• ENQUÊTE. La Caisse des allocations familiales utilise un algorithme pour détecter les allocataires « à risque »
    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/entreprendre/aides/enquete-la-caisse-des-allocations-familiales-utilise-un-algorithme-pour

    « On est devenu une mini-PME. On n’est plus là pour aider les gens, mais pour faire du chiffre. » Ainsi parle un « technicien conseil » qui travaille depuis plusieurs années au sein de l’une des 101 Caisses des allocations familiales (Caf) en France. « Notre prime d’intéressement est calculée en fonction des objectifs atteints par les caisses locales, explique le représentant CGT dans les instances nationales de la Sécurité sociale, Yves Alexis. Or parmi ces objectifs, il y a les délais de traitement, l’accueil… mais aussi la détection de fraudes. »

    Et pour détecter ces fraudes, la Cnaf a recours à une méthode au nom très anglais : le « datamining ». C’est une technique numérique de statistiques prédictives qui, en croisant différentes données dans différentes administrations, est censée identifier les risques d’erreurs ou de fraude dans un dossier d’allocataire. Elle s’est généralisée au sein de la Cnaf à partir de 2010, avec l’utilisation d’algorithmes. « La Cnaf a été le laboratoire, le bon élève du datamining au sein des administrations françaises », explique le sociologue Vincent Dubois, professeur à l’Institut d’études politiques (IEP) de Strasbourg et auteur de l’ouvrage Contrôler les assistés. Genèses et usages d’un mot d’ordre (Ed. Raisons d’Agir). « Elle a développé une politique d’automatisation du déclenchement des contrôles. »

    « Le tournant se situe au milieu des années 90, poursuit l’universitaire. Les organismes de protection sociale vont être poussés par le pouvoir politique à renforcer les contrôles. » À l’époque, l’État lance en effet une politique volontariste de lutte contre la fraude. « Nous avons décidé d’engager une action résolue contre les fraudes sociales, déclare Nicolas Sarkozy, le 15 novembre 2011, à Bordeaux. C’est la fraude qui mine les fondements même de cette République sociale que les frères d’armes de la Résistance ont voulu bâtir pour la France et qu’ils nous ont légué. Frauder la Sécurité sociale, ce n’est pas simplement abuser du système, profiter de ses largesses, c’est voler chacun et chacune d’entre nous. »

  • Trains | Grise Bouille
    https://grisebouille.net/trains

    Sauf que bien sûr, au moment où je me dis que je vais passer un week-end chez mes parents, je regarde un mois avant pour réserver… tous les trains sont complets. Un mois avant. Alors oui, c’était un « long » week-end avec un jour férié. M’enfin si les trains ne sont pas capables d’absorber le surplus inévitable (et attendu) de voyageuses et voyageurs en période de longs week-end ou de vacances, à quel moment on peut imaginer une seule seconde qu’ils constituent une alternative crédible à la bagnole individuelle ? Et puis merde, c’était pas complet 2 jours avant, mais UN MOIS avant : ça fait combien de gens laissés sur le carreau, à votre avis ?

    Le Figaro doit être content : taux de remplissage à 100 %, tout va pour le mieux. Moi je pense au contraire que, en pratique, un train, ça devrait jamais être complet. Ça devrait être plein à 95 % dans les cas extrêmes, et à moitié vide en général. Oui, c’est pas optimal. Ça devrait pas l’être. Comme les lits dans les hôpitaux, quelque part : l’optimisation, elle se fait toujours au détriment des gens. Parce que si prendre le train implique une espèce de compétition à qui prendra ses places le premier, si on se dit que seuls les X premiers pourcents de gens qui voyagent pourront le prendre (quelle que soit la valeur de X) et que les autres devront se débrouiller autrement : la voiture restera le moyen de transport le plus simple. Ou même l’avion, parfois, un comble.

    Et quand c’est sans réservation, on arrive aussi à flinguer un service agréable sur l’autel de la rentabilité : j’y reviens, mais j’ai connu l’ouverture de la ligne TGV Est aux premières loges. J’étais étudiant à l’époque, et je faisais un aller-retour Bar-le-Duc/Nancy chaque semaine. Au départ, c’était les trains Corail de la ligne Paris-Strasbourg qui faisaient ces deux arrêts. Longs, spacieux, confortables.

