• Mediapart sur X : "« Plus de 140 journalistes tués dans la bande de Gaza depuis le 7 Octobre 2023 ; pouvez-vous en nommer un ? » azaizamotaz9, lauréat du prix de la Liberté 2024, est l’invité exceptionnel de @RachidaElAzzz et @Yunnes_Abzouz dans À l’Air Libre. "
    https://x.com/Mediapart/status/1798766939105280007
    https://video.twimg.com/amplify_video/1798766809828786176/vid/avc1/1920x1080/0mYM6xEVCGL59HVQ.mp4?tag=16

    #journalistes_palestiniens

    • Avec d’autres députés, Jérémie Patrier-Leitus demande l’annulation du Prix Liberté à Motaz Azaïza
      Ouest-France Publié le 05/06/2024
      https://www.ouest-france.fr/normandie/lisieux-14100/avec-dautres-deputes-jeremie-patrier-leitus-demande-lannulation-du-prix

      Mardi 4 juin 2024, au Zénith de Caen (Calvados), se déroulait la 6e édition du Prix Liberté. Ici le photojournaliste palestinien, Motaz Azaïza, lauréat du Prix Liberté 2024. | MARTIN ROCHE/OUEST-FRANCE

      Jérémie Patrier-Leitus, député de la circonscription de Lisieux-Falaise (Calvados), a cosigné un communiqué mardi 4 juin 2024, avec 34 autres députés de la majorité, pour demander l’annulation de la remise du Prix Liberté 2024 de la Région Normandie, décerné le même jour au photojournaliste palestinien Motaz Azaïza. Ce dernier explique devoir « régulièrement lutter contre des fake news » à son sujet.

      Jérémie Patrier-Leitus, député de la troisième circonscription du Calvados (Lisieux - Falaise), et 34 autres députés de la majorité, membres du groupe d’études de l’Assemblée nationale « Lutte contre l’antisémitisme » ont signé un communiqué, mardi 4 juin 2024, pour demander l’annulation « à effet immédiat » de la remise du Prix Liberté de la Région Normandie au photojournaliste palestinien Motaz Azaïza. Il a reçu son Prix au Zénith de Caen (Calvados), mardi. Plus de 14 000 jeunes, issus de 116 pays, ont voté pour le désigner lauréat.

      Dans leur communiqué, les élus estiment que le photojournaliste, qu’ils qualifient de « sympathisant du Hamas », ne « remplit pas les critères pour se voir récompenser un tel prix et n’incarne aucunement un engagement exceptionnel pour la liberté ni les valeurs portées par les organisateurs et partenaires de ce prix ».

      Ils contestent avec « une très grande solennité cette décision, de surcroît la veille du début des commémorations du 80e anniversaire de la Libération. Il y a une totale incompatibilité entre les positions défendues par le photojournaliste palestinien et les valeurs historiques de la Région Normandie. »