entreleslignesentrelesmots

  • « Multipolarité », le mantra de l’autoritarisme

    Le plaidoyer de certaines gauches en faveur d’une « multipolarité » sans valeurs les a conduites à absoudre des régimes autoritaires, ultraconservateurs, voire fascistes, pourvu qu’ils soient ennemis des États-Unis et anti-occidentaux. Lors de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le président Poutine a eu recours à cette rhétorique. Une partie de la gauche mondiale s’est alors révélée frileuse à l’idée de condamner l’agression russe.

    La « multipolarité » est la boussole qui oriente la compréhension des relations internationales de la gauche. Tous les courants de gauche, en Inde et dans le monde, plaident de longue date pour un monde multipolaire, par opposition à un monde unipolaire, dominé par l’impérialisme états-unien. Dans le même temps, la multipolarité est devenue la clé de voûte du langage commun des fascismes et des autoritarismes mondiaux. Il s’agit d’un cri de ralliement pour les despotes, qui sert à travestir leur guerre contre la démocratie en une guerre contre l’impérialisme. Le déploiement de la multipolarité pour déguiser et légitimer le despotisme est rendu possible par le soutien retentissant de la gauche mondiale à la multipolarité comme expression bienvenue de la démocratisation anti-impérialiste des relations internationales.

    https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2024/04/02/multipolarite-le-mantra-de-lautoritarisme

    #international