Pierre Coutil

de celles et ceux qui marchent avec… (enfin qu’essayent).

  • Cessez, Monsieur Valls, de nourrir les fantasmes et les préjugés  ! (Laurent Ott)
    http://www.humanite.fr/tribunes/cessez-monsieur-valls-de-nourrir-les-fantasmes-et-517796

    Parce que les enfants des bidonvilles étaient souvent privés de possibilité réelle et concrète de se rendre à l’école, surtout maternelle, parce qu’ils n’accèdent en général pas aux structures de loisirs, de culture, sociales, sportives ou d’éducation, ouvertes normalement à tous les enfants  ; parce qu’aucun enfant n’est, jamais, par définition, «  sans papiers  » ou sans droit de séjour, parce qu’ils sont toujours par définition de tout pays dans lequel ils grandissent… […]

    Arrêtons, Monsieur le ministre, de produire la stigmatisation que l’on reprochera ensuite à ses victimes. En interdisant aux gens de travailler, on ne prépare pas vraiment leur insertion  ; en refusant des conditions d’habitat décentes, on ne prépare pas au bon voisinage  ; en laissant les enfants sans perspectives ni moyens d’accéder à la socialité et à la culture, on ne prépare pas en France des lendemains qui chantent et on produit certainement la marginalisation qu’on prétend dénoncer.

    #cohésion_sociale #stigmatisation #enfants #Rroms