provinceorstate:bande de gaza

  • A Gaza non plus, on ne badine pas avec l’amour - Le nouvel Observateur
    http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2014/04/05/a-gaza-non-plus-badine-lamour-251075
    05/04/2014 / Mohamed Kacimi | Ecrivain

    Dans la bande de Gaza, « les F16, on a l’habitude, mais un baiser »... L’écrivain Mohamed Kacimi a animé des ateliers de théâtre avec des étudiants palestiniens. Amour, religion et drones : il raconte.

    Cette année, j’ai appris que le département de français de l’université Al Aqsa, dans la bande de Gaza, était le seul département mixte du territoire, et qu’on venait d’y ouvrir un nouvel Institut français.

    J’ai conçu alors le projet d’aller sur place animer un atelier d’écriture et de jeu autour de la pièce de Musset « On ne badine pas avec l’amour ».

    Une pièce qui pose le problème de la relation homme-femme, en même temps qu’elle s’attaque à la question de la foi et de la religion. Pour mener un projet aussi fou, il faut des gens insensés. J’ai pris contact avec Hervé Loichemol, directeur de la Comédie de Genève dont je connais la passion pour les théâtres du monde. Il a accepté tout de suite de participer à cette aventure.

    Le haut-parleur hurle « Go. »

    Je débarque à l’aube à Tel Aviv. Il fait chaud. Il fait beau. Nous sommes un dimanche, premier jour de la semaine en Israël. Les routes sont bondées.

    Nous filons vers le Sud, dépassons Ashkelon et, au bout d’une heure, nous arrivons au poste frontière, Erez. Des remparts, des miradors, un terrain labouré par les chenilles des blindés. Des caméras partout.

    Pour franchir ce poste, je dois montrer mon numéro d’inscription auprès de l’armée qui a reçu ma demande au mois de mai 2013.

    Je passe le premier contrôle ; derrière des vitres blindées des soldats examinent mon document. Ils me demandent d’attendre sur un banc face à une porte blindée. Au bout d’un moment, un voyant vert s’allume. Une voix hurle dans le haut-parleur « Go ».

    Je débouche sur une grande esplanade goudronnée. Je suis seul. Des soldats des troupes d’élite, les Golanis, arpentent l’esplanade avec le doigt sur les gâchettes de leurs fusils d’assaut. (...)

    #Gaza #Palestine


  • Israël interdit à un athlète de participer au marathon de Bethléem parce qu’il est de Gaza - Le Point

    http://www.lepoint.fr/monde/israel-interdit-a-un-athlete-de-participer-au-marathon-de-bethleem-parce-qu-

    Un athlète olympique de la bande de Gaza interdit par Israël de se rendre à Bethléem, en Cisjordanie, pour y courir le marathon a porté mercredi son cas devant la plus haute juridiction d’Israël. « J’ai demandé un permis pour me rendre (...) à Bethléem pour courir le marathon organisé le 11 avril, mais j’ai appris vendredi dernier qu’Israël rejetait ma demande », a déclaré à l’AFP par téléphone Nader al-Masri. Nader al-Masri est le seul athlète olympique résidant à Gaza à avoir participé en 2008 aux Jeux olympiques de Pékin, où il a terminé dernier dans la catégorie 5 000 mètres.


  • Le développement de la résistance populaire dans la bande de Gaza par Ziad medoukh
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.ziad_medoukh.030414.htm

    Jeudi 3 avril 2014

    Depuis le début de l’année 2014, des jeunes palestiniens de Gaza, ont pris l’initiative de manifester pacifiquement, notamment dans la zone tampon de sécurité imposée depuis 2005 de façon illégale par l’armée israélienne au nord de la bande de Gaza.

    L’initiative de ces jeunes qui ne reçoit aucun soutien des partis politiques ou des factions, a un seul mot d’ordre : être présents dans ces zones qui se trouvent dans des territoires appartenant aux Palestiniens en brandissant des drapeaux et sans aucune provocation.

    Tous les vendredis, ces jeunes de bonne volonté défient les forces de l’occupation israélienne par des actions pacifiques.

    Cette mobilisation populaire montre que les Palestiniens ne peuvent rester silencieux devant la multiplication des agressions israéliennes dont ils sont l’objet.

    Exprimé par ces manifestations, le message de ces jeunes déterminés est clair : la bande de Gaza est toujours occupée, la présence des soldats israéliens dans ces zones tampons est illégale, et l’armée d’occupation israélienne contrôle toujours le ciel, la terre et la mer de cette région sous blocus.

    Ces manifestations sont en développement permanent, au début, ils étaient 30 jeunes, actuellement, leur nombre peut dépasser les 400 personnes.

    Ce sont souvent les soldats israéliens, qui ne supportent pas ces actions pacifiques de masse, qui ouvrent le feu, et utilisent des balles réelles, tuant et blessant les manifestants. Il y a eu cinq morts et plus de 50 blessés palestiniens depuis janvier 2014.

