• Focaliser sur les femmes évite de voir le problème - romy.tetue.net
    http://romy.tetue.net/932

    Pourquoi si peu de femmes dans les métiers du numérique ? Mais pourquoi ne pose-t-on pas les bonnes questions ?

    […]

    Outre leur récurrence, ces questions ont en commun d’être focalisées sur les femmes — et non le milieu —, comme si c’était là le problème. C’est mal énoncer le problème et donc se donner peu de chance de le résoudre. Pour un peu, ce serait de leur faute : pas attirées, manquant de confiance en elles, voire de capacités cérébrales… Tant que vous continuez de vous demander pourquoi il y a si peu de femmes dans les métiers du numérique, vous ne prenez pas le risque d’y changer quoique ce soit, et ces questions peuvent continuer de tourner en boucle longtemps dans les débats et tables rondes sur le sujet qui me donnent l’impression de tourner autour du pot, sans trop y toucher, juste pour se donner bonne conscience…

    Ce ne sont pas les femmes qu’il faut encourager, attirer, rendre visibles, etc. mais la mixité et la diversité qu’il faut développer. Autrement dit, c’est moins sur les individus, ici les femmes, qu’il faut agir, que sur le milieu, le groupe social, le système. Car le problème, n’y est pas le manque de femmes, de noirs ou de pingouins de la mer baltique, mais la perpétuation d’un stéréotype, celui du geek mâle blanc hétéro, etc. et les codes sociaux qui l’entretiennent. N’est-il pas temps de se tourner vers le milieu pour demander : « bon alors les gars, c’est quoi votre problème ? Si on en causait ? »

    #sexisme #CultureGeek #SexismeGeek