• L’avenir de la librairie indépendante sur le net va-t-elle se réduire à un périmètre régional - Agence Bibliosurf.com
    http://www.bibliobernt.net/L-avenir-de-la-librairie

    La librairie Bibliosurf était jusqu’à ce jour une exception sur le net. Non pour le volume de commandes générées mais par le niveau de son référencement sur Google lequel assurait un trafic quotidien de 4 à 6000 visiteurs.

    Aujourd’hui, les nouveautés Bibliosurf sont bien référencées sur Google mais disparaissent à une vitesse grand V des premières pages des résultats.
    [...]
    A l’heure de la mondialisation, des sociétés qui défiscalisent et ne paient même pas la TVA pour des produits dématérialisés vendus en France, il n’est plus possible à un artisan d’exister sur internet.
    Fait plus grave, Internet n’est plus un réseau de réseaux. Quelques multinationales dénommées Google, Facebook, Amazon ont mis la main dessus et verrouillent à présent toutes possibilités de développement à des sociétés qui se placent sur le même terrain qu’eux. Devenu parano, je vois le déréférencement massif des notices des librairies en ligne SAUF CELLE DE LA FNAC comme un billard à trois bandes de Google contre Amazon.

    Non seulement les libraires ont tardé, comme les éditeurs, à prendre le train de l’édition électronique et de l’internet. Mais ceux qui l’ont pris se retrouvent marginalisés par les multinationales. En réaction au dernier paragraphe : il faut évidemment souhaiter, au nom de la justice fiscale, que cesse le dumping fiscal intraeuropéen. Mais cela sera t il suffisant et où faut-il taxer les mono(/oligo)poles pour permettre la survie d’un écosystème riche du livre ?
    #librairie
    #internet
    #édition_numérique