provinceorstate:illinois

  • Fast-Food Workers Intensify Fight for $15 an Hour - NYTimes.com

    http://www.nytimes.com/2014/07/28/business/a-big-union-intensifies-fast-food-wage-fight.html?emc=edit_th_20140728&nl=t

    ADDISON, Ill. — As labor gatherings go, this one was highly unusual — 68 workers arrived on charter buses from St. Louis, 100 from New York City and 180 from Alabama, Georgia and the Carolinas. Fifty flew in from Los Angeles and two dozen from Seattle.

    http://static01.nyt.com/images/2014/07/28/business/FASTFOOD/FASTFOOD-master675.jpg

    These were not well-paid carpenters or autoworkers heading to their annual convention, hoping to sneak in a round of golf. Rather they were fast-food workers — 1,200 of them — from McDonald’s, Burger King and other chains, eager to pursue their ambitious goal of creating a $15-an-hour wage floor for the nation’s four million fast-food workers.

    #travail #états-unis #salaire


  • Après avoir lu ce texte de Sayed Kahua, peut-on encore croire à une solution du conflit en Palestine ?

    Toutes les raisons pour lesquelles je quitte Israël - Libération
    http://www.liberation.fr/monde/2014/07/15/toutes-les-raisons-pour-lesquelles-je-quitte-israel_1064343

    TRIBUNEBientôt, je vais partir d’ici. Dans quelques jours, nous quitterons Jérusalem, nous quitterons le pays. Hier, nous avons acheté de petites valises pour les enfants. Inutile d’emporter beaucoup de vêtements, nous laisserons les habits d’hiver ; de toute façon, ils ne pourraient pas nous protéger du froid dans le sud de l’Illinois, Etats-Unis.
    Juste quelques vêtements jusqu’à ce qu’on se débrouille, et si, me suis-je dit, les enfants prenaient quelques livres, deux ou trois en arabe, et quelques autres en hébreu, pour qu’ils n’oublient pas la langue ?

    Mais je ne suis déjà plus si sûr de ce que je souhaite que mes enfants se souviennent de cet endroit aimé et maudit.

    A l’origine, nous avions prévu de partir dans un mois pour une année sabbatique, voire moins, mais, la semaine dernière, j’ai compris que je ne pouvais plus rester ici. J’ai demandé à mon agence de voyages d’avancer notre départ : « Un aller simple, s’il vous plaît », ai-je demandé. Dans quelques jours, nous atterrirons à Chicago, et je ne sais même pas où nous irons pendant le premier mois mais nous nous débrouillerons.

    J’ai trois enfants, l’aînée est déjà âgée de 14 ans, les deux garçons ont 9 et 3 ans. Nous habitons à Jérusalem-Ouest, l’unique famille arabe du quartier où nous avons emménagé il y a six ans. « Tu peux prendre deux jouets », avons-nous dit en hébreu au benjamin qui regardait sa caisse de jeux et commençait à pleurer, bien que nous lui ayons promis de lui acheter là-bas tout ce qu’il désire.

    Moi aussi, je dois décider quoi emporter. Je ne peux choisir que deux livres, ai-je décidé en contemplant mes rayonnages. Hormis, un recueil de poèmes de Mahmoud Darwich et une anthologie de récits de Gibran Khalil Gibran, tous mes livres sont en hébreu. Des livres que j’ai commencé à acquérir dès l’âge de 15 ans et qui m’ont accompagné partout au cours des années.

    Depuis l’âge de 14 ans, je n’ai presque pas lu de livre en arabe, uniquement en hébreu. C’est à cet âge que j’ai découvert une bibliothèque pour la première fois de ma vie. Il y a vingt-cinq ans, mon professeur de maths à Tira, le village où je suis né, est venu voir mes parents et leur a dit que les juifs allaient ouvrir à Jérusalem, dans un an, une école pour les élèves surdoués. Il avait affirmé à mon père que cela valait la peine de me présenter aux examens d’inscription. « Là-bas, ce sera mieux pour lui », je me souviens des mots de mon professeur.

    J’ai réussi les examens, j’ai été interrogé par des examinateurs et, à l’âge que ma fille a aujourd’hui, j’ai quitté pour la première fois ma maison de Tira pour un internat juif à Jérusalem.

