• #Gaza : « Les #enfants paient un #prix terrible », dénonce l’#Unicef
    http://www.rfi.fr/afrique/20140721-gaza-enfants-paient-prix-terrible-denonce-unicef

    Parmi ces #civils, les enfants payent un lourd #tribut. Les #images des quatre enfants tués par des tirs d’#obus israéliens, sous l’œil des #caméras, mercredi dernier, ont eu un fort retentissement. Ce lundi matin, encore, sept enfants ont été tués dans un raid israélien mené à #Rafah. Les #ONG War Child et Defence for children soulignent qu’il y a eu plus d’enfants tués à Gaza que de combattants palestiniens . Anthony Lake, directeur général de l’Unicef, le Fonds des Nations unies pour l’#enfance, a également alerté sur le fait que « la #violence sur les enfants atteint des proportions dramatiques, tant sur le plan #physique que sur le plan #psychologique, mettant gravement en péril les #espoirs de #paix ».

    « A l’heure actuelle, Unicef a comptabilisé 80 enfants qui sont morts à Gaza depuis le début de l’opération israélienne, alors que les combats se poursuivent dans l’un des quartiers de Gaza –City. Il semble que d’autres enfants ont été tués, mais en raison de la situation sur le terrain nous n’avons pu encore confirmer les chiffres. Il y a également 650 enfants qui ont été blessés à Gaza », rapportait Catherine Weibel, la porte-parole de l’UNICEF pour la Palestine, jointe par RFI dans la soirée de dimanche.

    La violence, « nouvelle réalité »

    Soulignant que la moitié de la population de Gaza est constituée d’enfants, Catherine Weibel insiste sur le fait que « c’est la troisième fois, en à peine plus de cinq ans, qu’il y a une énorme escalade de violence à Gaza et dans le sud d’Israël ». Une répétition préjudiciable pour l’avenir de ces enfants. « Les enfants, de manière générale, s’ils traversent un épisode de violence, arrivent à se reconstruire. Mais lorsque les épisodes de violence se succèdent, c’est très dommageable. Parce que pour ces enfants, cette violence devient une espèce de nouvelle réalité », explique-t-elle. « On a une génération d’enfants qui va avoir, malheureusement, de très gros problèmes psychologiques », dénonce la porte-parole d’Unicef pour la #Palestine.

    #Israel #Israël #assassins