• SIVENS/TESTET : nouvelles mobilisations avant la grande manifestation des 25 et 26 octobre
    http://www.eauxglacees.com/SIVENS-TESTET-nouvelles

    Alors que les grévistes de la faim en sont à leurs 55ème et 49ème jours de grève, et que Ségolène Royal ne rend toujours pas publiques les conclusions de la mission d’expertise dépêchée sur place il y a plus d’un mois, Cécile Duflot et Noël Mamère viennent apporter leur soutien sur place aux opposants ce lundi 20 octobre. Prélude aux très nombreuses actions qui vont converger lors de la grande manifestation des samedi 25 et dimanche 26 octobre prochains. « Sur la ZAD le calme du week-end a permis de (...)


  • «  RAMENER DE LA VIE SUR LA #ZAD DU #TESTET - Entretien fleuve avec des opposant⋅e⋅s au #barrage de #Sivens  »
    http://jefklak.org/?p=1120

    Non loin de Toulouse et d’Albi, dans le Tarn, tout est réuni pour un nouveau scandale écologique et politique. Une société d’économie mixte (CACG) juge et partie pour la construction d’un barrage destiné à l’agriculture industrielle, des violences policières inacceptables, des milices venues « casser du jeune », des enjeux au plus haut sommet de l’État où l’on voit le Parti radical de gauche (PRG) et son président Jean-Michel Baylet s’entendre avec le PS pour l’exploitation de quelques hectares de forêt…
    Là où coulait un tranquille ruisseau, une lutte voit le jour contre le saccage des terres et pour une organisation sociale sensible à la notion de « bien commun ». Avant le rassemblement national du 25 octobre dans le Tarn, Jef Klak a rencontré deux opposant⋅e⋅s au projet de barrage pour comprendre les raisons et les enjeux de cette nouvelle ZAD (Zone à défendre).

    cc @homlett : un papier bien plus riche que la vidéo de Vice ;)


  • #ZAD du #testet : Non à la récupération d’extrême-droite de la lutte contre le barrage de Sivens !
    http://lahorde.samizdat.net/2014/10/14/zad-du-testet-non-a-la-recuperation-dextreme-droite-de-la-lutte-co

    Le collectif Tant qu’il y aura des bouilles a publié un communiqué contre la récupération d’extrême-droite de la lutte contre le barrage de Sivens. Un grand rassemblement est appelé pour le 25 octobre et la semaine qui suit : toutes les infos se trouvent sur leur site. Collectif Tant qu’il y aura des bouilles Lisle-sur-Tarn, [&hellip

    #Confusionnistes #Extrême_droite_radicale #antifa #extrême_droite #MAS #Toulouse




  • #Sivens : Témoignage depuis la #ZAD du #Testet :

    « Voici mon propre bilan de la journée (29/09), sûrement pour évacuer un peu tout ça car malheureusement je ne peux pas rester soutenir les copains ce soir...
    Depuis hier soir, j’étais dans l’une des voitures qui servait de barrage à la D132, et la journée commença par l’attaque en force à 6h30 des GM et du PSIG qui nous ont délogés à coups de matraques dans les vitres, dont des éclats ont blessé un copain à l’oeil.
    Tout s’est passé super rapidement, en 15min les voitures ont été écartées à l’aide d’un tracteur, des affaires perquisitionnées et aucun moyen de se faire entendre...
    Pendant qu’ils délogeaient les voitures, les personnes assises pacifiquement à côté se sont fait taper dessus, ont reçu des tirs tendus de lacrymos dans le dos et la tête, et certains se sont fait matraquer au sol.
    Dès que l’on a pu récupérer les voitures, nous sommes retournés à la Métairie. Sur la route on ne voyait qu’un gros nuage de fumée en lieu et place de la Zad et, arrivés sur place, les GM étaient déjà arrivés sur le camp de Gazade, en ayant massacré les camps Lascars et la Chtouille sur leur passage, détruisant tout effet personnel, nourriture, outils qui s’y trouvaient, et j’ai une grosse pensée pour les copains qui ont perdu quand même une partie de leurs vies lors de ces attaques là ...
    La suite de la journée c’est des dizaines de lacrymos, bombes aux poivres et autres merdes qui nous arrivaient dessus et les GM qui n’arrêtaient pas d’avancer en nous faisant reculer souvent par la force, que ce soit personnes âgées, blessées, pacifistes ou autre, ou alors par des provocations verbales bien dégradantes.
    Ce fut après au tour de Gazade de passer sous les coups de pelle mécanique, d’incendies et de pression de la part des GM. Des tentes, du bois, des instruments de musiques ont été saccagés, et ils continuèrent de nous escorter jusqu’au fossé entre la Métairie et le parking, toujours sous la pression.
    Après avoir encore une fois enfumé les champs et fait partir du monde par la peur ; ce fut à nous de les raccompagner vers là où ils étaient venus, tout en contemplant le désastre encore une fois qui était sous nos yeux...
    Actuellement
    Voilà ma journée ; voilà une autre journée où grâce aux copains mobilisés et solidaires face à l’injustice, je ne perds pas encore toute foi en l’humanité... Et ça serait cool si les gens qui ont des photos et vidéos (sans visages) de la journée d’aujourd’hui les partage au max »


  • Tant qu’il y aura des bouilles | Il n’y aura pas de barrage !
    https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com

    Vidéos lundi + actus
    Vedette
    Publié le septembre 30, 2014
    5

    BESOINS URGENTS : maalox, piles AA et AAA, cartes SD, appareils photos, couvertures, tentes, duvets, bâches, cordelette, bottes et vêtements de pluie.

    Barrage de Sivens 29/09/14 : destruction par les gendarmes mobiles
    http://www.youtube.com/watch?v=xelgxqialSs

    http://www.youtube.com/watch?v=-4gOTaEhbMY

    http://lahorde.samizdat.net/wp-content/uploads/2014/09/affiche_testet25oct_a4.jpg

    #zad_du_testet #répression #résistances #violence_d'état #pleurs


  • Lycéens, grévistes de la faim, militants unis pour sauver le Testet
    http://www.canalsud.net/?Lyceens-grevistes-de-la-faim

    Première partie : quatre témoignages en provenance des quatre coins de la ZAD du testet qui s’exporte dans les lycées, sur les places et persiste à occuper sur place. Durée : 30 min. Deuxième partie : le point sur la situation, les violences policières, les milices pro-barrages et les questions juridiques avec Ben Lefetey, avant les rendus de jugement de cet après midi. Durée : 20 min. Source : Canal Sud


  • Retour du Testet
    http://blogs.mediapart.fr/blog/hardyjeanpierre/140914/retour-du-testet

    A la tribune se succèdent les témoignages sur les violences policières. Des méthodes d’un autre âge (?). Les humiliations subies par des non-violents. Derrière les mots, la peur. Peur physique, peur de mourir peut-être. Les violences s’exercent sur le terrain (gaz lacrymo matin et soir), expéditions punitives d’individus cagoulés qui viennent la nuit terroriser les occupants et faire pression sur les paysans qui s’opposent au projet. Les violences s’exercent aussi au Conseil Génaral du Tarn à Albi, où l’on campe depuis mardi, jour et nuit. Des anonymes viennent passer quelques heures pour les soutenir.