    C’était si dur, presque cruel. Je me souviens de mes pleurs quand mon père m’a étreint et m’a laissé sur le seuil de la nouvelle école, splendide, si différente de ce que j’avais connu jusque-là à Tira. J’ai écrit naguère que la première semaine à Jérusalem avait été la plus pénible de ma vie. J’étais différent, autre, mes vêtements différents, ma langue différente. Toutes les leçons étaient en hébreu - les sciences, la bible, la littérature. J’étais assis là, sans comprendre un traître mot. Quand j’essayais de parler, mes camarades se moquaient de moi. Je voulais tellement m’échapper de cet endroit, revenir chez les miens, à mon village, à mes camarades, à la langue arabe.

    Au téléphone, je pleurais aux oreilles de mon père pour qu’il vienne me chercher, et lui me répondait que seuls les débuts sont difficiles, qu’au bout de quelques mois je parlerais l’hébreu mieux qu’eux…

    Je me souviens que mon prof de littérature, au cours de la première semaine, nous a demandé de lire l’Attrape-cœurs de J. D. Salinger.

    A Tira, nous n’avions pas de cours de littérature. Ni de bibliothèque, et il n’y en a toujours pas. L’Attrape-cœurs est le premier roman que j’aie jamais lu. Cela m’a pris quelques semaines pour le lire et, à la fin, j’ai compris deux choses qui ont changé ma vie. La première, c’est que j’étais capable de lire un livre en hébreu ; la seconde, la conviction profonde que j’étais tombé amoureux des livres.

    Dès le moment où j’ai découvert la littérature, je me suis désintéressé des sciences ; je m’installais en bibliothèque et je lisais. Très vite, mon hébreu est devenu presque parfait. Les livres de la bibliothèque de l’internat étaient tous en hébreu, et j’ai commencé à lire les écrivains israéliens, Agnon, Meïr Shalev, Amos Oz et aussi des ouvrages sur le sionisme, le judaïsme et la construction de la patrie. Très vite, j’ai compris le pouvoir de l’écriture et je me suis retrouvé à lire des récits sur les pionniers juifs, la Shoah, la guerre.

    Au cours de ces années-là, j’ai commencé aussi à comprendre ma propre histoire et, sans intention délibérée, j’ai commencé à écrire sur des Arabes vivant en internat israélien, dans la partie occidentale de la ville, dans l’Etat juif. J’ai entrepris cela avec la conviction que tout ce que je devais faire pour changer cette situation, c’était d’écrire l’autre partie, de raconter les histoires entendues de la bouche de ma grand-mère.

    Ecrire comment mon grand-père a été tué devant Tira pendant la guerre de 1948. Comment ma grand-mère a perdu sa terre, comment elle a élevé mon père, orphelin de père à l’âge de quelques mois, en gagnant son pain en travaillant à la cueillette chez les juifs. Je voulais raconter en hébreu mon père, qui a été détenu pendant de longues années, sans jugement, à cause de ses idées politiques. Je voulais raconter aux Israéliens une autre histoire, une histoire palestinienne. Car, en lisant, ils comprendraient, en lisant, ils changeraient, tout ce que je devais faire, c’était écrire, et l’occupation prendrait fin, je devais juste être un bon écrivain et je libérerais les membres de mon peuple des ghettos dans lesquels ils vivent. De bonnes histoires en hébreu, et je serais à l’abri, encore un livre, puis un autre film, encore un article pour le journal, et encore une télé, et mes enfants auraient un meilleur avenir. Grâce à mes histoires, un jour, nous deviendrions des citoyens égaux, presque comme les juifs.

    Cela fait vingt-cinq ans que j’écris en hébreu, et rien n’a changé. Vingt-cinq ans que je m’accroche à l’espoir, à croire qu’il est impossible que des êtres humains puissent se montrer à ce point aveugles.

    Vingt-cinq ans pendant lesquels je n’ai pas eu beaucoup de raisons d’être optimiste mais j’ai continué à croire que c’était encore possible que, un jour, ce lieu où vivent des juifs et des Arabes puisse connaître une histoire qui ne nie pas l’histoire de l’autre. Qu’un jour, les Israéliens cessent de nier la Nakba, l’occupation, et qu’ils cessent de fermer les yeux devant la souffrance du peuple palestinien. Qu’un jour, les Palestiniens se montrent disposés à pardonner, et qu’ensemble nous bâtissions un lieu où il soit agréable de vivre, exactement comme dans les romans à happy end.

    Vingt-cinq ans que j’écris en hébreu, et rien n’a changé. Vingt-ans que j’écris et que j’essuie des critiques hostiles des deux camps mais, la semaine dernière, j’ai renoncé. La semaine dernière, quelque chose s’est brisé en moi.

    Quand de jeunes juifs exaltés se sont répandus en hurlant « mort aux Arabes ! » et ont attaqué des Arabes juste parce qu’ils étaient arabes, j’ai compris que j’avais perdu ma minuscule bataille personnelle.

    J’ai écouté alors les politiciens et les gens des médias et j’ai su que ceux-là faisaient la différence entre un sang et un autre, entre un être humain et un autre être humain. Des individus, devenus la force dominante du pays, clamaient à voix haute ce que la plupart des Israéliens pensent : « Nous sommes meilleurs que les Arabes. »

    Dans les tables rondes auxquelles j’ai participé, on affirmait que les juifs étaient un peuple plus éminent, plus digne de vivre. Une majorité désespérément déterminante dans le pays ne reconnaît pas à l’Arabe le droit de vivre, en tout cas pas dans ce pays.

    Après lecture de mes derniers articles, certains lecteurs ont suggéré de m’expédier à Gaza, de me briser les os, de kidnapper mes enfants.

    J’habite à Jérusalem et j’ai de merveilleux voisins juifs, et j’ai des amis écrivains et journalistes merveilleux, mais je ne peux pas envoyer mes enfants dans des colonies de vacances ou des centres aérés avec leurs copains juifs.

    Mon aînée, furieuse, a protesté, affirmant que personne ne saurait qu’elle est arabe à cause de son hébreu impeccable mais je n’étais pas disposé à l’écouter. Elle s’est enfermée dans sa chambre, en pleurs.

    Bientôt, je serai loin d’ici et, maintenant, face à mes rayonnages de livres, je tiens en main le Salinger que j’ai lu à 14 ans. Je ne veux pas du tout emporter de livres, me suis-je dit, je dois m’investir dans une nouvelle langue, je sais à quel point c’est difficile, presque impossible, mais je dois trouver une autre langue pour écrire, mes enfants devront trouver une nouvelle langue dans laquelle vivre. « N’entre pas », a crié ma fille, au moment où je toquais à sa porte. Pourtant, j’ai pénétré dans sa chambre.

    Je me suis assis à côté d’elle, sur son lit. Et, bien qu’elle me tournât le dos, je savais qu’elle m’écoutait.

    « Tu m’entends ? Je lui ai répété la même phrase que mon père m’a dite en me laissant devant le seuil de l’école la plus prestigieuse du pays, vingt-cinq ans auparavant. Souviens-toi que, quoi que tu fasses dans la vie, pour eux, tu resteras toujours, je dis bien toujours, un Arabe. Tu m’as compris ?

    – J’ai compris, m’a répondu ma fille en m’étreignant de toutes ses forces. Papa, ça, je l’ai compris depuis longtemps.

    – Bientôt, nous partirons d’ici, ai-je fait en lui défaisant sa chevelure, juste comme elle déteste. En attendant, lis ça… » Et je lui ai tendu l’Attrape-cœurs.

    Traduit de l’hébreu par Jean-Luc Allouche.


  • Toutes les raisons pour lesquelles je quitte Israël - Libération

    http://www.liberation.fr/monde/2014/07/15/toutes-les-raisons-pour-lesquelles-je-quitte-israel_1064343

    Il y a 45 ans, Shlomo Sand voulait aussi quitter Israël. C’est Mahmoud Darwich qui l’en a dissuadé (voir http://seenthis.net/messages/234474)

    Bientôt, je vais partir d’ici. Dans quelques jours, nous quitterons Jérusalem, nous quitterons le pays. Hier, nous avons acheté de petites valises pour les enfants. Inutile d’emporter beaucoup de vêtements, nous laisserons les habits d’hiver ; de toute façon, ils ne pourraient pas nous protéger du froid dans le sud de l’Illinois, Etats-Unis.

    #gaza #israël

    • Ecrire comment mon grand-père a été tué devant Tira pendant la guerre de 1948. Comment ma grand-mère a perdu sa terre, comment elle a élevé mon père, orphelin de père à l’âge de quelques mois, en gagnant son pain en travaillant à la cueillette chez les juifs. Je voulais raconter en hébreu mon père, qui a été détenu pendant de longues années, sans jugement, à cause de ses idées politiques. Je voulais raconter aux Israéliens une autre histoire, une histoire palestinienne. Car, en lisant, ils comprendraient, en lisant, ils changeraient, tout ce que je devais faire, c’était écrire, et l’occupation prendrait fin, je devais juste être un bon écrivain et je libérerais les membres de mon peuple des ghettos dans lesquels ils vivent. De bonnes histoires en hébreu, et je serais à l’abri, encore un livre, puis un autre film, encore un article pour le journal, et encore une télé, et mes enfants auraient un meilleur avenir. Grâce à mes histoires, un jour, nous deviendrions des citoyens égaux, presque comme les juifs.