    Ces jeunes gazaouis voyant des paysans et des ouvriers tués par les soldats israéliens, veulent exprimer leur révolte, et ils utilisent donc des actions pacifiques comme forme de résistance contre ces soldats qui occupent leur territoire et agressent les civils.

    L’armée a peur de l’extension de ces manifestations de masse, elle les réprime, elle ne les supporte pas car elles les obligent à avoir une force supplémentaire sur le terrain, mais ce qu’elle ne supporte surtout pas, c’est le développement des actions non-violentes, elle veut que l’image de Gaza reste celle d’une région armée et non pacifique, qui menace la sécurité d’Israël par des missiles et non par des pierres et des manifestations populaires, sans oublier que l’armée ne veut pas d’un autre Bellin dans la bande de Gaza.


  • La bande de Gaza tentée par le rattachement à la Russie - La Voix de la Russie
    http://french.ruvr.ru/news/2014_03_19/La-bande-de-Gaza-tentee-par-le-rattachement-a-la-Russie-3273

    Par La Voix de la Russie | Sur fond de signature de l’accord sur le rattachement de la Crimée à la Russie, la version russe du site du Centre d’information palestinien a publié une information selon laquelle un groupe d’habitants de Gaza avait l’intention de proposer au gouvernement de cette enclave palestinienne sur le territoire d’Israël d’organiser un référendum sur l’adhésion à la Russie.

    Le groupe réunit des citoyens de Russie résidant à Gaza. Ils sont au total près de 50 000. Ce sont essentiellement des femmes russes ayant épousé des Palestiniens et ayant gardé leur passeport russe.

    Le site indique que les initiateurs du référendum à Gaza n’ont aucun doute sur ses résultats.


  • Des frappes aériennes israéliennes tirées sur Gaza - La Libre.be

    http://www.lalibre.be/actu/international/des-frappes-aeriennes-israeliennes-tirees-sur-gaza-53208891357058dcaad72a18

    L’armée de l’air israélienne bombardait mercredi soir plusieurs sites dans la bande de Gaza, après une attaque massive de roquettes du mouvement radical palestinien Jihad islamique, ont rapporté des témoins. L’armée israélienne a confirmé « une frappe » sur Gaza, gouverné par le mouvement islamiste Hamas, mais sans autre détail.


  • Egypte : le Prix Nobel de la paix Mairead Maguire arrêtée et expulsée - Yahoo Actualités France
    http://fr.news.yahoo.com/egypte-prix-nobel-paix-mairead-maguire-arr%C3%AAt%C3%A9e-expuls%C3%A9

    Les autorités égyptiennes ont arrêté puis expulsé mercredi le Prix Nobel de la paix Mairead Maguire à son arrivée en Egypte, et arrêté d’autres militantes pacifistes avec qui elle comptait se rendre en délégation dans la bande de Gaza jeudi.

    Ce groupe pourrait mettre dans l’embarras le gouvernement égyptien installé par l’armée, qui est en froid avec le mouvement palestinien Hamas au pouvoir à Gaza mais qui ne veut pas, en même temps, être considéré comme complice du blocus israélien sur ce territoire palestinien.

    Mardi, la police aéroportuaire avait déjà expulsé l’Américaine Medea Benjamin, qui faisait partie de la même délégation, attendue à Gaza jeudi. Elle a indiqué à l’AFP que les policiers lui avaient cassé le bras.

    Mme Maguire a indiqué à l’AFP être arrivée à l’aéroport du Caire avec une autre militante, Ann Patterson, mardi soir.

    « Nous avons été emmenées au centre de détention, interrogées et retenues pendant huit heures, et on nous a dit que nous n’aurions pas l’autorisation d’entrer au Caire et que nous allions être renvoyées à bord d’un autre avion », a expliqué au téléphone depuis Londres la militante pacifiste d’Irlande du Nord.

    Un responsable de l’aéroport a indiqué qu’elle avait été placée sur une liste noire.


  • Egypte : le Prix Nobel de la paix Mairead Maguire arrêtée et expulsée alors qu’elle se rendait dans la Bande de Gaza - Libération

    http://www.liberation.fr/monde/2014/03/05/egypte-le-prix-nobel-de-la-paix-mairead-maguire-arretee-et-expulsee_98475

    La délégation qui va tenter jeudi d’entrer à Gaza via le poste-frontière égyptien de Rafah, le seul qui ne soit pas contrôlé par Israël, devait être menée par Djamila Bouhired, icône de la guerre d’indépendance en Algérie.

    Mais cette dernière ne se trouvait pas à bord du vol qu’elle devait prendre en provenance de Paris et qui devait arriver mercredi soir. Une quinzaine d’autres militantes se sont vu interdire de quitter l’aéroport, ont indiqué des membres de la délégation, sans qu’il ne soit clair si elles aussi allaient être expulsées.

    Selon un organisateur, d’autres ont pu cependant entrer dans le pays.

    L’Egypte a interdit mardi le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, le soupçonnant de s’allier avec les Frères musulmans égyptiens pour commettre des attentats.

    Les autorités sont régulièrement accusées d’aider Israël à maintenir l’embargo sur Gaza, par exemple en ouvrant de façon chaotique le point de passage de Rafah.

    Depuis 2012, l’armée égyptienne a détruit des centaines de tunnels entre le Sinaï et la bande de Gaza, qui permettaient à des contrebandiers de fournir notamment du carburant et des matériaux de construction à l’enclave palestinienne, mais qu’Israël et l’Egypte suspectent de servir aussi au passage d’armes et de militants islamistes vers Gaza.

    La décision des autorités égyptiennes de nous interdire l’entrée en Egypte est « une confirmation que le gouvernement égyptien se plie au blocus sur Gaza », a regretté Mairead Maguire.

    L’Égypte étend la « guerre contre le terrorisme » à Gaza
    http://orientxxi.info/magazine/l-egypte-etend-la-guerre-contre-le,0499



  • Gaza : une Palestinienne tuée par l’armée israélienne près de la frontière
    http://www.romandie.com/news/n/_Gaza_une_Palestinienne_tuee_par_l_armee_israelienne_pres_de_la_frontiere_ ?

    GAZA (Territoires palestiniens) - Une Palestinienne a été tuée dans le sud de la bande de Gaza à l’aube samedi par des tirs de l’armée israélienne près de la frontière, selon le ministère de la Santé du gouvernement Hamas qui contrôle l’enclave palestinienne.

    Le corps de Amena Atiyyeh Qdeih , âgée de 57 ans, a été découvert près de la frontière dans la localité de Khazaa, à Khan Younès, a indiqué le porte-parole du ministère précisant que la victime était malade mentale et qu’elle a été tuée par des tirs de l’armée israélienne.

    Qdeih a été atteinte de plusieurs balles, a-t-il ajouté, précisant que les ambulanciers n’avaient pu l’évacuer dans l’immédiat en raison des tirs israéliens dans la zone frontalière.

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Muataz Washaha : Assassiné par Israël tandis que les pourparlers de "paix" continuent
    Par Shahd Abusalama

    http://www.ism-france.org/temoignages/Muataz-Washaha-Assassine-par-Israel-tandis-que-les-pourparlers-de-paix-c

    « Ne t’inquiète pas »

    « Je serai libre ici. Pars et ne t’inquiète pas pour moi. Je vais rester ici et pas me rendre. Je ne retournerai pas en prison. » Tels sont les derniers mots de Muataz Washaha à un agent de la défense civile, la dernière personne à avoir pu lui parler avant l’évacuation de la maison.

    L’homme de la défense civile n’a pas eu d’autre choix que d’embrasser Muataz au front et de partir, respectant son choix.

    Peu de temps après, avec sa technologie sophistiquée, l’armée israélienne localisait Muataz et commençait à lui tirer dessus à balles réelles et obus. Malgré les appels à se rendre, Muataz a refusé. Cette confrontation inégale a duré six heures, ce qui suffisait à tuer Muataz mille fois.

    Après le retrait des forces israéliennes, le corps de Muataz a été trouvé, déchiqueté par des dizaines de balles. Il avait été touché à la tête par une balle de fusil d’assaut Energa.

    D’après l’armée israélienne, Muataz Washaha a été tué parce qu’il était « soupçonné d’activités terroristes ». Quelle déclaration ridicule.

    Après les innombrables actes de terrorisme que les forces d’occupation ont perpétré contre le peuple palestinien, elles devraient être les dernières à parler de terrorisme ou à définir ce qu’est le terrorisme.

    #Palestine


  • Deux raids aériens israéliens sur la bande de Gaza
    Le Monde.fr avec AFP | 11.02.2014
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/02/11/deux-raids-aeriens-israeliens-sur-la-bande-de-gaza_4363899_3218.html

    L’aviation israélienne a mené deux raids dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 février dans la bande de Gaza, qui n’ont pas fait de victime. La première attaque s’est produite près du camp de réfugiés de Nuseirat dans le centre de la bande de Gaza et a visé un camp d’entraînement des brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas, au pouvoir à Gaza.

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Était-ce pour procurer "une expérience très forte" au commandant de l’Armée de l’Air française, le général Denis Mercier ?
    “““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    La France en visite dans les bases aériennes de Tsahal
    Publié le : février 17, 2014 `
    http://tsahal.fr/2014/02/17/la-france-en-visite-dans-les-bases-aeriennes-de-tsahal

    Le commandant de l’Armée de l’Air française, le général Denis Mercier, a atterri la semaine dernière en Israël. Au cours de sa visite, il a rencontré le commandant de l’Armée de l’Air israélienne, le général de division Amir Eshel, s’est rendu dans les bases aériennes de Tsahal et a même participé à un vol. Venez en apprendre plus sur cette coopération franco-israélienne.