    Segmentation oblige, lorsque le TGV est arrivé, ce sont des TER qui ont pris le relais sur les trajets courts comme le mien. Je me souviens assez clairement du premier jour de ce changement. Un dimanche soir en gare de Bar-le-Duc, le quai comme d’habitude blindé d’étudiant⋅es attendant leur train pour rejoindre Nancy… Ce qui n’était pas un problème lorsque les immenses trains Corail assuraient la liaison. Sauf que là, sous nos yeux effarés, c’est un minuscule TER tout pourri de deux wagons qui arrive en gare. Cohue, train bondé, voyage de 1h15 (contre 1h00 auparavant) debout serrés comme dans un métro parisien aux heures de pointes. Le Figaro a dû avoir un petit orgasme en l’apprenant. Heureusement, le problème s’est résolu petit à petit, les TER ont fini par s’agrandir. Mais le simple fait que ce soit arrivé montre la déconnexion totale entre les politiques de transport et la réalité des besoins.

  • Six mythes courants sur le COVID réfutés par un virologue et un expert en santé publique | Stephen Griffin, Simon Nicholas Williams
    https://cabrioles.substack.com/p/six-mythes-courants-sur-le-covid?publication_id=850442&post_id=8

    Le COVID-19 ne devient pas moins virulent. Tout le monde est à risque, même les enfants. Les meilleurs moyens de prévention sont les masques FFP2 et l’aération en intérieur. Les vaccins sont sûrs, efficaces, et réduisent la transmission du virus.

    -- Permalien

    #santépublique #covid19 #science

  • Anatomie de la trahison de Merkel
    https://www.dedefensa.org/article/anatomie-de-la-trahison-de-merkel

    Anatomie de la trahison de Merkel

    • Merkel vient de nous dire avec précision que les accords de Minsk n’étaient faits, selon sa conception, que pour armer l’Ukraine contre la Russie. • Comment elle a trompé Poutine. • dde.org et Andrew Korybko.

    Voici une intéressante analyse de Andrew Korybko de ce que l’histoire pourrait bien reconnaître comme un fait majeur sous l’expression de “la trahison de Merkel”. On sait en effet depuis quelques jours que Merkel confirme entièrement les révélations du “roi du chocolat” que l’on avait prises d’abord pour une crapulerie de plus de la seule direction mafieuse de l’Ukraine. Ce n’est donc plus une “crapulerie” de cette seule direction, mais bien une entreprise complètement soutenue par la puissante ex-chancelière, signataire des accords de Minsk et donc (...)

    • Cela dit, on peut prédire avec certitude que le conflit durera probablement pendant des années, cette prévision étant fondée sur le fait que l’ancienne chancelière allemande, Mme Merkel, a candidement admis que le processus de paix de Minsk n’était qu’une ruse pour renforcer les capacités militaires offensives de Kiev. Ses propos font écho à ceux de l’ancien président ukrainien Porochenko, qui a tenu exactement les mêmes propos [il y a quelques mois], à la différence près qu’il n’a jamais été considéré comme l’ami du président Poutine, contrairement à Mme Merkel.

  • Six mythes courants sur le COVID réfutés par un virologue et un expert en santé publique | Stephen Griffin, Simon Nicholas Williams - Cabrioles
    https://cabrioles.substack.com/p/six-mythes-courants-sur-le-covid

    Le #COVID-19 ne devient pas moins virulent. Tout le monde est à risque, même les enfants. Les meilleurs moyens de prévention sont les masques FFP2 et l’aération en intérieur. Les vaccins sont sûrs, efficaces, et réduisent la transmission du virus.

    #masques #aération #vaccin #autodéfense_sanitaire

  • (385) 🔴 EN DIRECT | Police : la loi de l’omerta - Conférence NUPES à l’Assemblée nationale
    Diffusée en direct le 7 déc. 2022
    https://www.youtube.com/watch?v=UpI00j6xt8I

    Rendez-vous ce mercredi 7 décembre à 18h30 pour suivre en direct la conférence de présentation du livre « Police : la loi de l’Omerta ». Nous recevrons les auteurs du livre, Agnès Naudin et Fabien Bilheran ainsi que 3 témoins encore dans la police.

    Racisme, violences, harcèlement, corruption, faux en écriture publique... Pour la première fois, six policiers issus de différents services (stups, mineurs, BAC, CRS, police aux frontières) révèlent à visage découvert ce qui depuis trop longtemps gangrène la police.

