entreleslignesentrelesmots

  • Cinq heures pour les libertés et les droits humains au Maghreb

    « Les régimes du grand Maghreb ne convergent que pour réprimer leurs peuples »

    Plus que jamais, la Déclaration en date du 29 mars 2023, signée par nombre de militant.es associatif.ves, syndicalistes, politiques, intellectuel.les, et artistes du Maghreb et de l’immigration, est malheureusement confirmée.

    Pour se maintenir au pouvoir, les régimes en place continuent au, niveau intérieur, d’user des violations des droits humains les plus élémentaires contre leurs propres peuples. Les prisons sont de plus en plus peuplées de militant.es politiques, associatifs, intellectuels, journalistes syndicalistes… Sur le plan des relations intermaghrébines, nous condamnons les intentions et les manœuvres politiques des régimes qui, au lieu d’agir pour le rapprochement et la complémentarité, suscitent des tensions entre les peuples et attisent le chauvinisme et le nationalisme le plus étroit. Les conséquences du conflit au Sahara Occidental font planer des risques de déflagration dans la région tant qu’une paix juste et durable n’aura pas été mise en œuvre sur la base du droit international dans le cadre des résolutions des Nations Unies.

    https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2024/06/09/cinq-heures-pour-les-libertes-et-les-droits-hu

    #international #maghreb