M😷N😷LECTE 🤬

Fauteuse de merde 🐘 @Monolecte@framapiaf.org

  • La saison du vieux beau est ouverte.

    Revenons à mon vieux beau. En louchant vers lui, je réalise horrifiée qu’il est en pleine parade amoureuse. Etant donné que je suis assise entre personne et un exemplaire chiffonnée de 20 Minutes, je comprends que c’est pour moi qu’il fait la roue. Il a, je pense, la petite soixantaine, le visage semi lifté, carbonisé aux UV, fausses lunettes de soleil de marque, fausse montre de luxre au poignet, cheveux et dents trop blanches, et d’ailleurs, bizarrement, trop de cheveux et trop de dents. Of course, il ne porte pas son alliance. C’est un modèle admirable, il rassemble tous les clichetons du vieux beau sur son mètre 75, Physiquement, c’est un croisement entre Giorgio Armani, Donald Trump, Frank Dubosc et l’oncle de la stagiaire de là où je bossais avant mais vous devez pas voir de qui je parle.

    Ultra bronzé donc, encastré dans un jean de djeunz fashion, et engoncé dans un tee-shirt moulant ses pectoraux qu’il arbore comme une cagole déballerait son tout nouveau 95D sur la Canebière. Car le vieux beau va à la salle pousser de la fonte et il espère bien un certain retour sur effort. Aussi roule-t-il des mécaniques et ôte-t-il lascivement sa veste afin de me montrer à quel point il est bien fait pour son âge qu’il ne fait pas. Là je suis censée m’évanouir d’extase, sauf que bon, non.

    A vrai dire, je bloque sur ses implants capillaires. Ce petit effet moutonneux bizarroïde qui a du lui coûter un bras, la Xantia, et un crédit sur 20 ans.

    Oui je sais que j’aborde le sujet trèssss délicat des cheveux chez l’homme, et que c’est encore plus risqué que de dire grosse à la place de ronde.

    Bouillon de #Luxure
    http://blogs.lesinrocks.com/bouillondeluxure/2011/05/11/la-saison-du-vieux-beau-est-ouverte