    Tout ces témoignages sont insoutenables. J’ai du partir, au bord des larmes.

    #zad_du_testet #violences_policières #écologie


  • Non au barrage de Sivens ! - TV BRUITS
    http://tvbruits.org/spip.php?article2073

    Présenté comme un projet d’intérêt général, ce barrage est en réalité destiné à 70% pour l’irrigation d’une vingtaine de fermes pratiquant un modèle d’#agriculture intensive, notamment du maîs, et à 30% au soutien d’étiage, pour la dilution de pollutions !!!!

    Ségolène Royal, croyait jusqu’à la semaine dernière que ce barrage était un barrage hydro-électrique. Ayant enfin compris de quoi il s’agissait, elle a tout de même, envoyé des experts en mission. Les travaux n’ont pas pourtant été suspendus, et un immense désert remplace aujourd’hui la #forêt saccagée !!!


  • Indymedia Nantes | Pourquoi je n’irai pas à l’Alternatiba le 28/09
    http://nantes.indymedia.org/articles/29939

    Depuis quelques mois, plusieurs associations nantaises se sont réunies dans l’optique d’organiser fin septembre un village des alternatives (clic) sous l’étiquette « Alternatiba ». (…)
    Après quelques recherches et plusieurs discussions, j’ai pris la décision de ne pas y participer et je m’en vais vous expliquer pourquoi. Mais d’abord, c’est quoi Alternatiba ?

    #infiltration #greenwashing #récupération_capitaliste #soudoiement #crowdfunding #manipulation #extrême-droite #nddl #développement_durable

    • Ha la la... #indymedia ! c’est bien ce nom, c’est comme anarchie : on peut dire tout et son contraire tant qu’on ne connait pas :p Pour faire un très bref résumé, parce que franchement, le sac de nœud #alternatiba est bien plus passionnant, donc pour résumer : chaque indymedia est indépendant (et certains détestent cordialement les pratiques d’autres :p )
      Pour en revenir aux rebondissement et boniments d’Alternatiba nantes, j’ai lu un autre article depuis : http://nantes.indymedia.org/articles/30073
      Il se dira bien peu d’autre choses : alternatiba a demandé à tout le monde de se taire, les militants sont partagés entre l’envie de montrer et l’envie de démonter, l’acipa et autres apposants officiels à #NDDL peuvent sans doute dire merci à celles et ceux qui l’ont néanmoins ouverte pour dénoncer ces tractations et chantages...
      Je ne sais toujours pas quoi en penser globalement, mais la sensation quand même d’un gros truc qui veut faire le boeuf quitte à prendre quelques hormones qu’il oublie la petite marre nécessaire pour coasser en père peinard...
      Tout le problème tient sans doute dans ce passage d’un communiqué national : « Ce logiciel lie radicalisme et pragmatisme ; sens du travail de masse et recherche des alliances ; non-violence et détermination ; efficacité, organisation et démocratie ; interpellation sur l’urgence et l’ampleur de la crise climatique mais également sociale, économique, énergétique, alimentaire et écologique et création, promotion, renforcement des alternatives permettant de combattre ces crises et de construire une société plus humaine, plus soutenable, plus solidaire, plus juste et plus conviviale. Ce même logiciel rejette les logiques mortifères de polémiques, de division, de courses au plus pur et au plus radical qui détourneraient nos énergies de la bataille centrale dans laquelle nous avons décidé de les investir, à savoir changer le système pour ne pas changer le climat. »

    • @rastapopoulos

      on en parle de lutte des classes, me semble-t-il

      oui oui, il te semble bien. En tout cas dans plusieurs des confs qu’ils ont organisées.

      La question de lier radicalisme et pragmatisme, comme ils disent dans la communiqué, me semble effectivement centrale : comment lier le problème de fond (sortir d’un système inégalitaire, pétrolophage et qui risque de vite, durablement et profondément bousiller le climat global) avec la réussite d’objectifs atteignables en pratique.
      Vu les délais qu’on a au niveau de l’évolution du climat, je crois pas qu’on puisse raisonnablement se fixer comme objectif de sortir de l’économie et vivre dans un autre système de travail et d’échanges matériels dans les 15-20 ans qui viennent. Ce qui bien sûr n’enlève rien à l’importance de cette question et à la nécessité de la creuser dans tous les cas. Mais parallèlement, si on veut garder des chances de vivre sous un climat encore à peu-près stable, une approche dite « réformiste » visant à faire bouger les lignes et rassemblant large me semble indispensable.

      Ou alors on acte le fait que le climat est de toute façons foutu et qu’on va droit au chaos, donc autant être radical tout en prenant son temps pour construire la suite. C’est une autre vision.

      Quand au billet initialement cité je me suis arrêté à

      Ce Village des Alternatives façon beurre blanc ne traite ni plus ni moins que d’aménager le système capitaliste de façon plus vivable pour (au moins) une part de la population.

      qui a fait sonner mon detector de gilipolleces
      https://www.youtube.com/watch?v=L0VyMvb3VAQ

    • Cette critique soulève la problématique de la politique qui use du principe de proximité et de la responsabilité individuelle pour noyer l’écologie politique dans le marketing bio. Parce que si les problèmes écologiques étaient résolus seulement en fabriquant des maisons de paille et en mangeant bio (avec 0,5% d’ogm dedans quand même pour soutenir la croissance), ça éviterait de questionner les inégalités sociales, les modes d’attribution des marchés, l’industrie de l’armement, les paradis fiscaux, les politiques migratoires … de surveillance et de se positionner politiquement.
      Sauf que ce programme là est vachement moins rigolo.
      On peut entendre que la foire des bons sentiments écologiques en famille est censée ramener de l’espoir et du baume au cœur. On en a besoin aussi. Mais ce mode d’action et de récupération, qui évite soigneusement de parler politique, puisqu’il se dit apolitique, peut servir aussi à délégitimer les plus impliqués dans un changement de société en assurant un nouvel élan à la mise en scène du spectacle du capitalisme. C’est toujours Mickey, mais en terre cuite labellisé non toxique.

