• Israël déchaîne un « bain de sang sans précédent » en Cisjordanie
    Tamara Nassar, Publié le 7 juin 2024 sur The Electronic Intifada
    Traduction : Jean-Marie Flémal, Charleroi pour la Palestine
    https://charleroi-pourlapalestine.be/index.php/2024/06/08/israel-dechaine-un-bain-de-sang-sans-precedent-en-cisjorda

    Les Palestiniens de la région sont « soumis jour après jour à un bain de sang sans précédent », a déclaré cette semaine Volker Türk, le haut-commissaire de l’ONU pour les droits humains.

    Plus de 500 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie occupée depuis le 7 octobre, dont au moins 490 par les troupes israéliennes, rapporte l’organisation de contrôle de l’ONU, l’OCHA.

    Les colons israéliens ont tué au moins 10 Palestiniens, et sept autres ont été tués soit par l’armée israélienne soit par des tirs de colons. Plus de 5 100 Palestiniens ont été blessés, dont au moins 800 enfants.

    Les forces israéliennes ont effectué 29 opérations militarisées, durant cette période, a déclaré le haut-commissaire de l’ONU. Cela a impliqué « des frappes aériennes par engins volants sans équipage (UAV) ou par des avions et le tir de missiles terre-terre contre les camps de réfugiés et autres zones densément peuplées ».

    Ces opérations militaires ont tué 164 Palestiniens, dont 35 enfants. Ce chiffre représente un tiers des homicides israéliens de Palestiniens en Cisjordanie au cours de ces huit derniers mois.

    Depuis le début de l’année, les forces israéliennes ont tué près de 200 Palestiniens en Cisjordanie occupée. C’est presque le double et quatre fois les chiffres enregistrés pour les mêmes périodes, respectivement de l’an dernier et de 2022, a mis en garde Türk.

    Les forces israéliennes « ont souvent utilisé la force létale en premier recours » en réponse aux Palestiniens qui jetaient des pierres, des cocktails Molotov artisanaux ou des pétards contre les véhicules blindés israéliens.

    « La prévalence de Palestiniens morts après avoir été abattus dans la partie supérieure du corps, en même temps qu’un modèle de refus d’assistance médicale aux personnes blessées, suggèrent une intention de tuer en violation du droit à la vie », a ajouté Türk.

    Le haut-commissaire des droits humains de l’ONU a demandé à Israël de cesser « immédiatement » ces tueries, cette destruction et ces violations des droits humains. (...)

    #Palestine_assassinée