      Cela fait vingt-cinq ans que j’écris en hébreu, et rien n’a changé. Vingt-cinq ans que je m’accroche à l’espoir, à croire qu’il est impossible que des êtres humains puissent se montrer à ce point aveugles.

      Vingt-cinq ans pendant lesquels je n’ai pas eu beaucoup de raisons d’être optimiste mais j’ai continué à croire que c’était encore possible que, un jour, ce lieu où vivent des juifs et des Arabes puisse connaître une histoire qui ne nie pas l’histoire de l’autre. Qu’un jour, les Israéliens cessent de nier la Nakba, l’occupation, et qu’ils cessent de fermer les yeux devant la souffrance du peuple palestinien. Qu’un jour, les Palestiniens se montrent disposés à pardonner, et qu’ensemble nous bâtissions un lieu où il soit agréable de vivre, exactement comme dans les romans à happy end.

      Vingt-cinq ans que j’écris en hébreu, et rien n’a changé. Vingt-ans que j’écris et que j’essuie des critiques hostiles des deux camps mais, la semaine dernière, j’ai renoncé. La semaine dernière, quelque chose s’est brisé en moi.

      Quand de jeunes juifs exaltés se sont répandus en hurlant « mort aux Arabes ! » et ont attaqué des Arabes juste parce qu’ils étaient arabes, j’ai compris que j’avais perdu ma minuscule bataille personnelle.


  • « La faute à Obama » ?, par Serge Halimi (juillet 2014)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2014/07/HALIMI/50568

    Etait-il imprévoyant, cet élu de l’Illinois qui estimait dès octobre 2002 qu’une invasion de l’Irak ne ferait qu’« attiser les flammes au Proche-Orient, encourager dans le monde arabe les pires impulsions et renforcer le bras recruteur d’Al-Qaida » ? Fut-il plus visionnaire que lui, le vice-président des Etats-Unis qui promit alors que les armées américaines seraient « accueillies en libératrices » ? C’est pourtant le second, M. Richard (« Dick ») Cheney, qui accuse aujourd’hui le premier, M. Barack Obama, d’avoir agi en Irak comme un traître doublé d’un benêt. Et qui conclut avec un culot singulier : « Rarement un président des Etats-Unis se sera autant trompé à propos d’autant de choses au détriment d’autant de gens. »


  • Third Data Server From the Sun - Issue 13: Symmetry
    http://nautil.us/issue/13/symmetry/third-data-server-from-the-sun

    http://static.nautil.us/3393_477b02d99dd6c00c5ba852bb9a9e1f6c.png

    Chicago-bound motorists passing mile marker 121 on Interstate-88 through Aurora, Illinois, on Sept. 30, 2011, at 3:00 p.m. likely noticed nothing that seemed particularly remarkable. To their right was a scene of humdrum office parks, and to the left was a low-slung sprawl of buildings, fences, and trees fringed with the first yellow edges of fall color. In the distance, the skyscrapers of the Loop would soon materialize from the afternoon haze. Appearances, however, were deceptive. Unbeknownst to that heavy stream of Friday traffic, the drivers were threading, both physically and metaphorically, though a moment of profound and potentially far-reaching transition. Just north of I-88, at the Fermi National Laboratory, the Tevatron Collider had, at 3:00 p.m., completed the last minute (...)


  • U.S. states probe #eBay #cyberattack as customers complain | Reuters
    http://www.reuters.com/article/2014/05/22/us-ebay-password-idUSBREA4K0B420140522

    EBay Inc came under pressure on Thursday over a massive hacking of customer data as three U.S. states began investigating the e-commerce company’s security practices.

    Connecticut, Florida and Illinois said they are jointly investigating the matter. New York Attorney General Eric Schneiderman requested eBay provide free credit monitoring for everyone affected.

    Details about what happened are still unclear because eBay has provided few details about the attack. It is also unclear what legal authority states have over eBay’s handling of the matter.

    The states’ quick move shows that authorities are serious about holding companies accountable for securing data following high-profile breaches at other companies, including retailers Target Corp, Neiman Marcus and Michaels and credit monitoring bureau Experian Plc.


