Sombre

“Only the mob and the elite can be attracted by the momentum of totalitarianism itself. The masses have to be won by propaganda.” (Hannah Arendt) IN GIRUM IMUS NOCTE ECCE ET CONSUMIMUR IGNI

  • En pleine guerre à Gaza, la France équipe des drones armés israéliens
    https://disclose.ngo/fr/article/en-pleine-guerre-a-gaza-la-france-equipe-des-drones-armes-israeliens

    Le gouvernement a autorisé la livraison, en Israël, d’équipements électroniques pour des drones soupçonnés de bombarder des civils à Gaza. Du matériel de guerre fabriqué par Thales et dont l’expédition la plus récente était prévue le 26 mai 2024, révèle Disclose, documents confidentiels à l’appui.

    • Israël ne bombarde pas des civils mais des terroristes du Hamas.
      Qui se cachent dans les maisons, les hôpitaux, les écoles…
      Il va être temps d’arrêter de contourner la réalité, pour que ça satisfasse vos fantasmes.
      Ça a toujours été comme ça. Les vies ne comptent pas pour les terroristes.

    • J’y ai fortement pensé à ce bandeau d’accueil de Seenthis.
      C’est bizarre : ce compte silencieux depuis deux ans ans s’est réveillé il y a un mois. Et pour nous relayer la propagande extrême-droitière et suprémaciste du gouvernement Netanyahou ... Je sais bien que depuis le 7 octobre 2023, certains sujets sont clivants mais tout de même.

    • https://www.revolutionpermanente.fr/La-France-a-equipe-des-drones-fournis-a-Israel-pour-son-genocid

      Ces composants, qui sont classés parmi la catégorie des « systèmes de surveillance, de poursuite de cible et de reconnaissance », permettent selon Disclose « aux drones israéliens d’éviter tout risque de collision ou de tirs entre aéronefs ‘‘amis’’ ». L’entreprise d’armement israélien, Elbit Systems, avait commandé le 2 mars 2023 huit de ces transpondeurs pour un montant total de 440.000 euros. A nouveau le 5 décembre dernier, deux de ces transpondeurs étaient expédiés vers Israël depuis l’aéroport Charles de Gaulle, le 5 décembre dernier deux mois après le début du massacre à Gaza.

      L’Etat français avait pourtant suspendu l’exportation « d’éléments pouvant servir à la fabrication d’obus d’artillerie », à la suite d’une revue de l’ensemble des licences d’exportation vers Israël, fin octobre 2023. Une décision qui faisait suite à la signature par la France du Traité sur le commerce des Armes (TCA) en 2014. Ce traité, en effet, interdit aux États l’ayant signé d’exporter des armes ou des biens « s’[ils ont] connaissance, lors de l’autorisation » qu’ils permettraient de « commettre des attaques contre des civils ».

      Un flou que le gouvernement s’efforce de reprendre à son compte en affirmant que ces transpondeurs ne serviraient que comme « composants du dôme de fer » afin d’éviter que « citoyens israéliens se prennent des roquettes sur la tête ». Le 5 avril dernier, la France s’abstenait sur une résolution des Nations unies appelant à un « embargo » sur toute arme à destination de l’État colonial.

      Les révélations de Disclose jettent une nouvelle fois la lumière sur les liens étroits entretenus entre la France et Israël en matière militaire, avec 208 millions d’euros de vente d’armes en dix ans. Outre l’export des transpondeurs, Disclose avait également révélé aux côtes de Marsactu, le 26 mars dernier, la présence de composants nécessaire à la fabrication de munitions dans le port de Marseille … à destination d’Israël.

      Le gouvernement utilise également le « flou » de la législation internationale pour exporter « du matériel à double usage », c’est-à-dire du matériel à visée civil mais aussi militaire, à l’image des systèmes infrarouges, qui « recouvriraient une gamme de dispositifs allant du leurrage radar à de la protection antimissile sur des avions » selon Le Monde. Selon un rapport présenté au Parlement en 2023 sur « Les exportations à double usage de la France », la France a ainsi exporté l’équivalent de 34 millions d’euros de matériel à Israël, dont 29 millions de « capteurs et lasers », susceptibles d’un usage militaire en 2022.

      Et, tiens ? On apprend que « la justice » a invalidé la décision de « la France » qui voulait exclure Israël du salon de défense Eurosatory :
      https://seenthis.net/messages/1058559

    • Mais pourquoi vous répondez à la troll ? Vous virez ses messages et vous bloquez, c’est pas compliqué. Je suis désolé, c’était une copine depuis les débuts de SPIP, mais moi je l’ai bloquée.

      De toute façon, à chaque fois elle vient poster son petit message merdique, quelqu’un répond mais elle ne revient pas, elle attend quelques semaines et hop, elle reposte une merde ailleurs.