• Mais c’est la démocratisation récente de cette machine qui a suscité l’intérêt des technophiles. On trouve en effet des imprimantes 3D d’entrée de gamme dès 400 euros et il faut compter environ 2.000 euros pour une machine de bonne facture, contre plus de 10.000 euros il y a six ans. Il est également possible d’acheter des modèles en kit ou encore d’imprimer (quasi entièrement) une imprimante 3D à partir d’une autre imprimante !
    En vingt ans, le champ des possibles s’est considérablement élargi. Les machines grand public utilisent encore principalement du plastique et ne peuvent construire des objets que de taille et de qualité limitées. Mais d’autres procédés permettent aujourd’hui de créer des objets en résine, en métal, en céramique, en plâtre ou encore en ciment.