  • Pour entrainer le cerveau, il faut viser les bonnes zones - Sharpbrains
    http://alireailleurs.tumblr.com/post/86091458193

    Un étudiant de l’université de l’Illinois, Aki Nikolaidis, a récemment publié une étude semblant confirmer l’idée que les exercices d’entrainement cognitifs fonctionnent essentiellement lorsqu’ils augmentent la neuroplasticité des zones cérébrales liées aux tâches cognitives qu’on souhaite développer (ou maintenir en forme). Autrement dit, ” les exercices cognitifs peuvent transférer leurs bénéfices vers une activité de la vie réelle lorsqu’ils changent les régions du cerveau liées aux performances lors de ladite activité”. Pour simplifier, un exercice boostant vos capacités de décision ne vous aidera pas à vous rappeler d’un numéro de téléphone, et inversement, les jeux de mémoires ne vous rendront pas plus vif lorsqu’il s’agira d’effectuer rapidement un choix. Nikolaidis se demande également quels sont les moyens (...)

    #neurosciences #stimulation_cognitive


  • L’accéléromètre, un nouveau capteur pour traquer nos données personnelles
    http://www.rslnmag.fr/post/2014/05/06/laccelerometre-un-nouveau-capteur-pour-traquer-nos-donnees-personnelles-sur-

    Des chercheurs de l’Université de l’Illinois et de la Caroline du Sud ont mis au jour un mécanisme d’espionnage beaucoup plus insidieux que celui de la géolocalisation : l’accéléromètre des smartphones, dont les mouvements uniques permettraient de tracer un utilisateur précis et même de deviner ses mots de passe, explique la MIT Technological Review.

    #Accéléromètre #Donnée_personnelle #Smartphone #Vie_privée


  • Le chômage ou l’autogestion : quand des salariés décident de licencier leur patron
    http://www.bastamag.net/De-la-crise-financiere-a-l

    « En 2008, le patron a décidé de fermer notre entreprise de fenêtre à Goose Island (Illinois, États-Unis) et a mis à la porte tout le monde. En 2012, nous avons décidé d’acheter l’entreprise et de licencier le patron. Nous détenons ensemble l’usine et la dirigeons démocratiquement. Voila notre histoire… », peut-on lire sur le site internet de New Era Windows, une entreprise de vente de fenêtre pas comme les autres. Récit d’une reprise en main par les salariés de leur outil de travail. Fin 2008, la crise (...)

    #Inventer

    / #Economie_sociale_et_solidaire, #A_la_une, Emploi , #Conditions_de_travail, #Travailler_autrement, (...)

    #Emploi_ #Amériques


  • Capturing the Haunting Lights of America’s Prisons

    Like many towns around the country facing economic hardship, a string of job losses in the 1980s and ’90s led #Galesburg, #Illinois, to embrace the construction of a #prison on what was previously nearby prairie land. Galesburg is where Boston-based photographer #Stephen_Tourlentes grew up, and on a visit back there nearly two decades ago, he became fascinated by the new prison facility and the way it lit up his old hometown at night.

    http://cdn.theatlanticcities.com/img/upload/2014/03/13/p3.jpg

    http://cdn.theatlanticcities.com/img/upload/2014/03/13/baltimore.jpg

    http://cdn.theatlanticcities.com/img/upload/2014/03/13/Screen%20Shot%202014-03-13%20at%2011.28.14%20AM.png

    http://cdn.theatlanticcities.com/img/upload/2014/03/13/camden.jpg

    http://m.theatlanticcities.com/neighborhoods/2014/03/capturing-haunting-lights-americas-prisons/8624

    cc @albertocampiphoto

    #photographie #photoreportage #USA #nuit #photographie_nocturne


  • Leading from the Middle: How Illinois Communities Unleashed Renewable Energy | Publications | WWF
    http://worldwildlife.org/publications/leading-from-the-middle-how-illinois-communities-unleashed-renewable-

    Cities in Illinois have harnessed a little-known local energy model called Community Choice Aggregation (CCA) to switch to clean power and save their ratepayers millions of dollars. Since 2013 more than 90 Illinois towns, representing 1.7 million people, transitioned to 100% renewable electricity by using Renewable Energy Credits.

    Their freedom of choice increased demand for energy sources like wind and solar by over 6 terawatt hours—reducing pollution levels equivalent to taking more than 1 million cars off the road or 250,000 homes off the grid.


  • NSA helps Israel discriminate against U.S. citizens - By Sandra Tamari*

    * Sandra Tamari is a Palestinian-American who lives in Glen Carbon, Illinois.

    http://blog.endtheoccupation.org/2014/01/nsa-may-help-israel-discriminate.html

    http://3.bp.blogspot.com/-kOKN8YABWaI/T415Isfxk1I/AAAAAAAAACI/d5sSt0USU04/s1600/web_site_promo_for_blog.gif

    When I called the US Embassy in Tel Aviv during my detention by Israeli intelligence at Ben Gurion airport in May 2012, I told the Embassy official that the Israelis were demanding access to my Gmail account.  The Embassy staffer replied nonchalantly, “If the Israelis have your address, they can get in without your password.”  Stunned, I replied,  “How?” He simply answered, “They’re good.”