    La visite du général Denis Mercier a été l’occasion de rencontres avec le général de division Amir Eshel et d’entretiens concernant les défis quotidiens présents au Moyen-Orient. La coopération existante ainsi que les intérêts communs entre les deux puissances aériennes ont également été évoqués. Le commandant de l’Armée de l’Air a pu décoller à bord d’un avion F-15L de la flotte israélienne et a déclaré : “c’est un grand avion doté de beaucoup de puissance. C’était une expérience très forte de voler avec pour la première fois.”

    #collaboration_franco-israélienne


  • L’Égypte étend la « guerre contre le terrorisme » à Gaza
    http://orientxxi.info/magazine/l-egypte-etend-la-guerre-contre-le,0499

    Le renversement de Mohamed Morsi a eu d’importantes conséquences sur la bande de Gaza et ses dirigeants. D’allié privilégié, le Hamas est, du jour au lendemain, devenu la cible à abattre. La stratégie de l’armée égyptienne consiste à étouffer économiquement le Mouvement de la résistance islamique et à soutenir politiquement ses adversaires. Pourtant, malgré la destruction des tunnels, la politique des généraux égyptiens ne semble pas radicalement différente de celle conduite à l’époque par Hosni Moubarak, qui visait à éviter que l’effondrement du Hamas ne pèse sur la stabilité de l’Égypte. (...) Source : Orient (...)


  • Gaza : Un raid de l’occupant israélien tue deux résistants à Gaza - ISM-France & Agences
    http://www.ism-france.org/temoignages/Un-raid-de-l-occupant-israelien-tue-deux-resistants-a-Gaza-article-18657

    Deux combattants de la résistance ont été assassinés cette nuit à Beit Hanoun, au nord de la Bande de Gaza, par une frappe aérienne israélienne. Des sources médicales ont déclaré au reporter du CPI qu’une avion de reconnaissance israélien a bombardé un véhicule civil qui circulait Rue Sikka, à Beit Hanoun, tuant Ahmed Al-Za’anin et son cousin Mohammed Al-Za’anin , tous deux affiliés au Front populaire de Libération de la Palestine (FPLP).

    #Palestine #occupation_israélienne #impunité


  • Centre d’actualités de l’ONU - Ban rend hommage à l’ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon, décédé à l’âge de 85 ans

    http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=31808&Cr=Isra%C3%ABl&Cr1=

    « Au cours d’une vie consacrée à l’Etat d’Israël, Ariel Sharon était un modèle pour son peuple, d’abord en tant soldat puis comme homme d’Etat. Nous nous souviendrons de lui pour son courage politique et sa détermination à mettre en œoeuvre la décision historique de retirer les colons et les troupes israéliennes de la bande de Gaza » a indiqué le Secrétaire général.

    11 janvier 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon , a exprimé samedi sa tristesse par l’annonce du décès de l’ancien Premier ministre d’Israël, Ariel Sharon, en saluant la volonté politique et le pragmatisme de M. Sharon et en appelant à poursuivre le processus de paix israélo-palestinien.

    #israël #sharon


  • Gaza, l’électricité et l’ONU
    http://orientxxi.info/magazine/gaza-l-electricite-et-l-onu,0462

    Le blocus israélien, qui dure depuis maintenant plus de sept ans, prive de tout les habitants de la bande de Gaza, et notamment des besoins essentiels que sont l’électricité et l’eau potable. L’Organisation des Nations unies (ONU), présente sur le territoire à travers diverses organisations déploie des moyens relativement importants pour venir en aide aux Gazaouis. Mais rien ne change au fond, tant que les violations des droits fondamentaux opérées par Israël, à Gaza comme en Cisjordanie demeurent (...) Source : Orient XXI


  • Gaza : un Palestinien touché par des tirs israéliens succombe à ses blessures
    http://www.romandie.com/news/n/_Gaza_un_Palestinien_touche_par_des_tirs_israeliens_succombe_a_ses_blessur

    GAZA (Territoires palestiniens) - Un Palestinien de 16 ans, blessé par des tirs de soldats israéliens, a succombé vendredi à ses blessures dans la bande de Gaza, selon une source médicale.

    L’adolescent avait été blessé jeudi près de la barrière frontalière entre Israël et la bande de Gaza, dans le nord du territoire palestinien, avaient rapporté des sources israélienne et palestinienne.

    Ashraf al-Qodra, un porte-parole des services d’urgence de Gaza, a indiqué dans un communiqué que la victime avait succombé à ses blessures.

    Il a par la suite annoncé que deux hommes avaient été blessés par des tirs, l’un grièvement, dans deux incidents séparés vendredi, sans qu’aucune autre précision ne soit donnée.

    Selon l’armée israélienne, des soldats ont ouvert le feu pour disperser une manifestation violente de Palestiniens qui lançaient des pierres et des pneus enflammés à proximité de la clôture de sécurité avec Israël.