    Cette immersion dans leur travail quotidien montre la mécanique froide mise en œuvre par l’administration pour faire taire les policiers : « Soit tu fermes ta gueule, soit tu fermes ta gueule. »

    Dans un milieu où l’omerta règne en maître, ces lanceurs d’alerte font le pari courageux de prendre la parole, moins pour dénoncer des coupables que dans l’espoir de voir évoluer leur institution vers davantage de justice et d’avoir ainsi une police irréprochable.

    #violences_policières

  • 🪶 Les journaux LinuxFr.org les mieux notés de novembre 2022
    https://linuxfr.org/news/les-journaux-linuxfr-org-les-mieux-notes-de-novembre-2022

    LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

    Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également de publier directement vos propres articles, sans validation a priori de l’équipe de modération. Ceux-ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs et les utilisatrices… qui notent. Lumière sur ceux du mois de novembre passé.

    « Un switch beaucoup trop à l’écoute … » par Julien.D  ; « NixOS ou comment j’ai (...)

  • Le collège d’à côté
    https://laviedesidees.fr/Le-college-d-a-cote.html


    Lecture : Parmi l’ensemble des paires de collèges situés à moins de 15 minutes à pied l’un de l’autre, 203 sont composées de deux collèges très défavorisés. Ces paires de collèges représentent 8 % de l’ensemble des paires de collèges situés à moins de 15 minutes à pieds. Plus la couleur des cellules est foncée, plus la distance entre la composition sociale des collèges est importante.

    En effet, il est difficile de faire en sorte que chaque #collège ait la même composition sociale à l’échelle nationale, académique, voire même départementale, du fait de la ségrégation résidentielle existante à ces échelles et des contraintes de temps de trajet pour les collégiens. En revanche, ces facteurs sont moins contraignants lorsque la ségrégation sociale s’opère entre collèges voisins l’un de l’autre. De fait, les pouvoirs publics disposent alors de plus de marges de manœuvre pour agir sur la #mixité_sociale de ces établissements.

    [...] 548 des 1371 collèges très défavorisés sont à moins de 15 minutes à pied d’un autre collège. Parmi eux, 192 sont à proximité d’un collège favorisé, c’est-à-dire que parmi les collèges très défavorisés situés à proximité d’un autre collège, 35 % sont proches d’un collège favorisé. Ainsi, à la rentrée 2021, plus de 92 000 élèves étaient scolarisés dans un collège très défavorisé situé à proximité d’un collège favorisé. L’ampleur de ce phénomène n’est donc pas négligeable puisqu’il concerne plus d’élèves que l’ensemble des collégiens scolarisés à Paris. Ce constat tend à relativiser l’idée selon laquelle les collèges les plus défavorisés le sont nécessairement, du fait de leur implantation au sein de quartiers enclavés, exclusivement peuplés de ménages pauvres.

    [...] Dans 85 % des cas, lorsqu’un collège favorisé est situé à proximité d’un collège très défavorisé, il s’agit d’un établissement privé. Ces configurations peuvent ainsi inclure un collège public au secteur de recrutement relativement mixte, mais massivement évité par les catégories sociales les plus favorisées, au profit du collège privé de proximité. Cette observation contraste avec le discours selon lequel les établissements privés les plus favorisés le sont du fait de l’absence d’élèves d’origine sociale défavorisée à proximité. À l’inverse, 15 % des configurations comprenant un collège très défavorisé et un collège favorisé concernent deux collèges publics. Là encore, il se peut que le collège le plus défavorisé le soit du fait d’un évitement vers le secteur privé. Il est également possible qu’une différence d’offre de cours optionnels crée un déséquilibre d’attractivité entre les deux collèges et facilite l’octroi de dérogations à la sectorisation scolaire de l’un vers l’autre. Enfin, la manière dont les frontières entre secteurs sont tracées est susceptible d’accroître les contrastes sociaux existants entre les quartiers. Une #sectorisation_scolaire qui consisterait à affecter les élèves venant de quartiers proches, mais au profil social différent à un même collège favoriserait ainsi la mixité sociale dans le secteur de recrutement de ce collège. À l’inverse, en assignant les élèves d’un quartier défavorisé à un collège et ceux d’un quartier favorisé à un autre collège, la sectorisation scolaire reproduit à l’identique la ségrégation résidentielle. Le tracé de la sectorisation scolaire n’est donc pas neutre et au centre de luttes politiques entre parents d’élèves et décideurs.