    Recent revelations that the National Security Agency regularly shares intelligence data with Israel put my experience in a new light.  Reports in The Guardian last month show that the NSA hands over metadata to Israel that includes emails and phone conversations of U.S. citizens, information that allows Israel to spy on U.S. citizens and discriminate American travelers of Palestinian origin.

    My saga began when I landed in Tel Aviv as part of an interfaith delegation along with 30 other U.S. citizens. I alone was pulled aside at the airport. Questions included, “What is your father’s name?” and “What is your grandfather’s name?” My passport was taken from me and I was told to take a seat in a waiting room occupied by hard chairs filled with other Palestinians like me.

    I was questioned by several Israelis over the course of the next eight hours. One of my interrogators turned her computer screen to me and handed me her keyboard. “Log in,” she demanded. Facing me was the Gmail home screen. When I refused, I was threatened that failure to comply would compromise my reentry into the United States and harm my relationship with my employer. I thought it wise to contact the U.S. Embassy for help. That was of no assistance.

    In addition to making light of the Israeli request to view my email, the Embassy official told me that because I wasn’t Jewish, there was nothing he could do to help me and that if he interceded on my behalf, it would hurt my case with the Israelis.

    In time, Israel denied me entry due to “security concerns” and imprisoned me. The next day, I was escorted onto a flight back to the United States. My story is not unique. Countless numbers of Palestinian-Americans have been denied the right to visit their families in Palestine. Many are now too scared to fly. Israel controls all entry points into Israel and the West Bank. The U.S. Congress has done nothing to tell Israel that this is an outrage.

    #Israël #Palestine #US #Palestiniens #NSA #renseignement


  • Academics Who Defend Wall St. Reap Reward - NYTimes.com
    http://mobile.nytimes.com/2013/12/28/business/academics-who-defend-wall-st-reap-reward.html?pagewanted=4&_r=0

    .. interviews with dozens of academics and traders, and a review of hundreds of emails and other documents involving two highly visible professors in the commodities field — Mr. Pirrong and Professor Scott H. Irwin at the University of Illinois — show how major players on Wall Street and elsewhere have been aggressive in underwriting and promoting academic work.

    #conflit_d’intérêt #Wall-street #économie #finance #universitaires


  • The Fed Robbery: new evidence | Sniper In Mahwah
    http://sniperinmahwah.wordpress.com/2013/12/04/the-fed-robbery-new-evidence

    « Time has been annihilated », said the first telegraphic tweet in 1848. A decade later, in his (then unpublished) Outlines of the Critique of Political Economy, Karl Marx wrote about #capitalism as a machine which caused « the annihilation of space by time ». Perhaps Marx was right about space: in 2013, the Chicago Board Options Exchange (CBOE) is no longer in Illinois but in Secaucus, New Jersey. Geography has changed, but time has never been annihilated, and high frequency trading proves that: the space of the old pits became a matching engine, the old human traders became algorithms (in fact, a trader is a mix between human reason and non-human rationality), and an exchange is now a huge data center where algorithms are co-located close to the matching engine. If time were annihilated, we would live in the best of all possible worlds but there is an issue: an algorithm working from Manhattan will get information slower than an algorithm co-located in New Jersey data centers. So, the statement « let no man put asunder » is nothing but a dream. The #algorithm located in Manhanttan is is rent asunder from the matching engine, and a milliseconds latency between them is now relevant. Time will never be annihilated… because of space.

    #HFT #temps


  • Illinois Legislature Approves Retiree Benefit Cuts in Troubled Pension System - NYTimes.com

    http://www.nytimes.com/2013/12/04/us/politics/illinois-legislature-approves-benefit-cuts-in-troubled-pension-system.html?

    http://graphics8.nytimes.com/images/2013/12/04/us/ILLINOIS-1/ILLINOIS-1-articleLarge.jpg

    SPRINGFIELD, Ill. — The Illinois legislature on Tuesday ended a day of emotional debate and fierce back-room arm-twisting by passing a deal to shore up the state’s debt-engulfed pension system by trimming retiree benefits and increasing state contributions.