    (...)

    En Cisjordanie occupée, un Palestinien est mort dans la nuit de mercredi à jeudi après avoir inhalé des gaz lacrymogènes utilisés par l’armée israélienne pour disperser un rassemblement.

    Ces violences sont survenues au début d’une nouvelle mission du secrétaire d’Etat américain John Kerry qui tente, non sans difficultés, d’aplanir les divergences entre Israéliens et Palestiniens en vue d’un règlement de leur conflit.

    (©AFP / 03 janvier 2014 19h30)

    Sa’id Jasser Ali, 85 ans
    http://www.ism-france.org/temoignages/Le-premier-martyr-palestinien-de-2014-est-un-vieux-monsieur-de-85-ans-vi

    Adnan Abou Khater, 18 ans
    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=662355


  • Frédéric Encel : « Ariel Sharon est un véritable pragmatique » – metronews

    http://touch.metronews.fr/info/frederic-encel-ariel-sharon-est-un-veritable-pragmatique/mnab!Wut1Z99oUnDxg

    A l’heure où, après près de huit ans de coma, la santé d’Ariel Sharon s’est fortement dégradée, metronews a interrogé Frédéric Encel, docteur en géopolitique, professeur à l’ESG Management School et maître de conférence à Sciences Po Paris sur le parcours de l’ancien Premier ministre israélien, à la fois héros de guerre et « boucher » de Sabra et Chatila, mais également instigateur du démantèlement des colonies de la bande de Gaza.


  • Gaza : arrêt de l’unique centrale électrique faute de fioul - Le Monde

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/12/27/gaza-arret-de-l-unique-centrale-electrique-faute-de-fuel_4340630_3218.html

    L’unique centrale de la bande de Gaza a de nouveau cessé de fonctionner vendredi 27 décembre faute d’un approvisionnement en fioul en provenance d’Israël, a annoncé un responsable de la compagnie d’électricité locale. La pénurie de carburant est provoquée par la fermeture du point de passage de Kerem Shalom, qui permet l’approvisionnement, a expliqué le directeur adjoint de la centrale.


  • Israeli forces kill 1 Palestinian, injure 5 across Gaza Strip | Maan News Agency
    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=658642

    GAZA CITY (Ma’an) — A Palestinian man was shot dead and five others were injured in a number of incidents across the Gaza Strip on Friday.

    Jihad Hamad , 24, was shot dead, and an unidentified man was injured after Israeli soldiers opened fire near Beit Hanoun crossing in the northern Gaza Strip.

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Un martyr et 5 blessés cet après-midi dans la Bande de Gaza assiégée sous les tirs des terroristes sionistes
    Par Manu Abu Carlos
    http://www.ism-france.org/temoignages/Un-martyr-et-5-blesses-cet-apres-midi-dans-la-Bande-de-Gaza-assiegee-sou

    ’Awad Jihad ’Awda Hamad, 27 ans, était avec son frère Raddad, 22 ans, dans la banlieue de Beit Hanoun. Appartenant à une des familles les plus défavorisés d’un point de vue économique de la zone, ils se trouvaient dans une décharge, à environ 800m/1 km de la clôture qui sépare la Bande de Gaza assiégée des territoires palestiniens occupés en 48, essayant de récupérer tout matériau ou objet réutilisable ou à revendre.

    Vers 15h, ce 20 décembre, les forces sionistes d’occupation ont commencé à tirer sans arrêt, pendant environ 1 heure.

    Une balle a atteint ’Awad au crâne, le tuant sur le coup. Il s’était marié il y a peu de temps et n’avait pas encore d’enfants.

    Son frère Raddad a été touché au bras droit. Il a réussi à se coucher par terre pour éviter les rafales qui continuaient.

    #palestine #occupation #colonisation #pillage #israël


  • Les aides européennes à Gaza épinglées | euronews, Europe
    http://fr.euronews.com/2013/12/11/les-aides-europeennes-a-gaza-epinglees
    http://www.youtube.com/watch?v=2mXFmFRjoOU


    L’Union européenne doit cesser de payer les fonctionnaires palestiniens de la bande de Gaza qui ne travaillent pas. Cet appel cinglant, c’est celui de la Cour des Comptes de l’Union européenne. D’après son rapport, 24% des fonctionnaires de l‘éducation et 22% de ceux des services de santé ne sont pas actifs et sont payés en partie grâce aux aides européennes.

    et l’Union européenne se demande pourquoi « ces employés financés par l’Europe sont souvent empêchés de faire leur travail » ?
    – Le hamas vous dis-je
    – mais l’occupation israélienne ?
    – Justement le Hamas
    – Les tirs de l’aviation israélienne ?
    – le Hamas
    – les tirs de la marine israélienne sur les pêcheurs ?
    – le Hamas !
    #israël #palestine #occupation #colonisation


  • Israeli authorities refuse Dutch FM access to Hebron Old City | Maan News Agency
    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=655302

    BETHLEHEM (Ma’an) — Dutch Foreign Minister Timmer Mans’ visit to Hebron on Sunday was marred by the refusal of Israeli authorities to allow him to visit the Old City without an Israeli military escort, the Palestinian ambassador to the Netherlands told Ma’an.

