Nicole Garreau

Poétesse sans talent et dictateuse sans vergogne

  • essaie de se caresser dans le sens du poil et de se rassurer en se disant que là, tout de suite, si elle était jeune aujourd’hui elle serait sûrement écolo-terroriste, zadiste, révolutionnaire communiste, militante intersectionnelle, non-binaire, anti-spéciste et complètement déconstruite.

    Mais au fond d’elle elle sait que ce n’est pas vrai. « Gnothi seauton » disait Socrate, et si elle était jeune aujourd’hui il est probable qu’elle serait exactement ce qu’elle fut en l’étant jadis : névrosée obsessionnelle, incroyablement seule, malheureuse, incrédule et défoncée.

    Quand on est solipsiste on ne peut rien changer au monde parce qu’on n’est pas dupe de soi-même — or la totalité du monde est en soi.

    #IteMissaEst.