    • Parce que si les problèmes écologiques étaient résolus seulement en fabriquant des maisons de paille et en mangeant bio (avec 0,5% d’ogm dedans quand même pour soutenir la croissance), ça éviterait de questionner les inégalités sociales, les modes d’attribution des marchés, l’industrie de l’armement, les paradis fiscaux, les politiques migratoires … de surveillance et de se positionner politiquement.

      A ma connaissance personne ne dit que ces quelques mesures seraient suffisantes. Les questions des inégalités sociales, des grand projets inutiles et des PPP, de la finance, des politiques migratoires entre autres étaient par ailleurs très présentes l’an dernier à Alternatiba Bayonne.
      Je me souviens d’ailleurs que quelques jours avant eut lieu une hécatombe dans le détroit de Sicile, dont ils avaient parlé dans le discours de clôture d’Alternatiba, en la reliant aux mêmes inégalités et aux mêmes logiques mortifères qui sont à la source du problème climatique.

    • @koldobika
      J’entends ce que tu dis, et tant mieux si cette position est suivi d’actes.
      Dans la citation que tu reprends, et au-delà d’alternatiba, je me questionne sur les nouvelles formes d’implications sociales et politiques qui sont encore autorisées, c’est à dire qui ne subissent pas de répression et vers lesquelles le citoyen, qui n’a rien à se reprocher, se tourne plus ou moins consciemment.
      On ne peut pas ignorer les violences policières et les accusations systématiquement perpétrés vis à vis des militants, radicaux (qui agissent à la racine) ou pas, et le discrédit médiatique entretenu à leur égard. Si la difficulté à se positionner en groupes créatifs, j’entends hors partis politiques, n’en dépend pas uniquement, l’espace de liberté qui est donné pour agir me parait de plus en plus restreint.
      Je pense qu’il ne faut pas ignorer les critiques et les questionnements induits par ce qui peut apparaitre comme la mise en spectacle de l’écologie.

    • @touti

      On ne peut pas ignorer les violences policières et les accusations systématiquement perpétrés vis à vis des militants radicaux (qui agissent à la racine) et le discrédit médiatique entretenu à leur égard.

      Je te rejoins tout à fait là-dessus. Vivant au Pays Basque et voyant comment y sont traités certains mouvements, ce n’est pas moi qui dirais l’inverse.

      l’espace de liberté qui est donné pour agir me parait de plus en plus restreint.

      Je trouve aussi.

      Je pense qu’il ne faut pas ignorer les critiques et les questionnements induits par ce qui peut apparaitre comme la mise en spectacle de l’écologie.

      Tout à fait. En revanche, pour avoir connu l’Alternatiba de Bayonne, l’extrait que je citais plus haut me semble vraiment de mauvaise foi. On est pas dans du greenwashing pour gentry, c’est vraiment pas la philosophie du truc, ni sa pratique.

    • Hum, y’a mieux comme dialectique, tu es d’accord avec ce que je dis pour m’asséner ensuite que la citation est de mauvaise foi, c’est dur internet comme moyen d’échange ! Je m’exprime surement mal, je dis qu’il ne reste pas vraiment d’espace pour échapper au diktat individualisant portant apparat écologiste. Je vais donc marquer un peu plus le trait ironique : manger bio et se brosser les dents avec de l’argile pour sauver la planète est exactement ce à quoi nous sommes parvenus en 50 ans d’écologie, pas très glorieux.
      Et je ne parlais pas spécifiquement d’Alternatiba, j’y serais bien allée, par curiosité et même avec mon scepticisme et pessimisme réunis, car les rencontres in vivo sont toujours la base d’échanges et de changements.

    • @touti

      tu es d’accord avec ce que je dis pour m’asséner ensuite que la citation est de mauvaise foi

      Oui, tout simplement car les propos que je relevais reprochent à Alternatiba des choses qui ne correspondent pas à ce mouvement, qui est probablement imparfait comme tout mouvement mais qui n’est sûrement pas ce pour quoi le texte initial voudrait le faire passer. C’est ces propos-là qui sont de mauvaise foi. Prendre Alternatiba comme porte-drapeau du greenwashing pour riches, c’est de mauvaise foi.
      Et ça n’enlève rien à ce que tu disais par ailleurs d’un point de vue plus large, et avec quoi je suis d’accord, autant sur les mises à l’index mensongères de mouvements radicaux, la restriction de l’espace pour agir, ou sur la mise en spectacle de l’écologie.

      manger bio et se brosser les dents avec de l’argile pour sauver la planète est exactement ce à quoi nous sommes parvenus en 50 ans d’écologie

      ben oui. c’est justement pour aller au delà de ça qu’on a besoin de choses qui fédèrent sans perdre leur fond et qui arrivent à rassembler des démarches les plus radicales (au sens de prendre les choses à la racine) aux plus « soft » (petits gestes de simplicité volontaire), en permettant par ailleurs aux secondes de connaître les premières. Et ce dans un constat que tous partagent : si dans les 15-20 ans qui viennent on n’arrive pas à faire infléchir le réchauffement du climat, ensuite ça sera définitivement foutu.

    • Arrête s’il te plait de mutiler mon propos, ou relis moi, je vais surtout finir par croire que tu ne veux entendre aucune critique ni question.

      De toute façon, celles-ci ne manqueront pas de surgir pour cet évènement, et tant mieux, ce qui est plus que normal dans le contexte de violence de Nantes.

    • Je vais finir par croire qu’on ne parle pas la même langue.
      Les mises à l’index mensongères de mouvements radicaux je sais très bien comment ça se passe, c’est monnaie courante là où je vis depuis des décennies.
      Critiquer le greenwashing, le #solutionnisme écolo et la mise en spectacle de l’écologie, en ce qu’ils réduisent de 1000 façons le champ de la réflexion et des possibilités d’actions : bien évidemment.
      En revanche quand je lis la phrase « Ce Village des Alternatives façon beurre blanc ne traite ni plus ni moins que d’aménager le système capitaliste de façon plus vivable pour (au moins) une part de la population. » dans le texte initialement cité, pour avoir connu Alternatiba Bayonne c’est une remarque que je ne peux pas tout simplement pas avaler car elle est mensongère. C’est tout.

    • Nous avions mis aussi à l’évidence que le mouvement du NDDL était noyauté par les identitaires qui prennent la forme d’écologistes et pas que...
      Il faut d’abord savoir qui sont les identitaires et ne pas verser dans les travers écologistes qu’ils préconisent et c’est là le challenge pour avoir aussi une société écologique sans que cela devienne un mouvement fasciste.