    Ambassador Nabil Abuznaid told Ma’an in an interview on Sunday that the Dutch minister had planned to visit sections of Hebron’s Old City but Israeli authorities imposed conditions on his visit.

    When the foreign minister refused these conditions, which the ambassador described as “unprecedented” for visiting dignitaries, he was forced to cancel his visit.

    “The occupation (authorities) tried to make some conditions, but he did not accept them,” Abuznaid told Ma’an on Sunday.

    “We appreciate that he fought for his principles,” by refusing to accept the Israeli authorities’ condition, he added.

    Abuznaid highlighted that by refusing to visit the Old City of Hebron under Israeli escort the Dutch minister made it clear that “he did not want to set a precedent” of only entering escorted by the Israeli military.

    “We respect the Dutch and their decisions,” which show “their support for human rights and Palestinian rights,” he added.

    “We are mad at the occupation,” for imposing these conditions, Abuznaid stressed, “as we the hosts cannot even receive a special guest in our homes.”

    http://seenthis.net/messages/204958

    • Dispute entre Israël et les Pays-Bas à propos d’un scanner pour Gaza
      08/12 |
      http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/afp-00569643-dispute-entre-israel-et-les-pays-bas-a-propos-d-un-scanner-pou

      Une dispute a éclaté avant la visite que le Premier ministre des Pays-Bas devait commencer dimanche en Israël sur l’installation d’un scanner néerlandais à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, a indiqué un responsable israélien.
      « L’installation de ce scanner hollandais, qui devait permettre de vérifier le contenu des conteneurs en provenance de Gaza et destinés à l’exportation, a été reportée à la suite d’exigences imprévues présentées par les Pays-Bas », a affirmé à l’AFP un responsable israélien qui a requis l’anonymat.
      « Sur le plan technique, ce scanner qui doit être installé au point de passage de Kerem Shalom par où transitent les marchandises en provenance de Gaza, ne pose aucun problème. Mais les Hollandais ont subitement posé des conditions politiques notamment sur le pourcentage de marchandises destinées à la Cisjordanie ou à l’étranger », a poursuivi ce responsable.
      « Il s’agit de questions politiques qui devront être réglées au plus haut niveau politique, ce qui va retarder la mise en oeuvre de ce scanner », a-t-il également insisté.
      Selon les médias israéliens, cette dispute a provoqué l’annulation d’une cérémonie prévue dimanche à Kerem Shalom en présence du Premier ministre des Pays-Bas Mark Rutte.
      Le conflit porte sur les exportations de la bande de Gaza, contrôlée par les islamistes du Hamas vers la Cisjordanie, gérée par l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas. Le ministère israélien de la Défense veut isoler ces deux régions, tandis que les responsables néerlandais souhaitaient avec ce scanner relancer les échanges entre les territoires palestiniens de Gaza et de Cisjordanie, ont ajouté les médias.
      Après la capture en juin 2006 d’un de ses soldats - libéré en 2011 - Israël a imposé un blocus à la bande de Gaza, renforcé en juin 2007 lors de la prise de contrôle de cette région par le Hamas.


  • Amnesty International | Israël/territoires occupés. La crise de l’électricité à #Gaza exacerbe les atteintes à la dignité humaine induites par le blocus
    http://www.amnesty.org/fr/for-media/press-releases/israelopt-gaza-power-crisis-has-compounded-blockade-s-assault-human-dignity

    Israël doit immédiatement lever le blocus imposé à la bande de Gaza, en autorisant notamment les livraisons de carburant et d’autres fournitures essentielles dans ce territoire sans aucune restriction, a déclaré Amnesty International dimanche 1er décembre.


  • GAZA GAZA GAZA

    Un responsable de l’ONU : Gaza est en train de devenir inhabitable | Agence Media Palestine
    http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2013/11/23/un-responsable-de-lonu-gaza-est-en-train-de-devenir-inhabitable

    « J’ai personnellement observé cette situation se détériorer progressivement au cours des dernières années,
    avec un conflit qui éclate par intermittence – dont deux avec les conséquences les plus graves ».

    Middle East Monitor – 21 novembre 2013

    Le commissaire général de l’office de secours et de travaux des Nations-Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), Filippo Grandi, a averti que « la situation désespérée des Palestiniens et des réfugiés palestiniens sous l’occupation israélienne dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, incluant Jérusalem-Est, continue de s’aggraver. »

    L’UNRWA est l’agence des Nations-Unies concernée par le problème des réfugiés palestiniens depuis 1949. Grandi s’exprimait ainsi à l’ouverture de la session de la Commission consultative de l’UNRWA en Jordanie.

    Il a déclaré : « La situation à Gaza s’est détériorée considérablement – et je le répète, considérablement – au cours des derniers mois. Je regrette de devoir soulever une fois encore des problèmes alors que nous espérions qu’ils seraient finalement surmontés par un assouplissement partiel et progressif du blocus d’Israël depuis 2010. »

    Grandi a poursuivi : « Au lieu de cela, depuis mars nous n’avons eu aucun projet de construction autorisé par le gouvernement israélien, et pour le mois passé, nous avons été incapables d’importer des matériaux de construction. Dix-neuf de nos vingt projets de constructions sont mis maintenant au point mort et ceci est susceptible aussi d’avoir des conséquences financières. »

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Gaza innondée par les eaux usées
    26 novembre 2013
    http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2013/11/26/gaza-innondee-par-les-eaux-usees
    http://www.agencemediapalestine.fr/wp-content/uploads/gaza-inonde-par-les-eaux-usees-ca904.jpg

    Voilà à quoi ressemblent en ce moment les rues de Gaza : une vaste mare fétide et putride, où les bactéries pulullent. La faute à l’usine de traitement des eaux, en panne, pour cause de manque de carburant. Les autres usines du même type à Gaza risquent la coupure elles aussi, et les 1,8 million d’habitants du territoire palestinien sont menacés par une véritable catastrophe humanitaire.

    “““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““

    Children Navigate Sewage in the Streets of Al Sabra, Eastern Gaza City
    http://www.youtube.com/watch?v=VVedD30tvu4

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Gaza : juste quelques questions !
    Ziad Medoukh
    http://www.palestine-solidarite.org/gaza-nov2013.jpg
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Ziad_Medoukh.261113.htm
    Mardi 26 novembre 2013

    Situation en pire en pire dans la bande de Gaza
    La prison à ciel ouvert
    Gaza : la mort lente
    La région qui subit un blocus inhumain depuis plus de 7 ans
    La région la plus peuplée du monde
    Gaza inondée par les eaux usées
    Les eaux polluées
    http://www.palestine-solidarite.org/gaza-nov2013-2.jpg
    Pas d’électricité
    Pas de carburants
    Pas de médicaments
    Pas d’eau potable
    Pas de perspective !
    http://www.palestine-solidarite.org/gaza-nov2013-3.jpg
    Je vous envoie ces photos
    Sans commentaires
    http://www.palestine-solidarite.org/gaza-nov2013-4.jpg
    Justes quelques questions :

    Et après ?
    Pourquoi nous sommes arrivés à cette situation catastrophique ?
    Jusqu’à quand ?
    Quand le monde bougera pour sauver Gaza ?
    Les Gazaouis s’adaptent, oui, mais à quel prix ?
    Il où le monde dit libre ?
    Jusqu’à quand le silence complice de cette communauté internationale ?
    Où sont les organisations de droits de l’homme ?
    Jusqu’à quand les Palestiniens de Gaza garderont espoir ?
    Et est ce que comme habitants de Gaza : avons-nous le droit juste de poser telles questions ???


  • La lutte antimafia, l’autre guerre d’Israël
    http://www.lefigaro.fr/international/2013/11/05/01003-20131105ARTFIG00535-la-lutte-antimafia-l-autre-guerre-d-israel.php
    Par Cyrille Louis / Publié le 05/11/2013

    Plusieurs centaines de policiers ont été déployés ces derniers jours pour tenter de ramener le calme dans les rues d’Ashkelon. Les habitants de cette ville balnéaire située au nord de la bande de Gaza, habitués à vivre sous la menace intermittente des roquettes du Hamas, viennent de découvrir un autre genre de terreur.

    À dix jours d’intervalle, deux attentats à la voiture piégée y ont été perpétrés dans le cadre de rivalités entre bandes mafieuses. Un épisode révélateur des méthodes ultraviolentes employées par la quinzaine de familles qui dominent le crime organisé en Israël.

    _ « On oublie souvent que la guerre des mafias cause, depuis la fin de la deu­xième intifada, plus de victimes que le terrorisme palestinien » , fait remarquer le journaliste belge Serge Dumont. Auteur d’une enquête* sur le crime organisé, il rappelle que ces gangs, apparus dès la naissance de l’État hébreu, se sont progressivement militarisés grâce à l’expérience acquise lors des conflits de 1967 et 1973.

    « Très déterminés lorsqu’il s’agit de défendre leur territoire, ils se sont dotés de redou­tables arsenaux en commanditant des vols dans les entrepôts militaires ainsi qu’en débauchant des artificiers désireux d’arrondir leurs fins de mois, explique-t-il encore, si bien que les règlements de compte se pratiquent désormais à coups de roquettes ou de missiles antichars. »_

    #mafia_israélienne


  • D’ici 2016, Gaza n’aura plus d’#eau potable, par Ayman Qwaider (*) via @marclaime
    http://www.eauxglacees.com/D-ici-2016-Gaza-n-aura-plus-d-eau

    Les près de deux millions de Palestiniens vivant dans la bande de Gaza souffrent déjà aujourd’hui de la pénurie d’eau potable. L’eau disponible ne correspond pas aux standards pour la consommation humaine. Le principal hôpital de Gaza, Al-Shifa, rapporte que l’eau disponible dans Gaza est à l’origine de problèmes de santé chroniques et a entraîné des taux élevés de mortalité infantile.

