• Chronique d’une mort annoncée
    https://www.dedefensa.org/article/chronique-dune-mort-annoncee

    Réveillez-vous, ô dormeurs

    • Une appréciation générale et multidimensionnelle de la situation de l’hégémon américaniste face à son inéluctable crise finale. • Un texte de Patrick Lawrence nous décrit cette descente aux enfers.

    ______________________

    1er avril 2024 (17H35) – “Réveillez-vous, ô dormeurs”, car les choses terribles ne font que commencer. La route est ouverte pour la mise en pièce du système hégémonique américaniste établi sur le monde. A cet égard, l’Ukraine n’est qu’un début, un avant-goût. Le reste, bien entendu, va suivre dans un bruit de tonnerre et dans une opluie de sang.

    Le commentateur Patrick Lawrence décrit les divers fronts s’ouvrant un peu partout dans cette fantastique toile d’araignée d’interventions illégales, de pressions inacceptables, de situations de corruption. On (...)

    • Dans un autre article paru la semaine dernière, Moon of Alabama, un site web allemand à forte audience, affirme que la défaite en Ukraine annonce la fin de la « supériorité de la puissance militaire » en tant qu’« instrument de dissuasion » le plus efficace de l’Occident. L’Occident doit maintenant trouver « un nouvel outil qui lui permette de faire valoir ses intérêts face à d’autres puissances ».

      Et puis, en ce qui concerne la crise de Gaza, cette conclusion troublante :

      « Il a choisi de faire preuve de la plus grande sauvagerie ».

      La guerre contre Gaza, soutenue par l’Occident, est la preuve que l’Occident est prêt à transgresser toutes les limites. Que le monde occidental est prêt à rompre avec toute forme d’humanité. Qu’il est prêt à commettre un génocide. Qu’il fera tout pour empêcher les instances internationales d’intervenir à ce sujet.

      Qu’il est prêt à éliminer tout ce qui lui résiste.

      Pour moi, l’article de Moon of Alabama fait froid dans le dos, précisément dans la mesure où tout ce qu’il écrit est plausible. On nous invite maintenant à nous demander si l’Occident soutient les barbaries commises par les Israéliens à Gaza parce que la barbarie fait désormais partie de la politique. Comment rejeter un tel argument ?