      Je vis en Suisse où l’écologie fait partie du gène helvète, même si il y a encore quelques unEs qui se baladent en ville avec des tanks 4x4.
      Toutefois, nous avons deux partis écologiques au parlement, un de « gauche » et un qui est « libéral ». Sans compter que l’écologie est une véritable préoccupation nationale, donc les partis du centre et les partis de droite prennent l’écologie à coeur pour se faire des électeurs-trices supplémentaires.

      Quoiqu’il en soit, nous sommes un peu comme nos cousins germaniques qui ont aussi le nucléaire en horreur et les manifestations sont entendues par les élus. C’est ainsi qu’on a réussi à obtenir la fermeture du vieux coucou qu’est Mülheberg. Mais cela n’arrange pas tout.
      Si le tri est une obligation, une taxe au sac à ordures est introduite, où on ne trouve plus une ampoule classique mais que des économiques (qui sont plus difficiles à recycler), si les différentes communes reçoivent des subsides de l’Etat pour que les bâtiments soient rénovés et les isolations refaites afin que les déperditions calorifiques soient moindres, toutes ces décisions et encore d’autres et d’autres à venir sont prises au plus haut niveau. Et tintin pour revenir en arrière ou pour trouver une simple ampoule. Pour cela, il faudra que nous allions chez nos voisins en chercher.
      Mais pas que !
      La voiture a perdu son statut social et les infrastructures ferroviaires, trams, bus sont bien développées, sans compter le réaménagement des villes afin que ce soit de plus en plus difficile pour une voiture d’accéder au centre sans se faire prendre dans un interminable embouteillage.
      La mobilité douce est aussi mise en valeur et des pistes cyclables sont aménagées, y compris des vélos à louer, au cas où. Idem pour les voitures dont on pourrait avoir besoin pendant quelques heures histoire d’accéder dans un endroit qui n’est pas desservi.
      Bref, on en est à en avoir mal aux yeux quand il y a des petits cons qui jettent le carton et la plaque alu de leur pizza dans les bosquets au point même que nous les prenons nous-mêmes pour les mettre dans des poubelles adéquates.
      Les étrangers sont-ils plus sales que les autres ? Que nenni ! Je vois sans arrêt des personnes âgées et étrangères qui ramassent les détritus pour les mettre dans une benne car cela leur fait mal aux yeux autant qu’à nous.
      L’écologie est avant tout une question d’éducation et si avant elle était rémunérée, maintenant, nous ramassons les déchets des autres par respect.
      Il n’y a pas une construction qui se fait sans qu’elle remplisse les conditions sine qua non d’écominergie. Il n’y a pas une bagnole neuve ou non qui ne rentre si elle ne répond pas à certaines conditions écologiques et chacune est passée au crible fin de la FDC. Et cela fâche bien des constructeurs d’automobiles.

      Mais aux USA, j’ai aussi vu un pays bien propre pour la grandeur de ces différents Etats qui sont unis. Cela doit être une responsabilité politique et une volonté politique . Et même si on râle comme des charretiers devant chaque nouvelle contrainte écologique, on s’y plie une fois qu’elle rentre en fonction et on s’aperçoit que ce n’est pas si emmerdant que ça !

      Des exemples, j’en ai à la pelle et nous avons même été les précurseurs avec le lisier de cochon qui était épandu dans les champs et dont les phosphates ou les nitrates ou failli tuer le lac Léman (ou lac de Genève...) avec les algues vertes et cela date depuis plus de 30 ans. Depuis plus de 30 ans, nos lessives sont chaque fois améliorées afin qu’elles nettoient le linge sans y ajouter des phosphates, toutes ces choses-là ont permis au lac Léman de redevenir un lac où il fait bon de se baigner, si on aime le mercure puisqu’on vient de s’apercevoir qu’on a la plus grosse pollution en Valais, faite par la Lonza et ce, depuis plus de 20 ans. Un comble !!!

      Ce que je veux dire par là c’est que l’écologie doit être un mouvement d’un grand tout, et ne pas être une petite cellule autonome noyautée par les identitaires, ou où les gens viennent en bagnole diesel pour acheter des produits bio !

    • Je trouve que ce texte a ceci d’intéressant qu’il ne refait pas la discussion réforme ou révolution, possibilité de récup par le système ou truc pour super-militantEs hyper-conscientiséEs, mais qu’il insiste sur un point précis : soutien ou pas à la ZAD et condamnation ou pas de la répression ? Il en sortira soit que la mairie se sera fait avoir en espérant récupérer le truc (comme ça semble leur intention), soit elle aura bien investi ses sous pour un truc bon enfant écolo dans le centre de Nantes avec 40 000 € de bénévolat (!) et trois sous de « mais qu’est-ce qu’on peut faire ? »

      Il faudra juger après, tous les coups ne sont pas joués. Mais de fait, @koldobika, Alternatiba dans sa volonté d’ouverture est un truc à faire baver les institutions, qui rêvent d’en avoir des versions expurgées, sages et frileuses devant la dureté des luttes à NDDL, et qui s’intéresse plus aux violences lointaines. Espérons qu’elles se feront avoir et qu’elle va porter dans le centre de Nantes des questions qui fâchent. Et si ce n’est pas elle, ce sera peut-être son public, qui va finir par être bien dég suite aux saloperies gouvernementales.

    • Effectivement @koldobika, nous n’avons pas choisi les mêmes valeurs. Personnellement c’est les « silence, personne ne bouge dans les rangs » qui me gênent et réfuter toute critique quand on te donne des preuves comme le mail interne diffusé en commentaire sur indymedia, c’est pas radical comme forme de ...quoi déjà ? A chaque demande d’explication il m’a été dit d’attendre, de me taire, de pas gêner les copains, puis les commentaires ont été purgés des réseaux sociaux. Bref il ne restait que indymedia nantes qui permettait une critique, il ne faut pas s’étonner de l’y trouver. le texte initial n’est pas de moi mais les lièvres qu’il soulève, ainsi que le second que j’ai cité, me font penser qu’alternatiba a tout intérêt à revoir sa notion de transparence et d’indépendance : à ce jour, il n’est nul besoin de faire appel à des collectivités territoriales impliquées dans des #GPII pour organiser une foire à la #vertitude (propale de tag liant vertu + verdure + un soupçon d’autoritarisme déplacé... !)

      Merci @Aude_V de rappeler de quoi on parle ;)

      Quand à @geneghys... heu... comment dire.... #houla !!!

