• Ce que j’ai vu à Jénine , c’est une nouvelle Nakba
    4 juillet 2023 | Par Mohammed Abed | Mondoweiss – Traduction : Chronique de Palestine
    https://www.chroniquepalestine.com/ce-que-j-ai-vu-a-jenine-est-nouvelle-nakba

    Ce que j’ai vu à Jénine, c’est la Nakba qui renaît. Nous avons été déplacés en 1948, en 1967 et en 2002, lorsque le camp de réfugiés de Jénine a été rasé. Tel a été le sort des habitants du camp au cours des dernières 24 heures.

    Le 3 juillet, vers 1h30 du matin, les drones militaires de l’occupation ont lancé une attaque aérienne sur l’un des sites de la résistance palestinienne dans le camp de réfugiés de Jénine.

    J’ai rapidement enfilé ma veste de presse et je me suis rendu au camp où la frappe aérienne avait eu lieu. Alors que je me rendais sur les lieux, situés à cinq kilomètres de là, nous avons appris que les forces militaires de l’occupation avaient quitté les bases militaires situées aux points de contrôle de Dotan, Jalameh et Salem, qui entourent Jénine.

    Elles étaient sur le point d’entrer dans la ville et ce moment-là, j’ai su que l’invasion avait commencé.

    Lorsque je suis arrivé au camp, l’armée était déjà présente, postée devant l’entrée ouest, près du rond-point d’Awda. Des dizaines de véhicules blindés ont afflué, se sont déployés et ont formé un anneau le long du périmètre du camp.

    Nous avons commencé à couvrir l’invasion au fur et à mesure que l’armée avançait. Cette fois-ci, nous avons ressenti une différence par rapport aux invasions précédentes : l’armée utilisait abondamment des drones militaires pour lancer des frappes aériennes sur plusieurs sites à l’intérieur du camp, ce qui ne s’était pas vu depuis la deuxième Intifada. (...)

    #Jenine

    • Israël/Territoires palestiniens - Situation à Jénine (4 juillet 2023)
      https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/actualites-et-evenements/2023/article/israel-territoires-palestiniens-situation-a-jenine-04-07-23

      La France exprime son inquiétude face au très lourd bilan humain des opérations militaires à Jénine.

      Les impératifs de sécurité d’Israël ne sauraient le dispenser du respect de ses obligations internationales au titre du droit humanitaire, dont l’impératif de protection des civils dans les territoires occupés et d’usage proportionné de la force. La France appelle Israël à s’abstenir de mesures ajoutant au risque d’escalade de la violence et à faciliter l’évacuation des blessés.

      Ces violences rappellent encore une fois l’urgence de restaurer un horizon politique crédible au conflit israélo-palestinien sur la base d’une solution à deux États, vivant côte à côte, en paix et en sécurité, seule solution qui permette d’apporter une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens.