ARNO*

Geek dilettante habitant une belle et grande propriété sur la Côte d’améthyste

  • Des proxénètes prostituent une jeune fille de 14 ans dans un appartement à Rouen
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/info-france-3-des-proxenetes-prostituent-une-jeune-fill

    Une jeune fille de 14 ans a été retrouvée par la police dans un appartement loué sur une plateforme de location touristique, dans la soirée du dimanche 3 décembre 2023 avec deux proxénètes et un « client ».

    Selon une information d’Actu 17, la jeune femme a expliqué aux enquêteurs qu’elle gagnait environ 1000 euros par jour, qu’elle reversait aux deux hommes.

    Rappel que si vous voulez vous présenter comme progressiste, ce genre d’article doit être considéré comme putophobe, parce que ouin-ouin sex work is work.

    • Sans vergogne de jeune fille en un paragraphe on passe à jeune femme ? c’est sûrement trop difficile quand on est journaliste à francetvinfo et qu’on veut éviter la répétition d’écrire une #enfant de 14 ans ?

    • Non mais elle faisait pas son âge ! C’est pas notre faute. Comment savoir que c’est une enfant...? C’est sa faute !

    • Non @fil pas homme de paille, pour avoir été témoin d’une agression de survivante de la prostitution et féministes abolitionnistes par des militant trans un 8 mars en pleine manif féministe je t’assure que les agresseurs n’étaient pas des hommes de paille et que la foule des féministes ainsi que le NPA a applaudit les agresseurs et stigmatisé les militantes féministes abolitionnistes.

    • Tu peu voire ici qu’on me reconnais très bien dans la mêlée
      https://www.facebook.com/lamazonesquad/videos/agressions-du-8-mars-2022-%C3%A0-lencontre-des-abolitionnistes-%C3%A0-paris/478868127306301
      Désolé pour le lien fesse-bouc

      Après cette journée qui m’a laissé traumatisée je ne vais plus aux manifs féministes et le NPA dont un militant prostitueur etait le premier agresseur a publié un communiqué qui inverse la culpabilité et déclare que ce sont les féministes survivantes du proxenetisme qui ont agressé des trans. Suite à cette publication mensongère du NPA j’ai été menacé dans les catacombes de paris ou j’allais de temps en temps. Tout ca simplement pour être une féministe abolitionniste. Alors homme de paille c’est non, il y a un véritable problème avec les positions sur la prostitution dans le féminisme liberal actuel (nous tous est un mouvement féministe liberal pro proxenetisme allé du strass) la manif du 8 mars était parsémé de messages « mort aux TERFS » "une balle, une terf" « les terfs au bucher » on a été injurié et agressé toute la manif par les masculinistes du STRASS et du NPA avec les applaudissements de NOUS TOUTES et cela ne sert que des bites à roulettes car personne n’aide les femmes en leur mettant une bite dans la bouche, n’en déplaise aux idiotes pro-sexe d’onlyfan.

      J’ai été à cette manif en soutiens à deux groupes - Les Amazones qui sont des abolitionnistes et les Lesbiennes résistantes qui sont des lesbiennes qui ne veulent pas de l’inculsion des hommes sur le critère de leur autidentification. OLF - Osez le féminisme etait le seul groupe féministe qui soutenait ces femmes. Le STRASS a pourchassé ces deux groupes tout le long de la manif, il n’etait là que pour cela. OLF etait coincé entre le NPA qui etait en soutiens au STRASS et derrière DU PAIN ET DES ROSES etait aussi présent uniquement pour faire peur aux 30 meufs abolitionnistes qui avaient eu le cran d’oser se rendre à la manif féministe.
      Place de la république une femme seule d’une 60aine d’année ui avait des slogans abolitionnistes sur son velo a été agressé par le STASS (8 mecs contre une femme agée et seule) et c’est pas Nous toutes qui a bougé mais les Amazones qui ont receuillie cette femme et la protegé des proxenetes du STRASS puis étant isolée de OLF nous n’étions plus que 8 au milieu de 400 machos du NPA qui revendiquauent le droit d’aller aux putes et 200 à 300 non binaires hostiles du pain et des roses. Je suis toujours dans une colère infinie de ce jour là, j’espère que ca se voie bien ici.

    • Je suppose que @fil voulait dire que ceux des militants prostitueurs qui sont « libéraux », pro TDS, n’affirment pas que la traite pédophile c’est cool et qu’exploiter une enfant de 14 c’est progressiste, et que c’est mensonger de les assimiler à ça.

      Perso je suis contre les prostitueurs aussi, mais du coup faut se battre sur leurs vrais dire en priorité. (Comme par ex l’agression l’année dernière à cette manif)

      Par contre non pas cet article en tant que tel, mais dire que c’est un continuum et que la prostitution c’est ça, et pas les 2% qui se prostituent « librement », et que même quand on le fait « librement » ça crée un phénomène social entier contre toutes les femmes… là oui les prostitueurs diraient que ça c’est putophobe.

    • Un fil synthétique sur la particularité de l’affaire (il s’agit d’une mineure qui faisait une dizaine de passes par jour) et le fond du problème :

      https://nitter.net/Bourdade1/status/1733421388403294678

      réfléchissez bien à ce que cela implique de grandir en tant que fille dans une telle société

      avec cet échange au passage :

      Si la prostitution était dépénalisée et donc encadrée, ça n’arriverait pas.
      La prohibition n’a jamais arrêt aucun trafic, au contraire, c’est du pain béni malheureusement

      Bourdade :
      Expliquez-nous par quels mécanismes la dépénalisation (ou la réglementation, faites un choix, ça n’est pas la même chose) permettrait de lutter contre la prostitution des mineurs.

    • Le Strass défend aussi la prostitution des mineurs
      https://www.marianne.net/societe/prostitution-des-mineurs-des-tweets-du-syndicat-des-travailleurs-du-sexe-e

      Ce à quoi le syndicat, dont la bannière Twitter affiche fièrement un « SexWork is Work » (« le travail du sexe est un travail »), a répondu par un « la meuf déteste tellement les putes ou alors elle ne sait pas lire… » mais s’est aussi fendu d’une série de tweets pour défendre sa position… accentuant encore plus la polémique. « Pour rappel, la majorité sexuelle est à 15 ans pour tout le monde. SAUF pour les TDS [travailleurs du sexe] puisque notre consentement est jugé inopérant quel que soit notre âge » écrit l’organisation. Avant ensuite de critiquer un syllogisme qui leur serait adressé et de dresser un parallèle avec les droits des homosexuels : « Pute qui revendique d’exister = normalise exploitation = encourage mineurs à la copier = pédocriminelle… Dans les années 1980 c’était bcp une accusation contre les gays qui venaient d’obtenir la décrim. »

      La Strass c’est les néo-Madzneff qui utilisent la lutte contre l’homophobie pour prostituer des mineurs.