    Avec quatre mille cinq cents personnes vivant en moyenne sur un kilomètre carré, Gaza est l’une des zones les plus densément peuplées au monde. Cela rend l’accès à l’eau potable encore plus critique pour la population.


  • Israel denies EU delegation entry to Gaza | Maan News Agency
    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=641044

    BETHLEHEM (Ma’an) — The Israeli government on Wednesday denied an official European Union delegation entry to the Gaza Strip, claiming the visit would strengthen the ruling Hamas movement.

    Six members of an EU Parliament delegation to the Palestinian Legislative Council were due to visit Gaza from Oct. 27-30 in a trip largely focused on social, economic and humanitarian issues, including visits to UNRWA health centers, schools, food distribution centers, rehabilitation centers and sports clubs.

    The MEPs, from a cross-section of political parties representing six EU member states, were informed in an email by Israeli authorities that they would not be allowed into Gaza via the Erez crossing for the three-day visit, which also included trips to Christian schools, a sports clubs and the University of Palestine.

    Emer Costello, chair of the European Parliament’s delegation to the Palestinian Legislative Council, said she was “astounded and dismayed” by Israel’s decision to refuse an official EU visit.

    “Despite interventions by the President of Parliament and other distinguished Parliamentarians, the Israeli Authorities are preventing elected members of an official delegation from paying a humanitarian visit to this ravaged and impoverished little country,” Costello said in a statement.

    In an email to the delegation obtained by Ma’an, an Israeli diplomat in Europe responded that the delegation was denied “in line with the policy according to which Israel does not facilitate visits to the Gaza Strip which will strengthen Hamas, a terror organization designated as such also by the European Union.”

    The diplomat, David Saranga, also claimed in the message that Israel did not refuse an official visit of the EU delegation to Gaza but rather “refused the use of its territory to enter the Gaza Strip.

    Costello said Israel’s decision was “deplorable and without foundation,” adding that she had requested that EU foreign policy chief Catherine Ashton take up the issue with Israeli authorities.

    The individual members of the delegation will also raise the issue with the governments of their respective member states, she added.

    • Un groupe de travail du Parlement européen se voit refuser l’entrée à Gaza par Israël
      http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2013/10/25/un-groupe-de-travail-du-parlement-europeen-se-voit-refuser-lent

      24 octobre 2013

      La présidente de la Délégation du Parlement européen au Conseil législatif palestinien (Delegation Palestinian Legislative Council : DPLC *), Emer Costello, s’est déclarée à la fois stupéfiée et consternée par la décision des autorités israéliennes de refuser une visite officielle de la Délégation à Gaza. La visite, qui doit avoir lieu entre le 27 et le 30 octobre 2013, a le total soutien de Martin Shulz, Président du Parlement européen.

      « Malgré les interventions du Président Shulz et d’autres éminents parlementaires, les autorités israéliennes empêchent des membres élus d’une délégation officielle d’effectuer une visite humanitaire dans cette région ravagée et paupérisée. La raison officielle avancée de ce refus d’accès est qu’il s’inscrit dans la politique par laquelle Israël ne favorise pas des visites dans la bande de Gaza qui renforceraient le Hamas. Cette décision est déplorable, et sans fondement » a dit Costello.

      La Présidente de la DPLC a également déclaré que « la visite doit avoir lieu sous les auspices de l’UNRWA, et qu’elle est clairement axée sur les services publics, tels les écoles, les centres de santé et les centres de distribution alimentaire. En outre, nous avons fait le nécessaire pour visiter les programmes d’emplois et pour tenir des réunions sur l’enseignement avec des élèves de la communauté chrétienne. Étant donné les évolutions préoccupantes actuelles dans la région, le programme se concentre sur des questions purement sociales, économiques et humanitaires. »

      « Aujourd’hui, au Parlement européen, nous avons voté une ligne budgétaire pour ‘l’assistance financière à la Palestine, le processus de paix et l’UNRWA’, affectant 300 millions d’euros de financement à la région pour 2014. Cela rend la décision d’en refuser l’accès aux membres élus du Parlement européen encore plus scandaleuse et absurde » a-t-elle ajouté.

      « J’ai demandé que le Président Shulz et la Haute Représentante, Catherine Ashton, se saisissent du problème avec les autorités israéliennes et que nous poursuivions la mission. Dans le cas où l’accès à Gaza nous serait refusé, il est envisagé de rencontrer l’UNRWA en Cisjordanie. », a écrit Costello dans sa déclaration.