    #états-unis #retraites #fonds_de_pension



  • Quand on pense aux dégâts qu’y a chez nous quand on a des rafales à 100km avec nos tempêtes hivernales..

    http://www.meteofrance.fr/actualites?articleId=425193

    Dimanche 17 novembre 2013, une puissante dépression s’est creusée à près de 985 hectoPascals sur les Grands Lacs nord-américains (et proche des 970 hPa lundi 18 novembre sur le Québec). En bordure de cette dépression, une perturbation pluvio-orageuse très intense et venteuse a balayé une partie du Midwest, en particulier les États de l’Illinois, du Missouri de l’Indiana et du Michigan, jusqu’au nord-ouest du Kentucky et à l’Ohio. Un afflux d’air doux (jusqu’à 27°C à Saint-Louis et 21°C à Chicago) et instable en provenance du sud des États-Unis a alimenté des orages parfois violents, accompagnés de nombreuses tornades.
    Selon les premières estimations, près de 75 tornades ont été observées, essentiellement sur l’Illinois et l’Indiana. Une tornade d’intensité 4 sur l’échelle de Fujita (vents estimés entre 267 et 322 km/h), probablement la plus puissante de cet épisode, a frappé la ville de Washington, dans l’Illinois (15 000 habitants).


  • Ill.Skillz – Smash The Parade [CD] (2013)
    http://chewbone.rickshide.com/2013/11/01/ill-skillz-smash-the-parade-cd-2013

    label : Dim Mak genre : Electro House / Electro year : October 29/13 quality : 320 kbps size : ~ 142mb type : 12 tracks uploaded : RapidGator / Uploaded Download Here : FREE & FAST / RapidGator / Uploaded 01. Crash (06:20) 02. Who Is Crazy (05:46) 03. Let It Go (feat. Red’N’Pink) (03:50) 04. Superposition (06:09) 05. Rubbaduck (feat. Camel [...]

    #Electronic


  • Today In Gay History October 10: Trans Union Soilder, Newsweek’s Queer People and OUTRAGE
    http://www.back2stonewall.com/2013/10/today-gay-history-october-10-trans-union-soilder-newsweeks-queer-peo

    1915: Albert D. J. Cashier (born Jennie Irene Hodgers, was an Irish-born immigrant who served as a male soldier in the Union Army during the American Civil War. Cashier returned to Belvidere, Illinois for a time where he lived as a man, vote in elections and later claimed a veteran’s pension. On May 5, 1911, Cashier was moved to the Soldier and Sailors home in Quincy, Illinois. He lived there as a man until his mind deteriorated and was moved to the Watertown State Hospital for the Insane in March 1913. Attendants at the Watertown State Hospital discovered that he was female-bodied when giving him a bath, at which point he was forced to wear a dress.

    Albert Cashier died on October 10, 1915. He was buried in the uniform he had kept intact all those years and his tombstone was inscribed “Albert D. J. Cashier,


  • Francesco Franchi

    Je découvre grâce à un billet de Michael cet infographiste très intéressant. Il vient de sortir un livre

    Stollhttp://www.francescofranchi.com/profile

    Editorial and information visual designer.

    http://www.markwu.info/img/uploads-miniblog/Francesco-Franchi-2.jpg

    Since 2008, I’m the art director at IL, the monthly magazine of Il Sole 24 ORE. Before that, I worked for five years as a senior designer at Leftloft, a Milan based design studio, dealing with communication design, editorial projects and infographics. I hold a Bachelor in Industrial Design from Politecnico di Milano, where I graduated in 2004. In 2005, I took specialized classes in Communication Design at the London Metropolitan University. In 2007, I graduated cum laude at Politecnico di Milano, where I gained a Master degree in Industrial Design. My thesis focuses on newspaper design, and suggests a new design paradigm for the redesign of a newspaper. I’m professional journalist since 2010. I’m member of The Society of Publication Designer and professional member of AIAP, the Italian Council of Communication Design.

    Voir aussi :

    https://www.google.no/search?q=Francesco+Franchi&safe=off&client=firefox-a&hs=D7S&rls=org.mozilla:f

    Une présentation du nouveau livre

    http://www.youtube.com/watch?v=A4Nu9ff0L68

    http://www.amazon.fr/Designing-News-Changing-Editorial-Information/dp/389955468X
    http://ecx.images-amazon.com/images/I/41RBpetwfXL._.jpg

    #visualisation #cartographie #infographie


  • « Une guerre attisera les flammes au Proche-Orient »
    http://www.monde-diplomatique.fr/2008/04/OBAMA/15768 (#2008/04)

    Discours du sénateur de l’Etat de l’Illinois Barack Obama, le 2 octobre 2002, contre l’invasion de l’Irak.

