CEPED_MIGRINTER_ICMigrations_santé

Fil d’actualités Covid19-Migration-santé (veronique.petit@ird.fr) relié à CEPED-MIGRINTER-IC MIGRATIONS.

  • Environ quatre-vingts migrants secourus dans la Manche par le Royaume-Uni
    https://www.lemonde.fr/international/article/2024/06/06/environ-quatre-vingts-migrants-secourus-dans-la-manche-par-le-royaume-uni_62

    Environ quatre-vingts migrants secourus dans la Manche par le Royaume-Uni
    Le Monde avec AP
    Environ 80 personnes migrantes ont été secourues en mer par les autorités britanniques jeudi 6 juin après que leur petite embarcation a rencontré des difficultés lors d’une traversée de la Manche depuis les côtes françaises. Les garde-côtes britanniques ont confirmé avoir mobilisé deux hélicoptères après l’incident tandis que la Royal National Lifeboat Institution, une organisation de secours, a déployé des canots de sauvetage. « Les recherches sont désormais terminées, personne ne manque à l’appel et tout le monde est de retour à terre », a précisé un porte-parole des garde-côtes.
    La question de savoir comment arrêter les migrants qui se lancent dans la dangereuse traversée de la Manche est l’une des plus discutées dans la campagne pour l’élection générale britannique, qui se tiendra le 4 juillet. Le gouvernement conservateur à Londres a affiché sa fermeté sur le sujet, mais le nombre de personnes qui tentent le passage par la mer augmente. Le ministère de l’intérieur britannique a fait savoir qu’un bateau de 34 personnes a accompli la traversée mercredi, portant à 10 779 le nombre de personnes migrantes ayant traversé depuis le début de l’année. C’est 42 % de plus que l’année dernière à la même date, et 8 % de plus qu’en 2022.
    Le premier ministre Rishi Sunak a promis d’« arrêter les bateaux » quand il est entré en fonction en octobre 2022. Il défend un arrangement controversé consistant à renvoyer au Rwanda les migrants qui arrivent au Royaume-Uni par bateau. Le premier ministre a fait valoir que ce plan a fonction de dissuasion, et précisé que les vols vers le Rwanda commenceraient en juillet. Keir Starmer, le dirigeant du Parti travailliste, la principale formation d’opposition, a déclaré qu’il abolirait ce dispositif s’il accédait au pouvoir.

    #Covid-19#migrant#migration#royaumeuni#manche#traversee#rwanda#sante#droit