entreleslignesentrelesmots

  • Ukraine : Bilkis, un féminisme de terrain

    Bilkis a été fondée il y a 4 ans à Kharkiv, puis avec la guerre, a déménagé à Lviv. Depuis le 24 février 2022, « Bilkis a modifié son registre d’activités pour répondre aux besoins de la population ukrainienne. L’essentiel pour les Ukrainiens qui ont tout perdu était de leur fournir un abri, de la nourriture et des médicaments », expliquent les féministes. Durant les quatre premiers mois de la guerre, « nous avons envoyé des colis vers l’est et le centre de l’Ukraine. Le plus souvent, c’était vers Dnipro et Kropyvnytsky, car c’est là que de nombreuses personnes des régions de Donetsk et de Louhansk ont été évacuées » précisent ses membres. Aujourd’hui, à Lviv, elles ont ouvert un « Espace des choses », « un espace où l’on peut laisser les objets et où on peut certainement les emporter ». Mais Bilkis n’oublie pas son identité féministe. Parmi de nombreuses campagnes qu’elles organisent, il y a eu en décembre 2022, celle contre une marque d’alcool, qui affichait une femme nue sur ses bouteilles. Les militantes se sont postées devant la boutique de la marque à Lviv, pendant 3 samedis après-midi, brandissant des pancartes dénonçant « Arrêtez de sexualiser les femmes », « Le corps féminin n’est pas une publicité ». Le groupe fasciste ukrainien Katarsis, venu sur les lieux, les a alors menacés physiquement. Depuis plusieurs mois les féministes de Lviv organisent également des distributions de repas chauds, « Hodivnichka », une cantine populaire tous les dimanches matin. Aujourd’hui, elles répondent à nos questions pour dresser un premier bilan de deux années d’activités sur le terrain.

    https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2024/04/01/ukraine-bilkis-un-feminisme-de-terrain

    #féminisme #ukraine