    #éducation #enseignement_privé

  • percer l’illusion  _

    n’existe-t-il pas en ce monde de lien
    autre qu’illusoire cette plongée dans l’être
    couchée à jamais glacée sur le papier
    piqué de givre d’encre laisse peu d’espoir
    percer l’accès au mastaba et l’abcès
    on découpe la vérité de l’illusion
    à la hache de gala sans illusion
    sur la vérité le monde tout est lié
    le ressac illusoire de l’océan
    et l’œil lavé par les carènes de sel
    on a beau avoir de la bouteille on la
    jette à la mer on dépèce des châtaignes
    maigrelettes sur le crâne du jour
    et puis on va se vider aux liens d’aisance


     c] bituur esztreym aka e-m gabalda, 2022, LAL1.3

  • Activision Blizzard : les États-Unis attaquent Microsoft en justice pour bloquer le rachat
    https://www.frandroid.com/marques/microsoft/1561220_la-ftc-tente-de-bloquer-lacquisition-dactivision-blizzard-par-mic

    Le projet d’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft, d’un montant de près de 69 milliards de dollars, rencontre un nouvel obstacle de taille. La Federal Trade Commission (FTC) a lancé une action en justice fédérale antitrust pour bloquer l’opération.

    #jeu_vidéo #jeux_vidéo #business #rachat #acquisition #finance #microsoft #activision_blizzard #ftc #sony #jeu_vidéo_call_of_duty #nintendo #console_switch #valve #steam #xbox #concurrence #jeu_vidéo_wow #jeu_vidéo_warcraft #jeu_vidéo_overwatch #jeu_vidéo_diablo #meta #withing #cma #ce #commission_européenne #zenimax #jeu_vidéo_starfield #jeu_vidéo_redfall

  • Écologistes/technologistes, sachons les distinguer
    https://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?article1775

    Nous espérons que notre affiche apportera dans les esprits une clarification plus que nécessaire, en ce moment de falsification et de confusion généralisée dans les médias, l’édition, le showbizz et l’université, entre écologistes défenseurs les êtres vivants qui naissent et qui vivent ; et technologistes, promoteurs des machines que l’on fabrique et qui fonctionnent. La cellule de fact checking de Chez Renart et Pièces et main d’œuvre Lille, Grenoble, le 9 décembre 2022. (Pour voir l’affiche, ouvrir le document ci-dessous.) #Documents

    https://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/sachons_les_distinguer.pdf

  • D’une Corée l’autre
    https://laviedesidees.fr/D-une-Coree-l-autre.html

    Au Sud, une république marchande ; au Nord, une colonie pénitentiaire. Dans la péninsule coréenne, un même peuple a donné naissance à des modèles drastiquement opposés. Séquelle de la guerre civile, héritage de la colonisation ou réponse asiatique à l’hubris occidentale ?

    #International #capitalisme #État #Asie #Corée_du_Sud #Corée_du_Nord #dictature
    https://laviedesidees.fr/IMG/docx/202212_corees.docx
    https://laviedesidees.fr/IMG/pdf/20221209_corees.pdf

  • Taxisteuerung mit Künstlicher Intelligenz
    https://www.taxi-times.com/taxisteuerung-mit-kuenstlicher-intelligenz

    Alte Hasen am Steuer brauchten so etwas nicht. Sie hatten alles im Kopf und „im Urin“, was nun die KI leisten soll.

    Aber ja, die Intelligenz wird heute den Fahrern konsequent entzogen und in die Rechenmaschinen verlagert. Man könnte auch von Privatisierung sprechen. Die großen Technologie- und Internetkonzerne betreiben die Enteignung der Wissenden bereits so lange, dass konkurrierende mittelständische Ansätze wohl nur Achtungserfolge erringen werden, so sie nicht einer neuen, freiheitlichen und gegen die Privatisierung gerichteten Linie folgen.

    Was bedeutet freiheitlich? Daten, Wissen und Methoden müssen öffentlich gemacht werden. Vor allem müssen die Arbeitenden ermächtigt werden, indem ihre Kompetenzen genauso erweitert und verbessert werden wie ihre Gehälter. Mit diesen Menschen am Steuer könnte es dem Taxigewerbe gelingen, einen echten Qualitäts- und Wettbewerbsvorteil gegenüber der Lohndumpin-Konkurrenz aus den Konzernzentralen zu erringen. Es bleibt spannend. Die Hoffnung stirbt zuletzt.

    8.12.2022 von Jürgen Hartmann - Die Düsseldorfer Zentrale Rhein-Taxi ist heute mit seinem Forschungsprojekt „KITS“ an die Öffentlichkeit gegangen. Das Ziel ist eine am tatsächlichen Bedarf orientierte Steuerung einer Taxiflotte. Dabei soll Künstliche Intelligenz (KI) helfen. 

