• Liban : une première livraison d’armes françaises - Moyen-Orient - RFI - Publié le 20-04-2015
    http://www.rfi.fr/moyen-orient/20150420-liban-livraison-armes-francaises-armement-arabie-saoudite

    Les ministres de la Défense français et libanais et l’ambassadeur saoudien du Liban inspectent des armes françaises avant leur livraison, le 20 avril 2015. / AFP PHOTO/JOSEPH EID/

    Le Liban reçoit sa première livraison d’armes françaises ce lundi 20 avril, un contrat de 3 milliards de dollars, financé par l’Arabie saoudite. Pour Paris et Riyad, l’objectif est d’aider le pays du Cèdre à contrer la menace jihadistes. Le Liban, déstabilisé par la crise syrienne, est régulièrement en proie aux attaques à ses frontières de l’organisation Etat islamique et du Front al-Nosra.

    Pour cette première livraison, ce sont 48 missiles, directement piochés dans les stocks de l’armée française, qui ont été vendus au Liban. Un premier arrivage donc, et un premier pas dans la concrétisation d’un contrat exceptionnel de trois milliards de dollars qui a failli ne jamais voir le jour.

    L’Arabie saoudite a longtemps hésité avant de financer l’armée libanaise. L’instabilité politique au pays du Cèdre, sans président depuis des mois, a bien failli dissuader le royaume saoudien de sortir le carnet de chèques.

    Un soutien stratégique

    Le déclic sera finalement provoqué par Téhéran, dans un Moyen-Orient plus instable que jamais et plongé dans une rivalité et une lutte d’influence entre l’Arabie saoudite et l’Iran. La République islamique aurait proposé au Liban de financer son armée, en plus de l’appui stratégique déjà fourni au Hezbollah.

    Pour éviter une telle situation, la famille royale saoudienne se serait empressée de couper court à ses propres tergiversations et de finaliser ce contrat d’armement avec le partenaire français qui dotera le Liban de missiles, d’équipements radars, de véhicules blindés et d’hélicoptères français.

    #marchands_de_canons #le_Drian