schrödinger

feed me, seymour

  • #Surveillance : iris scanning & identification of a person at a distance

    http://www.theatlantic.com/technology/archive/2015/05/long-range-iris-scanning-is-here/393065

    Marios Savvides, a Carnegie Mellon engineering professor, says he’s invented the fix: a long-range iris scanner that can identify someone as they glance at their rear-view mirror. In other words, it’s technology that could potentially identify a dangerous suspect before the cop even gets out of the car.

    https://www.youtube.com/watch?v=13zFQh7BPG4

    http://tempsreel.nouvelobs.com/loi-renseignement/20150515.OBS9017/surveillance-votre-il-vous-trahira-bientot.html

    A plus de dix mètres, assure-t-il, il est désormais possible d’analyser un iris avec la précision d’une empreinte digitale, avant de le confronter à une base de donnée.

    [...]

    On peut imaginer bien d’autres usages :

    – avant un match de foot, l’appareil vérifierait l’iris de chaque spectateur pénétrant dans le stade, afin de filtrer les éventuels hooligans fichés ;

    – un enfant est enlevé, son iris est livré aux autorités des frontières pour éviter qu’il ne soit emmené à l’étranger ;

    – dans une grande entreprise, une administration, ou un festival, seuls les propriétaires d’iris « VIP » pourraient accéder à certains espaces ;

    – seuls les propriétaires d’ordinateurs ou de voitures pourront démarrer ces derniers, sans mot de passe, sans clé (et sans avoir à poser son oeil sur son volant) ;

    – à l’aéroport, les voyageurs pourront se passer de montrer leurs papiers.

    [...]

    Interrogé par « The Atlantic » sur les craintes que soulève cette technologie, Marios Savvides les balaye d’un argument pour le moins fataliste :

    "Les gens sont traqués, chacun de leurs mouvements, de leurs achats, de leurs habitudes, où ils se trouvent chaque jour, à travers leurs transactions par carte de crédit, leurs cartes de fidélité –si quelqu’un veut vraiment savoir ce que vous faites à n’importe quel moment de la journée, il n’a pas besoin de systèmes de reconnaissance faciale ou de reconnaissance d’iris. Tout ce qu’il faut est déjà en place."

    Autrement dit : bah, la surveillance de masse, un peu plus, un peu moins…

    cf. Minority Report

    Aussi intéressant dans l’article du Atlantic concernant l’iris scanning, mais pas (encore) à distance :

    Iris scanning is already in use around the world. In the United States, police have scanned the irises of prisoners in custody for at least four years. “We have everybody in orange jumpsuits, so everyone looks the same. So, quite literally, the last thing we do before you leave our facility is we compare your iris to our database,”

    [...]

    the Indian government began scanning the iris of every citizen in order to assign them a Unique Identification Number¨, which they must have to receive certain government benefits.

    The *United Arab Emirates has scanned the iris of everyone entering or leaving the country for more than a decade.