    Quelques mois avant l’invasion de l’#Irak par les armées anglo-américaines, M. Barack Obama, alors élu de l’Etat de l’Illinois (il est devenu membre du Congrès des #Etats-Unis en janvier 2005), annonce et explique son opposition à la guerre lors d’un rassemblement pacifiste.

    Son discours intervient alors que la popularité du président Bush est au zénith et que nombre d’élus démocrates, dont Mme Hillary Clinton, appuient les orientations militaires de la Maison Blanche.

    #Conflit #Pacifisme #Politique #Terrorisme #Démocratie #Proche-Orient


  • Illinois governor proposes 70 percent cut to school transportation budget - World Socialist Web Site

    http://www.wsws.org/en/articles/2013/06/07/illi-j07.html

    Illinois governor proposes 70 percent cut to school transportation budget
    By Shane Feratu
    7 June 2013

    As school districts in Illinois brace for another year of deep budget cuts, Democratic governor Pat Quinn has proposed a 3 percent cut in classroom funds and a 70 percent—or $60 million—cut to the student transportation budget. Rural districts will be the worst affected, although the safety of children in urban and suburban areas is also jeopardized.

    #états-unis #éducation #école


  • Etats unis : Monsanto saisit et détruit illégalement des abeilles reines résistantes au Roundup | Meho
    https://resiliencequebec.wordpress.com/2013/05/27/etats-unis-monsanto-saisit-et-detruit-illegalement-des-a

    L’Illinois saisit illégalement les abeilles résistantes au Roundup de Monsanto, et tue les reines restantes… La récente loi passée au sénat des USA à donné des droits sans limites à Monsanto, il n’a pas fallu attendre bien longtemps avant de constater les premiers effets. A coté de cela, l’accord de libre échange entre la zone européenne et les États-Unis est en marche, combien de temps va s’écouler avant que les USA n’imposent la vision mondialiste et suicidaire de Monsanto à Bruxelle ? Le veilleur

    Ils ont détruit 15 ans de ma recherche

    Le département de l’agriculture de l’Illinois a saisi illégalement les abeilles privées du célèbre naturaliste, Terrence Ingram, sans lui donner un mandat de perquisition et avant que le tribunal soit mis au courant de l’affaire, rapporte « Prairie Advocate News ».

    Derrière les violations flagrantes de ses droits constitutionnels se trouve Monsanto. Ingram faisait des recherches sur les effets du Roundup sur les abeilles qu’il élève depuis 58 ans.


  • Donations, lobbying by high-speed traders on the rise: report
    http://www.reuters.com/article/2013/05/13/us-campaign-highspeedtrading-idUSBRE94C0RG20130513

    .Perhaps what is more surprising is that the largest single recipient of donations from high-speed trading is Illinois Republican Senator Mark Kirk.

    While Kirk does hail from a state that is home to the CME Group and sits on the Senate Banking Committee in charge of overseeing the issue, he has publicly said very little if anything on the topic of high-speed trading compared with some of his other Senate colleagues.

    By contrast, the lawmaker who has received the second-largest chunk of change from high-speed trading firms - New York Democratic Senator Charles Schumer - has been very vocal.

    On several different occasions, Schumer has pushed for more regulation of high-speed firms, including a proposal that would force them to take on “market maker” obligations so they could not pull out of markets during a crisis the way they did in the flash crash.


  • Les nouvelles technologies remettent en cause la reproduction des élites économiques | It’s the economy, stupid !
    http://economieamericaine.blog.lemonde.fr/2013/05/07/les-nouvelles-technologies-remettent-en-cause-la-rep

    Si plus de 60 % des membres de la très fermée « liste Forbes » appartenaient à une famille aisée dans les années 1980, ce taux a chuté de moitié aujourd’hui. C’est ce que montrent deux chercheurs américains des universités de Stanford (Californie) et de Chicago (Illinois) dans une étude parue en avril.

    En observant le parcours personnel des 400 Américains réunis dans la fameuse liste pendant trente ans (1982-2012), Joshua Rauh et Steven Kaplan ont réalisé que les autodidactes et les classes moyennes devenaient majoritaires parmi les personnes ayant le mieux (financièrement) réussi.

    Ce tournant, qui marque la fin de la reproduction des élites telle qu’elle a pu être observée auparavant, se serait produit vers 2001, estiment les chercheurs. Un moment où des industries en plein bouleversement – nouvelles technologies, finance et commerce de détail (au premier chef la grande distribution) – ont donné naissance à de nouveaux riches.