    • @geneghys, il y a de salutaires lectures sur l’#administration_du_désastre, cette manière de faire à peu près la même chose en propre : autant ou plus de flux de marchandises et d’humains le matin, PIB toujours à + tant, et c’est un prétexte acceptable par pas mal de monde pour augmenter le contrôle social. Sur le sujet, Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable et L’Enfer vert sont pas mal et font moins de dix euros. 13 CHF ?
      Edit : le pire étant que la ville est plus propre, plus policée, ok, mais les indicateurs continuent de faire flipper même quand il n’y a plus de voiture garée en bas de chez toi : les tonnages de déchets, de GES, etc. ne cessent pas de croître mais on se trouve des ennemiEs plus proches, comme le sale type qui n’éteint pas sa caisse au feu rouge et plus les institutions prêtes à tout pour deux emplois créés.
      @val_k, beaucoup d’Alternatiba manquent encore de bouteille (le conflit c’est bon si ça permet de poser calmement les questions, mais ça peut faire peur) alors j’attends pour juger - même si arrgh l’appel à des outils web corporate m’énerve, déjà. Je suis invitée à Lille pour ma conf qui explique pourquoi les élections dépossèdent le peuple de son pouvoir, et je verrai le résultat avec intérêt.

    • Aaah ça change quand même un peu, je ne vais pas défendre des propos tronqués qu’en plus je n’ai pas écrits :-)

      Sans connaitre la situation exacte sur Nantes (les copin·s qui y sont s’interrogent sur la pertinence de cet événement et les subventions allouées par la ville) j’ai effectivement fait le relais de ce texte car je trouve assez juste certaines interrogations dans le contexte écolo politique actuel.

      Si le texte comporte des critiques infondées avec des phrases à l’emporte pièces, je comprends tout à fait que si tu connais bien Alternatiba ça puisse t’énerver, dans tous les cas, ton retour pour contrebalancer sera intéressant.

    • Pour ma part je parle de ce que j’ai connu à Bayonne l’an dernier. Si à Nantes ça se passe comme tu dis @val_k, je comprends mieux le besoin de défouloir qui s’exprime sur indymedia, défouloir qui peut vite glisser dans des déclarations à l’emporte-pièce comme le dit @touti.

      Je trouverais vraiment triste que la dynamique Alternatiba s’embourbe dans des formes autoritaires ou dans de l’#administration_du_désastre, qui justement faisaient partie de ce qui était dénommé « fausses solutions » l’an dernier à Bayonne.

    • juste un truc, @geneghys , parce qu’en fait ça passe vraiment pas : quand tu daigneras voir par toi même Notre-Dame-des-Landes, préviens-moi histoire qu’on rigole avec ton relevé des identitaires. Soyons clairs, il y a eut de tentatives et il reste surement quelques faf et/ou soralien voire même des ... raéliens ? (et que sais-je encore) et beaucoup de râleurs. Mais c’est vraiment une méconnaissance crasse de cette lutte que dire qu’elle est contrôlée par les identitaires. Je t’invite par exemple à la prochaine AG mardi qui vient à la Vacherit : on verra combien de temps tu tiendras pendant que nous nous escrimerons à faire une consensus entre toutes les tendances présentes (agricultures, militances, ...) Les conspi ont peut-être fait quelques dégâts, mais les identitaires n’ont JAMAIS réussi à s’implanter dans une lutte « contre l’aéroport et son monde ».
      Je t’invite à lire « De la ZAD aux #Communaux ? Quelques pistes à explorer pour aller plus loin » : un des derniers texte vraiment collectif de la ZAD et dont parle @zad_poleon dans une de ses publications. L’histoire des communaux m’a beaucoup plus parlé que la fabrication artificielle d’une mouvance commune comme Alternatiba. Il faut dire que le processus n’est pas du tout le même et c’est sans doute ça qui échappe à certain-e-s : l’acceptation que sans conflit abouti sur un consensus, rien ne se construit de valable et je vous comprends, c’est tellement chronophage et énergivore qu’il est bien plus simple de ne pas s’y mettre, je suis la première a avoir du mal ! Il me semble cependant que la lutte d’ #EZLN au #Chiapas a pris ces mêmes chemins et que c’est ce qui en fait un mouvement passionnant...
      http://zad.nadir.org/spip.php?article2586

    • @val_k

      juste un truc, @koldobika, parce qu’en fait ça passe vraiment pas : quand tu digneras voir par toi même Notre-Dame-des-Landes, préviens-moi histoire qu’on rigole avec ton relevé des identitaires.

      je crois que ce passage s’adresse plutôt à @geneghys qui dit plus haut :

      Nous avions mis aussi à l’évidence que le mouvement du NDDL était noyauté par les identitaires qui prennent la forme d’écologistes et pas que...
      Il faut d’abord savoir qui sont les identitaires et ne pas verser dans les travers écologistes qu’ils préconisent et c’est là le challenge pour avoir aussi une société écologique sans que cela devienne un mouvement fasciste.

    • @geneghys, il y a du grabuge avec les identitaires sur la zone du Testet … et les Zadistes demandent de l’aide !

      Je me rappelle une femme partie vivre en pleine nature dans les Alpes avec enfants, maison en paille et potager bio. Au final, grand désespoir, car l’usine XXX déversait des dioxines détruisant leur rêve de vie naturelle.

      @aude_v tout à fait d’accord sur l’administration du désastre, merci pour la lecture prochaine.
      En même temps, j’envie un peu les suisses (ma grand-mère était de Zurich) ici à Toulouse, depuis le changement de maire, c’est la destruction des quelques avancées écolos de l’équipe précédente : zones piétonnes détruites et ouvertes aux autos qui sont beaucoup plus nombreuses partout avec des accidents graves, destruction des espaces de biodiversité, suppression des parkings à vélo ou enlèvement… pas cool.

    • @Aude tu as tout-à-fait raison et ce serait bien pire si il n’y avait pas des lois pour prendre le virage écologique, puisque depuis Fukushima, nous avons décidé de quitter le nucléaire et qu’il va bien falloir compenser si on ne veut pas tirer du nucléaire français en hiver.

      Que ce soit clair, je ne suis pas nationaliste ou quoi que ce soit. Mais je crois que la Suisse est en danger car elle est au coeur de l’Europe et se ramasse toute la saloperie de nanoparticules qui sont bloquées par les Alpes. Les nôtres et celles des autres, évidemment. Mais en tant que petit pays, il peut aussi montrer qu’un virage écologique peut se prendre et ses expériences peuvent être envisagées à plus grande échelle. Cela s’est passé pour l’essence sans plomb, pour les lessives sans phosphates, pour les CFC, du chauffage à distance, et pour bien d’autres choses aussi.

      De même que nous regardons dans d’autres pays des possibilités de faire la même chose ou peut-être l’améliorer pour l’adapter aux conditions du terrain.

