrogrades totalement abrutis : les hippies écologistes. Ils militaient contre le nucléaire, faisaient la promotion de l’agrobiologie (ainsi nommée à l’époque) et critiquaient la société de consommation. Les politiques, ainsi qu’une énorme majorité de la population se sont foutus de leur gueule jusqu’à que certain problèmes surviennent, mis en avant par des gens « sérieux » : les scientifiques. Problèmes que personne ne peut vérifier par lui-même, puisqu’à « l’échelle de la planète ». Les problèmes en question étaient les gaz à effet de serre dans les années 90, puis le Co2 à partir des années 2006-2007 avec l’alerte émise par le GIEC et le film d’Al Gore « Une vérité qui dérange« . Là, d’un seul coup, le Français moyen qui sur-consommait de l’électricité, du fioul, achetait tout et n’importe quoi sans se soucier de l’origine des produits, de l’énergie consommé, des rejets polluants, s’est mis à vouloir « protéger la planète ». Les médias (...)

    • Je trouve cet article relativement simplet ...
      S’il s’agit de dénoncer l’enfumage et le green washing, Fabrice Nicolini (entre autres) fait ça très bien, avec une cruauté raffinée
      http://fabrice-nicolino.com/index.php
      Des phrases comme

      Là, d’un seul coup, le Français moyen qui sur-consommait de l’électricité, du fioul, achetait tout et n’importe quoi sans se soucier de l’origine des produits, de l’énergie consommé, des rejets polluants, s’est mis à vouloir « protéger la planète

      c’est n’importe quoi ... Quel français moyen ? Où voit on ça ? L’écrasante majorité des Français veut surtout garder sa caisse, ne pas se restreindre et consommer toujours plus ...
      Et

      Les paysans, pas les gros industriels, mais les petits ou moyens, il en reste encore un peu,

      Oui, bien sûr, une petite couche de vrais gens près de la réalité et plein du bon sens du terroir face aux citadins bobos ...
      La réalité du système agro-business en France n’est pas celle là, sans vouloir jeter la pierre à tous les agriculteurs indiféremments ...
      Non, vraiment, cet article, je ne l’aime pas.
      Il ne suffit pas dire

      j’emmerde Duflot et sa clique

      ce qui est un avis partagé par la plupart des personnes un peu au fait de la question, pour faire avancer les choses, ni d’installer une ruche sur son balcon.



    • Alors, cette vidéo est assez longue (~1h), mais si vous êtes un tant sois peu « geek », accrochez-vous. ça vaut le coup.

      Le thème de cette vidéo tourne autour de « suivez vos passions, suivez vos principes » (très américain ?). Son truc, c’est de concevoir des interfaces, des dispositifs interactifs qui rendent tangibles et explorables par tous des concepts qui resteraient abstraits ou réservés aux seuls initiés.

      Il fait la démo de plusieurs « proof of concept » / prototypes vraiment enthousiasmants :
      – Une interface établissant une relation bidirectionnelle, explorable et temps réel entre un Canvas et du code qui dessine des choses dessus. (2’30)
      – Un moteur/éditeur de jeu vidéo, pour explorer le game design, la modélisation de contraintes physiques. (10’17)
      – Une interface pour apprendre à programmer, proposant une visualisation simple du déroulement d’un programme. (16’45)
      – Un explorateur de schéma électronique, permettant de visualiser en temps réel son fonctionnement et le comportement des courants électriques le parcourant. (23’30)
      – Un logiciel d’animation intuitif (29’30).

      Bref, il est très fort ce Bret Victor, son approche est imparable, j’aimerais beaucoup mettre la main sur un des synthés qu’il a conçu (Alesis Ion et Alesis Micron). D’ailleurs, « j’auto favorite » ce seen. (#fanboy_inside)


  • Spécialement pour @fil

    Al Gore Invents a Showpiece E-Book - NYTimes.com

    http://pogue.blogs.nytimes.com/2011/05/05/al-gore-invents-a-showpiece-e-book

    May 5, 2011, 2:57 pm

    People pitch me on new apps all the time, but Al Gore doesn’t do it that often. In fact, only once — last week.

    I took the bait. I met with him and his collaborators on “Our Choice,” a $5 app version (iPhone/iPad/iPod Touch) of Mr. Gore’s 2009 best seller of the same name.

    Now, I’ll be frank with you: I must get pitched every other week on some “revolutionary” e-book app that claims to reinvent the book. That usually means it has a couple of video clips in it.

    #internet #ebooks #technologie #edition