Nidal

“You know what I did? I left troops to take the oil. I took the oil. The only troops I have are taking the oil, they’re protecting the oil. I took over the oil.”

  • Abdel Bari Atwan: How the US is Behind Egypt’s Bloody Chaos
    http://www.bariatwan.com/english/?p=1916

    President Mubarak’s regime did not fall in Egypt, as shown by practices of the military.

    General al-Sisi wears Mubarak’s military uniform, but adopts a pro-American policy.

    The entire Arab region, not only Egypt, has entered a long dark tunnel that has no light at the end.

    America and its Defence Secretary Chuck Hagel – who called General al-Sisi daily before and during the coup – are the first and the last to be blamed.

    Their end goal is to destroy Arabs and create foundations for the Israeli entity for coming decades, even centuries. So when are we going to wake up and realise this?

    • avec le respect que je porte à Abd al Bari, il me semble quand même que les golfiens tétanisés à l’idée de voir le fondement de leur pouvoir affecté par les idées démocratiques et qui plus est islamistes, ont aussi leur part de responsabilité dans la situation égyptienne - et qu’elle n’est pas nécessairement en harmonie parfaite avec les intérêts américains

    • Je n’ai pas d’opinion gravée dans le marbre sur la question, je référence d’abord parce qu’Abd al Bari est influent, et qu’il serait dangereux, à nouveau, de ne pas citer une opinion très répandue (sauf à vouloir être aussi inutile et à côté de la plaque que la diplomatie française, hé hé).

      Mais je suppose qu’Abd al Bari, s’il énonce ce genre de choses, considère qu’il est totalement illusoire de vouloir opposer les actions politiques séoudiennes et américaines dans la région (ou, plutôt, que toute expression de divergences n’est que factice, ou superficielle, et destinée à amuser la galerie).