      Et si les Verts ont des sièges au Parlement et qu’on peut parfois les traiter de fascistes écolos, il y a un problème de réchauffement climatique que nous ressentons plus que les pays alentours. Nous avons la fonte des glacers, ou des chaleurs anormales, ou des étés tropicaux. Le fait que beaucoup de chercheurs dans beaucoup de domaines nous permet de voir plus rapidement ce que le réchauffement climatique veut dire dans notre pays. Ne serait-ce que pour la fonte du permafrost où là, on rigole moins qu’avec la fonte des glaciers. Ou encore des pics de pollutions où on recommande aux asthmatiques de ne pas sortir. Ce qui n’empêche pas, et là, je te rejoins, de regarder ces conducteurs qui laissent leur diesel tourner pour avoir le chauffage en hiver et ainsi, se bécoter sans avoir à aller, ou chez l’un, ou chez l’autre.

      Cela ne nous empêche pas d’avoir des entreprises qui polluent ailleurs et d’en tirer le bénéfice qui nous permet de vivre, puisque nous n’avons aucune ressource naturelle. Cela montre à quel point nous pouvons être ambivalents et donneurs de leçons sur que faire et ne pas faire, comme dit dans le rapport du GIEC qui est sorti quand même d’une uni à Genève ! Mais l’objectif est quand même de vivre mieux avec les produits du coin, d’où les pubs parfois effarantes qui passent à la téloche. Mais il y a une réelle volonté politique écologique dans tous les cantons et dans la confédération. Et c’est ce qu’il faut dans certains pays. Le virage vers le vert permet aussi une nouvelle économie, de nouvelles recherches, et de ne pas foncer dans le mur en se disant qu’au point où on en est, on laisse tout aller à vau l’eau et qui vivra verra. A ce moment-là, pourquoi avoir fait des enfants ?!

      Et le site NDDL a tellement été noyauté qu’il n’existe plus depuis bien des mois...Quant à Indymedia, ils publient aussi ce qui leur pète ! Expérience faite.

    • « Et le site NDDL a tellement été noyauté qu’il n’existe plus depuis bien des mois... »
      Va falloir étayer, là, parce que je suis abonnée au flux rss du site et je viens de recevoir encore 2 nouvelles publications. Toutes les semaines, un billet des infos est mis à jour au fur et à mesure et l’agenda est plutôt bien remplis. Et le texte sur les communaux cité plus haut est paru cet été. Quand à indymedia, bah... non rien ! En fait, tu n’es peut-être pas nationaliste mais t’as l’air un chouillat borné, non ?

    • @ Val_K je suis bornée sur ce que je crois être bien pour la nature, que cela se passe sur le chantier du NDDL et du Testet. Comme le dit si bien Miguel Benasayag, nous habitons un territoire commun où il nous faut oublier les frontières et les propriétaires et de penser beaucoup plus aux écosystèmes que l’on détruit.

      Mais peut-être, et je te l’accorde, je me trompe de débat et vous n’êtes pas en train de parler d’écologie, mais de phénomènes de société que sont le racisme et autres ségrégations ! Dans ce cas, c’est clair que mes interventions tombent comme un cheveu dans la soupe et je m’en excuse. J’ai peut-être raté le coche !

    • @geneghys là pour l’instant tu parles surtout dans le vide au regard des questions posées : tu as affirmé plusieurs fois une chose que l’on t’a demandé d’argumenter et d’étayer de preuves. Il y a des gens ici qui ont participé et/ou participe encore directement à NDDL, sur place et sur internet, et qui connaissent ce qui s’y passe de l’intérieur. Donc si tu veux affirmer des choses péremptoires comme tu l’as fait plusieurs fois précédemment, va falloir apporter plus que deux phrases à la va-vite…

    • @aude_v
      Tant que nous serons dans l’illusion de la représentation démocratique par le vote, en déléguant nos vies et notre société à quelques tarés psychopathes mégalomanes qui tout les cinq ans fêtent leur prise de pouvoir et croient en légitimer l’établissement dans la destruction des idées qui leurs sont adverses (celles de l’autre), et cela uniquement dans l’optique d’influer sur le prochain vote, nous devrons subir ce cercle de revers absurdes qui se jouent sur le dos des démunis, de l’environnement, de la société sans jamais rien faire avancer de l’intelligence collective.

    • @RastaPopoulos Étayer ce que je dis va me fournir un effort incroyable car le site NDDL sur Wordpress n’existe plus ou ne donne des nouvelles qu’une fois l’an. Mais Steph (des AZA et des Nosotros.Incontrolados overblog.com) est décédé et habitait près du NDDL. Steph est décédé d’un cancer depuis, mais il avait mis en lumière l’auteur du « Breitz Journal » qui était du mouvement GRECE et avait plusieurs fois répondu sur le site des NDDL. De même qu’une certaine Clémentine ou Mandarine qui était complètement facho.
      Des mouvements anti-CRS avaient alors éclaté entre certains opposants du NDDL qui n’étaient pas du coin, mais qui étaient venus à la rescousse. Ils n’ont pas été les bienvenus et ont été violemment pris à partie par les gens locaux.
      Il me semble qu’ils avaient alors écrit à Steph par email de façon à ce qu’il puisse faire un texte pour Indymedia. Et Indymedia ne l’a jamais publié. Steph leur avait alors demandé des explications et il a semblé que ce texte n’était pas conforme aux critères d’Indimédia.
      Lorsqu’on sait le talent d’écriture et les mises au point de Steph, il n’apparaissait pas possible que ce texte soit refusé d’être mis en ligne.
      S’en est suivi d’une foire d’empoigne entre les gens d’Indymedia et les AZA/NI...
      Cela s’est passé fin 2012, début 2013 et depuis, nous ne prenons plus nos références sur ces deux sites.
      Les détails et les échanges de mails ont été malheureusement perdus, ce que je regrette profondément.
      Maintenant, ce sont nos paroles contre leurs paroles, mais nous avons pas mal de grabuge lors de notre enquête sur les réseaux fachos de France que nous avons regroupés là :
      http://lesazas.org/les-themes/extreme-droite/france

      Et on vient de m’envoyer ce lien-là :
      http://lutteaeroportnddl.com/2012/12/31/parce-que-nous-nous-battons-contre-laeroport-mais-aussi-son-monde

    • @touti, on est d’accord, je suis moi aussi critique de la représentation, c’est une de mes cibles favorites. Mais j’ai eu du mal à lier le sujet à mes préoccupations écolo et finalement j’ai laissé tomber cette partie de ma brochure en passant à la conférence : http://blog.ecologie-politique.eu/post/7-%C3%89cologie-%3A-stop-la-d%C3%A9mocratie%2C-ou-encore. C’est peut-être là que les réformes (démocratie directe dans une société pourrie jusqu’à la moelle par la distribution des bénéfices de l’exploitation tous azimuts : Nature et pays pauvres) n’ont plus de sens.

