ninachani

photographie, féminisme et révolution ^_^

  • Izza Leghtas, chercheuse de la division Europe de l’Ouest à Human Rights Watch a enquêté sur les #violences_policières envers les #migrants à #Calais qui sont quotidiennes. Ce n’est pas nouveau mais ça montre que rien ne change hélas. Le contraire serait étonnant puisque nos chères forces policières, que les manifestants de la semaine dernière se plaisent à applaudir à tout rompre pour, soi-disant leur excellent travail, jouissent de l’impunité la plus totale. Mais peut-être que c’est justement ça qu’ils appellent un excellent travail.

    Le préfet, Denis Robin, interrogé sur ces #violences, juge que « ces témoignages ne sont pas une preuve, parce qu’ils ne sont pas circonstanciés ». Il « estime que ces accusations contre le travail des forces de l’ordre sont très graves. Si violences il y a eu, elles doivent déboucher sur un dépôt de plainte. Or, à ma connaissance, aucune plainte n’a été déposée par des migrants à Calais ».

    Forcément, aller porter plainte quand on est dans cette situation, c’est se jeter dans la gueule du loup ! Je cite un article du Monde :

    Pour Clémence Gautier-Pongelard, juriste à la plate-forme de service aux migrants (PSM), « le sujet des violences policières affleure très souvent alors qu’on parle d’autre chose et sans qu’on pose aucune question à ce sujet. Nous incitons les victimes à porter plainte. En les prévenant que c’est difficile », raconte la jeune femme.
    Cette dernière accompagne les migrants les plus déterminés. « Il y a quelque temps, après des violences contre des migrants, une main courante a par miracle été acceptée, ce qui n’est pas souvent le cas. Mais, en représailles, les forces de l’ordre ont bloqué le parking proche de cette jungle et les passages pour la Grande-Bretagne ont été impossibles durant quelque temps… La plupart reculent au moment de faire la démarche, car ils savent que c’est la parole d’un policier contre celle d’un migrant, se désole la juriste. Et aucun n’a envie de se retrouver en rétention administrative. »

    France : Les migrants et les demandeurs d’asile victimes de violence et démunis | Human Rights Watch
    http://www.hrw.org/fr/news/2015/01/20/france-les-migrants-et-les-demandeurs-dasile-victimes-de-violence-et-demunis

    #racisme #contrôle #police