person:kim kardashian

  • L’indice Kardashian, un indicateur pour dégonfler la popularité des scientifiques acquise sur les réseaux sociaux - Slate.fr
    http://www.slate.fr/story/90715/kardashian-index-popularite-scientifiques

    Pour savoir si cette popularité d’un scientifique est exagérée en regard de l’évaluation de ses travaux, le biologiste Neil Hall vient de publier dans la sérieuse Revue Genome Biology un article farceur sur le fond bien que scrupuleux dans sa forme, proposant pour dégonfler ces bulles médiatiques de calculer l’écart entre un profil de chercheur sur les réseaux sociaux et son autorité dans les revues spécialisées. Il l’a baptisé « l’indice Kardashian », en référence à Kim Kardashian, célébrissime héroïne de téléréalité bien qu’elle n’ait pas de réalisation majeure à son actif. Comme il l’écrit :

    « Je suis inquiet du fait qu’un phénomène similaire à celui de Kim Kardashian puisse exister également dans la communauté scientifique. Je pense qu’il est possible que certains individus soient célèbres pour être célèbres (ou, pour employer le jargon scientifique, renommés pour être renommés). »

    S’il reconnaît que les réseaux sociaux sont « des outils de valeur pour le rayonnement et le partage des idées », il estime aussi qu’« il existe un danger que cette forme de communication soit trop valorisée et que nous perdions de vue des mesures clés de la valeur scientifique ».

    Pour obtenir l’indice Kardashian ou K Index d’un scientifique, il suffit de diviser le nombre total de followers sur Twitter par le nombre de citations dans les revues, ce dernier chiffre étant souvent considéré comme un critère d’influence au sein de la communauté scientifique (bien qu’il fasse aussi l’objet de critiques).

    #science


  • « KimKierkegaardashian : Detournement Par Excellence »
    http://critical-theory.com/kimkierkegaardashian-detournement-par-excellence

    Kim Kierkegaardashian is an amazing Twitter account that mashes together the philosophy of Søren #Kierkegaard with tweets from Kim Kardashian. Kierkegaard is a super awesome philosopher that I’m too lazy to read, and Kardashian is some lady who is famous for no reason in particular. So what does that have to do with detournement? Lots, says McKenzie Wark, a professor at the New School for Social Hipster Research.

    First, what is detournament? Well first, it’s actually #détournement and it’s French for “turnabout”, “derailment” and means “hijacking” when you’re talking about airplanes. It’s a political strategy advocated by a bunch of French trolls like Guy #Debord and The Situationists that generally involves fucking with corporate media messages for the #lolz.

    For Wark, the Twitter account exposes the poisonous nature of something or other:

    "I followed that one for a while; it’s hilarious. I kind of love that stuff because it’s so revealing. The side of culture that’s really a giant automatic repurposing machine. Can you build a bot that would, for example, build sentences? And then flip that into the space where it’s the negative, the critique of that very practice? Can you create protocols using a search engine to generate language? That reveals exactly the great poison sea we’re swimming in."

    http://critical-theory.com/wp-content/uploads/2013/06/culture-jamming-wark1-1024x682.jpg

    Le compte @KimKierkegaard
    https://twitter.com/KimKierkegaard

    He who cannot reveal himself cannot love. So take advantage of the warm weather to wear less makeup.

    I stand like a lonely pine, egoistically shut off, pointing to the skies & casting no shadow. It was easy to achieve this sleek & sexy look.

    I love taking fashion trends & applying them to interior design because in the end, we each fight our battle in the solitude of our own room

    Weary of people, weary of myself, so weary that I need an eternity to rest. That’s why I always carry a pillow when I’m traveling.

    How does the single individual reassure himself that he is legitimate? A little BiGGie in the morning gets the vibe going.

    #philosophie