    • le rapport, je l’ai mis plus haut, mais je le remets ici :
      http://lutteaeroportnddl.com/2012/12/31/parce-que-nous-nous-battons-contre-laeroport-mais-aussi-son-monde
      Il faudra aussi lire les commentaires, car c’est là que tout se passe. Quant à Steph, il a bien publié sur Indymédia jusqu’à ce qu’on lui refuse un dernier texte.
      Mais je vais te mettre un lien que Steph publiait sur Indymedia jusqu’à cette affaire de NDDL
      Juste que je le recherche dans mon bordel !

    • Je commence à mieux comprendre @geneghys : tu parles d’une même personne pour deux choses différentes, c’est ça ? A la fois les très très très nombreuses publications de nosotros incontrolados sur indymedia, la plupart validées : https://www.google.fr/search?q=nosotros+incontrolados&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:off avec une tendance au fur et à mesure à prendre indymedia pour une poubelle qui a fini par saturer l’équipe, on dirait bien : https://www.google.fr/search?hl=fr&as_q=%22nosotros+incontrolados%22&as_epq=&as_oq=&as_eq=&as_nlo=&

      Et un blog tenu par des personnes prétendant parler pour la #ZAD #NDDL qui a été dénoncé par le site zad.nadir.org et par des gens sur indymedia justement parce qu’il foutait la merde entre les différentes composantes de la lutte et colportait souvent de fausses rumeurs (parce que rappelons le, indymedia, c’est ce que les gens y publient) . Mais l’article que tu mentionnes a bien été validé par indymedia malgré ça : http://nantes.indymedia.org/articles/26894

      Bref, avant de lancer des bruits, vérifies tes sources !
      Quand aux tentatives de récupération des luttes par l’extrême droite, j’irai jusqu’à dire que si ça n’existait qu’à nDDL ou au Testet, ça serait cool, parce que là, généralement, y’a du monde qui a du répondant, mais tu n’es pas sans savoir que c’est une chose désormais répandue partout.

    • Le dernier message de Steph est daté de 2013 : http://nantes.indymedia.org/articles/28191
      Sinon, je doute qu’il n’ait pas essayé de publier entre fin 2010 et 2013.
      Nous en avons d’ailleurs parlé entre nous et il était déçu d’Indymédia qui filtrait ses écrits une fois que le site était bien lancé.
      Mais je ne vais pas en chier une pendule tant il est vrai que les fachos de n’importe quelle idéologie infiltrent certains sites et il faut beaucoup de vigilance pour ne pas les laisser entrer par la petite porte.
      Et on parlait du NDDL et d’indymédia en premier abord. Je sais très bien qu’ils sont répandus partout et c’est d’ailleurs pourquoi j’ai dû abandonner le thème qui demeure incomplet sur la page : http://lesazas.org/les-themes/extreme-droite/france
      Et cela ne concerne que la France...Je n’en ai pas fini avec les autres pays. Le réseau identitaire étant tentaculaire.
      Mes sources sont vérifiées plutôt deux fois qu’une. Il est vrai que ce qui est dit par oral ne peut être trouvé sur les sites.
      Mais il y a un certain temps que les AZA/NI ne relaient plus les infos de NDDL et d’indymédia. Nous avons compris la leçon.


  • Barrage de Sivens : la faute de Ségolène Royal
    http://www.eauxglacees.com/Barrage-de-Sivens-la-faute-de

    La destruction de la zone humide du Testet, préalable à la construction du barrage, contesté, de Sivens dans le Tarn, a déclenché un affrontement et une mobilisation qui gagnent en puissance, ouvrant, après Notre Dame des Landes, un nouveau front entre défenseurs de l’environnement et le gouvernement. L’ampleur de la crise a conduit l’actuelle ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a annoncer le lundi 8 septembre 2014 le lancement d’une « mission d’expertise » afin d’évaluer la qualité du projet « en (...)


  • Au Testet : quand la résistance repousse les machines
    http://www.canalsud.net/?Au-Testet-quand-la-resistance

    Nous suivons depuis le début la situation au Testet, où se déroule une bataille sociale pour lutter contre un projet de barrage inutile. Lundi dernier a débuté le déboisement. après une semaine, 5 hectares sont déjà été défrichés, malgré la mobilisation des opposants. Hier, lundi 8 septembre, ils étaient plus de deux cents à faire face aux déboiseurs et aux uniformes. Y compris en recourant à des moyens d’action extrêmes, comme le fait de s’enterrer dans la terre pour empêcher le passage des machines. Et avec succès, pendant deux tiers de journée, aucune machine de déboisement ne parvenant à entrer sur le site. Durée : 1h. Source : Canal (...)



  • ZAD du Testet : urgence face au déboisement

    http://larotative.info/zad-du-testet-urgence-face-au.html

    Dans le Tarn, une « Zone A Défendre » a été créé pour empêcher la construction d’un barrage et protéger une zone humide. Mais les gardes mobiles sont sur place pour permettre aux tronçonneuses d’entrer en action.

    Voici un extrait des nouvelles que l’on pouvait trouver le 1er septembre sur le site du Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet :

    « Le déboisement de bois en limite de la zone humide a commencé sous la protection d’environ 200 CRS et gendarmes. Plus de 200 opposants, notamment des représentants d’associations écologistes, d’ATTAC et de la Confédération Paysanne, étaient sur place et ont tenté de freiner, en vain, l’avancée des tronçonneuses. Les CRS écartaient les opposants avec des gaz lacrymogènes. Des affrontements ont eu lieu et il y a déjà quelques blessés ainsi que 7 interpellations (presque tous sont ressortis de leur garde à vue). Les abatteuses, machines déboisant très vite, n’ont pu elles entrer sur le site du chantier qui était occupé, y compris par des tracteurs. »

    Les militants présents sur place demandent du soutien. Voici le texte du message qui circulait dans la matinée du 2 septembre :

    « Alerte rouge ZAD du Testet dans le Tarn ! Les tronçonneuses sont sur le site avec 200 gardes mobiles on n’arrive pas à tenir les barricades et empêcher le massacre de la forêt ! On a besoin de monde, de besoin de relais d’infos, parlez de ce qui se passe autour de vous, faites le buzz dans vos réseaux sociaux, les machines (déboiseuses) vont arriver dans les heures à venir... Faites aussi des actions décentralisées contre le barrage du Testet et faites tourner ! »

    #ZAD #GPII #Tarn #Testet




  • ZAD du Testet : Appel urgent à présence, soutien et occupation

    Depuis l’appel à ré-occupation, peu de nouvelles ont circulé sur ce qu’il se passe sur la ZAD du Testet. Depuis le 15 août, la surveillance et l’oppression policière s’est renforcée.
    Aujourd’hui mardi 26 août les barricades sont tombées et commencent à s’enflammer. Une grève de la faim commencera le mercredi 27 août et prendra fin à la réception de réelles réponses aux questions sur la justification du projet et de l’acceptation par le Conseil général de participer à un débat public contradictoire.

