ARNO*

Geek dilettante habitant une belle et grande propriété sur la Côte d’améthyste

  • Alors je dois dire que je suis un peu las de cet enthousiasme béat pour le très « historique » « nouveau Front populaire » avec force références à 1936. Comme dit Thomas Porcher, faudrait un peu arrêter de prendre les gens pour de cons.

    On a déjà eu l’union historique digne de 36 avec le Nupes en 2022, je me souviens qu’on trouvait sympathique le Front de gauche en 2008, et à chaque fois ça explose façon puzzle parce qu’un scrutin à la proportionnelle permet de privilégier chacun sa liste. Et dès qu’on a un scrutin uninominal à deux tours, où l’absence d’union te fait automatiquement perdre ton confortable siège à l’Assemblée, hop on se rabiboche en moins de deux heures et on s’aligne derrière Ruffin.

    M’enfin c’est usant.

    Je pige bien le besoin de faire front pour éviter de basculer totalement à l’extrême-droite, mais j’ai vraiment du mal à trouver que ces gens nous vendent du rêve.