    Nach der Tour ist vor der Tour. Wenn es nach der Vision von Michael Mühlin geht, sollen Taxifahrer*Innen in Zukunft im Moment des Ausstiegs des Fahrgastes schon die verlässliche Prognose bekommen, an welcher Stelle in unmittelbarer Nähe der nächste Kunde ein Taxi benötigt. Sie müssen dann nicht vergeblich kreisen oder zu einem Halteplatz zurückfahren, sparen damit aus betriebswirtschaftlicher Sicht teure Leerkilometer und aus klimapolitischer Sicht umweltschädliches CO2 ein.

    Diese Vision ist bei Rhein-Taxi bereits gestartet, denn seit einiger Zeit läuft dort das Projekt „KI-Basierte Optimierung von Taxi-Services“, abgekürzt „KITS“. Die Rhein-Taxi GmbH und die auf KI spezialisierte Merantix Labs GmbH haben KITS als gemeinsame Projektpartner in den Räumen der Düsseldorfer Taxizentrale heute der Presse und allen Interessierten vorgestellt.
    Werbung

    Bei dem Projekt werden von Merantix historische Daten analysiert, die mit Wetter- Verkehrsdaten, Events, Baustelleninformationen etc. vermischt werden. Die Summe all dieser Parameter ermöglicht dann eine treffsichere Prognose, wann in naher und ferner Zukunft an welchen Stellen mit Taxibedarf zu rechnen ist.

    Mit naher Zukunft ist dabei ein Time-Slot von 10-15 Minuten gemeint, so dass ein in diesem Bereich frei gewordenes Taxi vor Ort gehalten werden kann. Benötigt ein Kunde dort dann tatsächlich ein Taxi, steht ihm ein Fahrzeug ohne Wartezeit zur Verfügung.

    Die ferne Zukunft betrifft einen Zeitraum von 2-3 Wochen. Hier soll dann die KI-basierte Bedarfsprognose eine möglichst effiziente Schichtplanung ermöglichen. Wenn die Zentrale und die ihr angeschlossenen Unternehmer wissen, wann und wo die Taxi-Touren nachgefragt werden, haben sie die Möglichkeit, das Fahrpersonal bedarfsorientiert einzusetzen. Das spart Lohnkosten, erhöht aber auch gleichzeitig die Verdienstmöglichkeiten des Fahrpersonals. Warum, erklärte Michael Mühlin: „Wenn die Taxiunternehmer über ihre Zentrale wissen, wann Geld verdient werden kann, können sie wiederum durch finanzielle Anreize die Fahrer*Innen motivieren, genau zu diesen Zeiten verfügbar zu sein.“

    Einen ersten internen Test habe man bereits absolviert, berichtete Michael Mühlin bei der heutigen Kick-Off-Veranstaltung. Im April 2023 soll es dann losgehen. Das Projekt ist auf 15 Monate angelegt und wird vom Bundesministerium für Digitales und Verkehr (BMDV) mit rund 200.000 Euro gefördert. Eine Summe, die man aber lediglich als Zuschuss für die tatsächlich anfallenden Entwicklungskosten sehen darf, wie Mühlin betonte.

    #Taxi #Forschung #AI

  • Entrave à la réparation : HOP dépose une plainte contre Apple
    https://www.actu-environnement.com/ae/news/depot-plainte-hop-contre-apple-appariement-pieces-detachee-entra

    Des pièces conformes non reconnues

    En cause : la « sérialisation », aussi appelée « appariement ». Cette pratique, explique HOP, consiste à associer les numéros de série des composants et périphériques à celui d’un iPhone, via, notamment, des micropuces. « Cette pratique touche, depuis peu, les pièces les plus fréquemment soumises aux pannes (écran, batterie, caméra…) », constate l’association.

    HOP explique avoir documenté des cas de réparations avec des pièces identiques et d’origine, mais non appariées, donc non reconnues par le mobile. « Des dysfonctionnements sont [alors] constatés », explique HOP, précisant que, parfois, ces derniers interviennent à l’occasion de mises à jour du système d’exploitation. « Ces pratiques portent atteinte non seulement au droit à la réparation, mais également au développement du recondition-nement de smartphones, dans la mesure où les appareils remis en circulation risquent de subir des dysfonctionnements actuels ou futurs. »

    #sérialisation #appariement #réparation #obsolescence_programmée