    La suite sur Rebellyon : http://rebellyon.info/ZAD-du-Testet-Appel-urgent-a-presence.html

    #zad #testet



  • #ZAD #NDDL
    Cette semaine sur reddit/r/nddl/
    (Semaine du 2 août au 9 août)

    Une sélection parmi les liens postés :

    [zad.nadir] De la ZAD aux Communaux ? Quelques pistes à explorer pour aller plus loin
    http://zad.nadir.org/spip.php?article2586

    [Indymedia] Pourquoi je n’irai pas à l’Alternatiba – Nantes
    http://nantes.indymedia.org/articles/29939

    [Youtube] La lutte de Sivens : ZAD du Testet, barrage de Sivens (le film)
    https://www.youtube.com/watch?v=92_TeKgVQEE

    [benzaden.tumblr] Les élections : une vraie menace pour la démocratie
    http://benzaden.tumblr.com/post/93979168796/mais-parfaitement-si-on-laisse-les-electeurs

    [Agence Bretagne Presse] La communication de pro-aéroports de Nantes s’envoie en l’air
    http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=34814

    L’intégralité des liens postés cette semaine : http://www.reddit.com/r/nddl

    Pour des infos en temps réel, suivez le HT #NDDL sur twitter

    Flux RSS du sub reddit : http://www.reddit.com/r/nddl/.rss

    http://s01.justpaste.it/files/justpaste/d165/a7260331/pigsocialist.jpg


  • #ZAD Ce moment gênant, quand Didier Chauvière, Conseiller municipal de Cordemais (44360) et thuriféraire acharné du projet d’aéroport à Notre Dame des Lande avoue que les élus partisans du second aéroport de #Nantes à #NDDL ne peuvent faire état de leur soutien au projet en raison de l’opposition de leur électorat...
    http://i.imgur.com/hNGO8NN.png
    https://twitter.com/CHAUVIERE4/status/496980180494450688



  • Cette semaine sur reddit/r/nddl
    (Semaine du 19 juillet au 2 août)
    Une sélection parmi les liens postés :

    [Indymedia] Contribution au Voyage à Nantes http://nantes.indymedia.org/articles/29882

    [Les Etats et Empires de la Lune] DE L’HONNEUR JOURNALISTIQUE http://etatsetempiresdelalune.blogspot.fr/2014/07/de-lhonneur-journalistique.html

    [Le courrier des echos] Le Vatican déclare Notre-Dame-des-Landes “Sainte Patronne des Gauchistes” http://ww2.lecourrierdesechos.fr/index.php/les-articles-de/le-vatican-declare-notre-dame-des-landes-sainte-patronne-des-

    [Indymedia] Comment soutenir les camarades incarcérés
    http://nantes.indymedia.org/articles/29885

    [Politis] Lyon-Turin : « Qui sont les personnes manipulées par les lobbies routiers ? » http://www.politis.fr/LGV-Lyon-Turin-1-3-Qui-sont-les,27806.html

    L’intégralité des liens postés cette semaine : http://www.reddit.com/r/nddl

    Pourquoi ce sub-reddit ? Une explication ici : http://seenthis.net/messages/275446

    Pour des infos en temps réel, suivez le HT #NDDL sur twitter

    Flux RSS : http://www.reddit.com/r/nddl/.rss

    Blog : http://zadpoleon.blogspot.fr

    #Zad #NDDL


  • Contribution au Voyage à Nantes
    http://nantes.indymedia.org/system/photo/2014/07/28/14121/1-medium.jpg?1406552588

    Nous voulons rendre hommage à la Métropole Socialiste, créative et ludique, celle de Johanna Rolland. Celle qui expulse les sans-toit, crève les yeux des manifestantEs et emprisonne les révoltéEs. Celle qui constelle les rues de caméras et de gyrophares.

    Nous voulions rendre hommage à la culture subventionnée, celle de Jean Blaise et du graffiti aseptisé. Hier encore, des lieux - réellement - occupés étaient attaqués par des cohortes de policiers surarmés à Notre Dame des Landes ou dans les quartiers gentrifiés de la Métropole. Aujourd’hui, le Voyage à Nantes ouvre sans ciller une « Villa Occupada » au cœur de la ville. Nous saluons l’ironie de la démarche.

    Et puisque la Métropole veut tout repeindre en vert, de l’asphalte du centre ville au béton de son projet d’aéroport, nous sommes venuEs faire éclabousser sa ligne verte sur les locaux de Vinci.

    Commando Paul Bismuth fraction Jean Blaise

    http://nantes.indymedia.org/system/photo/2014/07/28/14118/vanne-medium.jpg?1406552587

    Voir également : http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-photos-les-anti-aeroport-repeignent-le-rideau-de-fer-de-vinci-en-

    #ZAD #NDDL #Nantes


  • Cette semaine sur reddit/r/nddl/
    (Semaine du 19 juillet au 26 juillet)

    Une sélection parmi les liens postés :
    [#Reporterre] A Nantes, la justice reconnait enfin l’inanité des poursuites contre les militants anti-aéroport
    http://www.reporterre.net/spip.php?article6162
    [#Citizen-Nantes] "N’ayons pas peur de résister" - Lettre de prison d’Enguerrand
    http://www.citizen-nantes.com/article-n-ayons-pas-peur-de-resister-lettre-de-prison-d-enguerrand-1
    [#Echos-Judiciaires] Le groupe Vinci imagine sa ville idéale
    http://www.echos-judiciaires.com/economie/le-groupe-vinci-imagine-sa-ville-ideale-a10757.html
    [#OBSLAB] Plusieurs enquêtes approfondies sur la police et la justice nantaise dans la presse parisienne
    http://obslab.blogspot.fr/2014/07/plusieurs-enquetes-approfondies-sur-la.html
    [#BellaCiao] Manifestation du 22 février à Nantes : les « dossiers à trous » de la justice
    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article142090

    L’intégralité des liens postés cette semaine : http://www.reddit.com/r/nddl

    Pourquoi ce sub-reddit ?
    Une explication ici : http://seenthis.net/messages/275446
    Pour des infos en temps réel, suivez le HT #NDDL sur twitter
    Flux RSS : http://www.reddit.com/r/nddl/.rss

    http://s01.justpaste.it/files/justpaste/d96/a5059383/restezcalmeetremboursez.jpg
    http://justpaste.it/Semainedu19juilau26juil

    #ZAD #NDDL