touti

permaculture web

    • @nicod
      Ma petite conclusion est que les frameworks CSS nécessitent un temps d’apprentissage conséquent.
      La valeur d’un framework augmenterait-t-elle avec la complication du code ?
      Il faut maitriser l’usine à gaz pour que la personnalisation soit possible sinon aucun risque de s’écarter de la standardisation industrielle ;)
      D’autre part pourquoi se créer toujours des dépendances et pourquoi forcer la main avec des « //fonts.googleapis.com/css ?… » que ce soit avec KickStart, foundation, typeandgrids ou les thèmes SpipR ? L’hégémonie de Google n’est-elle pas suffisante ?
      Concernant les classes propriétaires, je suis pas sure de comprendre ce que tu veux dire. Critiques-tu le fait qu’après avoir simplifié le code en séparant bien la forme et le fond, basculant au web sémantique, en simplifiant les balises en html5 on se retrouve maintenant à écrire des classes spécifiques longues comme le bras ?

      #technocratie #do_the_web

    • La technocratie est la prédominance de la technique sur et dans le politique.
      La technocratie relègue au second plan la question du que fait-on ensemble et comment, puisque l’efficacité de la production prévaut.
      C’est un écueil du libre, être un lieu d’expansion du libéralisme ou la concurrence est de mise, ou courir après le dernier machin à la mode serait indispensable.
      Je te rejoins sur le fait qu’on peut très bien être curieux de technique et exercer une veille technologique régulière mais s’inquiéter de l’essentiel soit la politique qui est exercée derrière, l’humain et pas la machine à fabriquer des sites.

    • Ah mais ouiii, en plus je les ai déjà utilisé une fouè !

      Il est donc totalement possible de n’ajouter aucune classe ou presque dans son HTML tout en utilisant Bootstrap.

      Reste le fait que c’est tout en Pixels, et non pas en Ems. Donc pas super joli joli.

      L’adaptation bootstrap2spip ajoute toutefois des variables tels que @emFontSize ou @emLineHeight, qui sont notamment utilisées pour remplacer entièrement le type.less de Bootstrap.

    • je tiens à vous remercier tou·te·s (#merci) pour cette discussion, et notamment @nicod_ pour avoir mentionné #semantic-ui ; je l’ai #testé_et_approuvé aujourd’hui (pour le futur site de @visionscarto, ping @reka).

      Ce petit framework css/js bat à plate couture les bootstrap et autres, en termes de :
      concept : les classes ont une définition qui n’est pas juste ad hoc, mais vraiment logique
      documentation : c’est bien propre
      modularité : tu ne prends que ce dont tu as besoin
      esthétique : car en plus, c’est joli